Un emprunt est une dette financière sur le long terme venant après la souscription d’un prêt bancaire remboursable sur une période donnée. L’emprunteur s’engage à rembourser avec des intérêts pour financer l’achat de produits à la consommation, d’un bien immobilier ou pour former le capital social d’une entreprise. Il est alors conseillé d’effectuer une simulation pour évaluer les meilleures conditions financières en fonction des revenus fixes mensuels. Quels sont les deux grands types d’emprunts ? Quels sont les différents types de taux d'intérêt ? Pourquoi effectuer une simulation concernant son emprunt bancaire ?

 

Emprunt indivis vs emprunt obligataire : analyse 

L’emprunt indivis est contracté principalement par les particuliers ou les entreprises auprès d’un unique prêteur avec trois variables essentielles :

  • l’amortissement : remboursement du montant du capital emprunté
  • les intérêts : la rémunération de l’établissement prêteur, ceci s’ajoutant au montant de l’amortissement
  • l’annuité : elle correspond donc à une partie du montant emprunté à laquelle on doit rajouter les intérêts à payer au prêteur pour son service.

Il existe d’ailleurs trois méthodes de remboursement pour cet emprunt indivis :

  • amortissement classique : tous les mois l’emprunteur s’engage à rembourser une part de la totalité du capital en y ajoutant les intérêts selon le taux prévu dans le contrat de prêt.
  • remboursement in fine : l'emprunteur doit régler uniquement les intérêts du prêt, le capital emprunté étant remboursé à l’échéance du prêt en un seul règlement. Cette méthode permet à l’entreprise de se pérenniser avant de procéder au remboursement.
  • l’annuité constante : l’emprunteur rembourse des mensualités identiques du début à la fin du prêt, le remboursement du capital et le paiement des intérêts s'équilibrent de manière linéaire.

L’emprunt obligataire concerne les entreprises qui émettent des obligations pour assurer leur propre financement. Il s’agit de titre de créance acheté par des prêteurs que les entreprises devront rembourser à une date définie au préalable.

Les banques refusant parfois de prêter à certaines entreprises, cette solution entraîne de nouveaux moyens de financement.  Dans ce cadre légal, les règles de remboursement sont identiques à celles de l'emprunt indivis.

Taux d'intérêt pour les emprunts bancaires en France 

Le taux de son emprunt peut être fixe ou variable, le choix se pose principalement pour les crédits à long terme comme les prêts immobiliers.

Taux fixe : le choix de la stabilité

Le taux d'intérêt fixe est valable pour la durée totale du contrat, il sera déterminé à la signature et ne pourra varier selon les circonstances. Les mensualités resteront identiques sauf dans le cas d’un remboursement par anticipation. Ce taux fixe permet de se prémunir d’une éventuelle hausse des taux d'intérêts et d’évaluer sans surprise le coût total de son crédit en l’adaptant à ses revenus.

En 2019, concernant la baisse des taux on pourrait imaginer que le taux fixe est une mauvaise option mais il ne faut pas négliger la renégociation de son prêt ou même le rachat de son crédit par un nouvel établissement prêteur.

Taux variable : un risque qui peut en valoir la peine

Le taux d'intérêt variable peut être considéré comme un pari financier si vous estimez qu’une baisse importante des taux d'intérêt est probable dans les mois suivants la souscription de votre contrat. Il prévoit alors que le taux d’intérêt varie en fonction de l’évolution d’une donnée prise comme valeur de référence (évolution des prix et des prêts interbancaires). De ce fait, le coût total du crédit ne peut être connu à l’avance, d’ailleurs votre établissement de crédit au moment de votre emprunt doit vous fournir une notice explicative sur les variations de ce taux.

Le risque de ce choix est important pour vos remboursements qui peuvent s’envoler en fonction d’une hausse importante des taux d'intérêt.

Avantages d’effectuer une simulation avant de souscrire à un emprunt bancaire

La première simulation essentielle avant de souscrire à un emprunt concerne votre capacité d’emprunt, vous devez entrer les informations suivantes :

  • revenus professionnels mensuels : salaires mensuels nets, nombre de mois où vous le percevez ainsi que vos autres revenus liés à votre métier ;
  • revenus financiers mensuels : les loyers bruts que vous percevez ainsi que la totalité de vos revenus financiers ;
  • autres revenus mensuels n’entrant pas dans ces deux catégories.

Vous devez également détailler vos charges mensuelles avec les catégories suivantes :

  • charges bancaires après opération : loyer mensuel, remboursement de vos prêts immobiliers ;
  • les mensualités de la totalité de vos crédits en cours ;
  • les autres charges mensuelles comme une pension alimentaire.

Pour l’achat d’un bien immobilier par exemple, un simulateur permet de s’adapter à vos capacités financières personnelles et en vous proposant des offres adaptées à votre montant d’emprunt et aux taux d'intérêt en vigueur. La simulation d’emprunt immobilier vous permet d’établir une analyse détaillée des différentes variantes de votre crédit immobilier.

►Lire aussiLa simulation de crédit à la consommation

Le résultat de votre simulation d’emprunt vous détaillera les informations suivantes :

  • le nombre de mensualités,
  • la durée du crédit,
  • le montant total dû,
  • le taux débiteur,
  • et enfin le TAEG : taux annuel effectif global ainsi que le montant des intérêts et des frais de dossiers.
Le saviez-vous ? La simulation gratuite d’emprunt ne se substitue pas à une demande de crédit. Elle nécessite de respecter une procédure légale mise en place pour la protection du consommateur.

Foire aux questions

Quel est le taux d’endettement à respecter selon ses capacités financières ?

Les études des analystes financiers ont permis d’établir que votre taux d’endettement ne doit dépasser 33 % de vos revenus mensuels selon la formule suivante :

Taux d’endettement = (charge d'emprunt) × 100 ÷ (revenus nets).

Les banques considèrent qu’un taux supérieur à cette limite engendre un risque trop important avec des difficultés possibles pour le remboursement de son emprunt. Votre établissement bancaire est tenu de vérifier votre capacité d’emprunt en vous demandant de fournir des justificatifs de revenus ou en fournissant une caution bancaire pour l’obtention de votre prêt.

Comment souscrire à un emprunt quand on est interdit bancaire ou au chômage ?

Les banques refusent généralement d’accorder des prêts quand vous êtes interdit bancaire ou au chômage à cause du risque lié à un non-remboursement de vos mensualités. si vous êtes propriétaire votre résidence principale, un prêt existe pour les interdits bancaires avec comme caution leur bien immobilier permettant à la banque de s’assurer une porte de sortie en cas de problèmes financiers. Pour les personnes au chômage, le micro-crédit personnel peut être une solution pour des montants modérés entre 300 et 5.000 €, il faut alors faire cette demande à un réseau d’accompagnement social.

Comment étudier son TAEG, le taux annuel effectif global ?

Le TAEG dépend de la durée et du montant du prêt. Plus la durée de remboursement est courte, plus le taux d'intérêt est faible. Il diminue également en fonction du montant du prêt, il est essentiel d’utiliser des comparateurs pour bénéficier de la meilleure offre selon vos besoins à un instant T. Pour ce calcul, les données prises en compte sont la durée du prêt, les frais de dossier et de garanties ainsi que le taux de l’assurance.

►Pour aller plus loin :

Appelez-nous

Nos experts sont disponibles de 9h à 19h du lundi au vendredi


Ou demandez à être rappelé gratuitement

Se faire rappeler

Etre rappelé gratuitement

Nos experts sont disponibles de 9h à 19h du lundi au vendredi

Merci de renseigner un numéro valide

Merci !

.

Connectez-vous !

Votre email n'est pas valideMot de passe oublié ?Merci de renseigner votre mot de passe

Déjà inscrit ?

Ouverture du service imminente !


Laissez-nous votre email pour la piqûre de rappel

Plus qu'une étape avant d'accéder à votre simulation !

Sécurisez votre compte pour accédergratuitement à votre simulation

Votre email n'est pas valideVotre numéroMerci de renseigner votre numéro de téléphone

En cliquant sur "Voir ma simulation" j'accepte lesCGU
et serai automatiquement inscrit afin de profiter des services de TacoTax

DEJA INSCRIT ?