En théorie, une personne n'ayant jamais travaillé ne peut pas toucher de retraite. Pourtant il existe quelques exceptions qui permettent aux personnes en grandes difficultés de recevoir une somme qui leur permet de vivre. Qu'il s'agissent de parent au foyer, de personne ayant fait leur service militaire ou de personnes s'occupant d'un proche handicapé, certaines aides sont prévues. 

 

Le principe : pas d’activité professionnelle, pas de retraite

En principe et c'est toute la logique de la retraite. Pour percevoir une retraite il faut normalement avoir eu une activité professionnelle. Eh oui, vous connaissez sûrement l'expression "tout travail mérite salaire" et bien ici c'est la même chose "toute retraite mérite travail". En effet, tout travail (à condition qu’il soit déclaré) est obligatoirement assujetti en France à des charges sociales, dont des cotisations vieillesse. Comme vous le savez sûrement (vous le voyez tous les mois sur vos fiches de paie) ces dernières sont en partie prises en charge par l’employeur et en partie par le salarié. Si vous êtes TNS (travailleur non salarié) vous payez l'intégralité de vos cotisations sociales: artisans, commerçants, chefs d’entreprise, professions libérales. Pourquoi ? Car vous êtes votre propre patron.

Ce sont les cotisations vieillesse qui vous permettent de valider des trimestres dans les régimes de retraite de base. Les trimestres acquis pour permettent de gagner des points dans les régimes de retraite complémentaire. C'est en fonction du nombre de trimestres que vous avez passé à cotiser que se calculera votre pension de base. La pension complémentaire quant à elle est calculée selon le nombre de points cumulés.

Grâce à cette explication vous aurez sans doute compris qu'il n'est pas possible de toucher une retraite sans avoir travaillé. En théorie.... 

Les exceptions qui permettent d’avoir des droits à la retraite sans avoir d’activité professionnelle

La logique l'emporte dans la majorité des cas, mais il existe quelques exceptions où l’on peut se créer des droits à la retraite sans exercer une activité professionnelle.

Le service militaire

Les régimes de base accordent en règle générale un trimestre de retraite pour 90 jours de service militaire (dans la limite de quatre trimestres dans l’année), c'est également le cas pour les personnes qui n'ont pas cotisé ultérieurement à un régime de retraite. Mais attention cela concerne uniquement le régime de base, pour les régimes complémentaires c'est une autre histoire. Ces derniers n’octroient pas de points de retraite au titre du service national.

La retraite par catégorie socio-professionnelle

Le chômage

Bon à savoir: Si vous vous inscrivez à Pôle emploi sans avoir jamais travaillé auparavant, vous pouvez acquérir six trimestres de cotisation à la retraite, alors même que le demandeur d’emploi ne perçoit pas d’allocations chômage.

Les femmes/hommes au foyer et les aidants familiaux

Autre exception, un peu plus particulière: les personnes qui n'ont pas travaillé pour s'occuper de leurs enfants (de moins de 20 ans). Ainsi les mères ou les pères au foyer qui se sont occupés d'un enfant ou d’un proche en situation de handicap peuvent s’affilier à l’Assurance vieillesse des parents au foyer (AVPF). Sachez que cette affiliation volontaire est payante (mécanisme d’assurance volontaire, nécessitant de cotiser). L’assiette trimestrielle de cotisation correspond à 507 fois le Smic horaire (5.085 euros en 2019) sur laquelle est appliqué un taux de cotisation vieillesse de 17,75% en application de l’article D. 242-4 du Code de la Sécurité sociale (CSS). Soit une cotisation trimestrielle de 903 euros en 2019.

A compter de l’âge légal de départ à la retraite (62 ans), une pension de base est versée. Elle est calculée à partir :

  • des trimestres validés
  • comme si la personne concernée était payée au Smic brut

Malheureusement pas de retraite complémentaire si vous êtes affilié à l'AVPF, en effet il n'existe aucun équivalent. Elle est toutefois prise en charge par la Caisse d’allocations familiales (Caf) pour les parents au foyer, à condition :

  • qu’ils bénéficient de certaines prestations familiales (Paje, complément familial…)
  • que l’enfant soit âgé de moins de trois ans ou qu’ils élèvent au moins deux enfants (trois s’ils vivent en couple)
  • et que leurs revenus (ou ceux du couple) n’excèdent pas un certain montant.

Enfin, cette affiliation à l'AVPF devient gratuite si la personne à charge est un enfant handicapé ou un parent qui présente un taux d’incapacité permanente d’au moins 80%.

Le régime de retraite des auto-entrepreneurs 

Quelle retraite quand on n'a pas travaillé
Les personnes de plus de 65 ans n'ayant jamais travaillées
peuvent toucher l'Aspa qui s'élève à 868€ par mois

Le minimum vieillesse

Autre moyen de toucher un petite pension: l’allocation de solidarité aux personnes âgées (Aspa). En effet, à compter de 65 ans, les personnes n’ayant jamais travaillé peuvent y prétendre. Cette allocation fait partie des minima sociaux, elle a d'ailleurs remplacé le minimum vieillesse en 2006. L’Aspa est financée par le Fonds de solidarité vieillesse (FSV), c’est-à-dire la solidarité nationale. Il s’agit donc d’une prestation qui n’est pas issue de cotisations. L’ex-minimum vieillesse existe toujours, il est d'ailleurs encore versé sous certaines conditions:

  • L’âge 
  • il faut résider au moins six mois en France
  • ne pas dépasser un certain niveau de revenus annuels: 10.418,40 euros pour une personne seule et 16.174,59 euros pour une personne vivant en couple

Depuis le 1er janvier 2019, le montant de l’Aspa s’élève au maximum à 868,20 euros par mois pour un célibataire ou à 1.347,88 euros pour une personne qui vit en couple. Si il y a un dépassement, l'Aspa sera réduite afin qu'elle atteigne les plafonds cités précédemment. 

La retraite des non-cadres 

Foire aux questions

1157€ de retraite pour les étrangers n'ayant jamais travaillé, ça existe ? 

Une circulaire avait circulé il y a quelques année prétendant que des étrangers ne vivant pas en France et n'ayant jamais travaillés sur le sol français avais reçu des pensions de retraite s'élevant à 1157€ par mois. Soyons clair, il n'existe pas de retraite de 1157 euros pour un étranger n'ayant pas travaillé. Cependant, et la confusion vient sûrement de là, Il existe un dispositif appelé l'Aspa, dont nous avons parlé plus haut,  qui permet aux citoyens français et aux étrangers en situation régulière de bénéficier, sous conditions, d'un minimum pour vivre. Il n'y a donc aucun dispositifs dédiés spécialement pour les étrangers.

Les Français et les étrangers qui y sont éligibles n’ont pas besoin d’avoir cotisé pour y avoir droit. Comme nous le disions précédemment, il s'adresse principalement aux retraités de plus de 65 ans qui ont des revenus modestes. Il s’agit d’une aide dite différentielle, qui comble les revenus existant pour arriver à au montant plancher, qui n'atteint même pas le SMIC868€. Rappelons que cette aide touche environ 500 000 personnes.

Mais alors pourquoi le montant 1157 € apparaît ? Il correspond au montant de l'Aspa pour un couple en 2010. Aujourd'hui, ce montant a bien changé : 1246,97 euros par mois. Mais là encore, cela ne veut pas dire que tous les bénéficiaires (Français ou étrangers) touchent cette somme intégralement. 

Rappelons que si un étranger voudrait recevoir cette aide il devra répondre à certains critères:

  • être en situation régulière 
  • présents sur le territoire français depuis au moins 10 ans.

Nous sommes bien loin des rumeurs véhiculer il y a quelques années: il ne suffit donc pas à un étranger d'arriver sur le territoire français pour réclamer son ASPA et l'obtenir.

Bon à savoir: Même si il n'est pas obligatoire d'avoir travaillé pour toucher l'Aspa, sachez que la grande majorité ont déjà cotisé. Seuls 70 000 n’ont jamais cotisé. Sur ces 70 000 personnes bénéficiant de l'aide et n'étant rattaché à aucun régime de retraite, on comptait 24500 étrangers en 2016, soit 35,5% du total. Une proportion en légère baisse ces dernières années, du fait du durcissement des conditions d’accès. 

►Lire aussi : 

Appelez-nous

Nos experts sont disponibles de 9h à 19h du lundi au vendredi


Ou demandez à être rappelé gratuitement

Se faire rappeler

Etre rappelé gratuitement

Nos experts sont disponibles de 9h à 19h du lundi au vendredi

Merci de renseigner un numéro valide

Merci !

.

Connectez-vous !

Votre email n'est pas valideMot de passe oublié ?Merci de renseigner votre mot de passe

Déjà inscrit ?

Ouverture du service imminente !


Laissez-nous votre email pour la piqûre de rappel

Plus qu'une étape avant d'accéder à votre simulation !

Sécurisez votre compte pour accédergratuitement à votre simulation

Votre email n'est pas valideVotre numéroMerci de renseigner votre numéro de téléphone

En cliquant sur "Voir ma simulation" j'accepte lesCGU
et serai automatiquement inscrit afin de profiter des services de Tacotax

DEJA INSCRIT ?