Passer sa retraite au Luxembourg

A cityscape of Luxembourg city in Luxembourg

Sommaire de l'article

Tranquillité et avantage fiscaux, voici à quoi on peut s’attendre quand on vient passer sa retraite au Luxembourg. Ce petit pays d’environ 590 000 habitants, niché entre la France, l’Allemagne et la Belgique a de belles choses à offrir aux Français qui ont fait le choix d’y vivre ! Vous hésitez encore ? Tacotax vous donne toutes les informations nécessaires pour vous aider à bien vivre votre retraite au Luxembourg. 

Pourquoi passer sa retraite au Luxembourg ? 

Si plus de 35 000 Français vivent d’ores et déjà au Luxembourg, ce n’est pas pour rien. Fiscalité intéressante et qualité de vie font partie des points forts de ce pays. 

Une fiscalité intéressante

Alors que l’économie luxembourgeoise a longtemps été portée par le secteur de la sidérurgie, c’est désormais l’activité financière qui permet à ce petit pays d’être l’un des plus prospères du monde. Exonération de droits de succession en ligne directe, impôt sur la fortune… le Luxembourg est souvent vu comme un « paradis fiscal ». Ce pays dispose de nombreux attraits fiscaux dont vous pourrez profiter si vous venez passer votre retraite au Luxembourg.

Par exemple, dans le cas d’une succession en ligne directe, descendante ou ascendante, il n’y a aucuns frais de succession dans la limite de la part légale. Ce n’est pas le cas en France où après un abattement de 100 000 € des frais s’appliquent selon un barème précis pour chaque tranche :

  • 5 % jusqu’à 8 072 ;
  • 10 % entre 8 072 € et 12 109 € ;
  • 15 % entre 12 109 € et 15.932.

Si le bénéficiaire fait aussi l’objet d’un testament au Luxembourg, la part extra-légale pourra être taxée à 2,5 % ou à 5 % selon la situation. Il y a également une exonération de taxe dans le cas d’une succession entre époux si le couple a eu des enfants en commun. La succession est taxée à 5 % dans le cas contraire.

C’est une bonne chose à savoir lorsqu’on souhaite passer sa retraite au Luxembourg, car il y a des chances pour que votre dernier domicile se trouve dans ce pays. 

Selon la convention fiscale signée entre la France et le Luxembourg le 20 mars 2018, les Français expatriés au Luxembourg devront payer leurs impôts sur le revenu dans le pays où est situé leur domicile. Ainsi, si vous choisissez de passer votre retraite au Luxembourg, vous devrez payer vos impôts dans ce pays dès le 1er janvier 2020.

Bon à savoir : vous avez décidé de passer la frontière pour vivre votre retraite au Luxembourg ? Pas d’inquiétudes, vous continuerez à toucher vos pensions de retraite sans problèmes. En choisissant le Luxembourg comme terre d’expatriation, vous n’aurez pas besoin de prouver votre existence chaque année pour continuer à percevoir vos pensions. 

Retraite au Luxembourg et qualité de vie

Le Luxembourg, entre vestiges du passé et architecture contemporaine

Vous ne le savez peut-être pas, mais avec un taux de criminalité très bas, le Luxembourg est l’un des pays les plus sûrs au monde. Un bel avantage si vous avez un besoin fort de vous sentir en sécurité. 

Même si le Luxembourg est un petit pays, l’offre culturelle y est importante. Vous y trouverez plusieurs musées et pourrez découvrir la vallée des sept châteaux ou encore vous promener sur les hauts plateaux des Ardennes luxembourgeoises. 

Autre avantage, nul besoin d’apprendre une nouvelle langue pour passer votre retraite au Luxembourg ! Le français est l’une des 3 langues officielles du pays avec l’allemand et le luxembourgeois. Ça simplifie fortement l’intégration n’est-ce pas ? 
Une petite nuance tout de même en raison du coût de la vie qui est globalement assez chère au Luxembourg. Quant aux prix de l’immobilier, ils sont particulièrement élevés au sein même de la capitale, tant à l’achat qu’à la location. 

Une situation géographique idéale

Au croisement de l’Allemagne, de la France et de la Belgique, le Luxembourg profite d’une localisation idéale. Vous pourrez revenir facilement en France pour rendre visite à votre famille et à vos amis. De même, l’aéroport de Luxembourg-Findel vous permettra de rejoindre de nombreuses destinations françaises et européennes très facilement. De quoi profiter de votre retraite au Luxembourg sans pour autant tout abandonner derrière vous ! 

Quelles formalités pour passer sa retraite au Luxembourg ? 

Formalités d’entrée, papiers à fournir et démarches auprès de la sécurité sociale, tout autant d’informations qu’il faut avoir en tête avant de se lancer dans l’aventure de l’expatriation au Luxembourg. 

Passer sa retraite au Luxembourg : visa ou pas ? 

En tant que ressortissant de l’Union européenne vous n’aurez pas besoin de vous procurer un visa pour prendre votre retraite au Luxembourg. Il vous suffira d’être en possession de votre carte nationale d’identité ou de votre passeport, ces documents officiels devant être en cours de validité. Le Luxembourg étant situé dans l’espace Schengen, vous avez la possibilité de vous y rendre et d’y vivre librement. 

Déclaration d’arrivée et attestation d’enregistrement 

Retraite au Luxembourg : pensez à la déclarer !

Si vous prenez la décision de passer votre retraite au Luxembourg, il vous faudra déclarer votre arrivée en vous rendant au bureau de la population de l’administration communale du lieu où est située votre résidence principale. Vous devrez vous y rendre avec tous les membres de votre famille, si certains d’entre eux vous ont accompagné dans votre projet d’expatriation. Cette déclaration doit se faire très rapidement après votre arrivée dans le pays, bien que les délais varient d’une commune à l’autre. Si vous venez passer votre retraite au Luxembourg ville, vous aurez 8 jours maximum pour vous faire votre déclaration d’arrivée auprès du centre d’accueil des citoyens. 

Dans un délai de 3 mois maximum à partir de votre arrivée sur le sol luxembourgeois, vous devrez remplir une déclaration d’enregistrement que vous devrez fournir à l’administration communale de votre nouveau lieu de résidence. Vous devrez accompagner ce document d’une copie d’une pièce d’identité en cours de validité (carte d’identité ou passeport) et d’un justificatif d’affiliation à une assurance maladie. Afin de vérifier que vous ne serez pas une charge pour le système d’assistance sociale du Luxembourg, il vous sera également demandé de fournir une preuve de ressources suffisantes : il peut par exemple s’agir de votre justificatif de pension vieillesse. Pour que ce justificatif soit valable, il faudra toutefois que votre pension de retraite ne soit pas inférieure au revenu d’inclusion sociale luxembourgeois

Valable pour une durée illimitée, une attestation d’enregistrement vous sera délivrée le jour même de votre déclaration d’enregistrement. Grâce à cette attestation, vous aurez la possibilité d’ouvrir un compte bancaire au Luxembourg, de souscrire des abonnements et même de vous inscrire sur les listes électorales pour certaines élections locales.

Bon à savoir : si vous décidez de passer votre retraite au Luxembourg, vous pourrez demander une attestation de séjour permanent au bout de 5 années de séjour ininterrompu sur les terres luxembourgeoises. Cette attestation devra être demandée à la Direction de l’immigration du ministère des Affaires étrangères et européennes. 

Retraite au Luxembourg et sécurité sociale 

Lorsqu’on vieillit, on fait de plus en plus attention à sa santé. Vous serez ravi de savoir qu’en passant votre retraite au Luxembourg, vous pourrez vous faire rembourser vos frais médicaux sans aucun problème ! Pour ce faire, il faudra au préalable vous déclarer auprès du Centre Commun de la Sécurité sociale et fournir l’ensemble des documents nécessaires (carte d’identité, livret de famille…).

Si vous êtes venu avec un ou plusieurs membre(s) de votre famille, ils pourront être assurés eux aussi. Ils seront vos co-assurés. Une carte d’assuré nationale vous sera délivrée par cet organisme. Pour bénéficier des remboursements de vos frais médicaux, il faudra penser à la présenter aux différents prestataires auxquels vous aurez affaire (hôpitaux, médecins, pharmaciens…).  

Foire aux questions

Qu’est-ce que le Revenu d’inclusion sociale ?

Venu remplacer le revenu minimum garanti (RMG), le revenu d’inclusion sociale (REVIS) a pour objectif d’aider financièrement les familles luxembourgeoises les plus modestes. Le REVIS est composé de deux allocations : l’allocation d’inclusion grâce à laquelle les personnes concernées bénéficient d’une subsistance de base, et l’allocation d’activation

Qu’est-ce qu’un paradis fiscal ?

On parle de paradis fiscal pour désigner un pays ou un territoire dont la fiscalité est faible, voire nulle. Les taux d’imposition y sont bien plus faibles que la plupart des taux pratiqués dans les pays de l’OCDE. 

Qu’est-ce que l’Espace Schengen ?

Mis en œuvre en 1995, les accords de Schengen permettent aux citoyens des 26 pays concernés de circuler, travailler et habiter librement dans chacun de ces pays. Le contrôle aux frontières est supprimé dans l’espace Schengen, sauf exception dans le cas de menaces pour la sécurité ou pour l’ordre public. 

Pour aller plus loin :

Simulez vos économies d'impôts grâce au Plan Epargne RetraiteSimulation gratuite