Quel taux de cotisation à l’Urssaf en profession libérale ?

taux de cotisation urssaf profession libérale

Lydia Mdjassiri

Mis à jour le 08 juillet 2021

Vous exercez une profession libérale et vous voulez connaître le taux de cotisation perçu par l’Urssaf ? Le montant des charges sociales dues à l’Urssaf est fixé en fonction de votre chiffre d’affaires ainsi que de votre activité professionnelle. Tacotax vous dit tout sur le taux s’appliquant dans votre situation et sur le calcul de vos cotisations !

Profession libérale : quel est le taux de cotisation Urssaf ?

Quel taux de cotisation payer à l’Urssaf en 2020 si on exerce une profession libérale ? Si vous vous demandez comment calculer les charges payées à l’Urssaf en profession libérale, sachez que lorsque vous travaillez sous le statut d’indépendant, le taux des cotisations sociales à payer à l’Urssaf est fixé en fonction de la nature de votre activité. Dans le cas d’une activité libérale, le taux de cotisation est de 22,2 %. À quoi correspond ce chiffre ?

Quelles cotisations pour l’Urssaf ?

Lorsque vous travaillez sous le régime de la micro-entreprise, calculer le montant de vos cotisations sociales est simple. Cela est dû au fait que les auto-entreprises bénéficient d’un régime social simplifié qui est appelé le régime micro-social

Pour le calcul de vos charges, il vous faut simplement prendre en compte les revenus professionnels perçus sur une période défini, qui correspond à un mois ou un trimestre en fonction de si vous avez choisi de déclarer vos revenus de manière mensuelle ou trimestrielle. Ensuite, vous y appliquer un taux forfaitaire indiqué par l’Urssaf ainsi qu’un taux de contribution à la formation professionnelle (CFP).

Comment calculer sa cotisation Urssaf ?

Les charges sociales dues à l’Urssaf (également appelée union de recouvrement des cotisations de sécurité sociale et d’allocations familiales) sont calculées d’après la profession que vous exercez. 

En effet, si vous travaillez sous le statut d’auto-entrepreneur et que vous avez déclaré exercer une activité libérale, le taux forfaitaire appliqué à votre chiffre d’affaires brut est de 22 %. Ajoutez à ce résultat 0,2 % de cotisation CFP et vous obtiendrez le montant de vos cotisations !

Bon à savoir

Il existe deux types d’activité libérale. On fait la différence entre les professionnels libéraux relevant de la Sécurité sociale et les activités relevant de la Caisse interprofessionnelle de prévoyance et d'assurance vieillesse (CIPAV). Mais le taux de cotisation à verser à l’Urssaf est le même dans les deux cas !

Si votre profession relève de l’artisanat ou d’activités commerciales, d’autres taux de cotisation auprès de l’Urssaf s’appliquent à vous. Retrouvez ici un récapitulatif des taux correspond à chaque activité indépendante :

Type d'activitéTaux de cotisation CFP*Taux de cotisation socialeTaux de cotisation total
Vente de marchandise, d'objets, de fournitures, de denrées à emporter ou à consommer sur place et fourniture de logement (BIC**)0,1 %12,8 %12,9 %
BIC artisanal (prestation de services)0,3 %22 %22,3 %
BNC*** (prestation de services)0,2 %22 %22,2 %
Activité libérale qui relève de la Sécurité sociale des indépendants au titre de l'assurance vieillesse0,2 %22 %22,2 %
Activité libérale qui relève de la CIPAV au titre de l'assurance vieillesse0,2 %22 %22,2 %

* Congé de Formation Professionnelle
** Bénéfices Industriels et Commerciaux
*** Bénéfices Non Commerciaux

Simuler ses charges sociales : comment faire ?

Vous pouvez trouver des simulateurs de cotisations sociales en ligne. L’Urssaf et le site service-public.fr propose en effet aux travailleurs indépendants de faire une estimation du montant de leurs charges. 

Ces simulations sont simples à utiliser. En effet, vous n’avez qu’à renseigner le montant de votre chiffre d’affaires au cours du trimestre ou du mois pour lequel vous réalisez le calcul. Vous devez ensuite préciser votre secteur d’activité pour que la simulation prenne en compte le taux forfaitaire adapté ainsi que la cotisation CFP. Pour une simulation de votre cotisation 2020 à l’Urssaf avec une profession libérale, le taux sera de 22,2 %.

Comment calculer le montant des cotisations sociales ?

Quelles charges pour un travailleur indépendant ?

Comme tous les travailleurs, vous devez payer certaines cotisations sociales obligatoires :

  • la contribution sociale généralisée et la contributions au remboursement de la dette, également appelées CSG et CRDS ;
  • la cotisation d’assurance maladie-maternité ;
  • la cotisation d’allocations familiales ;
  • la charge d’invalidité-décès ;
  • les cotisations de retraite servant au financement de la retraite de base et de la retraite complémentaire.

Les employeurs et les salariés doivent également s’acquitter de ces cotisations. Ce sont grâce à ces charges qu’il est possible d’avoir accès à une protection sociale tout au long de votre carrière professionnelle, ainsi qu’à des pensions de retraite à la fin de votre vie active.

Exonération de charges sociales : dans quels cas ?

Dans certains cas, il vous est possible d’être exonéré de cotisations sociales de manière partielle ou totale. Par exemple, si lors de la création de votre statut de travailleur exerçant une activité libérale, vous avez bénéficié de l’aide aux créateurs et repreneurs d’entreprise (ACRE), vous avez droit à une exonération partielle pendant la première année de votre activité. Il y a en revanche un plafond annuel de chiffre d’affaires à ne pas dépasser, qui est de 41 136 €.

Il est également possible d’être totalement exonéré de vos charges sociales :

  • dans le cas d’un chiffre d’affaires nul ;
  • si votre revenu professionnel ne dépasse pas 30 852 €.

Le saviez-vous ?

Dans le cadre de la crise sanitaire actuelle, et surtout en raison du reconfinement lié au covid, le prélèvement des cotisations par l’Urssaf est suspendu pour le mois de novembre 2020, pour les professions libérales ainsi que pour les autres travailleurs indépendants.

► Pour aller plus loin :

Foire aux questions

🤝 Pourquoi paye-t-on des cotisations sociales ?

Les charges sociales dont vous vous acquittez, que vous soyez chef d’entreprise, salarié ou indépendant, vous donne droit à des prestations sociales qui peuvent vous être utile tout au long de votre carrière professionnelle. C’est grâce à ces cotisations que vous bénéficiez d’une protection lors d’une période de chômage, d’un accident de travail ou encore dans le cas d’une invalidité.

Les charges servent aussi à financer les formations professionnelles. En effet, c’est la cotisation de formation professionnelle qui est destinée au paiement des formations auxquelles vous pouvez accéder au cours de votre vie active.

🤷 Comment régler mes cotisations sociales ?

Si vous êtes auto-entrepreneur, le paiement de vos charges sociales se fait sur la base de vos déclarations à l’Urssaf. Selon si vous avez opté pour une déclaration mensuelle ou trimestrielle, il vous faut déclarer vos revenus en ligne tous les mois ou trimestres sur le site de l’Urssaf. Rendez-vous sur votre espace professionnel pour déclarer vos revenus, vous pourrez ensuite voir directement à combien s’élèvent vos cotisations.

Vous n’avez pas d’autre opération à effectuer pour vous acquitter de vos charges, puisqu’elles sont prélevées automatiquement sur votre compte bancaire par l’Urssaf ! Mais si vous le souhaitez, vous pouvez opter pour le paiement par chèque ou encore par virement bancaire.