Quelles sont les tranches d’impôt en 2020 ?

tranche impôt 2020

Sommaire de l'article

En 2020, l’impôt sur le revenu et sa déclaration font peau neuve : les tranches d’imposition évoluent par rapport à 2019, favorisant ainsi les foyers aux revenus les plus modestes. Avec l’application du prélèvement à la source, la déclaration de revenus en elle-même se trouve quasi obsolète, conduisant l’administration fiscale à revoir leur système. La loi de finances pour 2020 prévoit une réduction d’impôt pour plus de 12 millions de foyers : quel est le barème progressif de l’impôt sur le revenu cette année ? Pourquoi passer par un simulateur d’impôt en 2020 ? Tacotax répond à vos questions.

Les nouvelles tranches d’impôt sur le revenu en 2020

En 2020, voici les tranches du barème progressif de l’impôt sur le revenu de 2019 :

Tranches de revenus des foyersTaux d'imposition appliqué
≤ 10 064 €0 %
Entre 10 065 € et 27 794 €14 %
Entre 27 794 € et 74 517€ 30 %
Entre 74 517 € et 157 806 €41 %
> 157 806 €45 %

En 2021, les revenus perçus en 2020 feront l'objet d'un nouveau barème d'imposition. Découvrez ci-dessous le barème 2020 de l’IR : 

Tranches de revenus des foyersTaux d'imposition appliqué
≤ 10 064 €0 %
Entre 10 065 € et 25 659 €11 %
Entre 25 660 € et 73 369 € 30 %
Entre 73 370 € et 157 806 €41 %
> 157 806 €45 %

Quels taux d’imposition en 2020 ?

L’une des principales nouveautés de cette édition 2020 de l’impôt sur le revenu est la baisse de 3 points du taux de la première tranche de revenus imposable, qui passe de 14 % en 2019 à 11 % en 2020. Comme indiqué sur notre tableau ci-dessus, les seuils du revenu fiscal de référence (RFR) des foyers fiscaux français ont également été revus à la baisse.

Ainsi, ces 11 % apposés sur la seconde tranche de l’impôt 2020 sur les revenus de 2019 permettront à 12,2 millions de foyers de réaliser en moyenne 350 € d’économies sur l’année, d’après les estimations de Bercy. Quant à la troisième tranche d’imposition, qui reste à 30 % en 2020, le seuil de revenu a été revu à la baisse : pour un couple, cela se traduit par une économie de 250 € en moyenne, et de 125 € pour un célibataire.

En 2020, le calcul de l’impôt sur le revenu de 2019 est basé sur le taux marginal d’imposition d’un foyer fiscal, qui dépend lui-même du quotient familial, et donc de la composition du foyer. 

► Lire aussi : Déclaration d'impôts 2020 : mode d'emploi

Quelles sont les tranches d’impôt en 2019 ?

Il est intéressant de se pencher sur le barème progressif de l’impôt sur le revenu en 2019, afin de mettre en lumière les changements opérés par la loi de finances 2020. Ainsi, l’an dernier, l’impôt 2019 sur les revenus de 2018 répondait aux tranches suivantes : 

  • De 0 € à 9 964 € : 0 %.
  • De 9 965 € à 27 519 € : 14 %.
  • De 27 520 € à 73 779 € : 30 %.
  • De 73 780 € à 156 244 € : 41 %.
  • Au-delà de 156 244 € : 45 %

On peut dès lors se rendre compte que la tranche de revenus des foyers à 0 % voit son seuil rehaussé jusqu’à 10 064 € en 2020, permettant ainsi, dans plusieurs cas de figure, de réduire le montant de son impôt sur le revenu. 

Le calcul de l’impôt sur le revenu

Le taux marginal d'imposition détermine le montant de votre impôt... par tranches !

L’impôt sur le revenu est calculé selon un barème progressif : son montant brut se voit corrigé par les plafonnements, les abattements, les décotes et autres crédits d’impôt auxquels vous êtes potentiellement éligible. Pour déterminer le montant de son impôt brut, il faudra calculer, dans un premier temps, le taux marginal d’imposition du foyer fiscal. 

Grâce au revenu net imposable, constitué de l’ensemble des revenus déclarés (salaires, pensions de retraite, revenus fonciers, etc.) délesté des hypothétiques abattements, le taux marginal d’imposition d’un foyer fiscal détermine le taux d’imposition de chaque tranche.

Prenons l’exemple d’Olivier et Nathalie : ce couple marié n’a pas d’enfants, et leur foyer a un revenu de 56 000 €, divisé par deux (nombre de parts fiscales), soit 28 000 € de revenu net, ce qui les place dans la troisième tranche d’imposition de 30 %. Mais attention ! Ces 60 000 € ne sont pas intégralement imposés à 30 % : 

  • De 0 € à 10 064 € (1ère tranche) : 0 % = 0 €.
  • De 10 065 € à 25 659 € (2ème tranche) : 11 % = (25 659 - 10 065) x 11 % = 1 715,34 €.
  • De 25 660 € à 73 369 € (3ème tranche) : 30 % = (28 000 - 25 660) x 30 % = 702 €.

L’impôt brut d’Olivier et Nathalie résulte de l’addition des différentes tranches, soit 0 + 1 715,34 + 702 = 2 417,34 €. Ce montant doit par la suite être multiplié par le nombre de parts fiscales du foyer. Dans le cas de ce couple, c’est de deux, soit 4 834, 68 €.

On note ainsi que, bien que ce couple ait des revenus qui les placent dans la troisième tranche d’imposition, bénéficie du barème progressif de l’impôt sur le revenu en 2020, et que le calcul du montant de leur impôt dépendra de la somme cumulée de chaque tranche d’imposition. 

Il vous est possible d’effectuer une simulation du montant de votre impôt 2020 sur le revenu 2019 en vous rendant sur l’outil de simulation officiel du gouvernement sur impots.gouv.fr, ou en utilisant le simulateur gratuit de Tacotax !

► Lire aussi : À quelle date déclarer mes revenus 2020 pour les impôts ?

2020 : l’année des nouveautés fiscales

La déclaration automatique

Plus de 12 millions de Français bénéficient de la déclaration de revenus tacite en 2020.

Avec l’application du prélèvement à la source en 2019, nombreux ont été les Français à se questionner quant à l’utilité de la déclaration annuelle de revenus. En effet, 2020 marque l’année zéro pour des millions de contribuables qui doivent alors déclarer des revenus sur lesquels ils ont déjà été imposés. L’administration fiscale s’est également penchée sur la question et a décidé de mettre en place un système de déclaration automatique. Pratique ? Ça dépend des cas…

Si le but premier de cette nouvelle déclaration tacite est de simplement vérifier que les informations connues de l’administration fiscale sont à jour et correctes, tout changement de situation familiale ou professionnelle entraînera fatalement le remplissage d’un formulaire de déclaration… comme d’habitude ! Il faudra les corriger le cas échéant.

La suppression de la déclaration de revenus ne concerne alors qu’environ 12 millions de foyers fiscaux, selon Bercy. Il s’agit de ceux qui remplissent les conditions suivantes : 

  • Ils ont été imposés sur des revenus de catégories que l’administration fiscale peut pré-remplir (ce qui exclut d’office les travailleurs indépendants et les titulaires de revenus locatifs),
  • Ils n’ont pas changé ni d’adresse ni de situation de famille depuis l’année 2019,
  • Ils n’ont pas créé d’acompte pour le prélèvement à la source en 2019,
  • Leur situation fiscale ne nécessite pas d’informations complémentaires (pour les non-résidents français, par exemple).

Les contribuables recevront ainsi une déclaration de revenus déjà remplie par l’administration fiscale : il leur suffira alors de vérifier la véracité des informations décrites. Si aucun changement n’est à réaliser, la déclaration est alors validée ! Dans le cas contraire, une déclaration en ligne est obligatoire.

Le nouveau calendrier de l’impôt sur le revenu en 2020

À chaque année ses dates limites en ce qui concerne la déclaration de revenus. Nouveauté de 2020, les contribuables recevront leur déclaration pré-remplie au début du mois d’avril. Si des modifications sont nécessaires, il faudra alors, dès le 8 avril, remplir un formulaire de déclaration en ligne.

Retrouvez ci-dessous les dates clés à retenir

Janvier 2020Application du taux actualisé et baisse d'impôt effective.
15 janvier 2020Versement de 60 % de l'acompte de réduction et de crédit d'impôt.
du 20 avril à mi-mai 2020Réception de la déclaration de revenus pré-remplie.
Lundi 20 avril 2020Ouverture de la déclaration de revenus pour tous les contribuables.
Jeudi 4 juin 2020Date limite de dépôt de la déclaration pour les départements 1 à 19.
Lundi 8 juin 2020Date limite de dépôt de la déclaration pour les départements 20 à 54.
Jeudi 11 juin 2020Date limite de la dépôt de déclaration pour les départements 55 et au-delà.
Vendredi 12 juin 2020Date limite de dépôt de la déclaration papier.
Fin juillet 2020Réception de l'avis d'imposition 2020 sur les revenus de 2019.
Fin juillet - début août 2020Versement du trop-plein perçu ou paiement du solde d'impôt sur le revenu.
31 août 2020Application des nouveaux taux de prélèvement à la source.
Mi-décembreLa déclaration ne peut plus être modifiée.

Les nouveaux revenus à déclarer

L’édition 2020 de la déclaration des revenus apporte son lot de changements notables : présence de nouvelles cases à remplir, abattement fiscal sur les retraites ou encore réductions d’impôts propres à 2019.

En premier lieu, le formulaire de déclaration de revenus affiche de nouvelles cases intitulées “Retenue à la source sur les salaires et pensions”, “Acomptes d’impôts sur le revenu” et “Acomptes de prélèvements sociaux sur les revenus du patrimoine”. En effet, cette déclaration va évidemment prendre en compte le prélèvement à la source opéré depuis le 1er janvier 2019.

Pour les salariés et les bénéficiaires d’une pension de retraite, une retenue à la source est prévue, tandis que les contribuables ayant des revenus sans tiers collecteur pourront bénéficier d’un acompte. 

Les dons versés pour Notre-Dame doivent être déclarés dans la case 7UE.

Les Français ont été nombreux à verser un don pour aider à la reconstruction de Notre-Dame après son incendie en avril 2019. Si c’est votre cas, vous devrez le déclarer pour jouir d’une réduction d’impôt à hauteur de 75 % du montant de votre don dans la limite de 1 000 €, soit 750 €. 

Autres nouveautés, l’arrivée des Bitcoins et de la cryptomonnaie dans la déclaration de revenus, ainsi que la déclaration des versements sur un PER (Plan Epargne Retraite) entre le 1er octobre et le 31 décembre 2019. 

Enfin, un abattement fiscal automatique de l’ordre de 10 % est prévu sur les pensions de retraite, en prenant en compte un montant d’impôt plancher de 393 € par déclarant et un montant plafond de 3 850 € pour un foyer fiscal. 

► Lire aussi : Ce qu’il faut savoir sur la déclaration d’impôt en 2020 sur vos revenus en 2019

Foire aux questions

🤔 Comment calculer le revenu fiscal de référence ?

Le revenu fiscal de référence (RFR) et le revenu net imposable sont deux éléments bien distincts ! Le RFR représente la somme des revenus nets, des plus-values de l’année N-1, des revenus exonérés et des abattements potentiels. Il est calculé par l’administration fiscale.

► Pour aller plus loin :

🤔 Quel est le plafond pour ne pas payer d’impôts en 2020 ?

Avec la loi de finances de 2020, un contribuable célibataire ayant des revenus inférieurs à 10 064 € ne paiera pas l’impôt sur le revenu. Au-delà de ce montant, la seconde tranche d’imposition entre en jeu, mais le contribuable pourra potentiellement bénéficier de réductions d’impôts ou de décotes. 

Analysez gratuitement votre situation pour réduire vos impôts

Simulation gratuite

Cet article vous a été utile ?