1. Blog

  2. Immobilier de montagne : les nouvelles exigences des locataires (2/3)

ActualitésPatrimoine9 Mars 2020

Immobilier de montagne : les nouvelles exigences des locataires (2/3)

Immobilier de montagne : les nouvelles exigences des locataires

Acheter à la montagne, un beau projet qui peut coûter cher si l’on ne sait pas ce qu’on fait. Il y a une chose que les acheteurs ne doivent surtout pas négliger : les touristes et ils sont de plus en plus exigeants ! La clé : répondre à leurs envies et leur proposer des prestations à la hauteur de leurs attentes. Tout ce qu’il faut savoir des nouveaux usages locatifs pour attirer les vacanciers. Tour d’horizon !

Immobilier de montagne : toujours plus exigeant 

Acheter un bien n’est jamais chose facile, il faut penser à tout : emplacement, rénovation, locataire, plus-value. Un véritable casse-tête qui peut en décourager plus d’un, mais qui reste, malgré tout, un investissement solide et d’avenir. À la montagne c’est la même chose… voire plus compliqué car en investissant en altitude, vous faites le pari de la location saisonnière. Qui dit vacances, dit touristes et qui dit touristes dit nouvelles exigences.

Il faut dire qu’en quelques années, les choses ont bien changé. Les vacanciers ne choisissent plus leur lieu de villégiature pour les mêmes raisons, ils n’aspirent plus forcément aux mêmes loisirs et souhaitent se sentir comme à la maison. 

De nombreuses stations des Alpes du Nord sont connues pour leur très haut standing. Les vacanciers qui descendent dans de tels lieux s’attendent à du haut de gamme. Il va donc falloir s’aligner et ne pas les décevoir. 

Immobilier de montagne : la sainte trinité tu respecteras

Pour gagner le cœur des touristes, il faudra donc sortir l’artillerie lourde. C’est là qu’entre en piste la Sainte Trinité ou « 3R » :

  • Rupture 
  • Rassemblement
  • Ressourcement

Il s’agit de jargon hôtelier, une technique bien connut des professionnels du tourisme. En quoi cela consiste ? Explication. 

R comme Rupture

Le premier « R » de rupture, consiste à rompre avec le quotidien. Le touriste a envie d’évasion, de ne plus penser au travail, aux embouteillages et au stress. Voilà pourquoi, il recherche dans son logement une ambiance typique « montagne » (feu de cheminée, bois, plaid moelleux). Il est donc primordial d’accorder une attention toute particulière à la décoration. Il faudra tabler sur du naturel, des matières brutes comme le bois ou la pierre. Ainsi, le touriste aura la sensation de retourner aux sources. Le cadre est certes important, mais les vacanciers ont besoin de retrouver cette ambiance montagnarde afin qu’ils se sentent comme à la maison.

Résultat : il ne faudra pas seulement compter sur les paysages à couper le souffle qui entourent votre joli chalet. 

R comme Rassemblement

Première règle : ne pas lésiner sur le confort. Les vacanciers ont certes besoin de se ressourcer, mais cela ne veut pas dire qu’ils ont renoncé au confort. Bien au contraire ! Ils veulent se sentir comme chez eux. Disposez d’un lave-vaisselle, d’un sèche-linge, d’une bonne connexion wi-fi, d’une télé voire du câble, sont autant d’options qui décideront les vacanciers à choisir votre bien plutôt qu’un autre. 

Les touristes ont bien changé. Ils ont besoin de se retrouver en famille ou entre amis. Ils auront donc plus tendance à rester dans leur location. Partager des soirées tranquilles entre eux, sans forcément avoir besoin de sortir au restaurant ou de descendre les pistes toute la journée. C’est un changement majeur dans l’industrie du tourisme qui pousse les professionnels à se réinventer et à accorder plus d’intérêt au logement. Vous aurez donc tout intérêt à faire de même. 

Il est loin le temps où les vacanciers se fichaient d’être entassé à 4 ou 5 dans un 30 m². Désormais, les touristes veulent de l’espace et profiter au maximum de leur lieu de vie durant leur séjour. 

« La typologie idéale pour séduire la clientèle de passage est un T3 de 50 à 67 m² disposant d’un salon représentant un tiers à la moitié de la superficie totale de l’appartement », commente Pascal Vie, directeur général délégué de Savoie Stations Ingénierie Touristique (SSIT).

R comme Ressourcement

Les touristes ont une conception différente des vacances à la montagne. Ils veulent se ressourcer et plus seulement en pratiquant une activité sportive au grand air (ski, raquettes, randonnées…). Ils aspirent à plus de détente, à du bien-être en prenant soin d’eux et de leur corps. C’est pourquoi ils attirent une attention toute particulière à des prestations telles que :

  • sauna
  • hammam
  • spa
  • jacuzzi
  • piscine

Autant de service qu’ils aimeraient retrouver dans leur résidence ou au moins dans la station. Investir dans un bien qui dispose de ce type de prestation est un grand « + » !

Mais ce n’est pas tout, les touristes ne veulent pas compliquer leur séjour, beaucoup d’entre eux souhaitent donc que leur réservation de matériel de ski, leur abonnement de remontées mécaniques soient pris en charge afin de leur faciliter leurs démarches

Objectif : ne pas se gâcher les vacances ni perdre une seconde de repos en courant d’un prestataire à un autre. Ça, c’est du luxe ! 

Vous l’aurez compris, offrir un simple logement n’est plus suffisant… du moins pour les touristes. Ils veulent plus.

« À l’heure actuelle, les touristes veulent que les propriétaires leur simplifient au maximum la vie en leur proposant des services annexes comme les lits déjà faits à leur arrivée ou même le transport entre la gare la plus proche et la station», constate Jean-Jacques Botta,  le président de la chambre Fnaim Savoie Mont-Blanc. 

Immobilier de montagne : une forte concurrence

Ces nouvelles manières d’aborder les vacances ont beaucoup changé le marché de l’immobilier de montagne. Les touristes ont des attentes différentes et sont à la recherche de services bien spécifique. C’est bien simple, le logement est désormais le poste principal de dépenses d’un vacancier. Ces changements concernent aussi les stations dans leur globalité. Notre palmarès des stations où investir vous donnera une idée plus précise de la tension du marché. 

Les loueurs sont sous pression. Le marché est extrêmement concurrentiel, les bailleurs doivent donc s’adapter d’autant plus à ces nouvelles demandes. 

Seul problème : les propriétaires dans l’ancien ne résidant pas sur place n’ont pas d’autre choix que de tout miser sur les services additionnels. Comment ? En faisant appel à des services de conciergerie qui sont de plus en plus nombreux dans les stations… et qui coûtent aussi très cher ! 

Les propriétaires dans le neuf ont, eux, bien plus de possibilités. En effet, les constructions neuves répondent déjà aux nouveaux critères de superficie voulue par les vacanciers. Idem pour les résidences de tourisme récentes, elles offrent l’ensemble des prestations auxquelles les vacanciers aspirent. 

Immobilier de montagne : les chalets de luxe ont la côte

Ces derniers hivers, le luxe a brillé de mille feux ! C’est bien simple les locations de chalets de luxe ont été multipliées par 7 en 10 ans (70 chalets de ce genre ont été loués cet hiver). Une prouesse directement corrélée aux nouvelles exigences des touristes. La neige, la luge et le ski, c’est bien joli, mais ce que veulent par dessus les vacanciers c’est le luxe. Et ceux qui peuvent se le permettre ne voient pas à la dépense !  La tendance s’est étendue à toutes les grandes stations. De courchevel à Megève en passant par Chamonix, le haut de gamme prend la main.

Immobilier de montagne : leur potentiel instgrammable 

N’allez pas croire que les stations les plus courues de France aient changé pour les beaux yeux des touristes français… la demande est internationale. Majordome, haute gastronomie piscines et spas… toujours plus ! C’est la course à la surenchère. Objectif : répondre aux demandes d’une clientèle toujours plus exigeante. 

Devrait-on cette tendance du haut de gamme aux réseaux sociaux ? Selon un sondage Opinion Way 54 % des Français choisissent leur destination de vacances en fonction de leur potentiel instagrammable… Aujourd’hui, les vacances servent à se montrer apparemment et les professionnels du tourisme en ont bien conscience.

Et quel meilleur endroit que la piscine avec vue sur les montagnes dans la station très huppée de Courchevel pour montrer au monde entier que l’on sait se détendre (comme il se doit). Nous en sommes là… alors, pourquoi ne pas en profiter pour faire de beaux investissements ?