Devenir propriétaire, réaliser un investissement locatif, acheter une résidence secondaire ou financer des travaux d’amélioration de son logement, des projets ambitieux et coûteux. Comme tous les emprunteurs ou presque, il va vous falloir prendre un crédit immobilier pour financer vos projets. Mais où le souscrire ? À la banque bien sûr. Oui, mais pas uniquement. Web 2.0 oblige, il est désormais possible de souscrire un prêt immobilier en ligne. Le point avec TacoTax.

 

Quelle banque pour mon crédit immobilier ?

Par réflexe, la plupart des aspirants propriétaires se tournent d'office vers la banque qui héberge leurs comptes, leur épargne ou encore leur livret A pour emprunter. C'est une option pratique; car la banque connaît votre profil et peut facilement calculer votre capacité d'emprunt, et discuter ensemble des modalités de remboursement. Mais ce n'est pas la seule option, et encore moins l'option la plus avantageuse. Surtout pour les emprunteurs ayant un bon profil (primo-accédant, fonctionnaire, salarié en CDI, etc.). Ceux-là ont tout intérêt à faire jouer la concurrence et à comparer les taux en vigueur dans les différents établissements.

Banque et prêt immobilier : les taux 2018

Les taux d'emprunt dans les banques varient d'une région à l'autre. À titre de comparaison, voici les meilleurs taux immobiliers valables sur l’Île-de-France pour un prêt d’une durée de 15 ans et au mois d’août 2018 :

Banque Taux considéré comme très bon Taux considéré comme bon
Crédit Foncier 1,2% 1,5%
BRED 1,15% 1,8%
BNP Paribas 1,09% 1,76%
Société Générale 0,9% 1,5%
Caisse d'Épargne 1,25% 1,6%
AXA 1,25% 1,35%
LCL 1,16% 1,41%
Banque Populaire 1,33% 1,68%

En parlant d'établissements, les banques ne sont pas les seuls préteurs, comme le montre le tableau ci-dessous :

Nature de l'établissement Enseignes
Banques nationales La Banque Postale, BNP Paribas, le Crédit Agricole, CIC, LCL, la Société Générale, la Caisse d’Épargne, la Banque populaire, le Crédit Mutuel, HSBC
Organismes spécialisés dans le crédit immobilier

• Crédit Foncier

• Crédit Immobilier de France

Banques régionales Banque de Savoie, Banque de Bretagne, Laydernier, Crédit du Nord, Société Marseillaise de Crédit
Banques en ligne Boursorama, Fortunéo, ING Direct
Assureurs Axa Banque, Groupama Banque
Spécialistes des crédits Cetelem Immobilier

Prêt immobilier : à savoir

Les conditions d'emprunt et les objectifs de vente varient d'un établissement bancaire, mais c'est surtout votre profil emprunteur, et plus particulièrement votre taux d'endettement qui font la différence. Ajouté à cela le fait que les établissements bancaires ne ciblent pas tous les mêmes profils : certains vont privilégier les primo-accédants, d'autres vont se préférer des clients ayant déjà un certain patrimoine. Il est impossible de dire quelle est la meilleure banque pour emprunter. C'est pour cela que les emprunteurs sont encouragés à réaliser des simulations de prêt avant de contacter les établissements prêteurs.

Lire aussi : Les différents types de crédits immobiliers

Faut-il passer par un courtier ?

courtier immobilier
En France, 25% des prêts passent par un courtier

Manque de temps, de connaissances... Le recours au courtier en crédit immobilier est de plus en plus courant. Pour dénicher le meilleur prêt, 35 % des Français ont fait appel à un courtier d'après un sondage Opinionway (début 2019). Un pourcentage qui s'élève à 61% chez les moins de 35 ans. Au final, le recours au courtage immobilier a plus que doublé cette décennie.

Un succès qui s'explique par non seulement par le gain de temps, mais également par l'accompagnement personnalisé qu'offrent les agences de courtages, comme l'explique Jérôme Robin (fondateur et DG de Vousnfinancer) aux Échos (18/03/2019) :

« Cette accélération est due à la mise en place d'une réglementation accrue de notre profession, à la hausse du nombre d'agences de courtage et à la montée en gamme de notre métier, orienté de plus en plus vers le service et l'accompagnement »

Dans le secteur de l'immobilier, le courtier en crédit joue un rôle de médiateur : il consulte les banques, compare les taux, les conditions, les avantages de chacun des établissements bancaires afin de trouver l'offre de prêt immobilier la plus intéressante. Cela commence par une analyse détaillée du projet du ou des emprunteurs : capacité d'emprunt, situation professionnelle, évolution des revenus, durée possible de remboursement, etc. 

Une fois le crédit déniché, le courtier peut également se charger des démarches de prise de contact et de négociation auprès des banques. L'objectif ? Obtenir le taux le plus avantages, négocier les frais de dossier, les indemnités de remboursement anticipé, etc. Si cette option est avantageuse, elle a un coût, et pas des moindres : environ 0,8% du coût total du prêt. Il faut donc s'interroger sur le coût que représente le recours à un courtier par rapport au gain sur le crédit.

Côté rémunération, le courtier en crédit immobilier peut se rémunérer de deux façons :

  • en facturant des frais de courtage à l'emprunteur ;
  • en facturant une commission d'apporteur d'affaire à la la banque, qui la répercute, au moins en partie, sur le crédit.
Important : dans les deux cas, cela ne change rien pour l'emprunteur, qui reste le créditeur final du courtier

Si l'on récapitule, la rémunération du courtier n’est que le paiement du temps de recherche que cet agent vous a fait gagner, il ne garantit en rien l’obtention du meilleur prêt possible. Ce recours peut parfois coûter plus cher qu'il ne rapporte, surtout quand les démarches d'acquisition du bien sont lancées et que la banque n'attend plus que votre signature pour débloquer les fonds. 

Souscrire un prêt immobilier en ligne : une bonne solution ?

crédit immobilier en ligne
Plus de 30 000 ménages ont déjà souscrit un prêt en ligne

D'après une enquête du portail d’annonces Logic-Immo.com, les « millennials » (nés entre 1980 et 2000) représenteraient 40% des futurs acheteurs dans l'immobilier. Or, qui dit millennials dit numérisation des services. Le secteur bancaire n'est pas épargné. Les banques 100% web ne se contentent plus de proposer des services bancaires basiques, elles veulent désormais s’attaquer à d’autres marchés jusqu’ici tenus par les banques de réseaux.

Boursorama, ING Direct et Hellobank!, trois piliers de la banque dématérialisée, offrent désormais à leurs clients la possibilité de souscrire des crédits immobiliers en ligne

Quels sont les avantages d'un crédit immobilier en ligne ?

  • Gain de temps : alors qu’il faut plusieurs jours pour faire le tour des banques et obtenir différentes offres de prêt, les banques en ligne permettent de compléter la demande de financement en à peine une demi-heure.
  • Absence de frais de dossier : en moyenne, les frais de dossier sont compris entre 500 euros et 1 500 euros. Une économie non négligeable pour beaucoup de ménages, et que l'on peut facilement s'éviter en passant par une banque en ligne. 
  • Démarches facilitées : pas besoin de passer par une agence et un conseiller physique.
  • Peu ou pas d'apport personnel : 
  • Les prêts aidés inclus : Boursorama accepte d’inclure les prêts complémentaires dans le crédit immobilier pour financer des travaux (PTZ, prêt PEL, PAS, etc.)
  • Des taux très avantageux : 2,32 % chez ING Direct et 2,36 % chez Boursorama.

Les inconvénients

Pour le moment, le crédit proposé par ING Direct ne permet de financer que les achats immobiliers classiques (maisons et appartements neufs ou anciens, en résidence principale ou secondaire), tandis que la filiale de la Société Générale s’illustre par une gamme de produits plus variée : rachat de crédit, prêt relais, investissement locatif Pinel entre autres. Pour financer la construction de votre maison, il vous sera sans doute nécessaire de procéder de la façon "classique" en passant par un établissement prêteur. 

Comme avec tous les services en ligne, l’internaute n’est jamais à l’abri d’un bug, comme une case impossible à remplir. Des dysfonctionnements souvent fâcheux qui obligent parfois l'utilisateur à tout reprendre dès le début.

Foire aux questions

Que regarder avant de prendre un crédit immobilier ?

C'est sans doute la plus grosse interrogation des particuliers qui envisagent de prendre un prêt immobilier : à quoi faire attention ? Voici en bref les points majeurs à considérer avec attention : 

  • le type de crédit, son montant, sa durée, son taux
  • le TAEG (Taux Annualisé Effectif Global)
  • les assurances obligatoires et leur montant
  • les échéances de remboursement
  • les frais de dossier
  • les indemnités et risques de résiliation en cas de retard
  • les délais de rétractation et les coordonnées du prêteur et de l’emprunteur

Besoin d'apports supplémentaires ? Découvrez les prêts à l'accession à la propriété :

Appelez-nous

Nos experts sont disponibles de 9h à 19h du lundi au vendredi


Ou demandez à être rappelé gratuitement

Se faire rappeler

Etre rappelé gratuitement

Nos experts sont disponibles de 9h à 19h du lundi au vendredi

Merci de renseigner un numéro valide

Merci !

.

Connectez-vous !

Votre email n'est pas valideMot de passe oublié ?Merci de renseigner votre mot de passe

Déjà inscrit ?

Ouverture du service imminente !


Laissez-nous votre email pour la piqûre de rappel

Plus qu'une étape avant d'accéder à votre simulation !

Sécurisez votre compte pour accédergratuitement à votre simulation

Votre email n'est pas valideVotre numéroMerci de renseigner votre numéro de téléphone

En cliquant sur "Voir ma simulation" j'accepte lesCGU
et serai automatiquement inscrit afin de profiter des services de TacoTax

DEJA INSCRIT ?

Un instant !

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez gratuitement votre guide pour réduire vos impôts

Non merci