Comprendre les risques du placement en assurance vie

Concept of health insurance; panoramic banner

Sommaire de l'article

La crise économique engendrée par la crise sanitaire a chamboulé les marchés financiers, notamment la bourse. Certains placements en prennent également un coup. Qu’en est-il de l’assurance vie, le placement préféré des Français? Dans cet article, on vous explique les éventuels risques de ce placement. 

Quels sont les risques qu’il faut absolument éviter quand on contracte une assurance vie?

Vérifier la solvabilité de votre assureur 

Concernant les cotisations en assurance vie, il semble avoir une
augmentation qui s'élève à 10,4 milliards d'euros d'après la Fédération
Française de l'Assurance. 

Il est dans votre intérêt de vous renseigner sur la santé financière de la compagnie d’assurance ou de votre établissement bancaire pour votre placement en assurance vie.  Cette démarche va vous permettre de vérifier la solvabilité de votre assureur. Si vous ne parvenez pas à comprendre les données financières de l’établissement de votre assureur, n’hésitez pas à faire appel à un professionnel en gestion de patrimoine. L’idée étant d’éviter un risque de perte en capital, en cas d’une éventuelle faillite de l’assureur.

 Toutefois, du côté de l’assureur, certaines mesures ont été mises en place pour protéger les épargnants. Tel est le cas du MSU, et du MRU. Le MSU correspond au  mécanisme de surveillance unique. Il s’agit d’un système bancaire à échelle européenne dont l’un des buts consiste à renforcer la capacité de résistance des banques (en France, le Crédit Agricole, le Crédit Mutuel, La Banque Populaire...). Le MRU est un mécanisme qui permet de mettre en place des résolutions pour pallier à la défaillance des banques et de protéger l’épargnant des conséquences néfastes.

Ces mesures font partie de la directive européenne Solvabilité II qui comprend un ensemble de règles applicables aux entreprises d’assurances dans l’Union européenne

La rédaction de la clause bénéficiaire 

Il est également important de rédiger la clause bénéficiaire consciencieusement. En effet, dans le cas contraire, vous pouvez passer à côté d’avantages fiscaux en cas de décès. 

Vous l’aurez compris, si votre clause bénéficiaire est mal rédigée, vous ne pouvez pas à titre d’exemple, nommer votre conjoint en tant que bénéficiaire si ce dernier voudrait transmettre les fonds à ses enfants par la suite. 

Une mauvaise rédaction de la clause bénéficiaire, notamment, l’omission de la mention “mes héritiers” empêchera en cas de décès des bénéficiaires, la réintégration du contrat dans l’actif successoral

Bon à savoir: Placer votre argent en assurance vie avant 70 ans vous permet de profiter des meilleurs avantages fiscaux. En revanche, après cet âge, le montant du capital vous permettant de bénéficier d’une exonération d’impôt est nettement réduit.

Lire aussi: Trouver un placement rentable: impossible? 

Krach boursier, Covid et l’assurance vie: que faire? 

L’état des lieux du coronavirus sur l’assurance vie

Trois semaines après le commencement de la crise sanitaire, la Bourse coule et perd environ un tiers de sa valeur. Dans cette période dans laquelle les épargnants ne prennent généralement pas de risque, certains placements restent indemnes face à la chute boursière. Tel est le notamment le cas des Livret A, LLDS, PEL, (hors comptes courants) mais aussi les fonds euros des contrats d’assurance vie. En effet, ces placements bénéficient d’une garantie avec le Fonds de garantie des dépôts. Des résolutions à hauteur de 100 000 euros par banque sont mises en place, notamment 70 000 euros pour l’assurance vie. 

Bon à savoir: En 2020, le solde de l’assurance était de -1,9 milliard d’euros entre mars et avril selon les chiffres de la Fédération française de l’assurance. 

Lire également: Placement alternatif: rentable, mais dangereux?

Des garanties à faire jouer en investissant dans les unités de compte? 

Avec cette crise actuelle, les unités de compte ont tendance à se monter au même chiffre que l’an dernier à la même période. En effet, en avril dernier la collecte des unités de comptes représentait plus de 32%. Ce chiffre est supérieur de 10 points à celui de l’année passée à la même période. Tout n’est pas perdu. Vous pouvez garder votre assurance vie de 2019, cette année 2020. 

Les unités de comptes peuvent être la solution pour réaliser des performances intéressantes en adoptant la stratégie de la diversification. Cette diversification passe par une variation à court terme (épargne de précaution),  moyen terme (achat d’une résidence)  et long terme (plus risqué). Avant tout,  il convient de faire un point sur votre profil d’investisseur et vos besoins. 

Dans vos supports en unité de compte de votre contrat d’assurance vie, vous pouvez opter pour certains placements: 

  • SCPI
  • Obligations
  • ETF
  • Les fonds d'action

Lire aussi: Fonds Commun de Placement: explication et fonctionnement

Assurance vie et crise économique: quel risque pour les contrats en euros? 

La collecte des unités de compte coûte moins cher aux assureurs

Pour les fonds en euros, le risque reste faible, les rendements aussi. 

L’un des risques qu’encourt votre contrat en euros est celui d’une compagnie d’assurance non solvable

Depuis quelques années, les fonds euros sont en chute libre. Dans le cadre de cette crise, il existe plusieurs solutions, vous pouvez essayer d’investir sur des fonds en euros de type nouvelle génération. 

Vous pouvez également opter pour des fonds dits “Euro” qui garantissent votre capital

Lire également: Quel est le meilleur placement pour un senior?

Foire aux questions

Quels ont été les risques de l’assurance vie relevés en 2019? 

Avec plus de 70% des versements en assurance vie enregistrés en 2019, les fonds euros restent un placement qui garantit sécurité et rémunération. 

L’un des risques relevés en 2019 consiste en la décroissance des fonds en euros lorsqu’ils sont placés à long terme. Cette tendance ne permet pas la transformation de l’industrie. L’autre risque des fonds en euros constaté en 2019 est un essoufflement de l’offre des fonds en euros. 

Il va falloir changer sa façon d’épargner” comme l’a affirmé Philippe Crevel, le directeur du Centre de l’épargne

Quelles peuvent être les conséquences du coronavirus sur le contrat d’assurance vie? 

On observe une forte volonté des épargnants de gérer leur contrat d'assurance vie. Ces derniers ont pu saisir d’autres opportunités proposées, notamment en bourse à prix cassé sur la période de mars, avant une nouvelle hausse. 

La crise du Covid a engendré chez les épargnants de l’assurance vie une volonté de choisir leurs placements seuls ou avec leurs proches. 

Lire aussi: Comment choisir son placement bancaire?

Pour aller plus loin: 

Analysez gratuitement votre situation pour réduire vos impôts

Simulation gratuite