Le fait ne date pas d'hier, vous pouvez payer moins d'impôts grâce à l'immobilier. Acquérir un logement ou un appartement va vous permettre de défiscaliser. Cela sera possible grâce à des lois telles que la loi Pinel, la loi Censi-Bouvard, la loi Malraux, etc. Il vous est possible de payer moins d'impôts en 2019 grâce à l'immobilier. Comment payer moins d'impôts en investissant dans l'immobilier ? Acheter un appartement peut-il permettre de payer moins d'impôts ? Louer un appartement vous permet-il de payer moins d'impôts ? TacoTax vous livre l'astuce fiscalité pour réduire vos impôts en investissant dans l'achat immobilier ancien ou neuf.

 

Il vous est possible d'obtenir des réductions d'impôt en investissant dans des logements neufs ou anciens. Nous étudierons les deux cas et nous verrons en outre les réductions possibles dans le cas où vous êtes locataire ou propriétaire.

Une réduction d'impôt lors de l'acquisition de votre logement neuf

La Loi Pinel pour avoir une réduction d'impôt sur votre logement neuf

Il vous est en effet possible de faire des économies pour vos logements neufs. En effet, grâce à la loi Pinel, vous pouvez obtenir une réduction d'impôt pour les logements neufs. Présentée par la loi des finances 2015, ce dispositif a déjà été adopté et approuvé par bon nombre de propriétaires. La loi Pinel tient son nom de Sylvia Pinel, ancienne ministre du logement. Cette loi Pinel remplace la loi Duflot. Elle permet d'obtenir une défiscalisation avec plus d'avantages

La loi Pinel offre la possibilité à des futurs propriétaires d'obtenir une réduction d'impôt sur le revenu pour tout investissement locatif dans un logement neuf (appartement, maison,etc.).Cependant, pour que vous puissiez défiscaliser, il faudra louer le bien en tant que résidence principale pour une durée minimale de 6 ans.

La défiscalisation de la loi Pinel est supérieure à celle de la loi Duflot. En qualité de futur propriétaire, vous pourrez obtenir une réduction d'impôt de de 21% sur une période de 12 ans et de 12% pour les locations de 6 ans.

Tenir compte du montant des ressources des locataires

Il faudra tenir compte pour les locations, d'un plafond de ressources pour les locataires. Ce plafond dépend du nombre de personnes (couple et enfants) habitant dans un logement.

Le plafond 2019 est répertorié ci-dessous. Vous devrez l'appliquer si vous souhaitez obtenir les avantages du dispositif Pinel En effet, pour en bénéficier, il faut impérativement que les ressources de vos locataires soient inférieurs à un certain seuil.

Composition du foyer Zone A Bis Zone A Zone B1 Zone B2
1 personne 37 126 € 37 126 € 30 260 € 27 234 €
1 couple 55 486 € 55 486€ 40 410 € 36 368 €
Personne seule ou couple avec 1 enfant à charge 72 737€ 66 699€ 48 596 € 43 737€
Personne seule ou couple avec 2 enfants à charge 86 843€ 79 893€ 58 666€ 52 800€
Personne seule ou couple avec 3 enfants à charge 103 326€ 94 579€ 69 014€ 62 113€
Personne seule ou couple avec 4 enfants à charge 116 268€ 106 431€ 77 778€ 70 000€
Personne à charge supplémentaire +12 954 € +11 859 € +8 677 € +7 808 €

Les logements concernés par la loi Pinel

Il faudra aussi tenir compte de la zone dans laquelle vous avez votre logement. Pour connaître votre zone d'habitation vous pouvez vous rendre sur le site d'impôt.gouv en cliquant ici.

En outre, les logements concernés par cette loi sont les :

  • logements neufs
  • logements en état futur d'achèvement (VEFA)
  • logements que l'investisseur fait construire
  • logements anciens transformés en logements neufs par le bais de travaux
  • logements faisant l'objet de travaux de réhabilitation
  • locaux transformés en logement

► Lire également : Comment réduire ses impôts ? 9 astuces incontournables

Payer moins en investissant dans les logements anciens

Vous pouvez également avoir des avantages fiscaux en acquérant un logement ancien. La solution est alors de réaliser des travaux dans ce bien. Il vous est alors possible de louer le bien vide, sans meuble. Vous le louez alors sous le régime fiscal des revenus fonciers. Vous pourrez alors retrancher le prix des travaux aux loyers que vous déclarez.

acheter un appartement pour payer moins d'impots
Louer votre bien ancien rénové sans meuble

Il se peut alors que obteniez un déficit foncier si le solde est négatif. Ce déficit foncier vous est favorable puisqu'il est imputable à vos revenus globaux dans la limite de 10 700€ par an. Le déficit foncier est reportable sur les revenus des années suivantes, ce qui est à vitre avantage.

Vous pouvez également investir dans les logements anciens par le dispositif Cosse. Ce mécanisme, également appelé LouerAbordable. Le principe est le même : il vous faut louer le bien à vide, une fois le bien ancien acheté. Ainsi, lorsque vous déclarez vos loyers à votre administration fiscale vous pouvez obtenir un abattement fiscal qui varie de 15 à 85%. Tout dépend du caractère social ou très social de votre location.

Afin de bénéficier de ce dispositif Cosse, vous pouvez respecter les plafonds de loyers et de ressources de vos locataires. En outre, il vous faudra :

  • louer pendant au moins 6 ans voire 9 ans en cas de location très sociale
  • dans le cas nécessaire signer une convention avec l'Anah (l'Agence nationale pour l'amélioration de l'habitat)

Dans ce cas, et seulement dans ce cas, vous pourrez obtenir les réductions liées au dispositif Cosse.

Les logements en zone protégée : une réduction d'impôt possible

Si vous achetez un logement en ZPPAUP, à savoir, en Zone de protection du patrimoine architectural et paysager ou une AVAP, Aire de mise en valeur de l'architecture et du patrimoine.

Ces bâtiments peuvent être rénovés par un architecte des Bâtiments de France. Là encore, la solution pour économiser est de mettre en location le bien acheté en ZPPAUP ou AVAP.

Il vous faudra alors louer le bien pendant au moins 9 ans. Vous pourrez alors obtenir une réduction d'impôts de 30% sur les travaux entrepris pour la rénovation.

Louer et payer moins d'impôt avec le statut LMPN

Qu'est-ce que le LMPN ?

Si vous optez pour la location d'une résidence neuve, vous vous placez sous le régime réel du statut du LMPN, à savoir du loueur en meublé non professionnel. Vous pouvez en effet déduire les charges et pratiquer des amortissements. Vos revenus locatifs imposables sont alors nuls et ne sont pas imposables pendant une vingtaine d'années.

Comment bénéficier des avantages fiscaux de la LMNP ?

Obtenir les avantages fiscaux de la LMNP vous devez répondre à un certain nombre de conditions. Ainsi, vous devrez :

  • ne pas être inscrit(e) au RCS au titre de la location en meublé professionnelle
  • ne pas réaliser des recettes locatives supérieures ou égales à vos revenus annuels globaux
  • ne pas réaliser plus de 23 000€ de chiffre d'affaire (CA) annuel au titre des loyers perçus sur le logement neuf

Si vous bénéficiez du statut LMNP, vous pouvez entrer dans la catégorie des BIC (Bénéfices Industriels et commerciaux). Vous pouvez alors déclarer vos revenus selon le régime BIC ou selon le régime réel.

Vous pourrez alors avoir une réduction d'impôt en LMNP. Vous pourrez en outre récupérer votre TVA. Vous déduisez de vos revenus locatifs l'ensemble des charges liées à votre bien immobilier, à savoir :

  • la taxe foncière
  • les travaux de rénovation
  • les frais de gestion

Vous pouvez en outre bénéficier d'un LMNP Censi-Bouvard qui vous permet d'obtenir une réduction d'impôt de 11% sur le prix d'achat de votre logement.

Lire également : Que peut-on déclarer pour payer moins d'impôts ?

FOIRE AUX QUESTIONS

Logement meublé : la loi Censi-Bouvard n'est plus en vigueur ?

Les logements meublés sont aussi soumis à une réduction d'impôt. Vous pouvez alors avoir une réduction de 11% grâce à la loi Censi-Bouvard. Cependant cette réduction, prolongée jusqu'au 31 décembre 2018 n'est plus en vigueur si vous avez obtenu votre logement en 2019. Elle a pris fin le 31 décembre 2018.

Payer moins avec l'usufruit locatif ?

Vous pouvez investir dans l'usufruit locatif et le démembrement de la propriété. Dans ce cas le logement est forcément démembré entre usufruit et nue-propriété. Ce n'est totalement un avantage fiscal mais vous pouvez devenir propriétaire en ne payant qu'une partie du logement. Vous n'aurez pas de réduction d'impôts avec cette méthode.

En effet, vous pouvez  alors acheter la nue-propriété pour environ 60% de la valeur totale du bien immobilier.

Si vous décidez de posséder l'usufruit, vous n'aurez pas à payer la taxe d'habitation, également appelée taxe foncière. En outre, si c'est la nue-propriété qi vous intéresse, il est à savoir qu'elle n'entre pas dans l'assiette de calcul de l'impôt sur la fortune immobilière (IFI, anciennement ISF).

Quelles astuces pour réduire ses impôts ?

Combien vais-je payer d'impôts en 2019 ?

Vous pourrez retrouver tous les détails dans notre article dédié en cliquant ici.

Appelez-nous

Nos experts sont disponibles de 9h à 20h du lundi au vendredi


Ou demandez à être rappelé gratuitement

Se faire rappeler

Etre rappelé gratuitement

Nos experts sont disponibles de 9h à 20h du lundi au vendredi

Merci de renseigner un numéro valide

Merci !

.

Connectez-vous !

Votre email n'est pas valideMot de passe oublié ?Merci de renseigner votre mot de passe

Déjà inscrit ?

Ouverture du service imminente !


Laissez-nous votre email pour la piqûre de rappel

Plus qu'une étape avant d'accéder à votre simulation !

Sécurisez votre compte pour accédergratuitement à votre simulation

Votre email n'est pas valideVotre numéroMerci de renseigner votre numéro de téléphone

En cliquant sur "Voir ma simulation" j'accepte lesCGU
et serai automatiquement inscrit afin de profiter des services de TacoTax

DEJA INSCRIT ?

Un instant !

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez gratuitement votre guide pour réduire vos impôts

Non merci