1. L’impôt sur le revenu : fonctionnement et calcul
  2. Tout savoir sur la déclaration d’impôt 2021
  3. Aidant familial : comment faire sa déclaration d’impôts en 2021 ?

Aidant familial : comment faire sa déclaration d’impôts en 2021 ?

Jennifer Arnoux

Mis à jour le 09 juin 2021

aidant familial 2021 et declaration impot

Sommaire de l'article

De plus en plus nombreux en France, les aidants familiaux doivent déclarer les sommes qu’ils perçoivent en contrepartie de l’aide apportée à un membre de leur famille en situation de handicap. Les modalités de cette déclaration diffèrent toutefois selon que l’aidant familial soit salarié ou non. Comment un aidant familial doit-il faire sa déclaration d’impôts en 2021 ? Tacotax vous répond. 

Aidant familial dédommagé et déclaration d’impôt 2021

Une personne handicapée peut avoir droit à une aide financière appelée Prestation de compensation du handicap (PCH). Elle peut s’en servir pour dédommager l’aidant familial, qui doit impérativement déclarer ses revenus mais n'a pas à renseigner la PCH dans sa déclaration.

Qu’est-ce que la PCH ?

Créée en 2006, la PCH permet aux personnes en situation de handicap d’obtenir une aide pour certains actes de la vie quotidienne. Il ne s’agit pas d’une allocation puisqu’elle n’est accordée qu'après que des dépenses aient été engagées. Il s’agit donc d’un remboursement qui peut par exemple être relatif à : 

  • l’achat d’un animal d’assistance ; 
  • l’aménagement d’un véhicule
  • l’achat de matériel spécifique ;
  • l’aide humaine et donc le dédommagement d’un aidant familial. 

L’attribution de la PCH n’est pas liée au taux d’incapacité de la personne en situation de handicap. Elle est conditionnée à un autre critère, à savoir que la réalisation d’une activité constitue une difficulté absolue, ou que la réalisation de deux activités constitue une difficulté grave. 

La PCH : non imposable

Jusqu’en 2019, les aidants familiaux qui bénéficiaient d’un dédommagement par le biais de la PCH devaient déclarer les sommes perçues dans leur déclaration d’impôt. Il fallait alors les déclarer en tant que bénéfices non commerciaux (BNC) dans la déclaration n°2042.

Le dédommagement via PCH était non seulement soumis à l’impôt sur le revenu mais également aux cotisations sociales CSG et CRDS.

Depuis 2020, la PCH n’est plus imposable. Ainsi, un aidant familial n’a plus à la renseigner dans sa déclaration d’impôts en 2021. De même, il n’y a plus de cotisations sociales à payer lorsqu’un aidant familial est dédommagé de cette manière.

Aidant familial salarié et déclaration d’impôt 2021

Déclaration de revenu : qui est concerné ?

En 2021, un aidant familial doit déclarer ses revenus au service des impôts s’il réside en France ou si son domicile fiscal est situé sur le territoire national. Cette déclaration doit être faite obligatoirement, que des revenus soient perçus ou non, et quel que soit leur montant. En effet, cette déclaration d’impôts est importante car elle permet d’obtenir :

  • un avis de non-imposition grâce auquel certaines aides pourront être attribuées ;
  • le remboursement de crédits d’impôt

Une seule déclaration doit être faite par foyer fiscal. 

► Lire également : Le prélèvement à la source en 2021

Déclarer ses revenus quand on est aidant familial

Si vous avez accès à une connexion internet et que vous êtes en mesure de le faire, la déclaration de revenus doit obligatoirement être réalisée en ligne, dans la catégorie des salaires. Attention à bien vérifier, compléter et corriger les informations pré remplies avant de valider. 

Un aidant familial peut toujours effectuer sa déclaration d’impôt au format papier s’il ne bénéficie pas d’une connexion internet ou s’il n’a pas la possibilité de faire autrement. Dans ce cas, il faut remplir la déclaration n°2042 et la transmettre à l’administration fiscale. A moins de déclarer des frais réels, il n’est pas nécessaire de transmettre une pièce justificative complémentaire. 

Bon à savoir

La télétransmission de la déclaration de revenus 2020 sera ouverte courant avril 2021.

Pour aller plus loin :

Foire aux questions

🤷 Quel est le montant de la PCH ?

L’attribution de la PCH n’est pas liée aux conditions de ressources du bénéficiaire. Néanmoins, son montant peut varier légèrement en fonction de son niveau de revenu. Le montant n’est jamais fixe puisqu’il est utilisé pour dédommager le demandeur de frais occasionnés en raison d’un handicap. Dans le cas de l’aidant familial, celui-ci peut être rémunéré à hauteur de 3,94 €/heure, ou 5,91 € s’il abandonne son activité professionnelle première. Autre exemple : des travaux d’aménagement peuvent être dédommagés à hauteur de 1 500 €/an, dans la limite de 10 000 € par période de 10 ans.

🤷 Quelle est la date limite pour déclarer ses impôts en 2021 ?

La déclaration en ligne des impôts est accessible dès le 14 avril 2021. La date limite pour déclarer vos revenus dépend du lieu où vous êtes situé. Ainsi, elle est fixée au : 

  • 18 mai 2021 pour les départements 1 à 19 ;
  • 25 mai 2021 pour les départements 20 à 49 ;
  • 1 juin 2021 pour les départements 50 à 974/976.

Quant aux déclarations papier, elles devront être envoyées le 13 mai 2021 au plus tard. Si la date limite est dépassée, il faut remplir au plus vite sa déclaration en ligne. Si ce n’est plus possible, il faut remplir le formulaire n°2042 qui doit ensuite être envoyé à la direction générale des Finances publiques (DGFiP). L’idéal est de renvoyer le document avant que l’administration fiscale ne vous envoie une lettre de relance.

🤝 Comment bénéficier d’une exonération d’impôt sur le revenu ?

Certains contribuables peuvent être exonérés d’impôt sur le revenu. C’est le cas des personnes dont le montant des revenus est inférieur ou égal à 10 084 €, c'est-à-dire les citoyens appartenant à la première tranche d'imposition. D'après le barème d'impôt 2021, les contribuables dont les revenus ne dépassent pas ce seuils sont en effet non-imposables.

C’est également le cas des personnes dont le montant de l’impôt n’excède pas les 61 €. Concrètement, il s’agit des personnes dont le revenu net imposable ne dépasse pas le montant de 15 303 € pour une personne célibataire et de 28 560 € pour un couple (pacsé ou marié).

Certains revenus tels que les gains de casino ou du loto sont exonérés d’impôt sur le revenu, de même que les salaires issus d’un contrat professionnel ou d’un contrat d’apprentissage. Enfin, il est possible de bénéficier d’un abattement ou d’une réduction fiscale dans certains cas.  

🤷 Comment demander la PCH ?

Pour demander la Prestation de compensation du handicap (PCH), il faut se rapprocher de la Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH). Il faudra alors remplir le formulaire joint et fournir les justificatifs demandés, à savoir un certificat médical, une copie de la carte d’identité et un justificatif de domicile. Ces documents doivent être transmis par courrier à la MDPH dont vous dépendez. Si vous répondez aux critères d’éligibilité, elle pourra vous accorder la PCH. Sachez toutefois qu’il faut être âgé de moins de 60 ans pour une première demande, sauf si le handicap était déjà présent auparavant.