1. Livrets, plans et comptes épargne

  2. Le Livret A

  3. La rémunération avec le livret A

La rémunération avec le Livret A

Trees with money, savings and money.

Sommaire de l'article

Les nouvelles réformes des produits d’épargne avec une évolution de la fiscalité, un taux du livret A gelé à 0,50 % depuis le 1er février 2020, on est en droit de se poser la question de la rémunération du livret A. En quoi consiste le livret A ? Pourquoi choisir le livret A plutôt qu’un autre produit d’épargne ? Voici un récapitulatif sur le livret A et la rémunération que l’on peut obtenir.

Livret A : définition et fonctionnement

Lorsque l’on aborde la thématique des produits d’épargne, on pense tout de suite au taux de rémunération et au plafond possible. Le Livret A est un produit qui a été mis en place comme épargne de précaution en 1818 par la Caisse d'Épargne de Paris. C’est un livret qui rapporte peu aujourd’hui, mais qui permet de mettre de côté plus d’épargne que d’autres produits classiques. De plus, c’est un produit d’épargne qu’il est possible d’avoir dès le plus jeune âge. 

Lire aussi Livret A : définition et fonctionnement

Le Livret A affiche un plafond en 2018 et en 2019 à 22 950 €. Le Président François Hollande avait pourtant prévu une augmentation progressive du plafond allant jusqu’à 30 000 €. Pour les associations, le plafond est à 76 500 €. Ces plafonds de livret A sont les mêmes que vous souscriviez à la Banque Postale, au Crédit agricole ou tout autre établissement bancaire. 

Le taux de rémunération du livret A est de 0,50 % depuis février 2020, c’est ce qui a été décidé par Bercy. C’est un taux-record puisque jamais, depuis 1818, il n’était descendu en-dessous de 1 %

Le saviez-vous ? Mais la volonté du gouvernement de limiter à un taux à 0,75 % pour que le Livret A reste un compte épargne un minimum fructifiant,  la Banque Centrale Européenne a recommandé une baisse du taux à 0,5 %. Cette baisse a été adoptée en février 2020.

Il est possible d’ouvrir un Livret avec seulement 10 €, voire moins dans certains établissements bancaires. Le livret A est un produit d’épargne flexible puisqu’il permet de faire des versements et des retraits comme bon vous semble. Il faudra juste veiller à laisser la somme minimale requise pour éviter la clôture du compte

Il est formellement interdit de posséder deux livrets A, c’est même acté dans les procédures bancaires d’aller faire une vérification auprès de l’administration financière pour savoir si vous possédez un livret A ailleurs. 

Bon à savoir : pour ouvrir un nouveau Livret A dans un autre établissement bancaire, il faut d’abord clôturer le premier livret pour ensuite ouvrir le second. Si un doublon de livret A est constaté, le détenteur des deux livrets A écopera d’une amende à hauteur de 2 % du montant épargné et tous les intérêts perçus en doublon. 

Le calcul des intérêts du livret A

Le calcul des intérêts est effectué par quinzaine. Il faut donc bien faire attention lorsque l’on fait un versement pour le calcul de la rémunération du livret A. Depuis le 1er août 2015, et ce, jusqu’au 31 janvier 2020, le taux d’intérêt du livret A est gelé. 

Voici un tableau montrant l’évolution du taux du livret A depuis 1986 :

DateTauxDateTaux
19864,50 %Août 20084,00 %
19963,50 %Février 20092,50 %
19983,00 %Mai 20091,75 %
19992,25 %Août 20091,25 %
20003,00 %20101,75 %
20032,25 %Février 20112,00 %
20052,00 %Août 20112,25 %
Février 20062,25 %Février 20131,75 %
Août 20062,75 % Août 20131,25 %
20073,00 %20141,00 %
Février 20083,50 %Août 20150,75 %

Pour la détermination du taux, le calcul des intérêts, cela change au 1er février 2020. Le calcul du taux du livret A va reposer sur deux principes :

  • faire une moyenne entre l’Eonia (qui n’est autre que la moyenne semestrielle) et l’inflation. L’inflation est calculée en moyenne sur un semestre concernant la variation lissé sur une année glissante des tarifs à la consommation, en dehors du prix du tabac. 
  • un taux qui ne va pas en dessous de 0,5 %.

Concernant l’évolution de ce taux, il sera possible de le revoir à la hausse ou à la baisse deux fois par an avec possibilité, en cas de grosses variations, de le faire tous les 3 mois. La variation du taux ne devra pas baisser ou augmenter de plus d’un point et demi et le taux est arrondi au 10ème de point le plus proche. 

Bon à savoir : Il existe des simulateurs de rémunération du livret A qui donne directement le taux de rémunération en fonction de la date à laquelle où vous souhaitez souscrire.

Quels sont les autres produits d’épargne à côté du Livret A ?

Il existe de nombreux produits d’épargne, voici les livrets réglementés :

Nom du LivretTaux (en vigueur en février 2020)
LEP (Livret d’Épargne Populaire)1,00%
LEE (Livret d’Épargne Entreprise)0,25 %
CEL (Compte Épargne Logement)0,50%
PEL (Plan Épargne Logement)1,00%

On ne peut pas vraiment lister les autres produits d’épargne en termes de rémunération puisque le taux dépend de l’établissement bancaire :

  • le Livret Jeune : destiné aux personnes entre 12 et 25 ans. Le livret jeune a un plafond à 1 600 € et doit être supérieur à la rémunération du livret A ;
  • le LDDS (Livret Développement Durable et Solidaire) : c’est un livret à destination des projets liés à l’écologie et à la solidarité, il faut être majeur pour en ouvrir un. Le plafond du LDDS est de 12 000 € ;
  • le Livret B : c’est un livret de secours qui vient seconder un livret d’épargne dont le plafond est atteint. Il n’y a que la Caisse d’Epargne qui propose ce produit. Le taux de rémunération oscille entre 0,10 et 0,30 %. Le livret B n’a pas de plafond, il suffit juste d’y déposer au moins 10 €. Comme c’est un produit d’épargne complémentaire, il n’y a pas besoin de plafond.

Avoir qu’un seul produit d’épargne revient à garder tous ses œufs dans le même panier et ce n’est pas forcément la meilleure solution. Le livret A affiche une rémunération relativement basse actuellement, il faut garder ce produit comme argent “au cas où” et avoir d’autres produits d’épargne en fonction de vos projets futurs. 

Bon à savoir : le livret est un produit d’épargne défiscalisé, il n’y aura pas de prélèvements sociaux ni d’impôts sur la rémunération du livret A. Malgré les réformes fiscales autour des produits d’épargne, le livret A n’est pas taxé

Foire aux questions

Comment obtenir un Livret A ?

Il suffit de vous rendre dans l’établissement bancaire de votre choix, que ce soit en ligne, en agence ou par téléphone et de fournir un justificatif d’identité et un justificatif de domicile datant de moins de 3 mois (la facture d’un mobile ne fonctionne pas comme justificatif de domicile). Une attestation sur l’honneur sera à signer pour obtenir l’ouverture du livret. 

Pour la clôture de ce type de compte, il faut faire une demande écrite avec les informations sur le livret concerné ainsi qu’un numéro de compte pour faire le virement de la somme épargnée

Le plafond du livret A peut-il être dépassé ?

Non, seulement, dans les faits, c’est possible. En effet, il n’est plus possible de verser de l’argent sur le livret, une fois le plafond atteint. Cependant, les intérêts vont continuer de fructifier et cette rémunération pourra rester sur le livret A, même si cela dépasse le plafond. Le montant maximum du Livret A peut donc très bien dépasser 22 950 €.

►Lire aussi

Jusqu'à 500€ de frais offerts pour l'ouverture d'une assurance-vie Nalo

Des rendements 2019 allant de 6,5% à 30,9%

Simulation gratuite

Cet article vous a été utile ?