Investir en crowdfunding immobilier avec Homunity : principe, avantages et avis en 2020

Crowdfunding money jar image

Sommaire de l'article

Homunity est une solution d’investissement participatif dans l’immobilier, aussi appelé crowdfunding. Plateforme 100 % web, Homunity réunit des acteurs de la promotion immobilière avec des investisseurs à la recherche d’un placement rentable. Filiale de Tikehau Capital, Homunity promet un rendement moyen compris entre 8 % et 10 %. De quoi motiver même les investisseurs les plus réticents. Tacotax a passé au crible les solutions et programmes proposés par Homunity, pour que vous puissiez vous faire votre propre avis.

Homunity, filiale du groupe Tikehau Capital

Leader de son secteur en France, Homunity s’adresse aux particuliers désireux d’investir dans l'immobilier de façon indirect, en finançant des projets immobiliers, à moindre coûts. Pour un minimum d’investissement relativement faible (1 000 €), la plateforme promet des rendements plutôt avantageux : entre 8 % et 10 %.

Qui est Homunity ?

Au second trimestre 2020, Homunity, c’est :

  • 144 854 000 € de collecte ;
  • 223 projets en cours de financement ;
  • 40 593 inscrits sur la plateforme ;
  • un rendement moyen de 9,2 %*.

*Avertissement : les performances passées ne présagent pas des performances futures.

Un peu d’histoire : comment est née Homunity ?

Homunity est une plateforme de Crowdfunding immobilier, créée en 2014, par trois entrepreneurs français, qui permet aux particuliers d’investir sans frais dans des projets rémunérés à des taux compris entre 8 et 10 %. Lors de son lancement, le concept de financement participatif est encore très marginalisé : il concerne majoritairement le secteur professionnel (dons aux entreprises) et ne permet pas d’investir dans une grande diversité de domaines.

Pour autant, l’idée d’investir à plusieurs autour d’un projet commun séduit les investisseurs, qui y voient un moyen de minimiser les risques tout en profitant d’un rendement intéressant. Des plateformes existent alors, comme Wiseed, qui sont tournées vers des projets d’investissement dans des petites structures (startups, PME) ou les énergies renouvelables.

En se tournant vers l’immobilier, valeur refuge par excellence, Charles Teytaud, Arnaud De Vergie et Quentin Romet, les fondateurs d’Homunity, donnent une toute nouvelle dimension au crowdfunding. Dans l’immobilier, les appels à projets ne manquent pas, mais les fonds parfois si. Homunity devient la première plateforme en ligne de financement participatif dans l’immobilier. D’autres modèles suivront, comme Fundimmo.

Très vite, la petite plateforme grandit et s’avère rentable : l’année de sa création, elle finance déjà quelques projets, qui seront tous remboursés dans les délais impartis. Ce démarrage réussi lui confère rapidement une forte notoriété. Deux ans plus tard, en 2016, Homunity se lance commercialement en tant que Conseiller en Investissement Participatif (CIP).

Point définition : Conseiller en Investissement Participatif (CIP)

Le CIP est un statut réglementé créé le 1er octobre 2014. Régulés par l’Autorité des Marchés Financiers (AMF), les CIP sont « les personnes morales exerçant à titre de profession habituelle une activité de conseil en investissement […] portant sur des offres de titres de capital et de titres de créance définies par décret. 

Pour financer ses projets, Homunity peut s’appuyer sur son gestionnaire, le fonds d’investissement Tikehau Capital, qui l’a rachetée en janvier 2019. Un rachat fructueux, puisque la plateforme a vu sa croissance boostée de 183 %, pour une collecte de plus 100 M€ l’an dernier.  

Tikehau Homunity Fund, fruit du rapprochement d’Homunity et Tikehau Capital

Le rachat d’Homunity par Tikehau Capital a donné naissance à Tikehau Homunity Fund, un fonds visant à investir par le biais d’obligations dans des programmes de promotion immobilière de type résidentiel. Le fonds ambitionne un taux de rendement interne de 6 % net.

Tikehau Homunity Fund est un investissement à court terme ; sa durée de vie n’excède pas 4 ans (prolongeable d’un an) pour une période d’investissement de 18 mois. Au terme de cette période, les investisseurs percevront des distributions (amortissement du principal et intérêts) au gré des remboursements des actifs sous-jacents.

Comment fonctionne le crowdfunding immobilier avec Homunity ?

C’est par l’émission d’obligations (droits de créance) qu’Homunity permet aux promoteurs immobiliers de concrétiser leurs projets. Les investissements prennent la forme d’un prêt, avec remboursement in fine, c’est-à-dire dont le capital n’est pas amorti, mais est remboursé en une seule fois, à l’échéance. Comme toutes les plateformes de crowdfunding (immobilier ou autres), Homunity agit comme un intermédiaire qui met en relation :

  • des promoteurs immobiliers qui cherchent à compléter un prêt bancaire en passant par une plateforme de crowdfunding immobilier. Les fonds récoltés via Homunity vont donc constituer leur « apport personnel » (on parle ici de fonds propres) ;
  • et des investisseurs qui sont généralement des particuliers, à la recherche d’un investissement à court terme. 
Le saviez-vous ? Le montant moyen d’un investissement en crowdfunding immobilier est de 4 000 € en France. Le montant est relativement faible, mais les investissements sont mutualisés.

Homunity n’est donc pas un faiseur de projets per se : la plateforme centralise les versements des investisseurs et les reverse ensuite aux promoteurs. Les financements placés sur Homunity sont donc bloqués durant toute la durée du chantier (comptez en moyenne 1 à 2 ans). À l’issue de l’opération, le promoteur restitue les sommes prêtées, avec un intérêt allant de 8 % à 10 % par an.

Bon à savoir : le crowdfunding immobilier est un investissement rentable, mais qui comporte une part élevée de risques. Si le projet fait faillite ou n’aboutit pas, l’investisseur risque une perte de capital, totale ou partielle.

Comment financer des projets sur la plateforme Homunity ?

Pour participer au financement d’un programme Homunity, l’investisseur doit commencer par s’inscrire sur la plateforme. L’opération est simple : il suffit de renseigner un email et un mot de passe. Pour finaliser votre inscription, renseignez ensuite vos noms, prénoms et numéro de téléphone. 

Une fois votre inscription finalisée, vous avez accès au catalogue des programmes financés via Homunity. Pour chaque projet, Homunity joint une présentation détaillée, qui présente :

  • le projet en lui-même, ses taux, sa durée, la ville où il se situe, le foncier, etc.
  • son promoteur,
  • l’ensemble des justificatifs « classiques » (Kbis, bilan, bulletin de souscription…)

Mais ce n’est pas tout : à ces données, Homunity joint un outil bien utile : un simulateur qui vous permet d’estimer la rentabilité de votre investissement. L’investisseur peut également télécharger le dossier détaillé de chaque projet, pour davantage de renseignements.

Comment effectuer des versements via Homunity ?

Homunity étant une plateforme dématérialisée, tout se passe en ligne. L’investisseur peut créditer son compte :

  • par carte bleue ;
  • par virement bancaire.

Sur la question des paiements, précisons que les paiements par carte bleue sont sécurisées grâce au système 3D Secure, grâce au prestataire de paiement, MangoPay, filiale du groupe Crédit Mutuel Arkea. Précisons également que pour chaque virement par CB, Homunity facture 8 € de frais bancaire. Le montant minimum des virements est de 1 000 €.

Le suivi du financement avec Homunity

Homunity mise sur la transparence de ses activités pour garantir une expérience investisseur optimale. Aussi, les particuliers qui investissent en crowdfunding immobilier avec Homunity ont un espace personnalisé, sorte de tableau de bord qui donne accès :

  • à une vision globale de son portefeuille ;
  • à la liste des projets investis ;
  • avec le statut d’avancement pour chaque projet.

Si besoin, l’investisseur peut contacter Homunity par téléphone en appelant le service client au 01 85 09 28 12.

Quelle est la fiscalité du crowdfunding immobilier ?

Les projets financés via Homunity génèrent des intérêts pour l'investisseur, et ces intérêts sont imposables. Ce type d'investissement s'effectue non pas "en direct" sur un bien immobilier mais via des actions ou des obligations. Le crowdfunding immobilier est donc soumis à l’imposition sur les revenus de capitaux mobiliers et non immobiliers. Pour cette catégorie de revenus, c'est le Prélèvement Forfaitaire Unique (PFU, aussi appelé flat tax) qui s'applique.

Les programmes Homunity :  un processus de sélection rigoureux

Pour les promoteurs immobiliers, les plateformes de crowdfunding sont une source de financement rapide, efficace et sans contraintes. Aussi, les acteurs du crowdfunding comme Homunity sont très sollicités, et les demandes affluent. Afin de ne retenir que les « meilleurs » projets, fiables et solvables, Homunity a mis en place un processus de sélection très strict, en deux étapes :

  • un premier audit interne qui vient analyser le projet et son porteur, en se basant sur :
    • la visite du terrain,
    • la solvabilité du promoteur,
    • sa situation financière,
    • d’autres critères techniques, état de la commercialisation, etc.
  • Un comité de sélection externe composé de 6 experts, forts d’une grande expérience en promotion immobilière et en levée de fonds. C’est ce comité qui va sélectionner les projets les plus « bankables », les plus réalisables, qui seront ensuite mis en ligne sur la plateforme.

Sur l’ensemble des projets immobiliers soumis à Homunity par les promoteurs, seuls 10 % sont validés et proposés aux investisseurs. Pour chaque projet, Homunity vérifie que :

  • le permis de construire est purgé de tout recours ;
  • l’avancée de la commercialisation, qui doit être à plus de 50 %.

Ces conditions sine qua non ne sont pas exclusives à Homunity : on les retrouve dans les établissements bancaires, dans les dossiers emprunteurs. En effet, pour accorder un crédit immobilier, la banque commence par s’assurer de la solvabilité de l’emprunteur. Ainsi, toutes les précautions sont prises pour que le projet immobilier termine bien avec le remboursement des clients.

Foire aux questions

Quels sont les avis sur Homunity ?

Sur Google, Homunity récolte 19 avis pour une note de 4,4/5. Bien sûr, difficile de se faire un avis complet sur la base d'expérience vécue par d'autres particuliers, mais cela peut être un bon indicateur. En revanche, le site comparateur argent-et-salaire.com a, lui, recensé un total de 146 votes, qui attribuent à Homunity la note de 4,7/5, au 1er septembre 2020.

Homunity propose-t-il des offres de parrainage ?

Homunity est l’unique plateforme de crowdfunding immobilier en France à proposer un système de parrainage à ses investisseurs particuliers, lequel fonctionne en trois étapes :

  • le parrain/la marraine partage un lien de parrainage à son ou ses filleul(s). Pour cela, il lui suffit de se rendre dans son espace personnel, onglet « Parrainage » et d’envoyer le lien d’inscription à votre/ses filleul(s). Depuis son espace investisseur, le parrain/la marraine peut suivre l’évolution de son compte et être informé(e) de son premier investissement ;
  • le/la filleul investit dans son premier projet chez Homunity ;
  • en contrepartie, le parrain/la marraine reçoit une prime de 100 € dès lors que le premier investissement est validé.

Notez que le filleul est libre de choisir le montant de son investissement, ainsi que le délai. Vous pouvez parrainer jusqu’à 5 personnes par an.

Comment fonctionne la levée de fonds chez Homunity ?

Les acteurs de l’immobilier à la recherche d’un financement participatif peuvent déposer leur demande directement sur le site de Homunity, en remplissant le formulaire présent dans la rubrique « Lever des fonds ». Cet espace s’adresse aux promoteurs immobiliers, mais également :

  • aux marchands de biens ;
  • aux aménageurs fonciers ;
  • aux lotisseurs ;
  • et enfin, aux particuliers.

Pour faire financer un projet, les professionnels et particuliers concernés doivent préciser sa nature, en donnant à Homunity un certain nombre d’informations relatives à leur identité (noms, prénoms, nom et adresse du siège social, email, téléphone, etc.) et au projet en lui-même (ville, nombre de lots, permis de construire, foncier, etc.). 

Homunity va ensuite analyser la faisabilité du projet et la solvabilité du professionnel. Le processus de sélection prend environ 30 jours, divisés en 6 étapes :

  • analyse du dossier sous 7 jours après réception de l’ensemble des documents, à l’issue desquels Homunity informe l’envoyeur de l’éligibilité du projet.
  • Présentation du projet au comité de sélection d’Homunity, réponse définitive d’acceptation du projet sous 7 jours.
  • Signature du contrat d’accompagnement qui fait état des conditions d’intervention, et du montage juridique choisi.
  • Lancement de la campagne : préparation des documents commerciaux, teasing, communication et ouverture des souscriptions. La campagne dure 30 jours maximum.
  • Clôture de la campagne par l’envoi des fonds.
  • Suivi sous forme de rapports trimestriels remis aux investisseurs et remboursement (capital et intérêts).

Tout au long du processus de sélection, Homunity reste joignable :

  • par téléphone 01 85 09 28 12 ;
  • par email promoteurs@homunity.fr

Quelle est la différence entre crowdfunding et crowdlending ?

S’ils se ressemblent d’un point de vue nominatif, crowdlending et crowdfunding sont deux formes de financement participatif bien distinctes. Leurs différences s’articulent autour de 4 points majeurs :

  • La nature même de l’activité : le crowdfunding est une levée de fonds auprès d’investisseurs particuliers, qui s’ajoutent aux sommes engagées par les promoteurs pour financer le projet, tandis que le crowdlending est un prêt (to lend = prêter en anglais) qui remplace celui que la banque n’a pas voulu accorder.
  • Le ticket d’entrée : avec le crowdlending, il est possible de se lancer avec seulement quelques dizaines d’euros (30 € en moyenne). Avec le crowdfunding, l’accès coûte plus cher : au moins 1 000 € par projet.
  • Le niveau de risques : il est moins élevé en crowdfunding, puisqu’il s’agit de compléter un financement déjà présent, géré par des promoteurs immobiliers plus stables financièrement. On compte moins de 1 % de faillite et de défaut de paiement. Alors qu’en crowdlending, l’investisseur prend un risque en finançant des profils refusés par les banques.
  • La fréquence de versement des intérêts : ils sont versés mensuellement en crowdlending, tandis qu’en crowdfunding, l’investisseur doit attendre la fin du projet pour récupérer son capital avec les intérêts, généralement après 1 an ou 2. 

Investissez dans l'immobilier dès 1000€

Notre partenaire Homunity est spécialisé dans le crowdfunding immobilier et sélectionne des projets dans lesquels il investit à vos côtés.

Simulation gratuite