Lorsque l’on souhaite investir dans des valeurs mobilières, il existe plusieurs manières de le faire. Afin de structurer au mieux ces transactions, il est plus judicieux de le faire à travers un compte lorsque l’on souhaite s’en occuper soi-même. Pour cela, deux solutions s'offrent aux épargnants : le Plan d’Épargne en Actions (PEA) et le compte-titre. Comment définir ce qu’est un compte-titre ou ce qu’est un PEA ? Faut-il choisir le PEA ou le compte-titre ? Voici un récapitulatif de deux comptes pour investir dans des valeurs mobilières. 

 

Compte-titre et PEA : leur définition

Leur objectif de départ est identique puisqu’il s’agit de placer de l’argent, un capital dans des actions sur le marché boursier. Pour comprendre leurs différences, il faut déjà savoir définir un compte-titre et un PEA. L’idée de départ est similaire puisqu’il s’agit de mettre de l’argent de côté, à capitaliser. 

Le Plan d’Épargne en Actions (PEA)

Le Plan d'Épargne en Actions a été créé en 1992 afin d’appeler les investisseurs sur le long terme à capitaliser sur les entreprises. C’est un produit d’épargne qui est réglementé. Pour ouvrir un PEA, il faut :

  • être majeur(e) ou être mineur(e) non-rattaché(e) au foyer fiscal de ses parents ;
  • n’avoir qu’un seul PEA d’ouvert : il est possible d’en avoir deux par foyer (un par conjoint) ;
  • faire un premier versement : le montant du versement varie en fonction des établissements bancaires.

Il y a plusieurs choses à savoir avant d’opter pour un PEA :

  • les placements ne peuvent se faire que pour des entreprises ayant leur siège en Union Européenne ;
  • le plafonnement des versements est limité à 150 000 € pour un PEA classique et 75 000 € pour un PEA-PME-ETI (actions non cotées en bourse et à destination de Petites et Moyennes Entreprises) ;
  • liquidités bloquées durant 5 ans minimum et jusqu’à 8 ans pour obtenir une rente.

Le compte-titre ordinaire

Un compte-titre est un dispositif permettant d’obtenir des valeurs mobilières sur le marché boursier. Le comte-titre est forcément lié à un compte courant en espèces pour acheter et vendre des actions. Il n’y a pas de plafond et il est possible d’en ouvrir que vous soyez majeur ou non. Il faut juste une autorisation du représentant légal pour l’ouverture d’un compte-titre pour un mineur. Il n’y a pas de limitation en termes de zone géographique puisque le capital peut être investi dans tout type de placement national ou international. Enfin, il est possible d’avoir plusieurs comptes-titre ainsi qu’un compte-titre joint. 

Le saviez-vous ? Un PEA est composé d’un compte-titre avec des contraintes bien particulières. C’est pour cela que lors d’une comparaison, on parle d’un PEA et d’un compte-titre ordinaire.

Les différences entre un compte-titre ordinaire et un PEA

L'idée de base est identique, mais sur le fonctionnement et surtout les spécificités d’investissement, il y a des différences qui vont permettre de savoir quel type de placement faire en fonction de sa situation et de ses besoins :

  • le PEA propose un investissement sur le long terme avec la constitution d’un capital grâce à une gestion de portefeuille intéressante puisqu’il est peu taxé. La sortie sous la forme d’une rente viagère (après 8 ans) est défiscalisée. Les sommes placées sont en principe récupérables à tout moment, seulement, dans la pratique, cela n’est pas intéressant. Il faut laisser le capital bloqué durant 5 ans pour optimiser au mieux les avantages fiscaux. 

  • le compte-titre a pour objectif de donner des plus-values intéressantes ou d’obtenir des revenus réguliers par l’intermédiaire des dividendes. Le capital investi n’est pas bloqué puisque le compte-titre est rattaché à un compte courant qui permet d’obtenir directement les liquidités. 

PEA ou compte-titre ?

Que ce soit pour 2018 ou 2019, opter pour un compte-titre ou pour un PEA va dépendre d’un certain nombre de critères : l’enveloppe fiscale, le plafonnement des fonds ou encore sa flexibilité. 

Voici un tableau récapitulatif sur les deux dispositifs :

Compte-titre ordinaire PEA
Les personnes physiques majeures ou mineures (avec autorisation du représentant légal) ayant leur domicile fiscal en France. Toute personne majeure et étant contribuable français.
Compte-titre individuel ou joint avec un nombre illimité de comptes-titre par personne. PEA individuel et unique.
Pas de plafond de versement. Plafond à 150 000 € de versement.
Les retraits peuvent être faits n’importe quand. Le retrait avant 8 ans entraîne la clôture du PEA et après 8 ans, il n’est plus possible de faire de versement lorsqu’un retrait est effectué.
Il est possible d’avoir des actions, des obligations, des trackers, des Warrants au niveau national et international. Il est possible d’avoir des actions de sociétés ayant leur siège en Union Européenne, en Norvège, en Islande ou au Liechtenstein ou de placer le capital dans des Organismes de Placement Collectif (OPC).

Les dividendes, les coupons obligataires et les plus-values sont imposables au prélèvement forfaitaire unique (PFU) à hauteur de 30 % (12,8 % d’impôt sur le revenu et 17,2 % de prélèvements sociaux).

Un choix est possible entre PFU et l'imposition au barème progressif de l'impôt sur le revenu, seulement le PFU permet :

  • un maintien de l’abattement de 40 % pour les dividendes,
  • la déduction de la CSG,  
  • les abattements pour la durée de détention de plus-values.
     
  • Après 5 ans, les revenus et plus-values sont exonérés d’impôts, il faudra juste payer 17,2 % sur les gains. 
  • Retrait anticipé avant 5 ans : les gains sont imposables avec le PFU (sauf en cas de décès du titulaire ou le rattachement au foyer d’une personne invalide).
  • Retrait après 5 ans : les gains sont exonérés d’impôts, mais pas de prélèvement sociaux (valable pour les PEA ouverts après le 1er janvier 2018).
     

Bon à savoir : Le PEA est souvent conseillé comme premier produit pour un profil dit prudent ou un investisseur débutant. Les comptes-titre sont pour des investisseurs chevronnés. 

Foire aux questions

Est-ce la même méthode pour ouvrir un PEA ou un compte-titre ?

Pour ouvrir un PEA, il existe plusieurs manières de procéder :

  • en passant par un établissement bancaire classique ;
  • une banque ligne ;
  • ou encore par un Conseiller en gestion de patrimoine (CGP).

Si vous passez par un intermédiaire, il y a également le Conseiller en investissement financier (CIF).  Une fois le choix fait, il y aura un audit réalisé sur votre patrimoine pour définir votre profil de risque et vous faire signer l’ouverture du PEA.  

Pour ouvrir un compte-titre, il suffit de choisir un établissement classique ou une banque en ligne. La banque en ligne a l’avantage d’être plus rapide pour l’ouverture d’un compte-titre. Si l’on prend l’exemple de Boursorama, pour ouvrir un compte-titre, il faut environ 5 minutes. En effet, vous allez remplir un formulaire en ligne et le signez électroniquement. Il suffira de prendre les justificatifs demandés en photo pour les joindre à votre dossier d’ouverture de compte-titre. 

Peut-on ouvrir un compte-titre ou un PEA à la Banque Populaire ?

La réponse est oui. Il faut se renseigner directement auprès de votre agence pour connaître les modalités. Le premier versement doit être de 10 € minimum. Vous pouvez faire directement votre demande d’ouverture de PEA en ligne. Il n’est pas précisé s’il existe des comptes-titres ordinaires.

Existe-t-il un compte-titre ou un PEA au Crédit Agricole ? 

Oui, il est possible d’avoir un compte-titre chez Crédit Agricole. Il suffit de vous renseigner auprès de votre caisse régionale ou de prendre rendez-vous avec votre conseiller. Il existe également le PEA au Crédit Agricole. Pour ouvrir un PEA chez eux, il suffit d’effectuer un versement de 15 € minimum.

Appelez-nous

Nos experts sont disponibles de 9h à 19h du lundi au vendredi


Ou demandez à être rappelé gratuitement

Se faire rappeler

Etre rappelé gratuitement

Nos experts sont disponibles de 9h à 19h du lundi au vendredi

Merci de renseigner un numéro valide

Merci !

.

Connectez-vous !

Votre email n'est pas valideMot de passe oublié ?Merci de renseigner votre mot de passe

Déjà inscrit ?

Ouverture du service imminente !


Laissez-nous votre email pour la piqûre de rappel

Plus qu'une étape avant d'accéder à votre simulation !

Sécurisez votre compte pour accédergratuitement à votre simulation

Votre email n'est pas valideVotre numéroMerci de renseigner votre numéro de téléphone

En cliquant sur "Voir ma simulation" j'accepte lesCGU
et serai automatiquement inscrit afin de profiter des services de TacoTax

DEJA INSCRIT ?