Quels sont les investissements qui permettent de réduire au mieux ses impôts ? Lorsqu'on pense défiscalisation d'impôt, on pense de suite à la défiscalisation immobilière, mais c'est loin d'être la seule. De nombreux dispositifs et mécanismes existent qui permettent de faire baisser la facture fiscale. Comment faire de la défiscalisation en 2020 ? Dans quoi investir pour payer moins d'impôts ? Tacotax fait le point.

 

Défiscalisation 2020 : quels sont les leviers les plus efficaces ?

La défiscalisation par définition, désigne l'action de défiscaliser, c'est-à-dire d'exonérer d'impôts. On désigne par là l'ensemble des mesures mises en place pour diminuer légalement l'impôt sur le revenu ou l'Impôt de Solidarité sur la Fortune (IFI). La forme de défiscalisation la plus utilisée reste la défiscalisation immobilière. Accessible par plusieurs canaux (achat, vente, construction, location), elle offre l'avantage de pouvoir se constituer un patrimoine tout en réduisant ses impôts.

Avant toute chose, si vous cherchez à défiscaliser, commencez par exclure de votre champ d'investissement tout ce qui n'ouvre pas droit à une réduction ou déduction d'impôt. Il s'agit notamment de :

Investir en cas de crise : privilégiez les valeurs refuges

Valeur refuge en temps de crise, la pierre reste, avec l'assurance vie, le placement préféré des Français. Mais attention, il est question ici d'investissement et non de placement. L’objectif premier d’un investissement, est, comme son nom l’indique, d’investir, c’est-à-dire de se constituer un patrimoine. L’avantage fiscal n'arrive qu'ensuite. Aussi nous vous conseillons de regarder en premier lieu la rentabilité à long terme et non l'avantage fiscal. C'est le meilleur moyen de trouver le meilleur investissement en 2020.

L'année 2020 traverse une crise sanitaire sans précédent. Et cela n'est pas sans conséquences sur la santé économique et financière de la planète. On a déjà vu les effets de la pandémie de Covid-19 sur les marchés financiers. Si d'autant voient cela comme une opportunité d'investir en Bourse, d'autres appellent à la prudence avant de placer son argent en 2020

L'assurance vie

assurance vie investir 2020
lLe "couteau suisse" de l'épargne n'a rien perdu
de son tranchant en 2020

Si pour vous, investir en 2020 se fait sous le signe de la prudence, l’assurance-vie est le produit incontournable. Le principe étant de doser le couple fonds euros / unités de comptes (UC) en fonction de votre profil investisseur. Si vous avez pour un contrat multisupports, et que l'arbitrage de votre contrat le prévoit, vous pouvez choisir de passer la totalité de votre capital en fonds euros garantis, pour éviter les pertes. Concrètement, cela consiste à vendre des UC pour aller sur le fonds euro (pour sécuriser ses gains) ou passer d’une UC à une autre, moins risquée.

Placement flexible et accessible, l'assurance vie couvre l'ensemble des objectifs liés à l'épargne et à l'investissement :

  • faire fructifier ses liquidités ;
  • préparer sa retraite ;
  • bénéficier d'une réserve d'argent sans plafond, accessible par retraite ;
  • se constituer un patrimoine ;
  • protéger ses proches.

C’est également un excellent outil pour investir pour défiscaliser :

  • exonération d’impôt sur le revenu pour tout rachat dès les 8 ans du contrat. On ne saurait que trop vous conseiller d'ouvrir votre contrat sans attendre.
  • avantages successoraux : tout contrat d'assurance vie prévoit le versement, en cas de décès du titulaire, du capital à un ou plusieurs bénéficiaires. Bonne nouvelle : les premiers 152 500 € sont exonérés de frais de succession. Un avantage certain, surtout si vous n'avez pas de liens de parenté avec vos bénéficiaires : autrement, ils seraient taxés jusqu’à 60%.

Tout rachat effectué sur un contrat de plus de 8 ans permet une exonération d’impôts si le montant retiré ne dépasse pas :

  • 4 600 € de gains par an pour une personne seule.
  • 9 200 € pour un couple marié ou pacsé.

Autres options : le Plan d'Épargne en Actions (PEA) et le compte-titres. Moins faciles d'accès que l'assurance vie, ils s'adressent aux investisseurs chevronnés, car ils sont essentiellement composés d'actions et de titres d’OPCVM. Sous conditions, ces placements financiers ouvrent droit à une exonération d’impôt sur les dividendes et les plus-values.

L'épargne retraite et salariale

L'épargne retraite

épargne retraite per
Épargne-retraite : un sujet d'attention dès 35 ans

La réforme de l'épargne-retraite 2019 a signé la fin des PERP, PERCO, Préfon, Madelin, articles 83 et autres produits d'épargne-retraite accessibles aux particuliers. Tous ces dispositifs ont été rassemblés au sein d'une enveloppe fiscale unique : le Plan Épargne Retraite (PER). Commercialisé depuis octobre 2019, le PER vise à harmoniser l'épargne-retraite, et la rendre plus accessible.

Sur le plan fiscal, le Plan Épargne Retraite (PER) reprend les avantages du PERP et du contrat Madelin. C'est-à-dire qu'il offre la possibilité aux épargnants de déduire de leur revenu imposable net les sommes placées sur le plan, dans la limite de :

  • 10% des revenus d’activité nets de frais professionnels de l’année 2019 dans la limite de 32 419,20 € ;
  • 10% du plafond annuel de la sécurité sociale (PASS) de 2019 (pour une déduction en 2020), soit 4 052 € ;

L'épargne salariale

Le Plan d'Épargne Salariale (PEE) permet aux salariés qui en bénéficient d'y placer leurs primes d’intéressement et de participation afin qu'elles ne soient pas soumises à l’impôt sur le revenu. Véritable levier d'implication des effectifs aux résultats de l'entreprise, le PEE s'ouvre sur tout un catalogue de possibilités d'investissement :

  • fonds monétaire,
  • fonds obligataire,
  • actions,
  • actions de son entreprise,
  • fonds diversifié.

Les revenus des placements restent soumis aux prélèvements sociaux.

L'investissement en entreprise

Moins conseillé, surtout en période de crise, l'investissement en PME et start-up donne droit à une réduction d'impôt équivalente à 18% du montant investi, à condition de conserver ses parts pendant au moins 5 ans. Notez que vous avez la possibilité d'investir en entreprise via un Plan d'Épargne en Actions (PEA-PME).

Autre option : les fonds d'Investissements Socialement Responsables. Lancés par les Nations Unies en 2006, les principes d'investissement responsables (PRI) prennent la forme d'un engagement volontaire lancé au secteur financier. L'objectif étant d'inciter les investisseurs à intégrer les problématiques Environnementale, Sociale et de Gouvernance (ESG) dans la gestion de leurs portefeuilles.

Investir responsable consiste simplement à coupler des valeurs éthiques, sociétales et environnementales à des placements financiers. Mieux encore, les investissements solidaires ouvrent droit à une réduction d'impôt à hauteur de 25% du montant investi, à condition de conserver vos parts au moins 5 ans.

Le vin et les forêts

investir groupement foncier viticole
Investir en protéger les vignes et la forêts françaises

Vous aimez le patrimoine français, ses richesses culturelles et naturelles ? Avec les Groupements Fonciers Viticoles (GFV) et les Groupements Fonciers forestiers (GFF), vous contribuez à la préservation du patrimoine et des forêts françaises tout en réduisant vos impôts. Le principe est simple : l'investisseur achète des parts auprès de groupements viticoles ou forestiers. Ce faisant, il devient propriétaire de vignes ou de bois dans une (ou plusieurs) régions françaises. 

En achetant des parts de GFF ou de GFV, vous diversifiez votre patrimoine au travers d'une classe d’actifs réelle dont les fluctuations sont décorrélées des marchés financiers. Mais ce n'est pas tout. La détention de part de GFF / GFV ouvre droit à une défiscalisation :

  • 18% de réduction de l’IR dans la limite de 50.000€ d'investissement par une personne seule, et 100.000€ par un couple (pour une détention de 8 ans minimum)
  • 75% de réduction d'Impôt sur la Fortune Immobilière jusqu’à 102 000 € de valeur, et 50% au-delà.

L'immobilier défiscalisant

Lois Pinel, Malraux, Scellier, Monuments historiques, Girardin, LMNP, SCPI... Les dispositifs de défiscalisation immobilière ne manquent pas. Vous pouvez choisir la loi Pinel pour investir dans le neuf, le déficit foncier pour faire de la défiscalisation via des travaux, ou la loi Denormandie si vous préférez la défiscalisation dans l'ancien. Chaque dispositif est différent, chacun a ses règles, sa fiscalité, ses avantages et ses inconvénients. Mais on peut regrouper les différents dispositifs d’investissement immobilier en trois catégories :

  • l’immobilier de jouissance : résidence principale et résidence secondaire ;
  • l’immobilier locatif classique : il s'agit d'un investissement locatif, qui peut se réaliser en location nue (régime par défaut) ou meublée (LMNP), en immobilier défiscalisant dans l’ancien ou le neuf ;
  • l’immobilier pierre-papier : la préférée de la défiscalisation en 2019, elle permet d'investir dans la pierre tout en déléguant la gestion grâce aux véhicules financiers (SCPI, crowdfunding immobilier et SIIC).

Deux d'entre elles avaient particulièrement la cote en 2019 : le statut Loueur en Meublée Non Professionnel et la Société Civile de Placement Immobilier. Nous vous expliquons plus en détail le fonctionnement du premier dans la vidéo ci-dessous :

Quant à la SCPI, elle permet non seulement d'investir dans la pierre mais peut être adossée à une loi de défiscalisation immobilière. On parle alors de SCPI fiscale. Ainsi, il existe des SCPI Pinel, des SCPI Malraux, des SCPI déficit foncier, Monuments Historiques, etc. L'objectif d'une SCPI fiscale n'est pas tant la performance et la rentabilité que la recherche d'avantages fiscaux. À envisager si vous privilégiez la défiscalisation au rendement brut.

►Lire aussi : Immobilier, bourse, bitcoin : combien investir ?

Foire aux questions

Quel était le meilleur moyen de défiscaliser en 2019 ?

Pour défiscaliser en 2019, les investisseurs français ont été particulièrement friands d'assurance vie, de SCPI mais aussi de crowdfunding immobilier. 

Pour aller plus loin:

Appelez-nous

Nos experts sont disponibles de 9h à 19h du lundi au vendredi


Ou demandez à être rappelé gratuitement

Se faire rappeler

Etre rappelé gratuitement

Nos experts sont disponibles de 9h à 19h du lundi au vendredi

Merci de renseigner un numéro valide

Merci !

.

Connectez-vous !

Votre email n'est pas valideMot de passe oublié ?Merci de renseigner votre mot de passe

Déjà inscrit ?

Ouverture du service imminente !


Laissez-nous votre email pour la piqûre de rappel

Plus qu'une étape avant d'accéder à votre simulation !

Sécurisez votre compte pour accédergratuitement à votre simulation

Votre email n'est pas valideVotre numéroMerci de renseigner votre numéro de téléphone

En cliquant sur "Voir ma simulation" j'accepte lesCGU
et serai automatiquement inscrit afin de profiter des services de Tacotax

DEJA INSCRIT ?