L'Agirc-Arrco, la retraite complémentaire des cadres

Sommaire de l'article

L’Agirc et l’Arrco offrent aux cadres la possibilité de se constituer une retraite complémentaire. L'Agirc concerne uniquement les salariés cadres du secteur privé, peu importe leur convention collective. La fusion de ces deux caisses de retraite date de 2019, avec comme objectif principal de coordonner les règles de cotisations. Comment fonctionne la retraite complémentaire des cadres via la retraite Agirc ? Quels sont les changements à prévoir en 2019 avec la réforme des retraites initiée par le gouvernement Macron ?

Simulez vos économies d'impôts grâce au Plan Epargne Retraite

Simulation gratuite

La retraite complémentaire des cadres : le régime Agirc et son fonctionnement

La caisse de retraite AGIRC compte 4 millions de cotisants, elle est votre caisse de retraite complémentaire si vous êtes cadre du secteur privé de l’industrie, du commerce, des services et de l’agriculture. Elle se positionne comme la 2e caisse de retraite complémentaire des cadres, derrière la RAFP, la Retraite Additionnelle de la Fonction Publique en France.

La retraite complémentaire des salariés du secteur privé relève de l’Agirc-Arrco. La retraite Agirc-Arrco concerne la quasi-totalité des salariés de l’industrie, du commerce, et des services et de l’agriculture. Il s’agit d’un système de retraite par répartition et par points de manière contributive et solidaire. Les caisses Agirc-Arrco reçoivent les cotisations versées par les employeurs et les salariés. Elles déterminent les points retraite et se chargent de verser les pensions à tous les retraités. Il est important de préciser que la plupart des personnes appartenant au régime Agirc-Arrco sont affiliées à l'assurance-vieillesse du régime général de la Sécurité Sociale ; la Caisse Nationale d'Assurance-Vieillesse (CNAV).

Demander sa retraite Agirc-Arrco en ligne : la démarche en vidéo

Agirc-Arrco, un système à points

Retraite complémentaire : marquer le plus de points possible

Les cotisations versées pour la retraite complémentaire sont converties en points de retraite qui se cumulent par capitalisation sur votre compte personnel au début de votre carrière professionnelle. Lors du moment de votre départ à la retraite, tous vos points sont additionnés et le total de vos points est multiplié par la valeur du point à la date de votre départ. Le nombre de points acquis par les cadres se calcule en fonction de leur niveau de rémunération et de leur durée de cotisation.

Vous pouvez également cumuler des points lors de situations exceptionnelles lors de votre parcours comme des congés maternité, des arrêts maladie ou un accident du travail.

Pour vous tenir au courant de votre situation vis-à-vis de votre retraite future, vous pouvez demander un relevé de situation individuelle ou un entretien information retraite si vous dépassez 45 ans. La valeur du point Agirc s'établit actuellement à 0,4378 € et la valeur du point Arrco est en 2019 de 1,2588 €.

Fiscalité de la retraite complémentaire des cadres

Les cotisations versées à l'Agirc-Arrco sont soumises aux prélèvements sociaux :

  • Assurance-maladie : 1 %,
  • Contribution Sociale Généralisée (CSG) : 6,6 %,
  • Contribution au Remboursement de la Dette Sociale (CRDS) : 0,5 %,
  • Contribution Additionnelle de Solidarité pour l’Autonomie (CASA) à hauteur de 0.3 %.

La retraite de base des cadres est calculée selon le salaire annuel moyen avec les 25 meilleures années de salaires dans la limite du plafond de la Sécurité sociale applicable à chaque année.

Simulez vos économies d'impôts grâce au Plan Epargne Retraite

Simulation gratuite

Réforme des retraites en 2019 : changements importants pour les cadres

Réforme des retraites : des changements à venir
pour les cadres

Le gouvernement Macron mène actuellement en 2019, une refonte totale du système des retraites. Le système de cotisations a évolué dès le 1er janvier 2019 en modifiant le taux d’appel qui est porté de 125 % à 127 % avec deux tranches de cotisations :

  • la première tranche se situe entre le premier euro de cotisation et le montant équivalant au plafond de la Sécurité sociale selon la formule suivante : taux de cotisation = taux de calcul des points multiplié par le taux d'appel (7.87% = 6.20% x 127%)
  • la deuxième tranche correspond à la fourchette entre le montant du plafond de la Sécurité sociale et le montant correspondant à 8 plafonds de la Sécurité sociale soit la formule suivante : 21.59% = 17% x 127%

Les cotisations sont réparties entre l’employeur (60%) et le salarié (40%) sur une répartition de base qui peut être modifiée au bon vouloir de l’employeur toujours avec un avantage pour le salarié.

Le changement important concerne les retraites Agirc-Arrco qui grimperont de la même manière l'inflation jusqu'en 2022 avec la possibilité pour le régime de permettre à ses cotisants de bénéficier jusqu'à 0,2 point de hausse supplémentaire. Les pensions complémentaires des anciens salariés du privé seront  revalorisées d'1% au 1er novembre 2019.

Le système bonus-malus sur les retraites

Depuis janvier 2019, les salariés cadres prenant leur retraite à taux plein subissent 10 % d'abattement provisoire de pension Agirc-Arrco durant trois ans sauf s'ils acceptent de décaler leur départ d'une année. S’ils vont au-delà de cette année, leur pension de retraite pourra être majorée jusqu’à 30 % (avec quatre ans de décalage) avec une durée maximale d’une année. Un malus réduit de 50 % s’ils sont assujettis au taux réduit de CSG de 3,8 %. 

Fusion des régimes Agirc et Arrco

Les points Arrco et les points Agirc se regroupent dans un seul compte de points. Au 1er janvier 2019, les points Arrco sont devenus des points Agirc-Arrco sans conversion. Par contre, les points Agirc ont été convertis en points Agirc-Arrco selon le multiplicateur de 0,347791548.

Foire aux questions 

Comment calculer le montant exact de sa future retraite ?

Des simulateurs en ligne existent pour calculer le montant de sa retraite en affiche les droits que vous avez déjà obtenus auprès de vos caisses de retraite complémentaire. Vous pourrez ainsi étudier l’impact de votre âge de départ et de votre durée de cotisation sur le montant de votre future pension de retraite. Vous pouvez demander un relevé de carrière en ligne sur le site de votre régime qui vous permettra de connaître les droits obtenus auprès de tous vos régimes de retraite obligatoires de base et complémentaire. Un entretien information retraite est disponible pour les personnes dépendant du régime Agirc-Arrco s’ils ont plus de 45 ans.

Quelle fiscalité s’applique pour les retraites en 2019 ?

La retraite est soumise à l'impôt sur le revenu, les montants exacts sont transmis directement par votre caisse de retraite complémentaire, votre déclaration de revenus sera donc préremplie. Le prélèvement à la source s’applique aux retraites à compter du 1er janvier 2019, l’administration fiscale se charge d’établir avec les régimes de retraite le taux de prélèvement à appliquer à chaque paiement. Pour les retraités non imposables, aucun prélèvement ne sera effectué.

Comment fonctionne la persistance des droits pour les retraites complémentaires ?

De manière régulière et périodique, vous recevrez par voie postale un courrier ayant vocation à s’assurer de la persistance de vos droits à la retraite complémentaire en vous demandant une déclaration sur l’honneur de non-décès et une déclaration sur l’honneur de non-remariage pour les bénéficiaires d’une pension de réversion. Sans réponse du retraité, la caisse de retraite peut décider unilatéralement de suspendre le versement de votre retraite.

Lire aussi : 

Simulez vos économies d'impôts grâce au Plan Epargne Retraite

Simulation gratuite

Cet article vous a été utile ?