Comment investir avec le dispositif Girardin ?

dispositif girardin

Sommaire de l'article

Vous êtes intéressé par le dispositif Girardin ? Ce placement immobilier est, pour les contribuables vivant en métropole, l’occasion de s’engager dans la vie des DROM-COM, que ce soit dans la vie sociale ou industrielle de ces départements. Découvrez avec Tacotax comment fonctionne le dispositif Girardin et quels avantages tirer de cet investissement.

Qu’est-ce que le dispositif Girardin ?

Vous cherchez des renseignements sur le dispositif Girardin pour votre prochain investissement ? Il s’agit d’une loi grâce à laquelle vous pouvez investir en outre-mer et bénéficier d’un avantage fiscal. Il existe deux types de dispositifs Girardin :

  • la loi Girardin industriel,
  • l’investissement Girardin social.

En investissant en Girardin, vous avez la possibilité de participer au développement des départements ultramarins tout en faisant des économies !

Comment fonctionne la loi Girardin ?

La loi Girardin est un dispositif de défiscalisation grâce auquel vous pouvez investir dans les départements d’outre-mer. Les textes de loi Girardin sont inscrits dans le Code général des impôts, dans les articles 199 undecies B et C. Cette loi dispose qu’un contribuable décidant d’investir dans les DROM-COM grâce au dispositif Girardin bénéficie d’une réduction sur son impôt sur le revenu. Pour cela, rien de plus simple ! 

Vous pouvez investir avec le dispositif Girardin pour participer à la construction ou à la rénovation de logements sociaux en outre-mer. Il est également possible d’investir dans l'industrie des DOM TOM en finançant l’activité d’entreprises locales. Si vous choisissez le premier projet, on parle de dispositif Girardin social. Si vous investissez dans la vie industrielle ultramarine, c’est le dispositif Girardin industriel.

En contrepartie de cette opération, vous pouvez bénéficier d’une réduction d’impôt sur le revenu. En effet, un investissement en loi Girardin vous donne droit à une baisse d’impôt de 115 % à 120 %. Cette offre séduisante s’explique par le fait que pour aider au développement des territoires d’outre-mer, l’État y met en place des dispositifs de défiscalisation plus avantageux que ceux proposés en métropole.

Bon à savoir : vous pouvez réaliser une simulation avant d’investir en Girardin ! En effet, il vous suffit de passer par un simulateur de défiscalisation, de renseigner votre situation familiale et financière ainsi que le montant que vous souhaitez investir dans l’opération. Vous aurez ensuite une estimation du coût de l’investissement et du rendement obtenu.

Loi Girardin : exemple

Comme dit précédemment, le Girardin est un dispositif rentable car votre avantage fiscal est de 115 % à 120 % de votre placement. Cela signifie que non seulement vous récupérez la somme investie au départ, mais vous bénéficiez en plus d’une réduction s’élevant à 15 % à 20 % de cette somme. 

Ainsi par exemple, si vous décidez d’investir en Girardin pour un montant de 30 000 €, la somme vous revient et vous avez également droit à une réduction de 6 000 € sur vos impôts pour une rentabilité de 20 %.

Le dispositif Girardin industriel

Le Girardin industriel, c’est quoi ?

En choisissant la défiscalisation Girardin industriel comme investissement, vous soutenez le financement d’une entreprise outre-mer en échange d’une réduction d’impôt. Cela passe par l’achat de matériel de construction comme des machines par exemple. L’entreprise située en outre-mer loue ce matériel pendant 5 ans avant d’en devenir propriétaire.

Le dispositif Girardin industriel permet de booster les secteurs professionnels sur lesquels repose la majorité du développement économique en outre-mer, c’est-à-dire l’immobilier, le domaine bancaire ainsi que le commerce entre autres. 

Comment déclarer un Girardin industriel ?

Vous devez déclarer votre investissement en Girardin pour bénéficier de la réduction d’impôt à laquelle vous avez le droit. Pour cela il vous faut faire figurer le dispositif Girardin sur votre déclaration de revenus. 

Dans un premier temps, cela doit être renseigné sur la déclaration principale n°2042, puis vous devez ensuite le signifier sur le formulaire 2042 IOM en détaillant la nature de votre placement financier. Ce formulaire sert à déclarer tous les investissements réalisés outre-mer. C’est pourquoi il vous faut le joindre à votre déclaration principale pour avoir droit à votre avantage fiscal. 

Par ailleurs, notez que la réduction vous est restituée l’année qui suit votre investissement. Ainsi, si vous réalisez un investissement en loi Girardin en 2020, le dispositif apparaîtra sur votre prochain avis d’imposition et votre impôt sur le revenu sera réduit en 2021.

Le saviez-vous ? Le Girardin est un investissement one shot car ses avantages vous parviennent en une fois. Ce n’est pas un investissement à long terme.

Le dispositif Girardin social

Comment fonctionne le Girardin social ?

Le dispositif du Girardin social fonctionne sur le même principe que le Girardin industriel, la seule différence étant le secteur concerné par votre investissement. En effet, le Girardin social vise, comme son nom l’indique, à améliorer la vie sociale des habitants des départements d’outre-mer. Cela passe par la participation à la construction et à la rénovation de logements sociaux dans ces régions.

Cet investissement locatif donne à la population d’outre-mer la possibilité d’augmenter considérablement le nombre de logements sociaux sur place. C’est un projet essentiel à l’heure actuelle car l’immobilier est en crise dans les DROM-COM

En effet, les départements ultramarins manquent de logements. Pour remédier à ce problème, le ministère de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales a d’ailleurs signé le plan logement outre-mer 2019-2022.

Le dispositif Girardin social se présente de la manière suivante :

  • premièrement, votre projet d’investissement doit recevoir la validation de l’État et des collectivités territoriales ;
  • les travaux de rénovation ou de construction du bien immobilier sont réalisés ;
  • le logement neuf est loué à une entreprise semi-publique ou à un office de HLM.

Quels sont les avantages du Girardin social ?

En optant pour un investissement au Girardin social, vous avez la garantie de réaliser d’importantes économies sur votre impôt sur le revenu. Il s’agit d’un dispositif sécurisant et rentable pour les contribuables. Il est d’ailleurs plus sécurisé que le Girardin industriel, puisque à laquelle la location du bien neuf est confiée dépend en partie de l’État. 

D’autre part, le Girardin social est, comme le Girardin industriel, un placement éthique et solidaire. En dynamisant la vie économique des zones d’outre-mer, vous participez activement au développement de ces régions. 

La mission de la métropole via le Girardin social est d’autant pu essentielle lorsqu’on sait qu’en outre-mer, on compte 80 % des ménages éligibles aux logements sociaux, avec environ 70 % d’entre eux vivant avec des ressources inférieures à celles donnant droit aux logements très sociaux. En métropole, ces chiffres sont de respectivement 66 % et 29 %.

Foire aux questions

🤝 Comment investir en défiscalisant ?

L’un des placements favoris des contribuables est le secteur immobilier, via les sociétés civiles de placement immobilier (SCPI), la loi Pinel ou l’investissement en loueur meublé non professionnel (LMNP) entre autres. Cependant les secteurs dans lesquels vous pouvez investir pour bénéficier d’une défiscalisation sont plus variés que vous le pensez ! 

Vous pouvez par exemple acquérir des parts dans une PME, vous tourner vers le placement dans une société pour le financement de l’industrie cinématographique et audiovisuelle (Sofica), épargner pour votre retraite, opter pour le mécénat...

🤷 Comment se passe la défiscalisation ?

Qu’est-ce que la défiscalisation ? C’est un processus légal qui permet de bénéficier d’une réduction d’impôt en échange d’un investissement. Ce principe repose sur ce qu’on appelle les niches fiscales, une expression qui désigne les avantages fiscaux auxquels vous avez droit en remplissant certaines conditions. Les niches fiscales sont classés par la direction générale des finances publiques (DGFiP) en 4 catégories :

  • les déductions d’impôt liées à la famille,
  • les niches fiscales en rapport avec votre logement,
  • les déductions en rapport avec l’aide à la personne,
  • les dispositifs liés à l’emploi à domicile.

Analysez gratuitement votre situation pour réduire vos impôts

Simulation gratuite

Cet article vous a été utile ?