Gestion de patrimoine : qu'est ce que c'est ?

Comment définir avec précision la gestion de patrimoine et ses acteurs ? La tâche n’est pas aisée. Le secteur est transverse, et regroupe diverses activités. Pour tâcher de faire court, les conseillers en gestion de patrimoine interviennent auprès d’établissements spécialisés afin de rechercher des solutions d’investissements financiers et immobiliers pour leurs clients.

 

Gestion de patrimoine : bien plus qu’un simple conseiller immobilier

On a souvent tendance à cantonner la gestion de patrimoine à la seule gestion des actifs immobiliers. En réalité, ce secteur d’activité s’adresse aussi bien aux particuliers et aux professionnels ayant des valeurs mobilières que des placements financiers ou encore des œuvres d’art. La gestion de patrimoine regroupe plusieurs activités :

  • conseil en investissement financier,
  • courtage d’assurance vie,
  • de contrat retraite et de prévoyance,
  • transactions immobilières,
  • intermédiaire en opération de banque,
  • recherche de financements,
  • gestion de service, 
  • ingénierie patrimoniale.

Par ailleurs, un cabinet en gestion de patrimoine n’est pas une société de gestion, qui est habilitée à gérer des portefeuilles boursiers.

Avoir du patrimoine, c’est quoi au juste ?

Le terme « patrimoine » désigne littéralement les biens « qui viennent du père » (« patrimonium » en latin). Actuellement, le patrimoine d’une personne ou d’une famille désigne l’ensemble des biens (matériels ou non) sur lesquels on peut faire valoir un titre de propriété ou un droit. Un patrimoine peut être transmis, légué ou encore vendu. Le plus souvent, on « hérite » du patrimoine de ses parents (ou des membres de sa famille), mais il est tout à fait possible de constituer son propre patrimoine.

gestion de patrimoine
Les chevaux de courses s’inscrivent dans votre patrimoine

« Avoir du patrimoine » regroupe donc :

  • les propriétés foncières ou immobilières (terrain, immeuble, propriété…)
  • les biens professionnels (immeubles affectés à l’exploitation, fonds de commerce, parts de SCM, de clinique…)
  • les placements financiers (liquidités, comptes titres, épargne, actions, obligations, SCPI, SCI, FCPI FIP). 
  • les meubles, équipements ménagers, véhicules…
  • les objets d’arts ou de collection…
  • les droits d’auteurs ;
  • les droits d’usufruit ;
  • les inventions brevetées.

En gestion de patrimoine, tous ces biens sont appelés des actifs. Les actifs financiers mis ensemble constituent un portefeuille.

Bon à savoir : il est important de faire la distinction entre le patrimoine et l’épargne. L’épargne suit les fluctuations des marchés financier et immobilier. De ce fait, elle influence directement le patrimoine, qui lui, reste figé. Le patrimoine est une richesse, un capital, tandis que l’épargne s’apparente plus à une économie.

Que proposent les cabinets en gestion de patrimoine ?

Comme mentionné en introduction, la gestion de patrimoine est un secteur pluridisciplinaire. Selon son profil et ses objectifs, un investisseur peut être amené recourir à un ou plusieurs services auprès d’un conseiller en gestion patrimoniale. La gestion de patrimoine s’articule autour de quatre principaux axes :

  • l’audit patrimonial ;
  • l’ingénierie patrimoniale ;
  • l’architecture ouverte ;
  • la gestion déléguée.

Gérer son patrimoine, c'est mettre en œuvre différents leviers et mécanismes destinés à faire fructifier ses actifs et à protéger la valeur de ses biens. La mise en place d'une stratégie patrimoniale s'avère souvent essentielle après un démembrement, une succession ou un héritage.

L’audit patrimonial

C’est la formule « entrée de gamme » proposée par les conseillers en gestion de patrimoine. L’audit patrimonial consiste à réaliser un état des lieux de vos actifs, mais également de vos ressources, de vos dettes, de votre situation ­familiale et professionnelle. Cela permet au conseiller de faire connaissance avec son client, d’étudier ses objectifs, son appétence au risque, ses possibilités de placements, etc.

À partir de là, le conseiller en gestion de patrimoine se basera sur le diagnostic de situation financière pour préconiser tel ou tel placement. L’objectif du bilan patrimonial ne se limite pas à délivrer des conseils patrimoniaux. Pour le gestionnaire, il s'agit évidemment d’inciter le prospect à aller plus loin dans la démarche avec le cabinet de gestion.

L’ingénierie patrimoniale

L’ingénierie patrimoniale fait intervenir tout un champ de compétences :

  • gestion d’actif,
  • notariat,
  • immobilier
  • fiscalité, etc.

Afin d’analyser le profil de l’investisseur et de proposer ensuite les meilleures solutions de placement et de défiscalisation. Le conseiller en gestion de patrimoine met en place ces solutions et s’assure de leur bon déroulement à long terme. 

L’architecture ouverte

Il s’agit ici de construire votre gestion de patrimoine en élargissement vos supports de placement. Plutôt que de concentrer vos actifs au sein d’un seul et même établissement, le gestionnaire de patrimoine fait interviendra auprès de plusieurs organismes financiers. Il s’agit d’une offre de fonds, une approche ouverte sur les marchés. Pour cela, le cabinet en gestion de patrimoine contracte des partenariats avec des sociétés de gestion (sicav, FCP, etc.), ce qui permet d’accéder à toutes les classes d’actifs.

La gestion déléguée

L’investisseur qui opte pour la gestion déléguée confie le placement et le suivi de ses capitaux mobiliers :

Comment s’organise la gestion d’un patrimoine ?

conseiller en gestion de patrimoine
1re étape de la gestion de patrimoine : l’audit avec un CGP

Un investisseur (particulier ou professionnel) qui souhaite faire fructifier ses actifs ou simplement confier la gestion de son patrimoine à un tiers peut choisir de passer par une entreprise ou un cabinet en indépendant.

En effet, l’intitulé « conseiller en gestion de patrimoine » est en fait un terme parapluie qui regroupe plusieurs métiers : notaire, expert fiscal, conseiller en investissement, gestionnaire de portefeuille, etc.

Selon la structure dans laquelle il exerce, le conseiller en gestion de patrimoine peut avoir plusieurs statuts :

  • profession libérale qui exerce ou détient un cabinet de conseil ;
  • salarié au sein d’un établissement financier (banque, bancassurance, assureur) ;
  • courtier en assurance ;
  • notaire, expert-comptable.

On ne gère pas son patrimoine de la même manière lorsqu'on est un chef d'entreprise ou une profession libérale. Pour les "gros" capitaux, le mieux est encore de se tourner vers une banque privée, spécialiste de la gestion de fortune.

L’activité de gestionnaire de patrimoine est organisée en trois étapes. La première consiste en une analyse approfondie du patrimoine du client, qui tient compte de :

  • sa situation familiale (marié, célibataire, enfants à charge, etc.) ;
  • sa situation professionnelle (catégorie socioprofessionnelle, niveau de revenus, imposition)
  • la situation économique via le patrimoine existant (immobilier/actif financier…)

Ces indicateurs serviront ensuite à établir le profil investisseur du client : aversion au risque, objectifs, rentabilité visée, etc. Pour rappel, les établissements financiers distinguent trois niveaux de risque : prudent, équilibré et dynamique. Quant aux objectifs, ils sont établis à court et long terme. 

Enfin, le conseiller en gestion de patrimoine recherchera les placements et les investissements les plus adaptés au profil investisseur du client. Selon qu’il cherche à investir ou simplement à déléguer la gestion de son capital, les solutions proposées peuvent sensiblement varier. Dans tous les cas, on retiendra trois critères essentiels devant être optimisés :

  • rentabilité ;
  • risque ;
  • transmission du patrimoine.

Il existe de nombreux sites et livres traitant de la gestion de patrimoine, et de la meilleure manière de faire fructifier ses actifs. Mais pour un véritable bilan de votre patrimoine et des solutions personnalisés, le mieux reste de faire appel à des professionnels de la gestion de patrimoine.

Le saviez-vous ? La majorité des CGP indépendants sont des Conseillers en investissement financier (CIF). Ce statut encadre les conditions de commercialisation des produits financiers. Le tout est contrôlé par l’AMF, l’Autorité des marchés financiers.

Pourquoi recourir aux services d’un cabinet en gestion de patrimoine ?

Contrairement aux idées reçues, il n’est pas nécessaire de détenir un patrimoine gigantesque pour avoir recours aux services d’un cabinet en gestion de patrimoine. Toutefois, dans beaucoup de cas, la majorité des produits d’épargne proposés par les banques (livrets, comptes sur livret, assurance vie, épargne logement, etc.) suffisent à répondre aux besoins des particuliers. Le recours à un conseiller en gestion de patrimoine est préconisé dès lors que ces produits ne suffisent plus à répondre aux problématiques de votre situation financière.

Élargir ses horizons d’investissement

conseiller en gestion de patrimoine
Voyez les choses en grand pour votre patrimoine

Bon nombre de particuliers qui possèdent un patrimoine n’ont pas connaissance de l’ensemble des dispositifs et mécanismes mis à leur disposition pour faire fructifier leurs actifs.

En gestion de patrimoine immobilier par exemple, la loi Pinel permet de récupérer une partie de son impôt, en échange d’un investissement locatif. Mais connaissez-vous également le Girardin Industriel ? Le Censi-Bouvard ? La loi Denormandie ou encore le LMNP ?

Non ? Ce n’est pas surprenant. Il existe pas moins de 474 « niches fiscales » en France, mais rares sont les Français qui peuvent en citer plus d’une quinzaine.

La gestion de patrimoine répond à différents objectifs :

  • préparer votre retraite ; 
  • placer votre capital ;
  • obtenir des compléments de revenus ;
  • préparer votre succession ;
  • protéger vos proches ;
  • optimiser vos placements financiers ;
  • diversifier votre patrimoine ; 
  • défiscaliser ;
  • réduire votre Impôt sur la Fortune immobilière, votre impôt sur le revenu ou encore vos impôts locaux ;

Il n’est pas rare qu’au début, les clients qui contactent un cabinet en gestion de patrimoine n’aient pas d’objectifs précis en tête. C’est précisément le rôle du conseiller en gestion, à partir de l’audit patrimonial, de les aider à prioriser leurs desseins et leurs ambitions pour tirer le meilleur de leur patrimoine.

Déléguer la gestion de son capital

Entre la vie de famille, sociale et professionnelle, il n’est pas tout évident de trouver le temps nécessaire pour s’occuper de son patrimoine. Il faut reconnaître que cette activité est chronophage, qu’elle demande de nombreuses notions dans des domaines pas forcément accessibles : droit, fiscalité, Bourse, marchés financiers, etc. 

Mais ce n’est pas tout ; détenir un patrimoine ne signifie pas forcément être à même de savoir le gérer. C’est souvent le cas dans les héritages. Dans un contexte économique et fiscal incertain, mieux vaut confier la gestion de ses actifs à un professionnel que de se jeter à bras raccourcis dans des placements au gré du vent.

De plus, la valeur globale de votre patrimoine est à même d’évoluer. Si vous recevez un héritage, que vous faites un rachat de crédit ou que vous remboursez un crédit immobilier par exemple. À l’inverse, les dettes que vous contractez pour agrandir votre patrimoine serviront le indirectement à faire croître. Si vous prenez un crédit à la consommation pour acheter une voiture par exemple)

Autrement dit, votre patrimoine n’est pas figé : il est vivant, à sa façon. Gérer son patrimoine, c’est prendre en considération l’ensemble de ces éléments. 

Comment devenir conseiller en gestion de patrimoine ?

Le métier de conseiller en gestion de patrimoine (CGP) est transverse : il regroupe des compétences dans plusieurs domaines : le conseil, la finance et le marketing. Ce qui sous-entend de détenir un (ou plusieurs) masters (ou MBA) dans les secteurs suivants : 

  • banque,
  • finance,
  • assurance,
  • sciences économiques
  • ou gestion du patrimoine. 
gestion de patrimoine définition
Conseiller en gestion de patrimoine : un métier d’avenir

De nombreuses écoles préparent aujourd’hui au métier de conseiller en gestion de patrimoine. Le cursus traditionnel consiste à intégrer une grande école de commerce ou de gestion ou une université, en économie, si possible en peaufinant avec du droit et/ou de la fiscalité. Une connaissance approfondie des marchés financiers et de leurs différents mécanismes est indispensable. Mais ce n’est pas tout : un bon gestionnaire de patrimoine doit également avoir de solides notions juridiques

La plupart des formations en gestion de patrimoine incluent une immersion professionnelle en entreprise, sous forme de contrat d’apprentissage ou professionnel, ou de stage, généralement au sein d’un établissement financier. Les cabinets apprécient particulièrement les candidats ayant une première expérience en tant que chargé(e) de clientèle.

Un bon conseiller en gestion de patrimoine se détache des catalogues de produits pour se concentrer sur le client. L’objectif n’étant de pas de chercher à maximiser les ventes, mais d’analyser le patrimoine de son client afin de lui proposer des stratégies d’investissement pertinentes, adaptées à ses besoins. Pour cela, une bonne capacité de synthèse et un sens des relations humaines sont primordiaux.

Quel est le salaire d’un conseiller en gestion de patrimoine ?

Comme dans tous les métiers, le salaire en gestion de patrimoine dépend du niveau de l’expérience, de la forme juridique choisie et du cabinet choisi. Un conseiller junior peut espérer gagner entre 30 K et 35 K annuels tandis qu’un senior pourra atteindre entre 45 K et 70 K par an.

Foire aux questions

Où trouver un cabinet en gestion de patrimoine à Paris ?

En 2020, ce sont pas moins de 3 500 cabinets de CGP indépendants qui exercent dans les plus grandes villes de France, dont Paris, le plus souvent sous le statut de profession libérale. Indépendants de toute institution financière, ce qui permet de créer une véritable relation de confiance avec le client, ils sont regroupés au sein d’organisations professionnelles comme :

  • la CNCGP,
  • la Compagnie des CGPI,
  • l’Anacofi (Association nationale des conseillers financiers)
  • la CNCIF (Chambre nationale des conseillers en investissements financiers).

Vous cherchez un conseiller en gestion de patrimoine sur Paris ? Tacotax vous propose des solutions d’accompagnement personnalisées en ingénierie patrimoniale. 

Où trouver un cabinet en gestion de patrimoine à Lyon ?

À la recherche d’un spécialiste en gestion de patrimoine à Lyon ? Tacotax vous présente la liste des meilleurs cabinets en gestion de patrimoine disponibles en France métropolitaine.

Appelez-nous

Nos experts sont disponibles de 9h à 19h du lundi au vendredi


Ou demandez à être rappelé gratuitement

Se faire rappeler

Etre rappelé gratuitement

Nos experts sont disponibles de 9h à 19h du lundi au vendredi

Merci de renseigner un numéro valide

Merci !

.

Connectez-vous !

Votre email n'est pas valideMot de passe oublié ?Merci de renseigner votre mot de passe

Déjà inscrit ?

Ouverture du service imminente !


Laissez-nous votre email pour la piqûre de rappel

Plus qu'une étape avant d'accéder à votre simulation !

Sécurisez votre compte pour accédergratuitement à votre simulation

Votre email n'est pas valideVotre numéroMerci de renseigner votre numéro de téléphone

En cliquant sur "Voir ma simulation" j'accepte lesCGU
et serai automatiquement inscrit afin de profiter des services de Tacotax

DEJA INSCRIT ?