Investir dans une SCPI de santé

Investir dans une SCPI de santé
Pauline Delorme

Pauline Delorme

Mis à jour le 18 octobre 2021

Une Société Civile de Placement Immobilier (SCPI) achète des biens immobiliers grâce à l’argent des épargnants puis gère la location de ces biens. La SCPI reverse les loyers locatifs aux investisseurs. Selon leur nature, les SCPI peuvent investir dans différents types de bien dont les établissements de santé. Comment fonctionnent les SCPI de santé ? Pourquoi réaliser un tel investissement ? Tacotax vous dit tout !

Les SCPI de santé, une source de rendement rentable et responsable

Quels sont les différents types de SCPI ?

Les parts de SCPI attribuent aux actionnaires des loyers imposés comme des revenus fonciers. On trouve différents types de SCPI

  • Les SCPI de rendement destinées à attribuer des revenus locatifs réguliers,
  • les SCPI de plus-values qui investissent dans des biens immobiliers censés prendre de la valeur dans le temps afin que les parts prennent de la valeur,
  • les SCPI fiscales qui permettent aux actionnaires de bénéficier de dispositifs de défiscalisation (Pinel, Malraux).

Les SCPI de santé sont des SCPI de rendement, autrement dit, elles permettent aux actionnaires de toucher mensuellement des revenus locatifs de leur investissement. Ces SCPI peuvent investir par exemple dans des EPHAD, des cliniques de médecine-chirurgie, des centres de recherches pharmaceutiques etc.

Pourquoi investir dans des SCPI de santé ?

Investir dans la santé implique d’épargner dans des structures qui délivrent des soins médico-sociaux et sanitaires. En temps de coronavirus, les besoins en termes de santé se sont accentués en France comme à l’international. En outre, les chiffres recensés par l’INSEE indiquent un vieillissement croissant de la population dans l’ensemble des pays de l’Union Européenne.

L’institut de statistiques indique que la proportion des plus de 65 ans est passée de 16,8 % à 19,2 % entre 2006 et 2016. Dans les prochaines décennies, les besoins en termes de structures sanitaires vont drastiquement augmenter, c‘est la raison pour laquelle les dépenses publiques dans le secteur sanitaire sont une priorité économique pour la France. En conséquence, de nombreuses SCPI de rendement se sont spécialisées dans les investissements en établissements de santé.

Au sortir de la crise Covid, 1,68 milliards d’euros de capitaux ont été investis dans les SCPI. L’impact de la crise sanitaire semble nettement atténué. S’il est important d’étoffer son patrimoine, la construction et le développement des hôpitaux, des EHPAD et des cliniques sont au cœur des préoccupations gouvernementales. Jean Castex, dans le cadre du plan « France Relance » a prévu que 6 milliards d’euros seraient investis dans ce domaine. Et 30 000 nouvelles places en EHPAD seront aménagées d’ici 2030.

En outre, le secteur de la santé est un domaine très large qui favorise la diversification. Il est possible d’investir dans les établissements suivants :

  • Les entreprises consacrés à la détection précoce de pathologies,
  • les entreprises contribuant à l’amélioration des modes de vie,
  • les établissements pharmaceutiques et hospitaliers.

Pour savoir si l'investissement en SCPI vous correspond, vous pouvez également vous référer au site de l'AMF.

Quelles sont les meilleures SCPI de santé ?

Avant d’investir, vous vous demanderez sûrement “quelle est la meilleure SCPI de santé ?”

Trois SCPI occupent une place centrale sur le marché des SCPI de santé :

  • SCPI Hospitalité Europe. Gérée par la société de gestion Périal Asset Management, cette SCPI  est la seule SCPI de Santé 100 % Européenne, elle possède des actifs dans toute l’Europe et a un objectif de rendement de 5 %. Dès sa création, cette SCPI s’est hissée au sommet du classement et compte investir rapidement dans de nouveaux établissements. En 2020, elle a distribué 6,25 % de rendement à ses épargnants.
  • SCPI Pierval Santé. Gérée par la société Euryale Asset Management, cette SCPI investit exclusivement dans des biens immobiliers consacrés à la santé tels que les EHPAD, les maisons médicales, les cliniques ophtalmologiques ou encore certains campus de recherche médicale. Ces biens sont répartis dans 4 pays : la France, l’Allemagne, l’Irlande. Elle tend à investir dans d’autres pays tels que les Pays-Bas, l’Espagne ou encore le Royaume-Uni. Cette SCPI tournée vers l'Europe a un rendement de 4,95 %
  • La SCPI Primovie. Gérée par la société de gestion Primonial REIM, cette société oriente sa politique d’investissement sur l’immobilier de santé en France comme à l’étranger, tels que les pôles de santé, des centres de convalescence, des lieux d’éducation, des écoles privées ou encore des centres de rééducation. Cette SCPI délivre un rendement de 4,50 % à ses associés.

Avant d’investir dans une SCPI de santé, vous pouvez consulter l’avis d’experts en SCPI qui vous présenteront des choix d’investissement adaptés à votre situation.

Acheter des SCPI en pratique

Comment investir en SCPI ?

Vous vous demandez sûrement : comment investir en SCPI Corum ? Où et comment acheter une SCPI Pierval Santé ? En réalité, pour acheter des SCPI, il est possible de procéder de différentes manières :

  • Au comptant ce qui implique un paiement unique qui ne nécessite aucun dossier bancaire,
  • En démembrement c’est-à-dire en divisant la valeur du bien en deux parties distinctes : l’usufruit (le droit d’usage du bien et d’en tirer des revenus) et la nu-propriété (le droit de propriété virtuel)

Le tout peut se faire via une assurance vie qui implique de choisir des parts de SCPI dans le catalogue proposé par son assurance-vie et de payer une commission à cette assurance-vie. Ou bien auprès d’une SCPI de santé ou d’une banque (comme Boursorama ou le Crédit Agricole etc).

Il est également possible d’acheter des parts de SCPI à crédit :

  • Via le crédit amortissable : dans cette situation, l’investisseur rembourse mensuellement le capital ainsi que les intérêts liés à l’emprunt.
  • Au crédit in fine : dans cette situation, le capital est remboursé à la fin du prêt.
  • Au crédit à la consommation : dans ce cas, la somme empruntée doit rester inférieure à 75 000 € et les taux d’intérêts seront les plus élevés.

Il est également possible de se procurer des SCPI sur le marché secondaire, en rachetant des parts à des associés souhaitant les vendre. Dans cette situation, il faut payer des frais supplémentaires de droits d’enregistrement.

► Lire également : Tout savoir sur les SCPI de logistique

Les frais à engager pour les SCPI

Tout d’abord, l’imposition sur les revenus des SCPI peuvent être sous la forme suivante :
●  Les revenus fonciers en tant que revenus locatifs (déclaration n°2044)
●  Les revenus financiers issus du placement de trésorerie de la SCPI sur des comptes.

En outre, investir dans une SCPI implique :

  • Des frais d’entrée (ou de souscription) se situant généralement entre 8 % et 10 % TTC. Ces frais incluent notamment les frais de notaire ainsi que les professionnels qui travaillent pour la SCPI. Ils sont prélevés au moment de la revente des parts de SCPI.
  • Des frais de gestion prélevés avant la distribution des rendements. Ils servent notamment à payer la taxe foncière, les travaux d’entretien, les dépenses locatives, les charges de copropriété etc. Plus la SCPI possède de biens, plus les charges seront élevées. Les frais de gestion financent notamment la publication trimestrielle de résultats et de performances, ou encore l’organisation d’assemblées générales.

Plus de contenu sur les différents types de SCPI :

Foire aux questions

🤷 Quels sont les risques des SCPI ?

Les risques des SCPI sont les suivants :
●     La faillite de la SCPI ce qui implique la perte du capital investi,
●     Le risque de liquidité pourrait faire subir une décote au moment de leur revente,
●     Le risque des loyers impayés qui induit la baisse des revenus locatifs.

🤔 Quels sont les frais d’acquisition d’une SCPI via une assurance-vie ?

Lorsque vous souscrivez une SCPI auprès d’une assurance vie, les frais d’acquisition s’élèvent entre 2 et 9,46 %. Si vous souscrivez en direct, les frais d’acquisition sont entre 6 et 12 %.

🤔 Quels sont les types de financement des SCPI ?

Il existe 2 types de financements de SCPI :
●     Les SCPI à capital fixe : elle comporte un nombre de parts de capital fixe, ce qu’on appelle “fonds fermé”. Lorsque des décisions telles que les augmentations de capital sont envisagées, elles sont débattues en Assemblée. Vous pouvez acquérir et revendre des parts sur le marché secondaire.
●     Les SCPI à capital variable : dans ce cas, le capital peut fluctuer librement. Les investisseurs peuvent souscrire des parts, les revendre et les liquider. Les prix des parts à l’achat et à la vente sont fixés au préalable.

🤔 Quels sont les critères à prendre en compte pour choisir une SCPI ?

Il faut prendre en compte de nombreux critères dont les suivants :
●     le prix des parts et le taux d’occupation de la SCPI,
●     L’évolution des dividendes et la stratégie d’investissement,
●     L’historique de la SCPI.