Placement en SCPI : avantages et inconvénients

scpi avantages inconvénients

Sommaire de l'article

En 2021, les SCPI (Sociétés civiles de placement immobilier) restent encore un très bon investissement à réaliser pour diversifier son patrimoine. De nombreux épargnants font d’ailleurs le choix d’acquérir des parts de SCPI chaque année. Tacotax vous en dit plus sur les avantages et les inconvénients d’un placement en SCPI.

Simulez vos gains SCPI

Simulation gratuite

Les avantages d’un placement en SCPI

La diversification du patrimoine

Puisqu’il ne faut jamais mettre tous ses œufs dans le même panier, investir en SCPI permet de diversifier son patrimoine. C’est d’autant plus vrai qu’il s’agit d’un investissement qui s’adapte à tous les projets, que ce soit pour obtenir des revenus complémentaires, pour se constituer un patrimoine ou pour réduire le montant de ses impôts

Grâce aux SCPI, la diversification se fait non seulement sur votre patrimoine, mais également de manière intrinsèque grâce aux immeubles variés sur lesquels elles investissent.

Un intérêt financier certain

Plusieurs types de SCPI existent, avec chacune leurs avantages et leurs inconvénients

Les SCPI de rendement permettent d’obtenir des revenus locatifs réguliers. Elles offrent un excellent profit avec un rendement stable. En moyenne, les SCPI permettent d’obtenir des rendements de 4 à 5 %. Vous bénéficiez ainsi de revenus réguliers versés sous la forme de dividendes chaque trimestre. 

Les SCPI fiscales permettent quant à elles de réduire le montant des impôts sur le revenu grâce à des dispositifs bien connus comme Pinel ou Malraux. La réduction d’impôt offerte aux investisseurs dépend donc de la loi de finances à laquelle se greffe la SCPI fiscale. 

Comme son nom l’indique, la SCPI de plus-value a pour seul objectif de réaliser une belle plus-value lors de la revente des parts.

Un placement à risque limité

Réaliser un placement en SCPI est risqué certes, mais dans la mesure où les risques locatifs sont mutualisés, le risque est limité. En effet, investir en SCPI signifie acheter des parts d’une société qui va elle-même investir sur plusieurs biens locatifs qu’elle va mettre à la location auprès de plusieurs locataires. La SCPI peut investir dans des biens variés tels que des bureaux, des locaux commerciaux ou encore des entrepôts
Vous investissez donc sur des centaines de biens immobiliers répartis sur différentes zones géographiques. Concrètement, pas de risque de vacances locatives. Si une zone est touchée par une crise économique, les rendements ne seront pas forcément impactés puisque les actifs de la SCPI ne sont pas situés au même endroit.

Bon à savoir : cette mutualisation des risques peut être renforcée si vous décidez d’investir dans plusieurs SCPI.

Une gestion locative déléguée

Investir en SCPI présente un avantage majeur : vous n’avez aucune contrainte, que ce soit en termes de gestion ou de trésorerie. C’est la société de gestion qui se charge de tout : 

  • elle réalise les investissements
  • elle trouve les locataires
  • elle réalise l’entretien et la valorisation du parc immobilier. 

C’est un point à prendre en compte si vous avez envie d’investir dans l’immobilier mais que vous n’avez ni le temps, ni l’énergie de vous occuper de tout ça. Mieux que ça, la gestion est laissée à des professionnels qui connaissent les techniques pour valoriser le patrimoine et les revenus locatifs. 

La gestion locative est déléguée, certes, mais la SCPI est contrôlée par des organismes et notamment par l’Autorité des Marchés Financiers (AMF). L’information est ainsi transparente grâce à des documents clairs qui sont transmis aux investisseurs, tels que les bilans trimestriels et annuels. 

Bon à savoir : une faillite de la société de gestion n’est pas impossible. Dans ce cas, l’AMF charge une autre société de gestion de prendre en main la SCPI.

Un ticket d’entrée réduit

La SCPI est un investissement qui peut intéresser tout profil d’épargnant. En effet, certaines d’entre elles proposent des parts à partir de quelques centaines d’euros seulement. Elle permet de réaliser un investissement immobilier sans avoir à débourser plusieurs milliers d’euros comme dans l’immobilier classique. 

L’acquisition peut se faire aussi bien au comptant que par le biais d’un prêt immobilier. Il est également possible d’acheter des parts de SCPI en démembrement et, bien sûr, d’investir progressivement en fonction de son épargne disponible. 

Si vous avez toujours rêvé d’investir dans l’immobilier mais que vous n’en avez pas les moyens, la SCPI est une bonne solution. En effet, les tickets d’entrée sont réduits, mais c’est aussi le moyen d’investir dans des secteurs très difficiles d’accès pour un particulier.

Les inconvénients d’un placement en SCPI

Un risque de perte en capital

Si un investissement en SCPI présente des avantages, il présente aussi des inconvénients, à commencer par un risque de perte en capital. En effet, bien que l’immobilier soit un placement refuge, les investissements en SCPI ne sont ni garantis, ni sécurisés. Pour limiter les risques de perte de capital, il faut choisir la bonne SCPI et s’assurer que la gestion soit effectuée de manière efficace. 

L’investisseur est aussi confronté à un risque de liquidité au moment de la revente des ses parts, puisqu’elle dépend de l’offre et de la demande à ce moment-là. 

Un placement de long terme

Un placement en SCPI est soumis à des frais obligatoires d’environ 10 % qui sont prélevés lors de la revente des parts. Bien qu’un placement en SCPI ne bloque pas les fonds, il est conseillé de conserver ses parts pendant 8 ans au moins pour rentabiliser son investissement et amortir les frais de souscription, de gestion et de cession. 

Dans la mesure où la SCPI est un placement à long terme, il ne faut donc investir que les fonds dont vous n’avez pas besoin. Si vous pensez avoir besoin de liquidité avant cette période minimale de 8 ans, mieux vaut vous tourner vers l’assurance-vie.

Foire aux questions

🤝 Investissement en SCPI : qui est concerné ?

Les SCPI ne sont pas destinées à un unique profil d’investisseurs. En effet, tout le monde peut réaliser un placement en SCPI, des investisseurs débutants aux profils les plus confirmés. D’autant plus que le ticket d’entrée est bien inférieur à l’immobilier classique. Il faut toutefois avoir une certaine appétence au risque, le capital placé n’étant pas garanti.

🤝 Quel montant faut-il investir en SCPI ?

La somme à investir dépend du ticket d’entrée de chaque SCPI et de votre capacité d’épargne. Il est conseillé de ne pas investir plus de 15 à 20 % de votre capital disponible pour vous laisser la possibilité de réaliser d’autres placements. En effet, pour assurer votre réussite financière, il est nécessaire de diversifier vos investissements. 

🤔 Sortir d’une SCPI : comment faire ?

Avant toute chose, il faut savoir que vous n’avez pas de durée de détention obligatoire dans le cas d’une SCPI de rendement (ce qui n’est pas le cas des SCPI fiscales). Si vous voulez revendre vos parts de SCPI, vous pourrez le faire sur le marché secondaire de parts si votre SCPI est à capital fixe. Dans le cas d’un capital variable, c’est la société de gestion qui pourra s’occuper de la revente de vos parts puisqu’il n’existe pas de marché secondaire. 

🤷 Quelles sont les SCPI de rendement les plus intéressantes en 2021 ?

De nombreuses SCPI de rendement sont bien connues à l’image de la SCPI Corum XL, la SCPI Pierval Santé, la SCPI Epargne Pierre ou encore la SCPI PrimoPierre. Elles font partie des SCPI qui offrent les meilleurs rendements du marché.

Simulez vos gains SCPI

Simulation gratuite

Cet article vous a été utile ?