Comment calculer l'impôt 2020 ?

calcul impot 2020

Alice Bled

Mis à jour le 07 juillet 2021

Avec l’année blanche, le calcul de l’impôt sur le revenu 2019 des personnes physiques a été bref : 0 €, à moins d’avoir déclaré des revenus exceptionnels en 2019. Les simulateurs de l’impôt 2019 ont été mis à disposition des particuliers, et il en a été de même en 2020. En revanche, le barème de l’impôt 2020, lui, est différent. Dans le cadre du Projet de Loi de Finances pour 2020, les taux, tranches et barèmes de l’impôt sur le revenu ont été modifiés. Tacotax fait le point.

Retrouvez notre article complet sur le calcul de l'impôt sur le revenu en 2021 !

Calcul de l’impôt 2020 sur les revenus 2019

Les simulateurs d’impôt sur le revenu 2018 et 2019 affichaient les mêmes taux d’imposition pour les 5 tranches : 0 %, 14 %, 30 %, 41 % et 45 %. Les tranches ont également été revues, puisqu'elles ont été légèrement revalorisées pour tenir compte de l’inflation en 2019 (+ 1,6 %). Pour rappel, l’imposition des revenus en 2019 s’est faite sur la base de prélèvement à la source (revenus d’activité, de remplacements, pensions de retraite, etc.) et d’acomptes contemporains (revenus des indépendants, revenus fonciers, pensions alimentaires, etc.). Le calcul de l’impôt par la Direction générale des Finances publiques (DGFiP) s’est déroulé en deux parties :

  • calculés de janvier à septembre 2019 sur la base du barème voté en décembre 2017 et appliqué aux revenus 2017 (revenus déclarés au printemps 2018).
  • corrigés et actualisés de septembre à décembre 2019 sur la base du barème voté en décembre 2018 et appliqué aux revenus 2018 (revenus déclarés au printemps 2019).

Ce barème sert donc à calculer le montant de l’impôt dû sur les revenus 2019. Ce sont ces mêmes revenus que vous devrez reporter sur les formulaires de déclaration de revenus chaque printemps. En fonction des prélèvements ou acomptes déjà versés, l’impôt est ensuite régularisé à chaque automne. En attendant, tout changement de nature à impacter votre situation fiscale (ou celle de votre foyer) doit être signalé au service des impôts. Il s’agit :

Impôt sur le revenu : dois-je déclarer mon salaire brut ou net 

Impôts 2020 : quels changements ?

En réponse à l’exaspération fiscale dénoncée ces derniers mois, le gouvernement a promis une baisse « inédite » de l’impôt sur le revenu : 5 milliards d’euros pour 2020. Les nouvelles modalités de calcul de l’impôt sur le revenu appliquées dès janvier 2020 ont été dévoilées. Pour pouvoir mettre en place la réduction d’impôt annoncée par le gouvernement, le barème d’imposition a été revu. Il en ressort trois principales modifications :

  • nouvelle tranche d’imposition à 11 % (et la suppression de la tranche à 14 %) ;
  • abaissement du seuil d’entrée dans la 2e tranche (à 30 %) à 25 659 € (contre 27 794 € pour l'imposition des revenus 2019) ;
  • simplification du mécanisme de la décote, qui permet aux ménages ayant des revenus modestes, comme les personnes au SMIC, de réduire, voire d’annuler leur imposition.

Les principaux bénéficiaires de ces mesures fiscales devraient être les classes moyennes, d’après les affirmations du gouvernement. Fortement imposées, elles devraient voir leur imposition baisser, avec un gain fiscal estimé à 350 € par foyer en moyenne pour les contribuables imposés à 14 %. Pour les contribuables situés dans la deuxième tranche d’imposition (30 %), le gain sera présent, mais moindre : 125 € pour un célibataire, 250 € pour un couple (en moyenne). Quant aux contribuables situés dans les plus hautes tranches d’imposition (41 %, 45 %), leur imposition ne devrait pas bouger.

En 2020, le barème de l'imposition des revenus était établi comme suit :

Tranches d’impositionTaux d’imposition
0 € à 10 064 €0 %
10 065 € à 25 659 €11 %
25 660 € à 73 369 €30 %
73 370 € à 157 806 €41 %
Au-dessus de 157 807 €45 %

 

Bon à savoir

connaître sa tranche et son taux d’imposition ne suffit pas pour calculer le montant de l’impôt. Il faut aussi tenir compte du nombre de parts de quotient familial qui composent votre foyer fiscal.

Avec la baisse d’impôt et la refonte à venir, le barème de l’impôt 2021 sur les revenus 2020 est le suivant :

Tranches d’impositionTaux d’imposition
Avant 10 084 €0 %
De 10 085 € à 25 710 €11 %
De 25 711 € à 73 516 €30 %
De 73 517 € à 158 122 €41 %
Au-delà de 158 122 €45 %

Calcul de l’impôt 2020

Si les taux, tranches et barèmes de l’impôt sur le revenu évoluent, la méthode de calcul elle, reste globalement la même. Elle se fait en trois parties :

  • diviser son revenu imposable par le nombre de parts ;
  • appliquer à chaque tranche son taux d’imposition ;
  • additionner les impositions et multiplier le total par le nombre de parts.

Pour calculer le montant de votre impôt brut, vous devez, dans un premier temps, diviser votre revenu net imposable par le nombre de parts de quotient familial auquel vous avez droit. Pour calculer le nombre de parts, c’est facile, il suffit de prendre en compte :

  • votre situation familiale (célibataire, marié(e), pacsé(e), divorcé(e), séparé(e) veuf ou veuve)
  • le nombre de personnes à charge chez vous. On pense évidemment aux enfants, mais également les personnes âgées, invalides et/ou handicapées qui vivent sous votre toit sont prises en compte pour le calcul des abattements.

Ensuite, il convient d’appliquer au résultat de cette division le barème 2020 de l’impôt sur le revenu. Enfin, vous devez additionner les montants d’impôt obtenus par tranche et multiplier le total par le nombre de part.

Bon à savoir

Il est possible d'avoir droit à un crédit d'impôt comme dédommagement des frais de garde de vos enfants ou encore de vos petits-enfants si ceux-ci ont moins de 6 ans. L'obtention de ce crédit d'impôt est toutefois soumise à conditions.

Calcul de l’impôt 2020 : exemple de Johanna, célibataire sans enfants

Johanna est célibataire, elle n’a pas d’enfant et gagne 39 000 € par an. Elle est salariée, et bénéficie à ce titre de l’abattement de 10 % pour frais professionnels. En tant que célibataire sans enfants, Johanna a droit à une part fiscale. Ce qui lui donne un revenu net imposable de : (35 000 × 10 %) × 1 = 31 500 €.

Pour calculer le montant de l’impôt de Johanna, on doit appliquer à chaque fourchette de revenus la tranche correspondante :

  • la part de son revenu net comprise entre 0 € et 10 064 € n’est pas imposée : 0 €.
  • la part de son revenu net comprise entre 10 065 € et 25 659 € est imposée à 11 % : 15 594 × 11 % = 2 482 €.
  • la part de son revenu net comprise entre 25 660 € et 31 500 € est imposée à 30 % : 5 840 × 30 % = 1 752 €.

Ce qui donne un impôt sur le revenu de : 2 482 + 1 752 = 4 234 €. Johanna n’ayant pas d’enfants, le plafonnement du quotient familial ne s’applique pas. Le montant de son impôt étant supérieur à 1 611 €, elle ne bénéficie pas non plus de la décote. En effet, si l’impôt de Johanna était inférieur à ce montant, elle aurait droit à la décote, qui se calcule comme suit en 2020 :

  • 1 208 - 75 % du montant de l’impôt (pour une personne seule) ;
  • 1 990 - 75 % du montant de l’impôt (pour un couple).

Pour l’imposition des revenus 2020, le montant de la décote s'obtient en retranchant 45,25 % du montant de l’impôt brut à la somme forfaitaire de 

  • 777 € pour une imposition individuelle ;
  • 1 286 € pour une imposition commune.

Calcul de l’impôt 2020 : exemple de Théo et Charlotte, couple avec 2 enfants

Théo et Charlotte sont mariés, leur revenu imposable s’élève à 68 000 €. En tant que couple, ils ont droit à 2 parts de quotient familial. Les deux premiers enfants comptent pour une demi-part chacun, ce qui fait 3 parts pour la famille de Théo et Charlotte. En divisant le revenu imposable par le nombre de part, on obtient 68 000/3 = 22 666 € de quotient familial. Ils se situent donc dans la 1re tranche d’imposition à 11 %.

  • la part de leur revenu net comprise entre 0 € et 10 064 € n’est pas imposée : 0 €.
  • la part de leur revenu net comprise entre 10 064 € à 22 666 € est imposée à 11 % : 12 601 × 11 % = 1 764,1 €.

On multiplie ensuite par le nombre de part : 1 764,1 × 3 = 5 292,3 € d’impôt à payer. 

Le plafonnement du quotient familial

L’impôt étant supérieur à 2 653 €, la décote ne s’applique pas.

Calculons à présent le plafonnement du quotient familial. Ce mécanisme limite la réduction d’impôt liée à l’application du quotient familial à 1 551 € pour chaque demi-part supplémentaire (776 € pour chaque quart de part supplémentaire). Pour cela, il faut calculer l’impôt sur le revenu sans prendre en compte les parts des enfants, soit 2 parts au final (une pour chacun des parents). Le revenu net imposable est alors divisé par 2 : 68 000 ÷ 2 = 34 000 €. Le couple se situe alors dans la 2e tranche d’imposition, à 30 % :

  • la part de son revenu net comprise entre 0 € et 10 064 € n’est pas imposée : 0 €.
  • la part de son revenu net comprise entre 10 065 € et 25 659 € est imposée à 11 % :15 594 × 11 % = 2 482 €.
  • la part de son revenu net comprise entre 25 660 € et 34 000 € est imposée à 30 % : 8 340 × 30 % = 2 502 €.

L’impôt brut se monte à (2 482 + 2 502) × 2 = 9 968 €

Le gain lié aux enfants s’élève à 1 527 × 2 parts = 3 054 €. Soustrait à l’impôt brut, cela donne : 8 687 € - 3 054 € = 6 914 €.

Pour aller plus loin 

Foire aux questions

🤝 Est-il encore possible d’effectuer une simulation d’impôt 2019 sur les revenus 2018 ?

La plupart des simulateurs en ligne ont été mis à jour afin de tenir compte des changements apportés au barème et aux tranches d’imposition en 2019 et 2020. Si vous estimez que l’administration a commis une erreur dans le calcul de votre impôt 2019 (sur les revenus 2018), contactez les services des impôts par téléphone ou mail (depuis votre messagerie sécurisée sur le www.impots.gouv.fr) ou rendez-vous dans votre centre des finances publiques.

🤔 Comment faire une simulation de son impôt sur le revenu ?

Tacotax, votre assistant en finances personnelles, met à votre disposition des outils de simulation conçus par des experts en fiscalité. Vous pourrez ainsi connaître le montant de votre impôt, votre taux de prélèvement à la source, vos revenus nets après impôts, et votre éligibilité au dégrèvement de taxe d’habitation. Tous nos outils sont disponibles dans la rubrique « Simuler » en haut de page.

🤔 Quelles sont les dates de la campagne de déclaration 2021 ?

En 2021, il est possible de déclarer ses impôt depuis le 8 avril. En fonction de votre département, la date de fin de déclaration est le 26 mai, le 1er juin ou le 8 juin 2021.

🤷 Peut-on faire sa déclaration en format papier ?

Si pour une raison ou une autre il vous est impossible de déclarer vos revenus en ligne, vous pouvez adresser un formulaire papier à l'administration fiscale ! Pour 2021, la date limite de réception des formulaires sous format papier est le 20 mai 2021.