Nos experts vous accompagnent 01 86 95 79 89
Nos experts vous accompagnent 01 86 95 79 89

Pour votre déclaration impôt 2017, quel formulaire remplir ? Quelles cases cocher ? Comment savoir si tel type de revenus est imposable ? Déclarer ses impôts, une démarche incontournable mais complexe qui rebute souvent les contribuables, surtout si l'on doit faire sa déclaration d'impôt en ligne pour la première fois. À partir de 2018, la déclaration d'impôt en ligne sera obligatoire pour tous. Pas de panique, TacoTax vous explique comment déclarer votre impôt sur le revenu en bonne et due forme.

 

Déclaration d'impôt 2018 : formulaires et démarches

déclaration d'impôt
Déclarer ses impôts, une affaire de formulaires ?

L'impôt sur le revenu (IR) concerne l'ensemble des contribuables domiciliés fiscalement en France. Les Français expatriés à l'étranger mais ayant leurs familles ou résidences en France sont redevables de l'IR. La période de déclaration d'impôt en ligne 2017 est terminée. Les contribuables ont néanmoins la possibilité de corriger leur déclaration jusqu'à mi-juillet, date de fermeture du service en ligne. En France, le formulaire de référence pour la déclaration d'impôt se nomme la déclaration 2042.

L'administration fiscale édite les imprimés n°2042 préremplis (état civil, adresse, situation de famille et personnes à charge). Elle les remplit avec les revenus des contribuables déclarés dont elle a la connaissance. C'est-à-dire les revenus qui lui ont été communiqués par les tiers payeurs (employeurs, caisses de retraite, Pôle Emploi...)

►Lire aussiPrime pour l'emploi : comment l'obtenir ?

Simulation en ligne : j'estime le montant de mon impôt

Tous les contribuables sans exception doivent remplir la déclaration 2042. Pour certains revenus annexes, charges et dépenses spécifiques, il faudra remplir des formulaires supplémentaires :

Imprimé à remplir Dépenses & investissements
déclaration 2042
  • état civil, adresse, situation du foyer fiscal
  • traitements, salaires, pensions et rentes
  • revenus exceptionnels
  • frais réels
  • revenus des valeurs et des capitaux mobiliers
  • revenus fonciers
  • charges déductibles
  • divers
déclaration 2042 C investissements (plus-values, stock-options)
déclaration 2042 C PRO revenus professionnels non salariaux et/ou des revenus de locations meublées
déclaration 2042 RICI dépenses ouvrant droit à réduction ou crédit d’impôt
déclaration 2042 IOM investissements outre-mer
déclaration 2044 ou déclaration 2044 S revenus fonciers réels
déclaration 2074 plus-values sur cessions de valeurs mobilières et droits sociaux

Pour déclarer votre impôt sur le revenu, deux options : la déclaration en ligne (télé-déclaration) ou sur papier.

Déclarer son impôt sur le revenu en ligne

Les contribuables sont informés par mail de la date d’ouverture du service de la déclaration en ligne. Pour déclarer en ligne, rendez-vous sur le site www.impots.gouv.fr et connectez-vous à votre espace particulier (onglet bleu en haut à droite sur la page d'accueil). Il vous faudra vous identifier avec votre numéro fiscal et votre mot de passe.

Définition : le numéro fiscal

Le numéro fiscal est l'identifiant unique pour toutes les démarches fiscales. Il est composé de 13 caractères numériques. Il figure sur votre avis d'imposition (sur le revenu, taxe d'habitation et taxe foncière)

Si vous n'avez jamais accédé à votre espace particulier (et que donc vous n'avez pas de mot de passe), entrez votre numéro fiscal, votre numéro d'accès en ligne et votre revenu fiscal de référence. Ces informations figurent sur votre déclaration de revenus d'avril (numéro fiscal et numéro d'accès en ligne) et sur l’avis d’impôt reçu en août N-1 (revenu fiscal de référence). 

Une fois authentifié, sélectionnez le service « Déclarer mes revenus ». Votre déclaration en ligne sera pré-remplie des informations connues de l'administration. Si vous avez touché des revenus annexes en prime, vous devrez les ajouter. Il ne vous restera plus qu'à vérifier :

  • votre situation de famille
  • votre adresse
  • les montants pré-remplis

Si ces informations s'avèrent erronées, vous pouvez les corriger. Attention, votre déclaration préremplie ne tient pas compte des autres revenus et dépenses que vous avez perçues ou versées (les charges, réductions ou crédits d’impôts). C'est à vous de les inscrire dans votre déclaration. N’oubliez pas de signer votre déclaration en ligne pour qu’elle soit prise en compte. Vous recevrez ensuite un mail de confirmation de dépôt. 

Déclarer sur papier

2018 était la dernière année pour la déclaration de revenus sur papier. À compter de janvier 2019, les contribuables seront tenus à la déclaration en ligne. 

►Lire aussi

Déclaration en ligne : ce qui change en 2018

2018 sera l'année de clôture pour le système de prélèvement d'impôt en place actuellement, c'est-à-dire "en décalage" (les impôts déclarés l'année N sont prélevés l'année N+1). Le 1er janvier 2019, les contribuables seront imposés directement avec le prélèvement à la source. Déjà en place dans de nombreux pays européens, la retenue à la source existe déjà en France pour les prélèvements sociaux et les cotisations patronales. Un système plus souple, plus adapté, qui implique d'importants changements à venir dans les mois suivants :

• suite à l'envoi de votre déclaration en ligne, l'administration fiscale vous communiquera votre taux de prélèvement à la source, ainsi que vos éventuels acomptes. C'est sur ce taux qui vous serez imposé à partir du 1er janvier 2019.

• dans votre espace particulier sur le site www.impôt.gouv.fr, vous trouverez une nouvelle rubrique intitulée «Gérer mon prélèvement à la source» dans laquelle vous pourrez gérer votre prélèvement à la source grâce aux nombreuses options proposées par le service :

gérer mon prélèvement à la source

• finie la déclaration sur papier : à partir de 2019, l'administration prélèvera directement votre impôt sur le revenu sur votre compte bancaire. Vous devrez transmettre au fisc un RIB pour permettre, à compter de 2019, d'effectuer les opérations de prélèvement, restitution ou acompte.

►Lire aussiCalendrier de vos impôts 2019

Première déclaration d'impôt sur le revenu : que déclarer ?

première déclaration d'impôt
Déclarer ses premiers impôts : l'aventure fiscale commence
  • Vous êtes devenu(e) majeur(e) et / ou débutez votre activité professionnelle ? Avec le système en place actuellement, vous devez déclarer l’ensemble des revenus perçus au cours de l'année précédant la déclaration. Toutefois, vous pouvez demander le rattachement :
    • soit au foyer de vos parents ;
    • soit à l’un ou l’autre de vos parents si ces derniers sont imposés séparément ;
    • soit à l’un ou l’autre des foyers parentaux (parents ou beaux-parents), si vous êtes mariés ou pacsés.

Les impôts sur le revenu 2016 sont à déclarer en 2017. Pour vos revenus 2017, il faut les déclarer en 2018.

Prélèvement à la source : quel changement ?

Avec le passage au prélèvement à la source, fini le décalage d'un an : les revenus sont déclarés et prélevés la même année, afin de mieux s'adapter aux éventuels changements de situation du contribuable. Mais que déclarer, au juste ? En fiscalité, la notion d'impôt sur le revenu ne se limite pas au salaire, elle comprend :

  • les revenus salariaux, exception des indemnités de stage, des rémunérations pour les apprentis ou des jobs étudiants
  • les revenus professionnels ou non professionnels
  • les pensions y compris les pensions alimentaires perçues
  • les retraites,
  • les revenus de capitaux mobiliers,
  • les revenus fonciers, (à indiquer sur le formulaire n° 2561 ter de l'imprimé fiscal unique)
  • les plus-values mobilières et immobilières

Certaines charges et dépenses sont au contraire déductibles de vos impôts, mais il est impératif de les déclarer pour pouvoir être indemnisé. Il s'agit :

  • des crédits d'impôts, comme le Crédit d'Impôt pour la Transition Énergétique,
  • les pensions alimentaires que vous versez,
  • les frais de garde d’enfant de moins de 6 ans,
  • les emplois de salariés à domicile (femme de ménage, jardinier, nounou, soutien scolaire, etc)
  • les dons aux associations

►Lire aussi Comment calculer et déclarer vos frais kilométriques ?

Les principaux revenus imposables 

Sont naturellement imposables :

  • les revenus perçus pour une activité salariée 
  • les bourses d'études allouées pour des travaux ou des recherches déterminés ;
  • les indemnités et gratifications pour les stagiaires et apprentis, au-delà d'un certain plafond ;
  • les allocations d'année préparatoire et les allocations d'institut universitaire de formation des maîtres (IUFM).

*Si cette activité est exercée en parallèle de vos études (jobs étudiants, jobs d’été, etc.), vous devez déclarer les revenus perçus au-delà de la limite annuelle de 3 fois le montant du SMIC mensuel (exemple 4 440 € pour 2017).

Les principaux revenus non imposables

En raison de leur nature, certains revenus perçus ne sont pas imposables. Dans la mesure du possible, le fisc évite d'imposer les particuliers dont les revenus sont trop faibles ou qui touchent des aides et allocations sociales, particulièrement les étudiants. Sont donc déductibles des impôts :

  • les APL (aide personnalisée au logement)
  • les bourses d'études accordées suivant des critères sociaux
  • les indemnités de stage obligatoires. C'est-à-dire d'une durée inférieure à trois mois, dans le cadre d'un cursus scolaire
  • les gratifications de stage, plafonnées à 17 763€ annuels en 2017 (le montant du SMIC)
  • les salaires perçus dans le cadre de votre apprentissage, dans la limite annuelle du SMIC 

Cas particulier : les revenus perçus pour une activité salariée, exercée en parallèle d'un cursus scolaire / universitaire (contrat d'apprentissage, de professionnalisation) ne sont pas imposables si :

- vous êtes âgés de 25 ans au plus au 1er janvier de l'année d'imposition,

- le total de ces revenus est inférieur ou égale à la limite annuelle de 3 fois le montant mensuel du SMIC (soit 4 440 € pour 2017).

Si ces deux conditions sont réunies, seule la fraction qui dépasse la limite est à déclarer.

Foire aux questions

Comment déclarer ses revenus quand on est indépendant ?

Les travailleurs indépendants (micro-entreprises, exploitants agricoles, professions libérales) sont également concernés par l'impôt sur le revenu. Ces catégories professionnelles ne perçoivent pas des salaires mais :

  • des Bénéfices Non Commerciaux (BNC) pour les professions libérales
  • des Bénéfices Industriels et Commerciaux (BIC) pour les artisans, commerçants, travailleurs indépendants
  • des Bénéfices Agricoles (BA) pour les exploitants agricoles

Pour déclarer leurs impôts, ils doivent remplir plusieurs documents : la déclaration n° 2042 C PRO (formulaire 2031-SD) et le formulaire 2050-LIASSE (tableaux 2033 A à G pour les indépendants au régime réel simplifié, 2050 à 2059 pour les indépendants au régime réel normal.

Pour aller plus loin :

Appelez-nous

Nos experts sont disponibles de 9h à 20h du lundi au vendredi


Ou demandez à être rappelé gratuitement

Se faire rappeler

Etre rappelé gratuitement

Nos experts sont disponibles de 9h à 20h du lundi au vendredi

Merci de renseigner un numéro valide

Merci !

.

Connectez-vous !

Votre email n'est pas valideMot de passe oublié ?Merci de renseigner votre mot de passe

Déjà inscrit ?

Ouverture du service imminente !


Laissez-nous votre email pour la piqûre de rappel

Plus qu'une étape avant d'accéder à votre simulation !

Sécurisez votre compte pour accédergratuitement à votre simulation

Votre email n'est pas valideVotre numéroMerci de renseigner votre numéro de téléphone

En cliquant sur "Voir ma simulation" j'accepte lesCGU
et serai automatiquement inscrit afin de profiter des services de TacoTax

DEJA INSCRIT ?