Utiliser son compte épargne-temps en fin de carrière

Sommaire de l'article

Vous possédez un compte épargne-temps et voulez savoir comment le débloquer pour votre fin de carrière ? Ce compte, qui peut être alimenté en argent ou en temps, se révèle très utile dans la préparation de votre départ à la retraite. En effet, vous pouvez utiliser votre CET en fin de carrière pour mettre fin progressivement à votre vie active, de plusieurs façons différentes. Quelles démarches pour un déblocage du compte épargne-temps et une fin de carrière en douceur ? Tacotax vous dit tout !

Simulez vos économies d'impôts grâce au Plan Epargne Retraite

Simulation gratuite

Compte épargne-temps et fin de carrière

Vous souhaitez préparer votre fin de carrière grâce à votre compte épargne-temps ? Le CET est un dispositif permettant au salarié d’accumuler des congés tout au long de sa vie professionnelle. Grâce à votre compte épargne-temps, il vous est tout à fait possible de partir plus tôt à la retraite si vous le voulez ! 

Qu’est-ce que le compte épargne-temps ?

Le compte épargne-temps est un dispositif proposé aux salariés pour leur permettre de consigner des droits perçus au cours de leur carrière. Comment cela fonctionne-t-il ? Le salarié a la possibilité de ne pas profiter de tous ses jours de congé ou de repos, et peut à la place les accumuler sur son CET. Par la suite, grâce au compte épargne-temps, le salarié peut bénéficier de différents avantages  :

  • rémunération immédiate,
  • rémunération différée,
  • accumulation de droits de congé.

Qu’est-ce que le congé de fin de carrière ?

Le congé de fin de carrière, c’est le dispositif que vous pouvez financer grâce à votre CET ! En effet, si vous le souhaitez, il vous est possible de poser un congé peu avant votre départ à la retraite pour partir à la retraite de manière anticipée.

Pour cela, rien de plus facile : à votre fin de carrière, vous n’avez qu’à poser un congé ont la durée est équivalente au nombre de jours de repos que vous avez épargnés sur votre compte épargne-temps.

Préparer sa fin de carrière grâce au CET

Comment épargner sur son compte épargne-temps ?

Pour stocker des congés sur votre compte épargne-temps en vue de votre fin de carrière, deux possibilités s’offrent à vous. Tout d’abord, vous pouvez tout simplement épargner vos congés non pris sur le CET. Cela inclue les journées de RTT ainsi que les jours de congés payés

Tous les jours par an que vous souhaitez mettre de côté sur votre compte épargne-temps pourront être utilisés en temps voulu, lorsque vous poserez votre congé de fin de carrière. Vous pouvez aussi l’alimenter grâce à vos heures supplémentaires.

Ainsi le compte épargne-temps est principalement alimenté en temps, comme son nom l’indique. Mais, ce n’est pas la seule option ! Il est en effet possible de stocker de l’argent sur votre CET. Qu’est-ce que cela signifie ? Tout simplement que si vous le souhaitez, vous pouvez verser toutes sortes de rémunération sur le CET, comme une prime d’ancienneté, un 13eme mois ou un complément de salaire par exemple. Votre employeur peut aussi participer à son alimentation via l’abondement.

Quels avantages possibles avec le CET ?

Comme dit précédemment, la liquidation du compte épargne-temps passe dans quasiment tous les cas par la pose d’un congé de fin de carrière vous permettant de quitter votre poste plus tôt que prévu. Néanmoins, ce congé rémunéré n’est pas l’unique moyen d'utiliser le CET ! 

Vous pouvez, si vous souhaitez, bénéficier d’une indemnisation grâce à votre compte épargne-temps. Cette indemnisation supplémentaire peut être soit immédiate, soit différée. Les autres avantages permis par le CET sont les suivants :

  • prendre un congé sans solde,
  • prendre un congé sabbatique,
  • prendre un congé parental,
  • reprendre une activité à temps partiel.

C’est la convention collective de l’entreprise qui récapitule la liste exhaustive des droits liés au compte épargne-temps ainsi que ses modalités d’utilisation.

Et s’il y a rupture de contrat ? Si votre contrat est rompu et que vous avez un nouveau poste chez un nouvel employeur, vous conservez tout de même les droits accumulés sur votre compte épargne-tempe ! Un transfert est effectué quel que soit le motif de la rupture du précédent contrat de travail.

Comment se faire payer le CET ? 

Comment débloquer un compte épargne-temps ?

Il est très simple de débloquer un CET. Sa liquidation totale ou partielle se fait à la demande du salarié, avec l’accord de son employeur. Dès lors que les deux partis se sont mis d’accord, le salarié peut bénéficier de ses droits consignés. Il est possible de demander une partie ou la totalité des sommes épargnées sur le compte épargne-temps, tout comme il est possible de poser tous les jours stockés ou seulement une partie d’entre eux.

Qu’en est-il du CET dans la fonction publique ? Il est tout à fait possible de profiter des avantages du CET dans la fonction publique. Par exemple, si vous travaillez dans la fonction publique territoriale (FPT), un compte épargne-temps vous permet de poser un congé en fin de carrière ou d’avoir droit à une indemnité proportionnelle aux jours épargnés. Le compte épargne-temps dans la fonction publique hospitalière (FPH) vous donne droit aux mêmes avantages !

Quand peut-on utiliser son CET ?

Si vous souhaitez utiliser votre compte épargne-temps pour poser un congé de fin de carrière, il vous faut, par définition, utiliser le CET à quelques semaines ou mois de votre date de départ à la retraite. Vous n’aurez ensuite qu’à poser le nombre de jours vous séparant de la date officielle de votre fin de carrière ! 

Sinon, vous pouvez utiliser le compte épargne-temps à tout moment, il n’y a pas de restrictions particulières. Ainsi, si vous avez besoin de poser un congé pour une formation ou la création d’une entreprise par exemple, vous pouvez le faire à tout moment de votre carrière professionnelle !

Foire aux questions

🤔 Comment épargner pour préparer sa retraite ?

Si vous souhaitez préparer votre départ à la retraite tout au long de votre carrière professionnelle, pourquoi ne pas se tourner vers le plan d’épargne retraite ? Le PER est une enveloppe fiscale commercialisée depuis le 1er octobre 2019. Elle remplace désormais tous les autres plans d’épargne destinés à la retraite tels que l’article 83, le plan d’épargne retraite populaire (PERP) ou encore le Madelin.

Le PER a été mis en place sous la forme de trois régimes distincts : le PER individuel, le PER collectif et le PER catégoriel. Le PERIN est accessible à tous sans restriction, tandis que le PERCOL est proposé à tous les salariés d’une entreprise sans obligation de souscrire. Quant au PERCAT, il ne concerne que certaines catégories socio-professionnelles et des secteurs particuliers.

🤝 Comment partir à la retraite plus tôt ?

Le compte épargne-temps est une solution pour vous si vous souhaitez que votre départ à la retraite ait lieu avant la date de départ officielle. Sachez cependant qu’il existe d’autres moyens de mettre fin à votre carrière plus tôt. 

En effet, il est possible d’opter pour la retraite progressive. C’est un dispositif permettant aux salariés en fin de carrière de travailler à temps partiel en attendant la date effective de départ à la retraite. Pendant cette activité à temps partiel, vous bénéficiez d’une partie de votre pension de retraite.

Si vous exercez une profession aux conditions difficiles, il est également possible pour vous de demander une retraite anticipée pour pénibilité. Comment cela fonctionne-t-il ? C’est simple ! Si votre métier est particulièrement pénible en raison du rythme de travail ou de son environnement éprouvant, vous accumulez des points via la validation de trimestres sur ce qu’on appelle le compte professionnel de prévention, le compte pénibilité ou le compte C2P.

Simulez vos économies d'impôts grâce au Plan Epargne Retraite

Simulation gratuite

Cet article vous a été utile ?