Comment déclarer un crédit d’impôt en 2021 ?

déclarer crédit impôt 2021

Sommaire de l'article

Au cours d’une même année, un contribuable peut engager certaines dépenses qui donnent droit à des avantages fiscaux prenant la forme d’un crédit d’impôt. Vous avez employé un salarié à domicile ? Vous avez effectué des travaux de rénovation énergétique ? Il vous suffit d’indiquer ces dépenses dans votre déclaration de revenus pour avoir droit à un avantage fiscal. Alors, comment déclarer un crédit d’impôt en 2021 ? Tacotax répond à toutes vos questions. 

Analysez gratuitement votre situation pour réduire vos impôts

Simulation gratuite

Déclaration du crédit d’impôt : comment ça se passe ? 

Pour bénéficier d’un crédit d'impôt, il faut toujours en faire la déclaration au préalable en indiquant le montant des dépenses éligibles. Pour ce faire, vous devez remplir la déclaration n°2042 RICI qui devra être jointe au formulaire n°2042 de votre déclaration de revenus. 

Avance du crédit d’impôt 

Depuis la mise en place du prélèvement à la source, vous pouvez bénéficier d’une avance de crédit d’impôt de 60% dans plusieurs cas bien précis tels que : 

  • L’emploi d’une personne salariée à domicile ;
  • Les frais liés à la garde des enfants de moins de 6 ans ; 
  • Les cotisations syndicales. 

L’avance offerte par l’administration fiscale est calculée à partir des informations que vous avez mentionnées dans votre dernière déclaration de revenus

Remboursement du crédit d’impôt 

Ce n’est qu’au courant de l’été que l’administration fiscale détermine si vous pouvez bénéficier du remboursement d’un crédit d’impôt ou non. En 2021, le montant d’un éventuel crédit d’impôt est calculé à partir des dépenses réalisées en 2020 que vous avez indiqué dans votre déclaration d’impôt. 

Plusieurs cas peuvent se présenter à vous : 

  • Si les dépenses réalisées en 2019 sont similaires à celles de 2020 : vous toucherez la totalité de votre crédit d’impôt (40 % restants) en été 2021 ; 
  • Si vos dépenses ont augmenté entre 2019 et 2020, vous toucherez une somme restante plus importante que prévu en été 2021. 
  • Si vos dépenses ont diminué en 2020, vous devrez rembourser la somme que vous avez perçu en trop en automne 2021. 

Crédit d’impôt en 2021 : les dates clés à retenir 

Avance, remboursement et déclaration du crédit d’impôt, toutes ces étapes répondent à un agenda bien précis. 

Voici les dates clés à retenir cette année : 

  • 15 janvier 2021 : Si vous avez engagé des dépenses récurrentes (emploi à domicile par exemple) en 2019, que vous avez déclaré au printemps 2020, vous pouvez bénéficier d’une avance à cette date, versée par virement bancaire. 
  • Printemps 2021 : Il s’agit de la période à laquelle vous devrez déclarer vos revenus 2020. Vous devrez ainsi indiquer toutes les dépenses engagées en 2020 susceptibles d’être éligibles à un crédit d’impôt. 
  • Été 2021 : Vos dépenses réelles sont étudiées par le fisc qui procède à un remboursement si vous êtes effectivement bénéficiaire d’un crédit d’impôt. Vous devrez toutefois rembourser l’avance qui vous a été versée mi-janvier auprès du fisc si elle était supérieure à vos dépenses réelles. 
  • Décembre 2021 : C’est la période au cours de laquelle vous pouvez supprimer ou moduler une éventuelle avance de crédit d’impôt. En 2020, vous aviez jusqu’au 10 décembre pour agir. 

Analysez gratuitement votre situation pour réduire vos impôts

Simulation gratuite

Déclarer un crédit d’impôt en 2021 :  les déductions spécifiques 

Sous réserve de remplir les conditions nécessaires, vous pouvez bénéficier d’une réduction d’impôts pour certaines dépenses engagées. Ces crédits d’impôts sont répartis en 4 grandes catégories pour lesquelles les modalités déclaratives diffèrent. On retrouve ainsi les crédits d’impôt liés : 

  • À la famille ; 
  • Au logement ;
  • À l'emploi à domicile ;
  • À l’aide aux personnes. 

Les déductions liées à la famille

Les frais de garde des enfants 

Pour effectuer la déclaration d’un crédit d’impôt en 2021 au titre de frais de garde de vos enfants, il est indispensable qu’ils soient gardés en dehors de votre domicile. Cette section concerne la garde : 

  • En crèche ; 
  • En garderie ; 
  • Chez une assistante maternelle agréée. 

Le crédit d’impôt ne peut être accordé que si vos enfants ont moins de 6 ans. Si tel est votre cas, vous pouvez bénéficier d’un crédit d’impôt de 50 % des dépenses engagées pour la garde de vos enfants, sur la base du salaire et des cotisations sociales qui sont touchés par le professionnel. 

Le cas des enfants scolarisés 

Si vous avez des enfants rattachés à votre foyer qui sont scolarisés, vous pouvez bénéficier d’une réduction d’impôt. Ce crédit d’impôt peut vous être accordé que votre enfant soit : 

  • Au collège (pour un montant de 61 €) ;
  • Au lycée (pour un montant de 153 €) ;
  • Dans un établissement d’enseignement supérieur (pour un montant de 183 €). 

Cette réduction d’impôt est toutefois soumise à la condition que votre enfant soit toujours rattaché à votre foyer et qu’il soit inscrit dans un établissement public ou privé au 31 décembre de l’année d’imposition. 

Pour déclarer un crédit d’impôt au titre d’enfants scolarisés, vous devez remplir la rubrique « Nombre d’enfants à charge poursuivant leurs études » ou les cases 7EA, 7EF ou 7EG si vous remplissez le formulaire papier n°2042 RICI. 

Crédit d’impôt et prestation compensatoire 

Vous faites l’objet d’un jugement de divorce ou d’une convention de divorce homologuée ou non par un juge qui vous oblige à verser une prestation compensatoire en capital ? 

Dans ce cas, vous pouvez bénéficier d’un crédit d’impôt de 25 % du montant total des versements effectués dans la limite de 30 500 € sur 12 mois. Pour être éligible, vous devez remplir la case 7WN et les cases suivantes du formulaire 2042 RICI selon votre situation. 

Les déductions liées au logement

L’investissement locatif 

Pour bénéficier d’un crédit d’impôt pour investissement locatif, vous devez avoir investi sous couvert des régimes Pinel, Denormandie ancien, Duflot, Scellier, Censi-Bouvard ou encore Malraux

Pour demander un crédit d’impôt au titre d’un investissement locatif, vous devez remplir le formulaire 2044-EB l’année de l’acquisition du bien, ou l’année au cours de laquelle les travaux sont achevés. 

Après la première année, c’est sur le formulaire 2042-C que vous devrez reporter le montant de l’investissement locatif réalisé. Votre avis d’impôt mettra à votre disposition un échéancier indiquant les montants à reporter chaque année. 

Les intérêts d’emprunt bancaire 

Ce crédit d’impôt ne vous concerne que si vous avez obtenu une offre de prêt avant le 1er janvier 2011 pour l’acquisition d’un logement neuf BBC entre le 1er janvier 2009 et le 30 septembre 2011. 

Pour bénéficier de cette réduction d’impôt, vous devez indiquer le montant des intérêts sur la case 7VX du formulaire 2042 RICI. 

Le crédit d’impôt pour travaux de rénovation énergétique 

Totalement supprimé depuis le 1er janvier 2021, le crédit d’impôt transition énergétique (CITE) est remplacé par l’aide financière appelée Ma Prime Rénov’. Tous les foyers y sont éligibles, sans condition de ressources, dans la mesure où certains travaux d’économie d’énergie sont réalisés sur votre résidence principale. Il s’agit notamment des travaux liés aux : 

  • Chaudières à granulés ; 
  • Pompes à chaleur air ou eau ; 
  • Ventilations double flux ; 
  • Isolations thermiques des parois vitrées ; 
  • Isolations des murs par l’intérieur ou par l’extérieur : 
  • Chaudières à gaz à très haute performance. 

Quel montant pouvez-vous espérer obtenir grâce à Ma Prime Rénov’ ? Tout dépend du niveau de vos revenus et de la nature des travaux réalisés

Pour bénéficier de cette prime, vous devez vous rendre sur le site officiel pour y déposer votre demande avant le démarrage des travaux. Ce n’est qu’à la fin des travaux que votre aide vous sera versée. 

Le crédit d’impôt pour l'emploi à domicile

De nombreuses prestations effectuées à domicile donnent droit à un crédit d’impôt. Pour y avoir droit, vous devez être locataire ou propriétaire d’une résidence principale ou secondaire située en France. Il s’agit principalement de : 

  • La garde d’enfants ; 
  • Les travaux ménagers et les frais relatifs à l’entretien de la maison ; 
  • Les travaux de bricolage ; 
  • Les frais de garde et de soins des animaux de compagnie… 

Si vous avez employé un salarié à domicile, vous avez droit à un crédit d’impôt de 50 % des dépenses engagées dans la limite de 12 000 €/an. Il existe toutefois des exceptions quant aux plafonds pour : 

  • Les petits travaux de jardinage : 5 000 €/an ; 
  • L’aide informatique : 3 000 €/an ; 
  • Les travaux de petit bricolage : 500 €/an dans la limite de 2 heures maximum. 

Pour bénéficier de ce crédit d’impôt, vous devrez remplir la case 7DB du formulaire 2042. 

Le crédit d’impôt pour l’aide aux personnes 

Vous avez engagé des dépenses pour : 

  • Rendre un logement accessible aux personnes handicapées ou aux personnes âgées ;
  • Adapter un logement pour une personne handicapée ou en perte d’autonomie. 

Dans ces deux cas, vous pourrez bénéficier d’un crédit d’impôt de 25 % maximum des dépenses engagées, dans la limite de 5 000 € pour un célibataire ou de 10 000 € pour un couple marié ou pacsé. Il faudra remplir la case 7WJ du formulaire 2042 RICI dans le premier cas et la case 7WI dans le second cas. 

Un crédit d’impôt peut aussi vous être accordé si vous avez réalisé des travaux nécessaires en raison d’un plan de prévention contre les risques technologiques. Dans ce cas, le crédit d’impôt sera égal à 40 % maximum du montant des dépenses engagées, dans la limite de 20 000 € par logement. Pour en bénéficier vous devrez remplir la case 7WL du même formulaire. 

► Pour aller plus loin :

Foire aux questions

🤷 Quel crédit d’impôt en 2021 pour les travaux de rénovation ? 

Jusqu’au 1er janvier 2020, il existait un crédit d’impôt destiné à financer des travaux de rénovation énergétique. Il a été remplacé petit à petit par le dispositif Ma Prime Rénov’ pour disparaître complètement au 1er janvier 2021. Accessible par tous les foyers, quels que soient leurs revenus, ce dispositif permet d’obtenir des primes dont le montant dépend de la nature des travaux réalisés et du niveau de ressources du foyer.  

🤝 Quels travaux donnent droit au crédit d'impôt ?

Les travaux de rénovation énergétique et d'amélioration de l'efficacité énergétique du logement permettent de vous faire bénéficier d'un crédit d'impôt pour l'année suivante. Le CITE n'étant plus d'actualité, c'est désormais le dispositif MaPrimeRénov' qui vous intéressera en 2021.

🤝 Est-ce que la climatisation est déductible des impôts ?

Non, car elle est considérée comme un équipement de confort par l'administration fiscale. Seules les pompes à chaleur peuvent faire l'objet d'une réduction d'impôt.

🤷 Quelle est la meilleure marque de chaudière à condensation ?

Tout dépend des fonctionnalités que vous souhaitez. En général, les acheteurs sont très satisfaits des marques suivantes : Saunier Duval, Leblanc, Atlantic, Frisquet ou encore De Dietrich et Viessmann.

Analysez gratuitement votre situation pour réduire vos impôts

Simulation gratuite

Cet article vous a été utile ?