Lorsque l’on cherche à faire fructifier son argent, on se dirige très vite vers des produits d'épargne. À côté des produits d’épargne individuels, il y a ce que l’on appelle des Organismes de Placement Collectif en Valeurs Mobilières (OPCVM) qui permettent un investissement plus fructifiant que le Livret A, mais aussi plus risqué. Ces OPCVM peuvent revêtir deux formes : les Sociétés d’Investissement à CApital Variable (SICAV) et les Fonds Communs de Placement (FCP). Comment définir ces placements ? Quelles sont les différences entre les SICAV et les FCP ? Voici un article pour répondre à ces questions. 

 

SICAV et FCP : Qu’est-ce que c’est ?

Ils font partie de la même famille que sont les Organismes de Placement Collectifs en Valeurs Mobilières

Qu’est-ce qu’un OPCVM ?

Un Organisme de Placement Collectif en Valeurs Mobilières (OPCVM) est un moyen de placer son argent, de l’investir dans des valeurs mobilières par l’intermédiaire d’une société qui va gérer cet investissement. 

Ces placements sont divisés en classes :

  • OPCVM monétaire : placements sur le court terme (2 ans maximum) peu risqués.
  • OPCVM  d’actions : le placement est effectué sur le marché financier avec des risques plus importants qu'avec un placement monétaire ou obligataire. 
  • OPCVM obligataire : obligations prises sur le moyen et long terme avec un risque limité.
  • OPCVM diversifié : regroupe les 3 classes présentées au-dessus (monétaire, actions et obligataire) avec 3 tranches différentes :
    • de 0 à 30 % d’actions,
    • de 30 à 70 %
    • et plus de 70 % d’actions.
  • OPCVM à formule : comme son nom l’indique, lors de la signature pour un placement de cette classe, il y a un engagement sur le rendement de cet investissement. Il faudra alors garder ce placement un temps déterminé à l’avance. 
  • OPCVM en gestion alternative : ces placements sont composés d’OPCVM, à hauteur de plus de 10 %. L’intérêt de cette classe est de permettre une importante diversification des placements en ayant des parts dans différents secteurs géographiques et d’activités. 

SICAV et FCP : définition

Parmi les OPCVM, il existe deux placements possibles :

  • les Sociétés d’Investissement À Capital Variable (SICAV) : ce sont des Sociétés Anonymes (SA), par conséquent, elles ont une personnalité morale. Les investisseurs en SICAV sont appelés des actionnaires. Ils ont le droit de vote en assemblée annuelle pour la prise de décision importante. Les SICAV sont administrées par un conseil d'administration d’actionnaires. Pour créer une SICAV, il faut un capital d’au moins 7,5 millions d’euros
  • Les Fonds Communs de Placement (FCP) sont des fonds destinés à faire fructifier un placement (innovation, immobilier). Les investisseurs obtiennent des quotes-parts et sont appelés des porteurs de titres. La responsabilité de chaque porteur de titres est engagée à hauteur de son capital d’investissement. C’est un peu le même principe qu’une Société À Responsabilité Limitée (SARL). La gestion est confiée à une société et la prise de décision ne se fait pas par le biais des porteurs de titres. Il faut un capital d’au moins 400 000 euros pour pouvoir créer un fonds. Ils sont classés par secteurs d’activité la plupart du temps. 
Bon à savoir : il existe des FCP d’entreprise, d’innovation et encore plein d’autres pour satisfaire au mieux les envies des futurs investisseurs. Les risques et les performances diffèrent en fonction du secteur d’activité, des risques encourus, etc. 

Les différences entre SICAV et FCP 

Ces OPCVM ont le même mode de fonctionnement et la même fiscalité. Les différences sont peu nombreuses, mais elles méritent d’être mises au clair pour faire un choix en toute connaissance de cause. 

Le statut juridique

Effectivement, la principale différence entre ces deux types d’OPCVM, c’est la nature juridique. Il y a d’un côté une SA et de l’autre une entreprise gestionnaire d’un fond. La responsabilité des investisseurs et le moyen d’administrer une SICAV et un FCP sont différents. Une SICAV est gérée par les actionnaires eux-mêmes alors qu'avec le FCP, les porteurs de titres n’ont pas leur mot à dire. 

Le capital de départ 

Quand on parle de différence entre le capital de départ d’une SICAV et d’un FCP, cela englobe aussi le risque que prend un investisseur en choisissant un fond ou une SICAV. Investir dans une SICAV peut permettre d’apporter un capital plus important avec un retour sur investissement qui n'est pas forcément assuré, s'agissant d'une société à capital variable

Qui dit investissement plus important, peut aussi inclure des pertes plus importantes. Seulement parmi les FCP, il y en qui sont très à risques et qui peuvent aussi engendrer de grosses pertes financières. Ce sont les FCP à risques (FCPR) qui incluent un investissement à 50 % dans des actions européennes non cotées. De plus, les SICAV peuvent investir dans l’immobilier. C’est un exemple de SICAV qui est peu risqué. 

Bon à savoir : pour faire votre choix, il est important de se référer au Document d’Information Clé pour l’Investisseur (DICI) qui va récapituler toutes les caractéristiques du placement avec ses performances passées, les stratégies, sa composition, etc. C’est un document obligatoire depuis le 1er janvier 2018. 

La fiscalité des SICAV et FCP 

La fiscalité des FCP et des SICAV est la même puisqu’ils font partie de la catégorie des placements financiers. Ce qui va différer, c’est la nature du rendement (action, obligation, etc.) et si c’est un revenu ou une plus-value. 

Le saviez-vous ? Les revenus d’un placement, ce sont les bénéfices de ce que le capital investi vous a rapporté. Ce sont les intérêts. La plus-value, c’est ce que vous allez en retirer le jour où vous allez récupérer le capital ou le vendre. 

Depuis le 1er janvier 2018, la fiscalité des placements quels qu’ils soient a évolué. En effet, La loi de Finances pour 2018 a mis en place un prélèvement forfaitaire unique (PFU) qui vient harmoniser la fiscalité de ces produits financiers. 

Ce PFU est à hauteur de 30 % comprenant 17,2 % de prélèvement sociaux et 12,8 % d’impôts. Il est possible de ne pas prendre l’option PFU (sous certaines conditions) afin de bénéficier du barème progressif de l’impôt. Pour les intérêts et les plus-values perçues avant le 1er janvier 2018, il faut se référer au taux précédent. 

Les dividendes ont un abattement fiscal allant jusqu’à 40 %. 

Foire aux questions 

Comment choisir un OPCVM ?

C’est un choix qui doit être basé sur plusieurs critères comme la performance, les risques encourus, le secteur visé par exemple. Pour vous aider, il existe des classements d’OPCVM en ligne, il y a même des cours en format PDF sur les OPCVM qui vous donneront plus de détails sur tous les fonds existants. 

Enfin, il est possible de se renseigner auprès des établissements bancaires qui proposent des placements en SICAV et en FCP, comme LCL par exemple. La plupart des banques peuvent vous proposer ce type de placement, à voir lequel vous correspond le mieux. 

Quels sont les meilleurs fonds PEA en 2018 ?

Que ce soit en 2018 ou en 2019, ce qui va compter ce n’est pas la meilleure performance parce que selon les attentes, les besoins et la capacité d’investissement un fonds PEA sortira du lot et ce ne sera pas le même dans une autre situation. Par exemple, le fonds Amundi patrimoine du Crédit Agricole, que ce soit en SICAV ou en FCP donnera satisfaction à un investisseur qui souhaite un rendement durable est très peu risqué. 

Appelez-nous

Nos experts sont disponibles de 9h à 19h du lundi au vendredi


Ou demandez à être rappelé gratuitement

Se faire rappeler

Etre rappelé gratuitement

Nos experts sont disponibles de 9h à 19h du lundi au vendredi

Merci de renseigner un numéro valide

Merci !

.

Connectez-vous !

Votre email n'est pas valideMot de passe oublié ?Merci de renseigner votre mot de passe

Déjà inscrit ?

Ouverture du service imminente !


Laissez-nous votre email pour la piqûre de rappel

Plus qu'une étape avant d'accéder à votre simulation !

Sécurisez votre compte pour accédergratuitement à votre simulation

Votre email n'est pas valideVotre numéroMerci de renseigner votre numéro de téléphone

En cliquant sur "Voir ma simulation" j'accepte lesCGU
et serai automatiquement inscrit afin de profiter des services de TacoTax

DEJA INSCRIT ?