1. Accueil

  2. Plan Épargne Retraite

Quel est l'intérêt d'un PER ? Avantages et inconvénients

Le guide complet du Plan Épargne Retraite (PER)
Antoine Ferec

Antoine Ferec

Mis à jour le 08 décembre 2021

Mettre de l’argent de côté dans un Plan Épargne Retraite a un intérêt fiscal immédiat lors des versements, ou bien lors de la récupération du capital accumulé une fois à la retraite.
Créé par la loi PACTE en 2019, le PER individuel, accessible à tous, remplace les anciens dispositifs Madelin, PERP et Préfon. C’est une solution d’épargne à privilégier sur le long terme, particulièrement pour les contribuables situés dans la tranche d’imposition à 30 %.

Alimenter un PER permet de bien préparer sa retraite

Le système de répartition actuel, tel que nous le connaissons en France, ne permet pas de répondre aux besoins de tous les Français une fois à la retraite. La crise sanitaire ayant impacté l’économie de la France de plein fouet ne risque pas d’arranger la situation. 
C’est pourquoi il est aujourd’hui nécessaire de penser tôt à préparer sa retraite correctement, avec les bons outils d’épargne comme le Plan Épargne Retraite individuel.

Depuis la loi PACTE en 2019(1), les dispositifs d’épargne retraite ont été simplifiés et surtout unifiés sous l’appellation P.E.R. Les salariés comme les travailleurs indépendants et les chefs d’entreprise ont maintenant une meilleure maîtrise et plus de connaissances sur ces outils d’investissement.

Il est désormais possible de choisir entre une sortie en capital, ou bien en rente viagère, ou encore une combinaison de ces deux modes de sortie une fois à la retraite.
L’enveloppe unique permet de regrouper ses anciens produits d’épargne retraite, offrant la visibilité et la souplesse attendue par bon nombre d’épargnants.

Le choix entre la gestion libre ou la gestion pilotée des sommes investies dans le PER crée une diversification en accord avec l’âge de l’investisseur et son profil d’acceptation du risque. Les supports choisis varient entre fonds en euros et unités de compte.

Quelle est la fiscalité appliquée au PERIN ?

Fiscalité à l’entrée : les versements volontaires ouvrent droit à une réduction d’impôt

Les PER ont leur propre fiscalité avantageuse pour les épargnants. Un des objectifs de la loi PACTE est d’encourager l’accès aux produits d’épargne retraite. C’est pourquoi le gouvernement offre une incitation fiscale accessible en investissant dans un PER individuel.

Les versements volontaires du bénéficiaire d’un plan d’épargne retraite individuel peuvent être déduits du revenu global (avant l’impôt sur le revenu) tous les ans pour les salariés, ou des bénéfices professionnels pour les indépendants. Et ce, jusqu’à atteindre les plafonds de réduction d’impôts calculés par l’administration fiscale.

Pour rappel : la déduction des versements est facultative, il est possible d’y renoncer pour profiter d’une réduction fiscale lors du départ à la retraite à la sortie du PER.

Fiscalité à la sortie : imposition de la rente ou du capital

En principe, la sortie du PER s’effectue lorsque l’on fait valoir ses droits à la retraite. La liquidation à la sortie peut se faire soit :

  • sous forme de rente viagère ;
  • sous forme de capital libéré en une seule fois ou de manière fractionnée.

Le régime fiscal applicable aux sommes reçues à la sortie peut varier. Il n’est pas le même pour les épargnants qui ont déduit leurs versements volontaires sur le PER de leur revenu imposable, que pour ceux qui ont refusé cette option.

Les sommes sur un PER d’entreprise sont transférables vers un PER individuel

Les détenteurs d’un ancien produit d’épargne retraite (Préfon, Madelin, article 83, etc.) peuvent continuer d’alimenter ou de garder actif leurs comptes. Cependant, il est intéressant de noter que tous ces dispositifs d’épargne retraite qui ne sont plus commercialisés aujourd’hui peuvent être transférés vers votre PER. Ainsi, vous aurez accès à l’ensemble de votre épargne retraite sur un seul espace client en ligne.

Les frais de transfert ne doivent pas excéder 1 % de l’encours pour les contrats de moins de 5 ans. Le transfert des contrats ayant plus de 5 ans ne comporte pas de frais.

L’épargne peut être débloquée pour acheter sa résidence principale

Certes, les sommes investies dans un PER sont moins disponibles que celles investies dans une assurance-vie. Ces deux produits d’investissement ne sont d’ailleurs pas incompatibles, selon votre stratégie patrimoniale.
Bien que le PER soit un contrat à très long terme, il est pourtant possible d’accéder à son capital lors de l’acquisition d’une résidence principale. Ce déblocage exceptionnel entraîne la fermeture du contrat.

Les pièces à fournir pour obtenir le déblocage sont les suivantes :

  • une photocopie recto verso d’un document d’identité française valide.
  • pour une promesse de vente :
    • une promesse de vente ou compromis de vente signé par l’acquéreur et le vendeur ;
    • une attestation sur l’honneur par laquelle vous vous engagez à fournir l’acte de vente définitif dès sa conclusion.
  • en cas d’achat :
    • une attestation du notaire stipulant que l’acte de vente a été réalisé avec mention du prix d’acquisition et des frais.
  • si Vente en l’État Futur d’Achèvement (VEFA) :
    • contrat de réservation
    • ou contrat de VEFA signé devant notaire.

Bon à savoir

Les sommes du compartiment 3 d’un PER ne sont pas utilisables pour l’achat d’une résidence principale. Seules les sommes des compartiments 1 et 2 pourront être débloquées à cet effet.

Comment débloquer l’épargne accumulée sur son PER individuel ?

En  principe, les sommes placées sur un plan d'épargne retraite sont bloquées jusqu'au départ effectif en retraite.

L’épargne construite dans un plan épargne retraite sera disponible au moment de la retraite en capital, en rente, ou fractionnée entre rente et capital.

L’organisme auprès duquel vous avez souscrit votre PERIN vous expliquera la démarche à suivre pour percevoir et déclarer les sommes reçues.

Il existe cependant des cas de déblocage anticipé avant l’âge de la retraite :

  • expiration des droits à l’assurance-chômage ;
  • invalidité du titulaire du plan, de son époux(se) ou partenaire de Pacs ou d’un enfant ;
  • décès de son conjoint ou partenaire de Pacs ;
  • surendettement ;
  • cessation d’activité suite à une liquidation judiciaire (concerne les travailleurs indépendants) ;
  • acquisition de la résidence principale.

Un régime fiscal spécifique est appliqué lors d’une sortie anticipée

Pour l’acquisition d’une résidence principale en France ou à l’étranger :

  • Les versements volontaires déduits des revenus sont imposés à l’impôt sur le revenu ;
  • les versements non-déduits suite aux versements volontaires sont exonérés d’impôt sur le revenu ;
  • les gains subissent la Flat Tax de 30 %.

Pour être en règle avec l'administration fiscale lors de la liquidation, découvrez comment déclarer votre PER.

Quelle catégorie de contribuables a le plus intérêt à ouvrir un PER ?

Le PER est ouvert à tous, mais il avantage particulièrement les hauts revenus et les travailleurs indépendants. Cet avantage est encore plus significatif si la baisse de revenus entre leur carrière et la retraite est importante.
Globalement, les souscripteurs imposés à 30 % minimum, donc à partir de 25 711 € de revenus imposables à déclarer, ont intérêt à s’intéresser au PER.

Pour savoir si l’ouverture d’un PER est intéressante pour vous, prenez quelques minutes pour faire une simulation pour plan épargne retraite gratuite. C’est le meilleur moyen de mesurer rapidement l’intérêt de cet investissement pour vous.

Les inconvénients du PER

La fiscalité à la sortie peut être assez lourde si l’on bénéficie des avantages fiscaux lors des versements, pendant les années d’alimentation du PER. Le capital à la sortie est imposé au barème de l’impôt sur le revenu(2) (PFU à 30 % sur les plus-values). La rente viagère à titre onéreux est imposée au titre des pensions de retraite, et donc soumise au barème de l’impôt sur le revenu.

C’est un produit de placement moins liquide que l’assurance-vie. En effet, on ne peut pas clôturer un PER sauf dans certains cas exceptionnels, ou bien une fois à la retraite.

En conclusion : est-il intéressant d’ouvrir un PER individuel en 2021 ?

La loi PACTE d’octobre 2019 a permis de dépoussiérer l’épargne retraite et ses anciens dispositifs d’investissement collectifs assez rigides.

Nous pensons qu’il est intéressant d’ouvrir un PER en 2021 pour les épargnants désirant sécuriser une partie de leurs revenus tout en réduisant leurs impôts, pendant leur carrière ou lors du départ en retraite.

Ce support d’épargne s’adapte également au type de gestion et qui vous convient, ainsi qu'à vos objectifs en termes de rendement. Retrouvez en un clic nos conseils pour choisir votre PER.

Les 3 avantages clés du PER :

  1. La sortie en capital est plus souple : en effet, il est possible d’acquérir son capital plus tôt pour acheter une résidence principale ;
  2. la gestion des actifs en termes de risque d’investissement s’adapte à l’âge de l’épargnant ;
  3. l’avantage fiscal accessible n’est pas soumis au plafonnement des niches fiscales.

 

Sources sur le PER

(1) : LOI n° 2019-486 du 22 mai 2019 relative à la croissance et la transformation des entreprises, legifrance.gouv.fr ;
(2) : LOI n° 2020-1721 du 29 décembre 2020 de finances pour 2021, legifrance.gouv.fr.

Foire aux questions

🤷 Quand ouvrir un PER ?

Le PER peut être ouvert à tout moment par n’importe quel épargnant. En règle générale, il est recommandé d’ouvrir un Plan Épargne Retraite le plus tôt possible, afin de bénéficier du cumul des intérêts composés qui optimisent la croissance du capital investi jusqu’à la retraite.

🤝 Un chef d’entreprise a-t-il intérêt à ouvrir un PER collectif ?

Si vous êtes chef d’entreprise employant au moins un salarié même à temps partiel, la meilleure solution est de choisir un PER d’entreprise collectif.
Il permet d’accéder aux flux d’entreprise parmi les moins imposés en France, comme la prime de participation, d’intéressement et l’abondement.

🤷 PER ou assurance-vie : quel est le meilleur produit ?

L’assurance-vie n’est pas un placement d’épargne retraite. De plus, les rendements des fonds en euros des assurances-vie sont en baisse. L’intérêt clé de l’assurance vie réside dans la disponibilité de l’épargne. La fiscalité de l’assurance vie à la sortie étant bien plus douce que celle du PER, elle sera plus recommandée aux épargnants situés dans les tranches d’imposition à 0 % ou 11 %.

🤷 Quel est le plus intéressant entre un investissement dans un PER ou une SCPI ?

Les SCPI se portent très bien en 2021, en affichant un rendement net compris entre 4 et 5 % en moyenne. Cependant, les parts de SCPI sont des produits de placement immobilier (pierre-papier) que l’on recommande de conserver à horizon 10-12 ans, contrairement au PER qui est un support de très long terme.