Investir dans un hôtel en 2020

Sommaire de l'article

Toujours dans la recherche d’alternatives d’investissement locatif, les particuliers se tournent de plus en plus vers l’investissement hôtelier qui se démocratise, et qui est sans l’ombre d’un doute un outil de défiscalisation. Cet investissement dans l’hôtellerie offre des avantages fiscaux. Tacotax vous propose de faire un tour d’horizon sur ce placement. 

Les étapes à connaître avant d’acheter un hôtel

1.Vous devez avoir un projet d’hôtel clair et bien défini

  Un tel projet d'investissement immobilier est nécessairement coûteux. Vous ferez sans doute appel à des organismes financiers ou bancaires. Par conséquent, votre profil de futur entrepreneur doit être irréprochable sur certains aspects et avoir une expérience dans le secteur hôtelier.  Assurez-vous d’établir un bon business plan économique (analyse du secteur, clientèle et concurrence) et financier (rentabilité du projet).  

L'investissement hôtelier se démocratise de plus en plus.
Les investissements dans l'hôtellerie ont progressé de 2,17% en 2017.

2. L’emplacement de votre futur hôtel est un élément majeur à prendre en considération dès le départ. Il est préférable d’opter pour une destination touristique

3. Pensez vous souscrire à des assurances: Lorsque vous souhaitez exploiter un hôtel, il est important de vous assurer, afin de vous protéger contre d’éventuels risques liés à divers facteurs.  Il existe différentes garanties propres à l’activité hôtelière quasi indispensables:

  • La garantie perte d’exploitation: cette garantie est une forme de compensation du chiffre d’affaires en cas de dégâts matériels, ou naturels. 

  • La garantie ALEA : De son nom complet, Atteinte à l’Environnement et à L’activité , cette assurance vous aide à faire  face à la baisse de fréquentation de la clientèle en raison de travaux ou un aléa environnemental. 

  • L’assurance homme-clé: Il s’agit d’une assurance qui vous permet de pallier l’absence d’un personnel important, voire indispensable dans l’établissement (le directeur d’hôtel, ou un chef cuisinier,...)

4. Vous devez vous soumettre aux réglementations permettant de mettre en place la sécurité et l'accessibilité dans votre futur hôtel. 

5. Une application des taxes (taxe de séjour, TVA) est indispensable pour être en conformité avec les normes fiscales en vigueur. Sachez également qu’en tant que propriétaire vous paierez l’impôt sur le revenu locatif

6. Il convient de connaître et d’appliquer la réglementation quant au droit du travail.

7. Vous devez notamment prendre en compte certains points liés à la gestion administrative de votre futur hôtel: l’affichage des prix obligatoire, la notation des hôtels portée à la connaissance des clients, et la tenue d’un registre de police

Le taux de rendement d’un hôtel: combien rapporte un hôtel?

Qu’est-ce que le taux de rendement? 

Le taux de rendement permet de connaître si l’investissement réalisé vous rapporte beaucoup plus que le coût payé au départ de l’investissement. Le taux de rendement s’avère positif lorsque l’argent que vous percevez après votre investissement est de loin supérieur à la somme que vous avez investi au moment du placement. Toutefois, le taux de rendement reste négatif si l’argent que vous récupérez après votre investissement est inférieur ou quasiment identique. 

Le taux de rendement s’obtient de la manière suivante: valeur finale-valeur initiale/ valeur initiale

Qu’en est-il du taux de rendement hôtelier? 

Il faut savoir qu’il existe trois possibilités d’investir dans le secteur hôtelier: 

  • Investir uniquement dans les murs: Lorsque vous réalisez ce type d’investissement, vous êtes moins exposés au risque. En effet, vous percevez des revenus grâce à un loyer minimum garanti. Ainsi, le rendement peut tourner autour de 6 et 7%

  • Investir uniquement dans le fonds de commerce: L’investissement dans les fonds seuls engendre beaucoup plus de risques. De ce fait, ce placement peut apporter jusqu'à 10% de rendement.  

  • Investir dans les murs, et à la fois dans le fonds de commerce: Dans ce cas, le risque est plus élevé. En revanche, ce placement peut vous permettre d’obtenir entre 150 et 200 bases de rendement de plus.  Ces placements immobiliers peuvent être rentables à long terme et à moyen terme. Pour avoir la meilleure expérience possible, vous pouvez demander l’avis d’experts qui pourront vous donner des conseils en investissement, et notamment en ce qui concerne l’éligibilité au PEA-PME.  

Peut-on acheter une chambre d'hôtel ?

En 2019, les hôtels 5 étoiles détenaient un taux d'occupation de 67,3%.

Oui! Il est possible d’être propriétaire d’une chambre d’hôtel. Acheter une chambre d’hôtel correspond à un investissement immobilier. Il s’agit d’un bien flexible qui peut être loué à plusieurs reprises. D'ailleurs, la rentrée d’argent peut grimper très rapidement. L’entretien de la chambre est assuré par l’exploitant de l’hôtel. 

Concernant, les frais de gestion, vous n’avez rien à régler, puisque l’exploitant de l’hôtel s’en charge également. Acheter une chambre d’hôtel en vue de sa location, vous garantit des revenus locatifs annuels. En revanche, si la chambre d’hôtel reste un petit bien immobilier, le coût de son acquisition demeure élevé, et  se rapproche des prix d’achats de maisons, et appartements. 

Bon à savoir : vous pouvez investir dans un hôtel à l'étranger, et acheter une chambre d'hôtel dans différents pays, comme à Dubaï.

Combien de chambre pour un hôtel rentable?

Le taux d’occupation hôtel, l’indicateur de rentabilité

Pour permettre de connaître le nombre de chambres pour qu’un hôtel soit rentable, on calcule le taux d’occupation d’hôtel. Le taux d’occupation d’hôtel correspond à un indicateur qui permet de connaître la rentabilité d’un hôtel grâce à son nombre de chambres louées, et le nombre de chambre disponibles. Pour obtenir le taux, il suffit d’effectuer le calcul suivant: le nombre de chambres louées/ le nombre de chambres disponibles

Lire aussi: Investir en SCI: les pour et les contre

Tableau du taux d’occupation dans les hôtels en 2018 

On vous propose un tableau qui présente le taux d’occupation exprimé en pourcentage, dans les groupes hôteliers en France en 2018. 

MoisÎle-de-FranceFrance 
Janvier66,7%51,80%
Février67,6%55,1%
Mars77,5%59,8%
Avril78,1%60,5%
Mai76,7%62,7%
Juin89,5%70,5%
Juillet81,3%69,7%
Août69,8%69,4%
Septembre85,1%70,9%
Octobre84,6%64,5%
Novembre77,1%58,8%
Décembre67,3%52,6%

Lire aussi: Petit guide pour investir dans une colocation

Pour aller plus loin

Cet article vous a été utile ?