Comment investir en SCPI Monuments Historiques ?

Plaque "Monument historique"

Sommaire de l'article

Une Société Civile de Placement Immobilier (aussi connue sous l’acronyme SCPI) est un véhicule collectif qui investit dans l’immobilier pour le compte d’investisseurs privés qui y placent des capitaux. Si certaines SCPI sont dites « de rendement », d’autres sont dites « fiscales ». C’est le cas des SCPI Monuments Historiques qui permettent d’acquérir des biens immobiliers répondant aux critères de la Loi Monuments Historiques et de bénéficier en parallèle d’avantages fiscaux. Tacotax vous aide à mieux comprendre la SCPI Monuments Historiques et les investissements qu’il est possible d’y faire. 

Qu’est-ce qu’une SCPI Monuments Historiques ? 

Une SCPI Monuments Historiques est avant tout une SCPI, c’est-à-dire une société qui investit dans de l’immobilier professionnel ou à usage d’habitation après avoir collecté des fonds auprès d’investisseurs particuliers. La SCPI Monuments Historiques fait partie des SCPI fiscales, avec les SCPI Pinel, Malraux ou encore Déficit foncier.

Autrement dit, si vous achetez des parts dans cette société, vous avez la possibilité de bénéficier d’avantages fiscaux intéressants. 

Très spécifique, la SCPI Monuments Historiques n’achète que des immeubles qui sont classés Monuments Historiques (comme son nom l’indique) ou qui figurent sur l’inventaire supplémentaire des Monuments Historiques et qui doivent faire l’objet de travaux de restauration. 

Ce type d’investissement est une réelle opportunité de diversifier son patrimoine immobilier en investissant de manière indirecte dans des bâtiments anciens et historiques, jugés par conséquent de qualité. 

Pourquoi investir en SCPI Monuments Historiques ? 

Si vous achetez des parts d’une SCPI Monuments Historiques, vous aurez la possibilité de déduire de votre revenu global l’intégralité de votre quote-part du montant des travaux réalisés, et ce, sans limitation. Cette déduction n’est d’ailleurs pas affectée par le plafonnement des niches fiscales : un bon point ! 

Si votre taux d’imposition se situe dans les tranches à 41 ou à 45 %, investir en SCPI Monuments Historiques est une solution particulièrement adaptée puisqu’elle offre une belle possibilité de défiscalisation dès l’année de souscription. 

Investir en SCPI Monuments Historiques vous permet également de bénéficier de revenus complémentaires versés sous forme de rente. Mais attention, le rendement offert par une SCPI fiscale comme celle-ci est moins important que dans d’autres Sociétés Civiles de Placement Immobilier. En effet, là où certaines SCPI de rendement affichent une performance de plus de 4 %, le rendement des SCPI Monuments Historiques dépasse rarement les 2,5 %. Si investir en SCPI Monuments Historiques peut s’avérer rentable d’un point de vue financier, il est difficile d’en garantir le retour sur investissement. Gardez à l’esprit qu’un tel placement doit toujours être réalisé dans le but de bénéficier d’un avantage fiscal.

Quelle procédure pour investir en SCPI Monuments Historiques ?

Pour bénéficier de l’avantage fiscal évoqué, la première des choses est de souscrire à une SCPI Monuments Historiques en achetant des parts. Il faudra compter plusieurs milliers d’euros pour devenir associé investisseur d’une telle société. Par exemple, pour souscrire à la SCPI Monuments Historiques Renovalys Patrimoine, vous devrez acheter au moins deux parts, c’est-à-dire investir à minima 10 000 €. 

La SCPI Monuments Historiques étant une SCPI à capital fixe, vous ne pourrez y investir que pendant la période de souscription, c’est-à-dire au cours de la 1re, voire de la 2e année. À l’issue de cette période, la SCPI est fermée et le capital ne pourra plus être récupéré avant la phase de liquidation. 

Si vous voulez acquérir des parts d’une SCPI Monuments Historiques, il faudra vous engager à les détenir pour une période minimale de 15 à 17 ans. Attention, vous ne pouvez réaliser ce type d’investissement que si votre domicile fiscal est situé en France. 

Foire aux questions

Quels travaux sont compris dans la loi Monuments Historiques ? 

Les travaux portant sur le bien immobilier classé peuvent concerner la reconstruction d’une toiture, la démolition d’une partie du bâti ou l’aménagement du lieu par exemple. Quels que soient les travaux réalisés, ils doivent toujours être supervisés par un Architecte des Bâtiments de France

Puis-je revendre des parts de SCPI Monuments Historiques avant la liquidation ? 

Souscrire à une SCPI fiscale telle que celle-ci vous engage sur une durée de détention des parts d’une quinzaine d’années. Revendre vos parts en amont n’est pas conseillé puisque vous risquez de perdre l’avantage fiscal dont vous avez bénéficié. De plus, il est extrêmement difficile de revendre ses parts sur un marché secondaire puisque celui-ci est quasiment inexistant. 

Les SCPI Monuments Historiques sont-elles concernées par le plafonnement des niches fiscales ? 

C’est la bonne nouvelle : selon l’article 156.I-3° du Code général des Impôts, le dispositif Monuments Historiques n’est pas concerné par le plafonnement des niches fiscales ! Autrement dit, si vous avez déjà atteint le plafond de réductions d’impôt au travers de dispositifs comme Pinel, vous pourrez tout de même défiscaliser en investissant en SCPI Monuments Historiques !  

Simulez votre épargne grâce à l'assurance-vie

Simulation gratuite