65 ans : l'âge de la retraite à taux plein

Tender senior couple embracing on bench

Sommaire de l'article

L'âge de la retraite en France en 2019 est 62 ans pour tous les actifs nés après 1955. Jusqu'en 2010, cet âge était fixé à 60 ans, il a été progressivement relevé depuis. Attention, il s'agit là de l'âge légal de départ, et non de l'âge de la retraite à taux plein. S'il est possible de s'arrêter de travailler à 62 ans, ce n'est pas pour autant que l'on touchera une retraite à taux plein. Il n'est pas rare de voir des actifs continuer de travailler pour atteindre la durée d'assurance requise, parfois jusqu'à l'âge du taux plein, à 65 ans.

L'âge de la retraite à taux plein

On parle de "taux plein" lorsqu'une pension de retraite est versée dans sa totalité, sans décote. Pour cela, les actifs doivent justifier d'une certaine durée de cotisation, qui varie selon leur année de naissance. Dans le calcul de la retraite, on tient compte de plusieurs éléments :

  • le revenu annuel moyen. Pour les salarié(e)s du secteur privé et les travailleurs non-salariés (TNS), cela correspond à la moyenne des 25 meilleurs revenus d'activités annuels de carrière, revalorisés par des coefficients. Pour les agents de la fonction publique, on prend les six derniers mois de traitement indiciaire.
  • le taux de liquidation : 50% dans le secteur privé, 75% dans le secteur public.
  • la durée de référence : le rapport entre le nombre de trimestres effectivement validés et celui exigé pour obtenir une pension sans décote. 

Ce qui donne la formule de calcul suivante :

Salaire annuel moyen × Taux de liquidation × (Durée de cotisation/ durée de référence) = Montant de la retraite de base.

Entre les périodes de chômage, les changements de vie et de rythme professionnels, les années sabbatiques, les reconversions, etc., de nombreux actifs arrivent à l'âge légal de la retraite sans avoir cotisé le nombre de trimestres requis. De ce fait, il n'est pas rare de voir des actifs continuer à travailler, même après 62 ans. En 2018, l’âge moyen de départ à la retraite (hors retraites anticipées) était de 63,3 ans. En comptant les retraites anticipées, cet âge passe à 62,4 ans pour les hommes et 63 ans pour les femmes.

D'un point de vue législatif, rien n'empêche un(e) employé(e) de continuer à travailler jusqu'à 70 ans.

À quel âge prendre sa retraite ?

Quel âge de départ pour une retraite taux plein ?

C'est l'année de naissance qui décide de l'âge de la retraite à taux plein. Pour tous les actifs nés avant le 1er juillet 1951, les changements opérés par la réforme des retraites de 2010 ne s'appliquent pas : pour eux, l'âge du taux plein s'applique dès l’âge de 65 ans, et ce peu importe le nombre de trimestres validés. Pour les autres, l'âge est progressivement relevé, à hauteur de 5 mois par génération :

Date  ou année de naissanceÂge de retraite à taux plein 
Avant le 1er juillet 195165 ans
Du 1er juillet au 31 décembre 195165 ans et 4 mois
195265 ans et 9 mois
195366 ans et 2 mois
195466 ans et 7 mois
Depuis le 1er janvier 195567 ans
Le saviez-vous ? L'un des seuls cas de départ en retraite autorisé à 50 ans concerne les travailleurs exposés à l'amiante.

Une retraite à taux plein avant 65 ans, c'est possible

Partirez-vous en retraite à taux plein ?

Notez qu'il n'est pas forcément nécessaire d'attendre 65 ou 67 ans pour toucher une retraite à taux plein. Si vous avez atteint l'âge légal de la retraite et avez cotisé le nombre requis de trimestres, votre pension vous sera versée à taux plein. Pour rappel, l'âge minimum de la retraite en France est 62 ans pour les actifs nés après 1955. Il peut descendre jusqu'à 60 ans pour les générations précédentes. Quant au nombre de trimestres cotisés, il est compris entre 160 et 172 suivant votre année de naissance :

  • à partir de 1973 : 172 trimestres
  • entre 1970 et 1972 : 171 trimestres
  • entre 1967 et 1969: 170 trimestres
  • entre 1964  et 1966 : 169 trimestres
  • entre 1961 et 1963 : 168 trimestres
  • entre 1958 et 1960  : 167 trimestres
  • 1956 : 166 trimestres
  • 1955 : 166 trimestres
  • 1954 : 165 trimestres
  • 1953 : 165 trimestres
  • 1952 : 164 trimestres
  • 1951 : 163 trimestres
  • 1950 : 162 trimestres
  • 1949 : 161 trimestres

Âge de départ retraite : le cas des "carrières longues"

On parle de carrière longue pour désigner les actifs ayant commencé à travailler très jeunes, avant l'âge de 20 ans. Ce dispositif, reconnu dans la quasi-totalité des régimes de base, ouvre droit à certains avantages, comme le départ en retraite à 58 ans pour les personnes ayant débuté dans la vie active avant 16 ans, sous réserve de pouvoir justifier de la durée d'assurance requise majorée de 8 trimestres.

Pour les autres (ayant commencé à travailler avant 20 ans), la liquidation des droits peut se faire dès 60 ans, pour tous les actifs nés à partir du 1er janvier 1960. Avant cette année, en fonction de l'âge auquel vous avez commencé à travailler et du nombre de trimestres cotisés, vous pouvez partir à :

  • 59 ans ou 60 ans si vous êtes né(e) en 1952 ;
  • entre 56 et 61 ans si vous êtes né(e) en 1953 ou 1954 ;
  • entre 56 et 62 ans si vous êtes né(e) en 1955 et 1956 ;
  • entre 57 et 62 ans si vous êtes né(e) en 1957,1958 ou 1959 ;
Le saviez-vous ? Les actifs reconnus travailleurs handicapés peuvent demande à partir en retraite dès 55 ans, à taux plein, s'ils justifient d'une certaine durée d'assurance et de cotisation. Les fonctionnaires de catégorie active qui justifient d'une certaine durée de travail peuvent liquider leurs droits entre 55 et 57 ans selon leur année de naissance.

Comment connaître son âge de départ à la retraite ?

Outre le handicap et le dispositif "carrière longue", plusieurs dispositifs de départ anticipé en retraite sont prévus qui permettent aux actifs de partir plus tôt et à taux plein. C'est le cas par exemple du dispositif "retraite pénibilité, qui permet aux actifs occupant des emplois pénibles bénéficient, s’ils le souhaitent, d’un départ anticipé à 60 ans, à condition de justifier taux d’incapacité de travail d’au moins 20%

À l'heure où le  système des retraites est en pleine réforme, l'âge de départ est plus jamais devenu une question primordiale pour les actifs? "Comment savoir à quel âge je peux partir en retraite ?" La façon la plus simple, c'est encore de faire une simulation. En tenant compte de votre situation actuelle et de l'évolution (théorique) de vos revenus, le simulateur 

La quasi-totalité des caisses de retraite (de base, complémentaire ou supplémentaire) en France permet à leurs adhérents de se créer des comptes personnels sur leur site web. Ces espaces personnalisés permettent à chacun de connaître très simplement ses droits à retraite (période validée, date éventuelle de départ à taux plein, retraite anticipée pour carrière longue…), ses interlocuteurs (régimes et caisses de retraite) et de comprendre les spécificités de son régime de retraite.

Foire aux questions

En quelle année la retraite est-elle passée à 60 ans ?

C'est en 1982, sous la présidence de François Mitterand, qu'est instaurée la retraite à 60 ans, contre 65 ans auparavant, sous réserve d'avoir cotisé 37,5 années. Pour rappel, le taux plein permet, à cette époque, de percevoir 50% des 10 meilleures années de salaire. Elle est ensuite passée à 62 ans en 2010. La réforme des retraites actuelles prévoit de relever encore cet âge, et de remplacer l'âge du taux plein par un âge pivot, fixé à 64 ans.

►Lire aussi Retraite à 40 ans: qu'est-ce que le frugalisme ?

Simulez vos économies d'impôts grâce au Plan Epargne Retraite

Simulation gratuite