La réforme de la retraite en 2025 : pour qui ?

réforme retraite 2025

Sommaire de l'article

Elle est sur toutes les lèvres depuis 2019 : la future, la nouvelle, la redoutée réforme des retraites devrait entrer en vigueur en 2025 pour une catégorie d’actifs. L’âge légal de départ à la retraite va-t-il être repoussé ? Emmanuel Macron s’est engagé à ne pas le faire. Quid de l’âge pivot fixé à 64 ans évoqué par le projet de loi ? Quel est le calendrier de la réforme de la retraite en France ? Tacotax vous explique qui est réellement concerné par le projet de réforme des retraites du gouvernement Macron.

Réforme des retraites en 2025 : qui est concerné ?

Depuis son annonce, la réforme des retraites ne cesse de faire parler d'elle : le système universel par points devrait entrer en vigueur dès l'année 2025, mais pas pour tout le monde. Tour d'horizon.

La génération 1975

Le régime universel préconisé dans le rapport de Jean-Paul Delevoye, ex haut commissaire aux retraites proposait initialement une application à partir de la génération 1963. Face au désaccord global de ce nouveau système universel, la réforme ne concerne désormais que les actifs issus de la génération 1975 et au-delà. 

Ainsi, l’année 2025 marque l’entrée dans ce système universel des contribuables nés à partir de l’année 1975. Cette date clé marque ainsi l’entrée en vigueur du nouveau système de retraite par points en France, à partir de laquelle les actifs ne cotiseront plus en trimestres, mais en point, tout en conservant leurs droits déjà acquis dans le précédent régime, rassure le gouvernement. 

2025 signera également le basculement de l’intégralité des régimes spéciaux dans le régime universel, mais seulement pour les actifs dont le départ en retraite est prévu pour dans 17 années. Ainsi, les générations 1980 et 1985 seront les premières concernées en ce qui concerne les fonctionnaires et les régimes spéciaux, eux qui bénéficient d’un âge légal de départ en retraite de 52 ou 57 ans actuellement.

La génération 2004

En 2022, la génération 2004 entrera dans le nouveau système universel.

En 2022, la génération née en 2004 aura 18 ans, et sera les premiers Français à entrer dans le régime universel de retraite dès le début de leur carrière professionnelle. Exit les trimestres cotisés et assimilés : la cotisation par points entrera en vigueur. Pour les nouveaux fonctionnaires, les primes perçues dans leur carrière seront prises en compte dans le calcul de leur future pension de retraite. 

► Lire aussi : Réforme de la retraite en 2020 : l'année charnière

L’âge d’équilibre

Emmanuel Macron et Édouard Philippe l’ont promis : l’âge légal de départ en retraite restera fixé à 62 ans. En revanche, l’âge légal du taux plein, aujourd’hui fixé à 67 ans, disparaîtra pour laisser place à un âge d’équilibre.

La mise en place d’un âge pivot à 64 ans avait vivement fait réagir les partenaires sociaux qui parviennent alors à le repousser. Pour les actifs nés à partir de 1975, un âge d’équilibre de 65 ans devrait ainsi être institué. 

Le but ? Encourager les Français à travailler plus longtemps. En effet, si les actifs peuvent légalement prendre leur retraite à 62 ans, une décote serait appliquée sur leur pension, décote indexée sur le nombre d’années manquantes par rapport à l’âge d’équilibre, de l’ordre de 5 % par année. Ainsi, pour bénéficier d’une retraite à taux plein, il faudra continuer son activité professionnelle jusqu’à 65 ans. 

Un âge d’équilibre qui sera amené à évoluer selon l’espérance de vie des Français, avec un mois supplémentaire par génération. Ainsi, pour la génération 1987, l’âge d’équilibre serait de 66 ans, et de 67 ans pour la génération 1999. Cliquez ici pour en savoir plus sur ce sujet.

Le calendrier de la réforme des retraites

Depuis 2019, le calendrier de la réforme des retraites s’est bien chargé. Depuis que l’ancien haut commissaire Jean-Paul Delevoye a remis son rapport au Premier ministre Édouard Philippe en juillet 2019, le projet de loi n’a cessé de connaître des modifications, d’être sujet à controverses et de déclencher des conflits sociaux. 

Le projet de loi de la réforme des retraites propose une transition progressive jusqu’en 2025, date à laquelle le nouveau système universel s’appliquera aux actifs de la génération 1975. Découvrez le calendrier de la réforme ci-dessous pour les années à venir : 

  • Le 1er janvier 2022 : application du système universel pour la génération 2004 et mise en place du minimum de pension de retraite à 85 % du SMIC soit 1000 € net.
  • Le 1er janvier 2025 : application du système universel pour les générations 1975 à 2003.
  • En 2027 : instauration de l’âge d’équilibre fixé à 65 ans.
  • En 2037 : la génération 1975 pourra partir à la retraite à condition de justifier d’une carrière complète. Leur pension sera calculée selon la cotisation effectuée dans l’ancien et dans le nouveau régime.
  • En 2066 : la génération 2004 pourra partir à la retraite. Leur pension sera entièrement calculée selon le nouveau système à points.

Un système universel : qu’est-ce que ça change ?

Qui dit régime universel dit fin des régimes spéciaux et des avantages qui y sont liés : calcul avantageux de la pension, départ en retraite anticipée, etc. La réforme des retraites mérite une explication au cas par cas. Quels changements pour les salariés des régimes spéciaux ?

Pour les fonctionnaires

Les agents de la fonction publique sont majoritairement opposés au projet de loi du gouvernement. Dès 2019, la réforme des retraites annonçait un malus pour les fonctionnaires. Ces derniers voient actuellement le montant de leur pension de retraite calculée selon le salaire perçu lors des six derniers mois d’activité. Dans un système universel, ce serait la carrière complète qui serait prise en compte, faisant fatalement baisser le montant moyen de pension.

Matignon se justifie en affirmant que toutes les primes touchées par les fonctionnaires entreront dans le calcul de leur pension. Ce à quoi le corps enseignant a répondu qu’ils n’en touchaient que peu, prouvant ainsi que la nouvelle réforme des retraites prévue pour 2025 les pénaliserait.

Des revalorisations salariales sont prévues pour les enseignants d’ici 2021 afin d’équilibrer la retraite chez les fonctionnaires.

► Lire aussi : La réforme des retraites dans la fonction publique hospitalière

Pour les carrières longues

La réforme des retraites de 2025 ne devrait pas impacter les cas de carrière longue dans le sens où les actifs pouvant la justifier pourront encore partir en retraite à 60 ans, à condition de respecter les critères en vigueur aujourd’hui.

Quelle retraite pour une personne en invalidité ?

La réforme des retraites de 2025 prévoit pour les travailleurs en situation de handicap un accès facilité à un départ en retraite anticipée. À condition de justifier d’une durée d’assurance suffisante et d’une incapacité permanente d’au moins 50 %, les travailleurs invalides pourront partir en avance.

Pour les militaires

Un militaire débutant sa carrière est payé en moyenne 1200 € net.

Les militaires français ont également fait savoir que la réforme des retraites de 2025 ne leur convenait pas. Leur pension de retraite étant actuellement déterminée selon leurs six derniers mois d’activité, ils perdraient au change comme d’autres fonctionnaires. 

La fin des régimes spéciaux

La réforme de la retraite de 2025 signe la suppression des 42 régimes spéciaux existants en France : SNCF, RATP, Banque de France, Comédie Française, etc. Affiliés à une profession ou une entreprise, ces régimes spéciaux permettaient à ses cotisants des avantages jugés inégaux par le gouvernement, avec un départ en retraite bien souvent avant 60 ans et une pension de retraite conséquente pour certains. Avec le système universel, chaque euro cotisé donnerait les mêmes droits à tous, et les anciens affiliés aux régimes spéciaux perdraient évidemment au change. 

Le gouvernement a annoncé se pencher sur la question de la pénibilité du travail afin de permettre à certains actifs de partir plus tôt du fait des conditions difficiles de leur profession. 

Pour aller plus loin : 

Analysez gratuitement votre situation pour réduire vos impôtsSimulation gratuite