1. Blog

  2. Jeunes propriétaires : quel crédit immobilier choisir ?

ActualitésNon classé22 Avril 2020

Jeunes propriétaires : quel crédit immobilier choisir ?

crédit immobilier

Avec la baisse des taux d’intérêts des prêts immobiliers, le climat économique actuel est favorable à l’emprunt pour les jeunes. En effet, depuis quelques années on constate une augmentation du nombre de jeunes propriétaires ayant récemment accéder à la propriété. Pourtant, même dans un tel contexte, il n’est pas toujours simple de savoir comment dénicher le meilleur crédit immobilier. Pas de panique, on vous livre toutes les astuces. 

Article écrit en partenariat avec papernest, plateforme d’assistance au déménagement en ligne.

Préparer la demande de crédit

Avant de chercher le crédit immobilier le plus adapté à votre situation, il est primordial que vous soyez bien préparé. Bien que les conditions d’obtention d’un crédit immobilier soient légèrement plus favorables aujourd’hui, l’immobilier subit lui aussi les effets du coronavirus. C’est ce qu’explique Sandrine Allonier, directrice de la communication du courtier Vousfinancer.

« Aujourd’hui, la grande majorité des banques n’est pas à l’écoute des nouveaux projets immobiliers. Elles administrent les dossiers en cours et s’occupent du financement des entreprises dans un contexte d’effectifs réduits et de travail à distance, même si de rares établissements continuent d’accorder des prêts. »

L’attitude des banques pourrait changer d’ici quelques mois. En attendant, on conseille vivement aux primo accédants d’attendre que les taux recommencent à baisser, quitte à retarder leurs projets de quelques mois.

Notez que si vous avez un crédit immobilier en cours, le moment est idéal pour renégocier votre assurance emprunteur. Si vous rencontrez des difficultés financières, vous pouvez demander le report ou la modulation de vos mensualités.

Définir votre capacité d’emprunt

La capacité d’emprunt est la somme maximum que vous pouvez emprunter sur une période donnée dans le cadre d’une demande de prêt, vous pouvez faire une simulation gratuite en cliquant ici.

Il est indispensable de connaître votre capacité d’emprunt avant de partir en quête du crédit idéal. C’est elle qui vous permettra de construire un projet cohérent en ayant une idée de la somme que vous pourrez emprunter et du montant de vos mensualités.

Trouver un courtier immobilier à Paris, Marseille, Lyon, Bordeaux…

Pour augmenter vos chances d’obtenir le crédit immobilier qu’il vous faut vous pouvez vous tourner vers un courtier immobilier dont le métier est de négocier les prêts les plus intéressants pour ses clients.

Vous aurez alors le choix entre les agences de courtage ayant pignon sur rue et les courtiers immobiliers en ligne. Les premiers sont des spécialistes de l’immobilier d’une ville ou d’un quartier, par exemple un courtier immobilier à Paris 14 n’aura pas les mêmes avantages qu’un autre à Paris 13, mais ils s’avèrent souvent assez chers.

Le courtier immobilier en ligne, quant à lui, mise sur un très vaste réseau sur l’ensemble du territoire national tout en proposant des tarifs moins élevés qu’en boutique physique.

Comment choisir son prêt immobilier ?

Comme on a pu l’évoquer plus haut, si la situation semble propice à l’emprunt, il ne faut garder tête que :

Pour faire le bon choix il faut distinguer les différents types de prêts et voir quel avantage fiscal vous pouvez en retirer.

Les différents types de prêts immobiliers

Les prêts immobiliers bancaires peuvent être dissociés en trois grands crédits distincts selon votre situation et vos attentes. Vous pourrez ainsi souscrire au :

  1. Prêt amortissable : il s’agit du prêt le plus commun, c’est généralement celui auquel on pense quand on parle de crédit immobilier. Il s’agit d’emprunter de l’argent que l’on rembourse chaque mois avec des intérêts.
  2. Prêt relais : comme son nom l’indique il sert à faire le relais entre l’achat d’un bien et la vente d’un autre. Il est utile si vous êtes en train de vendre un logement, mais que vous comptez acheter avant que la vente soit conclue.
  3. Prêt in fine : avec ce crédit on ne rembourse que les intérêts durant la durée du prêt pour finir par rembourser l’intégralité du capital emprunté en une seule fois quand le crédit se termine. Il est recommandé si vous allez bientôt disposer d’une épargne conséquente, mais que vous ne pouvez pas attendre pour investir.

Crédit immobilier et réduction d’impôts

Pour trouver le crédit idéal il faut prendre en compte l’intérêt fiscal de l’emprunt. D’autant plus quand on est un jeune propriétaire car cela permettra de maximiser votre investissement sur le long terme.

En France, certains prêts ouvrent droit à des crédits d’impôts ou des déductions d’intérêts, mais sous certaines conditions précises. Cela concerne essentiellement :

  • l’investissement dans l’immobilier à but locatif ;
  • l’investissement dans des Sociétés Civiles de Placement Immobilier (ou SCPI) ;
  • le prêt pour l’achat d’une résidence principale ;

N’hésitez pas à en apprendre davantage sur les montages fiscaux liés à l’emprunt immobilier en consultant ce site.