Nos experts vous accompagnent 01 86 95 79 89
Nos experts vous accompagnent 01 86 95 79 89

Vos tentatives de négociations avec la banque n'ayant pas abouti, vous avez décidé de tenter un rachat de crédit. Certes, cette opération est certes plus laborieuse qu'un rachat de crédit, et plus coûteuse, mais l'enjeu est tout autre. En effet, votre banque ne vous proposera jamais les taux les plus bas du marché, puisqu'elle vous compte déjà parmi ses clients. En revanche, une banque concurrente n'hésitera pas à baisser sensiblement les taux pour vous inciter à signer chez elle. Cela étant dit, gardez en tête que le nouveau taux doit être suffisamment intéressant pour compenser les frais de rachat de crédit. Combien coûte un rachat de crédit ?

 

Les frais de rachat crédit consommation

Les frais de dossier

Qui dit nouveau crédit dit nouveau dossier, et les frais qui l'accompagnent. Comme la plupart des opérations bancaires, le rachat de crédit est payant. Les frais de dossier sont à reverser à l'établissement bancaire ou au courtier en rachat de crédit qui vous propose un nouveau prêt. Ces frais représentent environ 1% du capital emprunté, mais ils sont négociables. Comme pour le taux, vous pouvez demander à réduire le montant des frais de dossier, voire à les supprimer carrément si votre profil emprunteur est suffisamment bon. Désireux d'attirer de nouveaux clients, les banques n'hésitent pas à faire des rabais sur les frais de dossier. En échange, elles exigent des emprunteurs qu'ils transfèrent leurs comptes bancaires dans leurs agences. Vous devrez donc prévoir la souscription d’une offre comprenant carnet de chèques, carte bancaire, autorisation de découvert…

frais de dossier
Les frais de dossier : 1% du coût total du prêt

Il est important de noter que les frais de dossier seront prélevés uniquement si votre dossier est accepté. Une banque ou un organisme de crédit n'a aucunement le droit de vous facturer des frais pour la simple étude de votre dossier par exemple. Même chose avec un courtier : ce dernier est rémunéré à la commission, par les établissements prêteurs. 

Lire aussiQu'est-ce qu'un organisme de crédit

En outre, si votre demande de rachat de crédit est rejetée, vous n'avez aucun frais de dossier à payer. Si des frais ont été versé, vous devez en demander le remboursement. 

Les frais de courtage

Si vous avez fait appel à un courtier en rachat de crédit, ou Intermédiaire en Opération Bancaire (IOB) pour vous accompagner dans vos démarches, ce dernier peut vous facturer des frais, correspondant à sa commission. Sauf si le professionnel sélectionné est directement rémunéré par l’organisme financier qui effectue le rachat. On parle alors de mandataire exclusif. Dans un rachat de crédit, les coûts de courtage varient de 1 % à 5 % du montant du nouveau prêt en fonction de la difficulté technique que présente le dossier.

Les Indemnités de Remboursement Anticipé (IRA)

Lorsque vous soldez un crédit dans une banque, celle-ci va exiger en contrepartie que vous lui versiez des Indemnités de Remboursement Anticipé (IRA). C'est pour cette raison qu'au moment de négocier votre emprunt, pensez bien à négocier également ces "frais de sortie". La négociation des IRA prévoit deux cas de figure :

  • le remboursement anticipé avec les fonds de l'emprunteur (donation, héritage, hausse des revenus, prêt familial, etc.)
  • la revente du bien

Le rachat de crédit n'est pas inclus. Vous devrez donc vous acquitter des IRA mais, ainsi que le prévoient les articles L312-21 et R312-2 du Code de la consommation, leur montant est plafonné. En fait, le coût d'un remboursement anticipé de crédit immobilier est soumis à un double plafonnement. Elles ne peuvent excéder :

  • 3% du capital restant dû avant le remboursement anticipé ;
  • 6 mois d'intérêts des sommes remboursées au taux moyen du prêt.

Les frais de garantie

Lorsque vous effectuez un rachat de crédit, vous contractez un nouvel emprunt auprès d'une banque. Pour vous accorder ce prêt, celle-ci va exiger des garanties. La marche à suivre et le montant dépendent de la garantie choisie pour votre premier crédit immobilier. Il peut s'agir :

  • d'une hypothèque ou Inscription de Privilège de Prêteurs de Deniers (IPPD). Dans ce cas, le recours à un notaire pour la mainlevée est obligatoire. Ce dernier facturera donc des frais de mainlevé, qui s'élèvent à 2% du montant racheté
  • d'une caution, par un établissement qui se porte caution du remboursement du prêt. Dans ce cas, vous récupérerez 75% du fonds mutuel de garantie que vous aviez versé lors de la souscription du premier crédit.

Si vous aviez opté pour la caution comme garantie, les 75% du fonds mutuel vont servir à payer la nouvelle garantie à mettre en place. Avec une hypothèque, il faudra souscrire une nouvelle garantie.

L'assurance emprunteur

En plus d'une garantie sur le prêt, l'emprunteur doit également prendre une garantie pour sa personne. En cas d'invalidité, de décès, perte d'emploi ou toute autre situation empêchant le remboursement des mensualités, c’est l’assureur qui prendra le relais. Légalement, l'assurance-emprunteur n'est pas obligatoire, mais aucune banque ou presque n'acceptera de prendre un tel risque. Un prêt immobilier, même minime, représente un risque pour la banque et ses objectifs. Elle doit donc s'assurer de la solvabilité du prêteur et de récupérer le capital prêté. 

assurance emprunteur
Assurance emprunteur : faites jouer la concurrence !

Par défaut, les banques proposent leur assurance-groupe. Vous pouvez souscrire ce contrat ou bénéficier d’une délégation d’assurance proposée par un tiers. Si le contrat d'assurance que vous choisissez offre exactement les mêmes garanties que celui de l'assurance groupe, la banque n'a pas le droit de vous le refuser (loi Lagarde 2010-737 du 1er juillet 2010). 

En règle générale, on conseille aux emprunteurs qui effectuent un rachat de crédit de privilégier les offres de la délégation d'assurance plutôt que celles des contrats groupes. Les garanties sont les mêmes, mais l'écart entre les tarifs parle de lui-même : entre 0,07% et 0,14% pour la première contre 0,40% et 0,60% pour les seconds.

4 choses à savoir avant d'effectuer un rachat de crédit

Le rachat de crédit est une opération bancaire complexe. Avant d'entamer les démarches, nous vous invitons à faire simulation de rachat de crédit immobilier. Enfin, pour que votre rachat de crédit soit intéressant, certaines conditions doivent être réunies :

La durée du prêt elle doit être supérieure à la durée écoulée afin de couvrir les frais liés au rachat de prêt. Autrement dit, vous devez être dans la 1ere moitié de la période de remboursement de votre prêt immobilier. 
Le différentiel entre le taux actuellement pratiqué et le nouveau taux doit être d’au moins 1% pour que le rachat de crédit soit intéressant.
Le montant du capital il doit être supérieur ou égal à 50 000 €, suffisamment élevé pour que le rachat de crédit soit intéressant.
L'assurance-emprunteur une condition souvent négligée. Les emprunteurs se contentent du contrat d'assurance groupe, alors que la différence avec la délégation d'assurance se compte parfois en plusieurs centaines d'euros.

Si l'on fait le total du calcul des frais de rachat de crédit immobilier, on arrive rapidement à 1 000 €, voire 2 000 €. Tout dépend des banques et de votre profil emprunteur. D'où l'intérêt d'effectuer une simulation afin de voir si la baisse des mensualités est suffisamment intéressante pour l'opération en vaille le coup :

Je calcule mes nouvelles mensualités avec le rachat de crédit

Foire aux questions

Y a-t-il des frais de notaire dans un rachat de crédit immobilier ?

Uniquement si vous aviez choisi une hypothèque comme garantie pour votre prêt immobilier. De la même manière, une reprise de garantie hypothécaire implique obligatoire des frais divers et variés. Dans ce cas, les frais de notaire sont inclus dans le calcul du rachat de crédit.

Dans quels cas peut-on ne pas payer d'Indemnités de Remboursement Anticipé ?

Certains cas de figure ouvrent droit à une exonération des IRA pour les ménages emprunteurs, à condition que le prêt ait été signé après le 1er juillet 1999. C'est le cas si l'un des deux décède, perd involontairement son emploi ou si le ménage est contraint de revendre le bien pour cause de mutation professionnelle

Appelez-nous

Nos experts sont disponibles de 9h à 20h du lundi au vendredi


Ou demandez à être rappelé gratuitement

Se faire rappeler

Etre rappelé gratuitement

Nos experts sont disponibles de 9h à 20h du lundi au vendredi

Merci de renseigner un numéro valide

Merci !

.

Connectez-vous !

Votre email n'est pas valideMot de passe oublié ?Merci de renseigner votre mot de passe

Déjà inscrit ?

Ouverture du service imminente !


Laissez-nous votre email pour la piqûre de rappel

Plus qu'une étape avant d'accéder à votre simulation !

Sécurisez votre compte pour accédergratuitement à votre simulation

Votre email n'est pas valideVotre numéroMerci de renseigner votre numéro de téléphone

En cliquant sur "Voir ma simulation" j'accepte lesCGU
et serai automatiquement inscrit afin de profiter des services de TacoTax

DEJA INSCRIT ?

Un instant !

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez gratuitement votre guide pour réduire vos impôts

Non merci