La retraite est une des préoccupations des Français au niveau financier qui s’inquiètent de ne pas bénéficier de ressources financières importantes pour subvenir à leurs besoins. La retraite par capitalisation fonctionne sur le principe que les actifs versent leurs cotisations dans un fonds, qui après des placements financiers, les distribuent sous forme de rente au moment de partir à la retraite. On l'oppose généralement à la retraite par répartition. Quels sont les principaux dispositifs de retraite par capitalisation en France ? Quel est le fonctionnement du nouveau Plan Épargne Retraite lancé en octobre 2019 par le gouvernement Macron ?

 

La retraite par capitalisation : principes et dispositifs sur le territoire français

Pour financer leur pension de retraite, les actifs actuels épargnent pour leur propre retraite, une épargne de manière individuelle. Les cotisations sont investies sur le marché financier ou immobilier. Le rendement varie en fonction du niveau des taux d'intérêt et par conséquent détermine le niveau des pensions futures restituées sous la forme d’une rente ou d’un capital lorsque l’épargnant décide de partir à la retraite après sa vie professionnelle.

Il existe plusieurs dispositifs de retraite par capitalisation en France :

  • contrats à cotisations définies qui varient selon le montant des versements auquel on doit rajouter les intérêts. Ils prennent la forme d’un contrat d’assurance-vie dans le cadre de l’entreprise à souscription obligatoire. La récompense financière sous forme d’un montant supplémentaire pour votre retraite sera versée via une rente viagère.
  • contrats à prestations définies offrent un montant défini à l’avance via l’employeur qui s’engage à verser les cotisations de manière régulière à un organisme de gestion. Le capital et les intérêts sont reversés sous la forme d’une rente aux salariés retraités.

La retraite par capitalisation reste facultative en France puisque les régimes obligatoires ont opté pour le principe de la retraite par répartition contrairement à certains pays comme les États-Unis ou les Pays-Bas.

Il est important de noter que la retraite par capitalisation est tributaire des marchés financiers, lors d’une crise financière importante, le capital de votre retraite se trouve abaissé de manière significative. La capitalisation varie également selon le niveau de l’inflation qui peut évoluer défavorablement sur l’accumulation du capital. Les salaires étant indexés généralement sur l’inflation, ce phénomène s'atténue sur la retraite par capitalisation.

Historiquement, la retraite par capitalisation était la norme commune au début du XXe siècle, les crises financières puis les deux Guerres Mondiales ont provoqué un changement de système global, les épargnants préférant se tourner vers le régime de la retraite par répartition pour s’assurer une tranquillité financière et diminuer la part d’aléatoire ainsi que la dépendance à la finance.

Le Plan d’Épargne Retraite : réforme et nouveau dispositif

Le 1er octobre 2019 marque le lancement du nouveau Plan d’Épargne Retraite qui donne la possibilité de développer une épargne-retraite à titre individuel ou dans un cadre professionnel. Son objectif principal est selon le gouvernement de renforcer l'attractivité de l'épargne de long terme et de l'orienter davantage vers le financement des entreprises. Les anciens produits d’épargne comme le PERP ou le PERCO étaient très difficiles à déchiffrer pour les actifs, ce qui provoque depuis des années une épargne-retraite très peu développée en France.

L’entreprise pourra proposer à ses salariés de manière facultative un nouveau PER collectif ou un plan d’épargne retraite obligatoire. Ces deux plans pourront être regroupés dans un PER unique pour simplifier l’épargne. L’épargnant à titre individuel pour préparer sa retraite avec un nouveau PER qui succède aux actuels contrats PERP et « Madelin ».

Les avantages de ce nouveau PER sont sa flexibilité puisque le transfert des droits pourra s’effectuer de manière simplifiée avec des frais financiers réduits. Les conditions de déblocage sont adaptées avec un retrait possible à tout moment lors de l’achat de votre résidence principale ainsi qu’en cas d’accident de la vie. L’épargne pourra être retirée au moment de la retraite sous forme de capital ou de rente viagère.

Fiscalité du Plan Épargne Retraite (PER)

La fiscalité est également améliorée puisque pour les épargnants les versements volontaires pourront être déduits de l’assiette de l’impôt sur le revenu selon le plafond. L’épargne issue de l’intéressement, de la participation et des abondements versés par l’employeur dans un PER d’entreprise est exonérée d’impôt sur le revenu. Pour encourager les Français à choisir ce PER, le gouvernement Macron a décidé que jusqu’au 1er janvier 2023, tout rachat d’un contrat d’assurance vie de plus de 8 ans fera l’objet d’un abattement fiscal doublé s’il est lié par la suite à un PER.

Le changement important concernant également l’harmonisation des règles concernant les Plan d’Épargne Retraite qu’ils soient individuels ou collectifs, les nouveaux PER partagent des règles identiques relatives aux modalités de sortie, de transfert et de fiscalité.

Le nouveau dispositif prévoit un investissement plus adapté sur le long terme concernant l’épargne puisque la gestion pilotée de l’épargne-retraite va offrir de meilleurs rendements aux épargnants souvent durement touchés par les faibles taux des autres produits d’épargne sur le marché bancaire.

Bon à savoir : les Français ont un niveau d’épargne parmi les plus élevés d’Europe (environ 500 Md€) malgré cela l’épargne retraite ne se développe que très peu puisqu’elle ne représente que 230 Md€.

Foire aux questions 

Que vont devenir les anciens dispositifs d’épargne retraite en 2019 et 2020 ?

Les titulaires d’un contrat PERP, Madelin ou Préfon pourront transférer leur épargne dans un nouveau plan d’épargne retraite à compter du 1er octobre 2019 ou le conserver avec des règles de fonctionnement identiques. Les anciens produits d’épargne-retraite seront fermés à la commercialisation dès le 1er octobre 2020 sauf s’ils se conforment aux nouvelles règles de l’épargne-retraite.

Comment s’applique le prélèvement à la source pour les retraites ?

Le prélèvement à la source s’applique à votre retraite depuis le 1er janvier 2019. La Direction Générale des Finances Publiques (DGFIP) transmet votre taux de prélèvement à votre caisse de retraite qui calcule et prélève le montant de l’impôt sur votre pension et le reverse de manière directe à l’administration fiscale.

Comment calculer le montant de sa retraite de base à taux plein ?

Pour calculer le montant de votre retraite de base vous devez d’abord déterminer votre salaire annuel moyen sur vos 25 meilleures années de revenus puis appliquer le taux de 50 % à ce salaire annuel moyen pour obtenir le montant de votre retraite de base à taux plein. Les salaires au fil des années seront revalorisés en fonction de l'évolution des prix en rapport avec la grille des coefficients de revalorisation. Vous pouvez également rajouter le montant de votre retraite complémentaire si vous appartenez au régime général.

►Lire aussi :

Appelez-nous

Nos experts sont disponibles de 9h à 19h du lundi au vendredi


Ou demandez à être rappelé gratuitement

Se faire rappeler

Etre rappelé gratuitement

Nos experts sont disponibles de 9h à 19h du lundi au vendredi

Merci de renseigner un numéro valide

Merci !

.

Connectez-vous !

Votre email n'est pas valideMot de passe oublié ?Merci de renseigner votre mot de passe

Déjà inscrit ?

Ouverture du service imminente !


Laissez-nous votre email pour la piqûre de rappel

Plus qu'une étape avant d'accéder à votre simulation !

Sécurisez votre compte pour accédergratuitement à votre simulation

Votre email n'est pas valideVotre numéroMerci de renseigner votre numéro de téléphone

En cliquant sur "Voir ma simulation" j'accepte lesCGU
et serai automatiquement inscrit afin de profiter des services de Tacotax

DEJA INSCRIT ?