Faire un crédit sans revenus est difficile, mais pas impossible. En France, les banques traditionnelles sont souvent réticentes à accorder des crédits aux chômeurs, ces derniers étant considérés comme un "profil à risques". Pourtant, les personnes ayant peu ou pas de revenus peuvent avoir plus que les autres, besoin de crédits. Néanmoins, il n’existe aucune loi interdisant à une personne sans emploi de contracter un crédit à la consommation.

 

Crédit sans emploi : comment convaincre votre banque ?

Tous les crédits à la consommation, même les plus petites sommes, sont accordés sous conditions de revenus. Cette garantie est indispensable pour les banques, qui s'assurent ainsi le remboursement des sommes prêtées. Autrement dit, si vous êtes sans emploi, vous n'êtes pas le profil le mieux placé pour décrocher un crédit à la consommation. Cela dit, aucune interdiction légale n'empêche les personnes sans emploi de demander un crédit. D'autant plus que certaines dépenses et financements peuvent aider les particuliers à retrouver un travail (formation professionnelle, véhicule, etc.), mais encore faut-il avoir les fonds nécessaires.

Le recours au crédit à la consommation peut donc conditionner le retour à l’emploi. Encore faut-il parvenir à argumenter son projet afin de convaincre les organismes de crédits.

Décrocher un crédit sans revenus : les bons arguments

À défaut de pouvoir présenter des justificatifs de revenus stables et réguliers, vous pouvez aborder votre argumentation sous un autre angle. Par exemple, si vous venez tout juste de perdre votre emploi, vos droits aux indemnités chômage courent encore, et ce pour un bon moment. Dans ce cas, partez sur une durée de remboursement courte, de façon à avoir remboursé la totalité de vos mensualités avant la fin de vos droits.

La première chose que regardent les banques lorsqu'elles étudient une demande de crédit, c'est la capacité d'endettement (qui se mesure en soustrayant à vos revenus vos dépenses et charges mensuelles). Pour être acceptable, le taux d’endettement ne doit pas dépasser 33% des revenus comme pour tout crédit mais surtout sur le reste à vivre des futurs emprunteurs. On appelle ainsi le budget d'un ménage une fois déduites toutes les mensualités de crédit. S’il est trop faible, aucun crédit ne sera accordé.

Lire aussiCalculette crédit conso : combien pouvez-vous emprunter ?

crédit sans emploi
Crédit sans emploi : l'art de savoir argumenter

Voici quelques arguments qui peuvent convaincre la banque de vous accorder votre crédit :

  • vous êtes propriétaire et n'avez pas de prêt immobilier en cours, et donc pas de loyer à payer ;
  • vous vous situez encore dans votre période d’indemnisation (chômage) qui rentre dans la période de crédit
  • vous avez un produit de placement, comme une assurance-vie.

Dans tous les cas, l’utilité du financement sera examinée. S'il s'agit d'acheter une voiture pour se rendre sur un nouveau lieu de travail ou de financer une formation, vous aurez plus de chances de voir votre demande acceptée que si vous souhaitez acheter un écran plasma dernier cri par exemple. En règle générale, si votre achat n'est pas indispensable ou s'il n'est pas en lien avec une éventuelle reprise d'activité, votre demande a peu de chances d'aboutir.

Bon à savoir : contrairement aux crédits immobiliers, les crédits conso ne peuvent pas être renégociés une fois contractés. En revanche, il est possible de les faire racheter

Le prêt entre particuliers

prêt entre particuliers
Le prêt entre particuliers, une alternative au système bancaire

Décrocher un prêt d'argent, pour personne sans emploi, ne nécessite pas forcément de passer par une banque. Celles-ci rechignent généralement de faire un prêt ou un crédit aux chômeurs, alors que ce sont souvent ces derniers qui en ont le plus besoin. Une alternative existe : le prêt entre particuliers.

En France, Younited Credit (ex Prêt d’union) est le seul site de prêt entre particuliers à être agréé par l’autorité de contrôle prudentiel. Cet agrément bancaire permet d’apporter une sécurité aux transactions réalisées. Cette plateforme en ligne met les personnes ayant besoin de fonds en relation avec des investisseurs. Son business-model est donc fondé sur l'économie collaborative.

Pour prendre un prêt entre particuliers en toute sécurité, respectez les consignes suivantes :

  • le crédit doit être strictement encadré, dans l’intérêt des deux parties : établissez un contrat
  • fuyez les petites annonces et les propositions de crédits en commentaires dans les forums (arnaque assurée)
  • ne passez que par des plateformes certifiées comme celle de Younited Credit
  • même entre particuliers, le profil emprunter est important : soignez autant votre dossier que s’il s’agissait d’une banque.
  • même si elle est facultative, prenez une assurance emprunteur

Le microcrédit

Le microcrédit est en un prêt destiné aux personnes exclues du crédit bancaire classique. À savoir les allocataires de minima sociaux, les personnes à faibles revenus, et, dans notre cas, les chômeurs. Les étudiants sont un cas particulier, car même s'ils ont peu ou pas de revenus, les prêts étudiants permettent à leurs parents de se porter garant.

Cela étant dit, le microcrédit est accessible même si vous n'êtes pas les cas évoqués ci-dessus. Vous pouvez emprunter entre 300 et 3 000 €, à rembourser sur une période pouvant de 6 mois à 3 mois. Cette solution de financement est accessible à tous. Mais pour les personnes au chômage, elle présente plusieurs avantages :

  • pas de frais de dossier
  • pas d'indemnités de remboursement anticipé
  • pas d'intérêts d'emprunt

Il n'y a en effet pas de conditions de revenus définies, mais il est nécessaire de demander un microcrédit en ayant un projet personnel, visant à une insertion sociale ou professionnelle.

►Lire aussiFaut-il passer par un courtier pour décrocher son crédit ?

Microcrédit personnel et professionnel

microcrédit
Passer votre permis à crédit, c'est possible !

On distingue le microcrédit personnel, qui finance une formation ou un permis de conduire (entre autres) du microcrédit professionnel, accordé pour créer ou développer une activité professionnelle. Le microcrédit personnel est fréquemment utilisé pour l'achat ou la réparation d'un véhicule ( voiture et scooter par exemple), nécessaire à l'exercice d'une activité professionnelle. Vous pouvez l'utiliser dans un but autres, mais qui est le plus souvent relié à une amélioration de vie, ou un projet professionnel. Vous pouvez donc utiliser le microcrédit pour financer :

  • une formation professionnelle
  • un permis de conduire
  • des soins de santé mal remboursés

Le Crédit de Pôle Emploi pour les chômeurs

L’ADIE et Pôle Emploi travaillent ensemble pour mettre en place un prêt d’honneur pour chômeurs qui leur permettre de voir le bout du tunnel et de se réinsérer dans la vie active. Ce micro-crédit pour les chômeurs peut aussi faire office de crédit auto pour les demandeurs d’emploi quand celui-ci va permettre de trouver du travail ou de créer son entreprise.

Attention aux offres de "crédit immédiat sans justificatif"

Sur Internet, il est facile de céder à la tentation. Surtout lorsqu'on recherche un crédit et que les sites web des organismes et des banques promettent des offres de crédit immédiat sans justificatif, disponibles en 24h. Il faut néanmoins s'arrêter sur le sens de l'expression "sans justificatif". Il ne faut pas comprendre "sans justificatifs bancaires" mais sans justification de l'utilisation faite de l'argent". Le crédit "sans justificatif" n'est autre qu'un prêt non affecté (un crédit renouvelable ou un prêt personnel). Même pour les petites sommes, la banque doit s'assurer de vos capacités de remboursement. 

En d'autres termes, même avec un prêt soi-disant "sans justificatif", la banque exigera... des justificatifs. Vous êtes libre d'utiliser le capital comme bon vous semble, mais vous devrez apporter la preuve matérielle de vos revenus (bulletins de salaire, relevés bancaires, avis d'imposition, etc.). Pour obtenir votre crédit conso au meilleur taux, le mieux est encore d'attendre une reprise d'emploi. 

Bon à savoir : pour les emprunts inférieurs à 3 000 €, les banques ne demandent pas forcément de justificatifs bancaires.

Foire aux questions

La Poste propose-t-elle des crédits aux personnes sans emploi ?

Non, mais pour aider ses clients qui connaissent des difficultés budgétaires répétées ou ponctuelles, La Banque Postale a mis en place un service dédié, confidentiel et gratuit d’accompagnement budgétaire et bancaire : L’APPUI. Les conseillers de l’APPUI travaillent en effet en collaboration avec les acteurs sociaux :

  • institutions publiques (Banque de France),
  • partenaires sociaux (CCAS, ADIL…),
  • partenaires pour les situations de malendettement (Crésus, Crédit Municipal de Paris),
  • organismes de financement de microcrédit personnel ou professionnel

Sofinco propose-t-il des crédits chômeur ?

Sofinco (anciennement Finaref) ne propose pas de crédits spécifiques pour les personnes sans emploi. Cela dit, il est possible de décrocher un prêt personnel chez Sofinco en étant chômage si vous êtes au début de vos droits et n'avez aucun découvert bancaire.

Appelez-nous

Nos experts sont disponibles de 9h à 19h du lundi au vendredi


Ou demandez à être rappelé gratuitement

Se faire rappeler

Etre rappelé gratuitement

Nos experts sont disponibles de 9h à 19h du lundi au vendredi

Merci de renseigner un numéro valide

Merci !

.

Connectez-vous !

Votre email n'est pas valideMot de passe oublié ?Merci de renseigner votre mot de passe

Déjà inscrit ?

Ouverture du service imminente !


Laissez-nous votre email pour la piqûre de rappel

Plus qu'une étape avant d'accéder à votre simulation !

Sécurisez votre compte pour accédergratuitement à votre simulation

Votre email n'est pas valideVotre numéroMerci de renseigner votre numéro de téléphone

En cliquant sur "Voir ma simulation" j'accepte lesCGU
et serai automatiquement inscrit afin de profiter des services de TacoTax

DEJA INSCRIT ?

Un instant !

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez gratuitement votre guide pour réduire vos impôts

Non merci