La taxe d'habitation en 2018 : le début du dégrèvement

money money money

Sommaire de l'article

D'ici l'année 2020, ce sont 80 % des foyers français qui seront exonérés de la taxe d'habitation, en fonction de leurs revenus notamment, pour une suppression totale prévue pour 2023. Quel était le montant de la taxe d'habitation en 2018 ? Comment va-t-elle évoluer ? Quelles sont les conditions d'exonération de cet impôt foncier ? Tacotax vous explique.

Article initialement publié le 9 décembre 2018. Mis à jour le 19 décembre 2019.

Taxe d'habitation : les nouveaux taux en vigueur en 2018

Les taux 2018 de la taxe d'habitation pour les 50 plus grandes villes de France sont regroupés dans le tableau ci-dessous : 

VilleTauxÉvolution annuelle
Aix-en-Provence30,63%0,0%
Amiens32,78%0,0%
Angers27,44%0,0%
Annecy20,19%0,0%
Argenteuil29,04%0,0%
Avignon29,34%0,0%
Besançon31,91%0,1%
Bordeaux32,35%0,0%
Boulogne-Billancourt17,87%0,0%
Brest34,21%0,0%
Caen25,38%-0,7%
Clermont-Ferrand31,53%0,0%
Créteil29,36%0,0%
Dijon33,06%0,0%
Dunkerque42,95%0,0%
Grenoble30,09%0,0%
Le Havre28,18%0,0%
Le Mans32,47%0,0%
Lille45,65%0,0%
Limoges28,32%0,0%
Lyon29,76%0,0%
Marseille40,25%0,0%
Metz29,06%0,0%
Montpellier34,57%0,0%
Montreuil26,76%0,0%
Mulhouse31,99%0,9%
Nancy30,54%0,0%
Nanterre14,97%0,0%
Nantes34,18%0,0%
Nice29,23%0,0%
Nîmes40,10%0,0%
Orléans28,51%0,0%
Paris13,38%0,0%
Perpignan28,38%0,0%
Poitiers38,48%0,0%
Reims28,06%0,0%
Rennes35,63%0,0%
Roubaix41,00%0,0%
Rouen30,57%0,0%
Saint-Denis (93)21,48%0,0%
Saint-Denis de-la-Réunion25,34%0,0%
Saint-Etienne30,72%0,0%
Saint-Paul de la Réunion29,37%0,0%
Strasbourg36,65%0,0%
Toulon29,46%0,0%
Toulouse34,75%0,0%
Tourcoing44,40%0,0%
Tours31,33%0,0%
Villeurbanne26,55%-8,8%
Vitry-sur-Seine20,94%2,0%

Suppression de la taxe d'habitation pour tous

Vers une suppression de la taxe d'habitation ? C'était l'une des principales promesses d'Emmanuel Macron lors de sa campagne : la suppression de la taxe d'habitation pour 80% des Français, afin de leur redonner du pouvoir d'achat.

Qui est concerné ? Il s'agit des foyers les moins aisés, ceux sont le revenu fiscal de référence ne dépasse pas un certain seuil, fixé par l'État. Pour un(e) célibataire sans enfant par exemple, ce seuil est fixé à 27 432 €, soit environ 30 000 € de revenus annuels. Quant aux autres foyers, appartenant à la catégorie des 20% les plus aisés, il faudra attendre 2023 pour une exonération totale. Retrouvez ci-dessous les plafonds de revenus fixés par le gouvernement pour bénéficier du dégrèvement à 100 % de la taxe d'habitation en 2020 : 

Quotient familial (en nombre de parts)Seuil de revenu fiscal de référence
127 432 €
1,535 560 €
243 688 €
2,549 784 €
355 880 €
3,561 976 €
468 072 €
4,574 168 €
580 264 €

L'idée est de mettre en place une suppression étalonnée sur trois ans, à raison d'1/3 de réduction par an. D'après Matignon, la suppression de la taxe d'habitation permettrait aux ménages de réaliser une économie moyenne de 555 € par an et par foyer. Un dégrèvement d'impôt sera accordé, qui s'ajoute aux exonérations et dégrèvements existants. Les résidences secondaires ne sont pas concernées. Cette nouvelle décharge fiscale sera progressive :

  • 30 % dès 2018 ;
  • 65 % en 2019 ;
  • 100 % en 2020.

Lire aussiSuppression de la taxe d'habitation : pour qui ?

NB : ce dégrèvement ne s'applique pas à la redevance TV.

Hausse de la CSG et taxe d'habitation 2018 : quel impact pour les retraités ?

Comme nous l'avons vu, les foyers fiscaux dont le RFR ne dépasse pas un certain montant se verront à l'automne appliquer sur leur taxe d'habitation un dégrèvement. Une bonne nouvelle ? Pas pour tout le monde apparemment. Si l'on additionne les effets, contraires de la hausse de la CSG (+1,7%) sur les pensions et de la baisse de la taxe d'habitation, 6,4 millions de ménages de retraités seront impactés en 2018. Les premiers concernés sont ceux qui paient la CSG à taux plein sur leurs pensions et dont les revenus sont trop élevés pour profiter du dégrèvement de la taxe d'habitation.

Taxe d'habitation : simulation gratuite avec Tacotax

Pour aider les contribuables à calculer le montant de leurs impôts locaux, Tacotax a mis en ligne un simulateur de taxe habitation. Rapide, simple et gratuit, cet outil permet aux contribuables d'évaluer ce qu'ils auront (ou non)à à payer l'an prochain et de savoir s'ils sont éligibles au dégrèvement qui va s'appliquer à partir de l'année prochaine :

Qui aura droit à une exonération de taxe d'habitation 2018 ?

En 2023, la taxe d'habitation n'existera plus.

Pour rappel, certaines personnes sont naturellement exonérées de taxe d'habitation. C'est le cas des personnes âgées de 60 et plus qui vivent seules ou en couple et qui ne sont pas soumises à l'Impôt sur la Fortune Immobilière. Sont également exonérées de cette taxe les personnes veuves, les étudiants en résidence universitaire gérée par le CROUS et les personnes âgées de 75 ans et plus (sous conditions de revenus.

Pour l'exonération de taxe d'habitation en 2018, le revenu fiscal de référence de 2017 ne doit pas dépasser 10 815 € pour la première part + 2 888 € pour chaque demi-part supplémentaire. En 2023, tous les foyers français seront entièrement exonérés de la taxe d'habitation.

Comment payer la taxe d'habitation en 2018 ?

Pour rappel, l'avis d'imposition de taxe d'habitation est envoyé aux contribuables par la Poste courant Octobre. Les dates limites de paiement de taxe d'habitation sont indiquées sur cet avis. Pour payer cette taxe, plusieurs options :

  • En dessous de 300 € : tout moyen de paiement est accepté y compris les espèces
  • Jusqu'à 2000 € : tout moyen de paiement est accepté sauf les espèces
  • Au-dessus de 2000 € : uniquement par paiement en ligne ou par prélèvements automatiques (mensualisation ou prélèvement à l'échéance).

►Lire aussi

Votre taxe d'habitation va-t-elle baisser ?

Simulation gratuite

Cet article vous a été utile ?