Lorsque l’on aborde le sujet des FCPI, difficile d'éviter la confusion avec les FIP. Les deux sont des produits financiers, mais si leur sigle se ressemble, leur contenu diffère. Comment définir un FCPI ? Quels sont les avantages et inconvénients des FIP et FCPI ? Quelles sont les subtilités entre ces deux produits financiers ? Afin de mieux cerner leurs différences, voici quelques explications sur les FIP et FCPI en 2019.

 

FCPI et FIP : deux produits financiers différents

Les FIP et FCPI ont la même base puisque ce sont des Fonds Communs de Placement (FCP) faisant partie des Organismes de Placement collectif en Valeurs Mobilières (OPCVM). Les FCP ont beaucoup de points communs, ils vont se différencier selon les risques encourus, les objectifs, les stratégies ou encore selon la zone géographique ou le domaine ciblé. Une chose est sûre c’est que les FIP et FCPI sont des fonds considérés à risques et peuvent être assimilés aux Fonds Communs de Placement à Risques (FCPR).

Comment définir un FCPI ?

fip fcpi quelle différence
FCPI : un dispositif fiscal de soutien aux PME

Un Fond Commun de Placement dans l’Innovation va permettre de financer des Petites et Moyennes Entreprises (PME) dont la principale activité se situe dans un secteur innovant (digital, écologie, technologie de l'information, etc.).

Ces fonds sont identifiés et certifiés par l’Autorité des marchés financiers (AMF) comme tel. C’est la base de données GECO qui vous permet de savoir quels sont les fonds, les OPCVM agréés par l’AMF. 

Les FCPI ont été créés en 1997 pour favoriser le développement et la croissance des PME de moins de 2 000 salariés et ayant moins de 10 ans d’existence dans l’innovation. Les PME doivent également avoir leur siège dans l'Union européenne, en Norvège ou en Islande pour que ce soit possible d’investir dans ces entreprises. 

FIP : définition

La loi Dutreil crée en 2003 les Fonds d’Investissement de Proximité (FIP) afin de favoriser 4 régions limitrophes de la France. Les FIP doivent être composé à 60 % minimum d’actifs dans des PME françaises non cotées avec au moins 10 % dans les 4 régions limitrophes de l’Union européenne sélectionnées par la société de gestion. Il est impossible d’avoir plus de 50 % d’actifs dans une seule et même région. 

FIP et FCPI, quelles sont les différences entre ces deux produits ? 

Voici un tableau récapitulatif des caractéristiques des FCPI et des FIP pour comprendre leurs différences :

FCPI FIP
PME européenne avec moins de 2 000 employés.
  • PME européenne avec moins de 250 salariés, un chiffre d’affaires inférieur à 50 millions d’euros ou un bilan total de moins de 43 millions d’euros. 
  • Entre 1 et 4 régions limitrophes de l’Union européenne que la société de gestion a sélectionné.
  • Moins de 50 % des actifs investi dans une seule région.
PME ayant une existence de moins de 10 ans Au moins 20 % des actifs investi dans des PME de moins de 8 ans.
Au minimum 60 % d’actifs dans des PME du secteur de l’innovation et le reste est libre. Au minimum 60 % des actifs dans des PME locales ou régionales et le reste est libre.

Pourquoi opter ou non pour FIP ou un FCPI ?

Maintenant que les similitudes et les différences ont été abordées, il est important de savoir pourquoi choisir d’investir dans un FCPI ou un FIP. 

FCPI et FIP : des produits à risques

Autant commencer par les inconvénients afin de voir si cela est rédhibitoire ou si au contraire l’envie d’en savoir plus sur les avantages se fait plus forte : 

  • FCPI et FIP font partie des fonds dits à risques. C’est pour cela qu’il est conseillé de ne pas dépasser un capital entre 5 et 10 % investis dans des FCPI et FIP. Il vaut mieux souscrire à ce type de produits financiers en étant un investisseur averti ou ayant un profil dynamique. Si vous avez un profil dit prudent, cela ne vous correspondra pas. 
  • À cela s’ajoute le fait qu’aucun capital n’est garanti. Ce sont des sociétés qui vont investir les fonds dans des placements qui rapportent ou non une plus-value. Si c’est le cas, vous récupérer votre capital avec un bonus et si ce n’est pas le cas, vous récupérez le capital restant. 
  • Il faut obligatoirement conserver ses parts durant au moins 5 ans et cela peut monter jusqu'à 10 ans : en effet, pour bénéficier des avantages fiscaux, le capital est bloqué. Par conséquent, le capital bloqué implique une absence de liquidités. Il faut faire bien attention au moment de la souscription de mettre un capital dont vous être sûr(e) de ne pas avoir besoin dans l’immédiat.
  • La réduction fiscale n’est pas imputable sur plusieurs années.
  • Les frais de gestion peuvent atteindre entre 3 et 4 % du montant du capital investi. 

Les avantages des FIP et FCPI 

Il existe de multiples avantages à investir dans un FIP ou un FCPI :

  • la diversification des actifs : les sociétés de gestion ont l’obligation de disséminer les actifs dans différentes PME, ce qui donne une sécurité face aux risques encourus.
  • les risques sont élevés, mais mutualisés. En effet, il n’y a pas qu’un seul porteur de titres, mais bel et bien, une multitude. De plus, la mutualisation n’apporte aucun problème de gestion puisque c’est une société indépendante qui s’en occupe.
  • les performances sont élevées puisqu’elles sont corrélées sur les risques encourus.
  • la défiscalisation des versements.
  • l'exonération d’impôts sur les plus-values.
  • la possibilité de transférer ses parts à quelqu’un d’autres sans perdre les bénéfices des avantages fiscaux. 

La réduction d’impôts des FIP et FCPI en 2019

fip fcpi quelle différence
FCPI : jusqu'à 18% de réduction d'impôt pour les investisseurs

La défiscalisation est souvent un moyen d’attirer les gens vers un produit d’épargne. Il faut savoir que ces produits financiers sont risqués, il faut alors prévoir une contrepartie intéressante pour les épargnants. La défiscalisation revient à une réduction d’impôt qui est imputée au revenu imposable. Elle se présente sous forme d’un pourcentage à retirer de la somme globale. 

Par exemple, pour un FCPI en 2018, la fiscalité était la suivante : une réduction d’impôts à hauteur de 18 % avec la possibilité de déduire jusqu’à 2 160 € pour une personne seule et 4 280 € pour un couple. Il faut donc voir 18 % de 12 000 € ou de 24 000 € selon la situation du foyer. 

De plus, il est tout à fait possible d’avoir un FCPI et un FIP dans un seul et même foyer. La fiscalité des FIP et FCPI est, pour le moment identique entre 2018 et 2019. 

►Lire aussiQuels sont les meilleurs FCPI en 2019 ?

Foire aux questions 

Pourquoi parle-t-on de fiscalité FCPI à 25 % ?

Comme indiqué précédemment, la réduction d’impôt prévue en 2018 à hauteur de 25 % pour les FCPI n’a pas pu être mise en place et a été reportée d’une année. C’est une information à prendre au conditionnel parce que tout cela dépend de l’agenda du Parlement et de la Commission européenne. En effet, pour que cette défiscalisation soit mise en place, elle doit apparaître dans la Loi de Finances pour 2020 puis débattue en Commission européenne et enfin émise sous forme de décret. 

En quoi les FIP sont plus avantageux en Corse ou en Outre-mer ? 

Les FIP sont liés à la proximité géographique. Pour encourager l’économie de certaines régions, une défiscalisation plus importante a été mise en place en faveur des FIP Corse et outre-mer. La réduction d’impôts pour 2019 pour un FIP en Corse ou en Outre-mer est à hauteur de 38 % (au lieu de 18 % en France métropolitaine). Cela donne droit à une réduction de 9 120 € pour un couple et 4 560 pour une personne seule. 

La Corse est réputée pour sa forte croissance de son PIB qui est la première région de France depuis 2008. Quant aux FIP d’Outre-mer, les minimums requis de versements sont relativement bas entre 500 € et 1 000 €. 

Appelez-nous

Nos experts sont disponibles de 9h à 19h du lundi au vendredi


Ou demandez à être rappelé gratuitement

Se faire rappeler

Etre rappelé gratuitement

Nos experts sont disponibles de 9h à 19h du lundi au vendredi

Merci de renseigner un numéro valide

Merci !

.

Connectez-vous !

Votre email n'est pas valideMot de passe oublié ?Merci de renseigner votre mot de passe

Déjà inscrit ?

Ouverture du service imminente !


Laissez-nous votre email pour la piqûre de rappel

Plus qu'une étape avant d'accéder à votre simulation !

Sécurisez votre compte pour accédergratuitement à votre simulation

Votre email n'est pas valideVotre numéroMerci de renseigner votre numéro de téléphone

En cliquant sur "Voir ma simulation" j'accepte lesCGU
et serai automatiquement inscrit afin de profiter des services de TacoTax

DEJA INSCRIT ?