Depuis 1965, date à laquelle elle a été créée, l'épargne-logement a permis à des milliers de particuliers d'acquérir un logement. Le principe est simple : pendant une période, on épargne. Cette épargne produit des intérêts et donne droit à un prêt d'autant plus important que l'on a épargné. Mais comment s'effectue les retraits ? On vous dit tout dans cet article.

 

Faire un retrait sur son PEL, quelles conséquences ?

Contrairement à ce que l'on peut penser, il est possible de faire des retrait sur son PEL. Ce n'est pas une épargne complètement bloquée, aucun produit ne l'est jamais vraiment. Cependant, même si c'est possible en théorie cela ne veut pas dire que cela sera simple ou sans conséquences. En cas de besoin, vous pourrez toujours vous tourner vers votre épargne. Avant de le faire il faudra cependant se poser les bonnes questions notamment en ce qui concerne la date d'ouverture de votre PEL. 

En effet, un retrait sur son PEL n’a pas le même impact suivant le moment où il intervient. De toute manière, peut importe quand et combien vous souhaitez retirer, cette action entraînera automatiquement sa clôture. Toutefois, les droits acquis ne sont pas les mêmes suivant la durée de détention de ce placement. Tentez donc de garder ouvert votre PEL le plus longtemps possible, au moins durant les 4 premières années. 

Un retrait entre 0 et 2 ans

Si le retrait est effectué alors que votre plan n'a pas plus de 2 ans, les intérêts versés ne suivent plus les taux du PEL mais ceux du CEL (contrat épargne logement), qui sont moins élevés.

Un retrait entre 2 et 3 ans

Entre 2 et 3 ans, le taux d’intérêt reste celui du plan épargne logement, mais vous en pourrez pas emprunter au taux préférentiel garanti par le PEL. Sans oublier la pime d'état que vous ne toucherez pas. 

En cas de retrait sur son PEL entre 3 et 4 ans, les droits à prêt sont acquis mais la prime d’État est diminuée de 50 %.

Un retrait après 4 ans

Si vous retirer de l'argent après 4 ans rien ne vous arrivera. Vous aurez respecter le délai de retrait, aucune pénalités ne sera appliquées. Vous pourrez ainsi emprunter aux meilleures conditions suivant les droits à prêt qu’il a acquis et il recevra la prime d’État en intégralité (si il a ouvert son PEL avant le 1er janvier 2018).

Faut-il éviter à tout prix de casser son PEL ?

retrait PEL
Clôturer son PEL avant ses 4 ans peut entraîner des inconvénients
non négligeables

En voilà une bonne question, qui demande beaucoup de réflexion. Ne vous précipitez pas et n'hésitez pas à prendre conseil auprès de votre conseiller bancaire. Cela peut en effet arriver, un besoin de liquidité rapide sans d'autre épargne que celle du PEL. Que faire dans cette situation ? Comme vous avez pu le voir plus haut, la date d'ouverture du PEL a une grande importance. En fonction de cela des pénalités s'ajouteront. Nous vous conseillons donc de faire une petite liste des pour et des contres ou plutôt des avantages et des inconvénients. La décision finale vous appartient mais nous vous conseillerons toujours d'attendre au moins 4 ans, vous perdrez moins de plumes. 

De plus, si vous avez commencé cette épargne dans le but de devenir propriétaire et que vous avez déjà acquis des droits de prêt intéressant et que vous êtes à quelques mois de toucher votre prime d'état, il serait vraiment dommage de casser votre plan pour un seul retrait. Si vous avez un besoin pressant de liquidité, pourquoi ne pas faire un petit crédit à consommation à votre banque?  Vous pouvez également reporter votre retrait afin de ne pas perdre tous les avantages que vous avez mis des mois à acquérir. 

Est-il possible de retirer de l’argent sur son PEL sans le clôturer?

Malheureusement si vous décidez de retirer de l’argent depuis votre PEL, cela entraînera automatiquement la clôture de votre plan. Vous ne pourrez donc jamais faire de retraits partiels. Gardez bien cela en tête avant de souscrire à un PEL. Le CEL est quant à lui un peu différent. De plus, comme vous avez pu le voir au-dessus, clôturer le plan avant son quatrième anniversaire peut entraîner des conséquences pas très avantageuses pour vous.  

Pour mieux connaître le PEL, nous vous avons préparé une petite liste de ses principales caractéristiques:

  • Votre argent est bloqué quatre ans avant de pouvoir obtenir un prêt.

  • Vous pouvez conserver votre plan jusqu'à dix ans.

  • Vous devez faire un versement minimal de 225 euros pour ouvrir le plan.

  • Vous devez ensuite verser 540 euros par an, soit 45 euros par mois.

  • Vous pouvez bien entendu verser davantage mais le montant des dépôts est plafonné à 61.200 euros.

  • Le taux d'intérêt rétribuant votre épargne est de 1% depuis le 1er août 2016.

  • Le prêt maximal que vous pourrez obtenir est de 92.000 euros.

  • Le taux du prêt est de 2,20% depuis le 1er août 2016.

  • La prime d’état n’est plus accessible à ceux qui ont ouvert un PEL à partir du 1er janvier 2018.

PEL: la prime d'état 

La prime d’État est une bonification du rendement du Plan d'Epargne Logement (PEL). Elle est plafonnée à 1 525 €. Plus les sommes placées en début d’épargne sont élevées, plus le montant des intérêts, et donc de la prime d’État, seront importants. 

Afin d'obtenir cette fameuse prime d'état, il faut se concentrer sur la date d'ouverture du PEL. Regardons de plus près:

  • Entre le 1er mars 2011 et le 31 janvier 2015 : Le montant de la prime, est égal à 2/5ème des intérêts acquis dans la limite de 1525 €.

  • A partir du 1er février 2015: la prime représente la moitié des intérêts acquis à la date de venue à terme du plan.

  • Entre le 1er février et le 31 juillet 2016: la prime est égale au 2/3 des intérêts.

  • Depuis le 1er août 2016: la prime s’élève à 100 % des intérêts acquis.

Attention: Pour les PEL souscrits à compter de 2018, la prime d’État est supprimée.

Le plafond du PEL

Lorsque le plafond de 61 200 euros du PEL est atteint que se passe-t-il ? Pas de panique votre banque ne vous obligera pas à le clôturer seulement vous ne pourrez pas continuer à faire des virement vers ce plan. Toutefois, malgré l’inactivité de votre PEL, il continuera à générer des intérêts, vous restez donc gagnant. Malgré son apparence endormis, votre PEL continuera de travailler. 

Le Compte Epargne Logement ou CEL

Qu’est-ce que c’est ? 

Le CEL est un produit d'épargne réglementé dont les fonds sont disponibles à tout moment. Il permet de bénéficier, sous conditions, d'un prêt immobilier ou d'un prêt travaux, ainsi que d’une prime d’État s’il a été ouvert avant 2018.

Le CEL est plus souple et flexible que le PEL, en effet, le CEL ne requiert aucune durée minimale ou maximale de détention. C'est un grand plus. Cependant, vous en pouvez détenir plusieurs CEL mais vous pouvez tout à fait cumuler un PEL et un CEl, ils devront simplement être domicilés dans le même banque. Les sommes déposées sur un compte épargne logement (CEL) sont couvertes par le Fonds de Garantie des dépôts et de résolution (FGDR) dans la limite de 100.000 euros (par déposant et par établissement).

Appelez-nous

Nos experts sont disponibles de 9h à 19h du lundi au vendredi


Ou demandez à être rappelé gratuitement

Se faire rappeler

Etre rappelé gratuitement

Nos experts sont disponibles de 9h à 19h du lundi au vendredi

Merci de renseigner un numéro valide

Merci !

.

Connectez-vous !

Votre email n'est pas valideMot de passe oublié ?Merci de renseigner votre mot de passe

Déjà inscrit ?

Ouverture du service imminente !


Laissez-nous votre email pour la piqûre de rappel

Plus qu'une étape avant d'accéder à votre simulation !

Sécurisez votre compte pour accédergratuitement à votre simulation

Votre email n'est pas valideVotre numéroMerci de renseigner votre numéro de téléphone

En cliquant sur "Voir ma simulation" j'accepte lesCGU
et serai automatiquement inscrit afin de profiter des services de TacoTax

DEJA INSCRIT ?

Un instant !

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez gratuitement votre guide pour réduire vos impôts

Non merci