La France comptait 4,7 millions de cadres en 2018, d'après l'INSEE. C'est 15% de la population active, contre seulement 5% il y a 40 ans. Le salaire moyen d'un cadre en France s'élève à 4 141 euros (données 2015), pour une durée de travail hebdomadaire de 43h environ. Et côté retraite, ça se passe comment pour les cadres en 2019 ? Quelle est la différence avec la retraite des non-cadres ? Combien faut-il d'années de cotisations pour toucher une retraite à taux plein en tant que cadre ? On fait le point.

 

La retraite des cadres en 2019

80 % des cadres en poste perçoivent un salaire annuel brut compris dans une fourchette de 35 000 à 85 000 €. Selon une étude publiée par l'Apec, le montant du salaire est proportionnel à la taille de l'entreprise. Ainsi, la rémunération brute médiane est de 45K dans les entreprises de moins de 50 salariés, de 49 k€ dans les entreprises de 100 à 249 salariés et de 51 k€ dans les entreprises de plus de 1000 salariés. 

Quelle que soit leur rémunération, les cadres comptent parmi les catégories socio-professionnelles les plus impactées financièrement par le départ en retraite. Le taux de remplacement (rapport entre la pension et les derniers revenus d'activité) est un peu inférieur à 60% pour un cadre. À titre de comparaison, il avoisine les 80% pour un salarié non cadre. En revanche, si plus de la moitié (57,2%) des retraités, tous statuts confondus, gagnent moins de 1 500 € nets par mois, la retraite des cadres est nettement plus élevée.

En comparaison, près de 13% des anciens indépendants touchent moins de 500 € de pension de retraite. 71% d'entre eux touchent une pension comprise entre 1 000 et 1 499 €.

Lire aussiQuelle retraite quand on n'a pas travaillé ?

CNAV : la retraite de base des salariés cadres

retraite des cadres cnav agirc
62 ans, l'âge légal de départ en retraite des cadres

Comme les salariés du secteur privé, les cadres sont affiliés au régime général de la Sécurité Sociale pour la protection et l'assurance-vieillesse. La caisse de retraite des cadres est donc la Caisse Nationale d’Assurance Vieillesse (CNAV). Ce régime, le plus important de France, comptait 17,2 millions de cotisants et 13,5 millions de retraités à fin décembre. Les affiliés de la CNAV versent des cotisations pour se constituer une retraite de base. Il faut savoir que ces cotisations sont prises en charge par le salarié et par son employeur.

Les taux de cotisation des cadres

Taux et assiette de cotisation pour la part salariale :

  • 6,90 % sur le salaire, dans la limiter du plafond de la Sécurité sociale ;
  • 0,35 % sur le montant total du salaire.

Taux et assiette de cotisation pour la part patronale :

  • 8,55 % du montant du salaire dans la limite du plafond de la Sécurité sociale ;
  • 1,85 % du montant total du salaire.

Calcul de la retraite des cadres

La retraite de base des cadres et non cadres est donc la même. La retraite de base se calcule à partir de x éléments :

  • de ses 25 meilleures années de salaires ;
  • du nombre de trimestres cumulés au cours de leur carrière ;
  • de la durée de cotisation requise.

Ce qui nous donne la formule de calcul suivante :

Salaire annuel moyen x Taux de liquidation x (Nombre de trimestres cumulés /Nombre de trimestres requis) = pension de retraite de base.

Passons ces différents éléments en revue.

Le Salaire Annuel Moyen

On parle de salaire annuel moyen (SAM), de revenu annuel moyen ou encore de salaire de base pour désigner la moyenne des 25 meilleures années de salaires dans la limite du Plafond Annuel de la Sécurité Sociale (PASS) applicable à chaque année.

D'après une étude menée par l'Apec (Association pour l’emploi des cadres), le salaire moyen d’un cadre en poste (salaire fixe + part variable) s’établit à 56 000 € annuels bruts. Quant au salaire médian, il correspond à 49 000 € annuels bruts. C’est-à-dire que 50% des cadres en poste perçoivent un salaire annuel supérieur à ce montant et les 50% restants un salaire inférieur.

Le saviez-vous ? Une analyse menée à partir de l’Échantillon interrégimes de retraités 2012 montre que la retraite moyenne des cadres du privé s’élève à 2 718 € par mois pour les hommes et 2 126 € pour les femmes. À titre de comparaison, le montant de retraite d'un cadre supérieur dans le secteur public s'élève à 3 118 € cette même année pour un homme et à 2 669 € pour une femme.

Le taux de liquidation

Le montant de la pension de retraite de base est calculé avec un taux de liquidation, qui correspond au pourcentage appliqué sur le salaire du cadre. Dans le secteur privé, il est de 50 % du salaire de base. Dans le public, il est de 75%.

Lorsque le salarié cadre atteint 62 ans, l'âge légal de départ en retraite en France (pour les actifs nés après 1955), il doit pouvoir justifier du nombre de trimestres requis pour liquider ses droits à taux plein. Autrement, sa pension subira une décote, un coefficient de minoration par trimestre manquant.

Attention à ne pas confondre l'âge légal de départ en retraite avec l'âge du taux plein. Le premier correspond à l'âge auquel les actifs (cadres ou non) peuvent liquider leurs droits à la retraite. En France, cet âge est fixé à 62 ans pour l'ensemble des actifs nés après 1955. Cela ne signifie pas pour autant qu'ils bénéficient du taux plein pour leur pension. 

L'âge du taux plein est celui auquel le taux de 50% s'applique automatiquement, et ce même si l'actif n'a pas validé le nombre de trimestres requis. Il est fixé à 67 ans.

Le nombre de trimestres et la durée de cotisation

Pour partir à la retraite en tant que cadre, combien d'années de cotisations sont nécessaires pour bénéficier du taux plein ? Tout dépend de l'année de naissance, qui détermine la durée d'assurance et l'âge légal du départ en retraite.

Année de naissance Nombre de trimestres requis Équivalent en années Âge légal de départ Âge du taux plein
1952 164 41 60 ans et 8 mois 65 ans et 8 mois
1953 165 41¼ 61 ans 66 ans 
1954 165 41¼ 61 ans et 4 mois 66 ans et 4 mois
1955 166 41 ½ 61 ans et 8 mois 66 ans et 8 mois
1956, 1957 166 41 ½ 62 ans 67 ans
1958, 1959, 1960 167 41 ¾
1961, 1962, 1963 168 42
1964, 1965, 1966 169 42 ¼
1967, 1968, 1969 170 42 ½
1970, 1971, 1972 171 42 ¾
1973 et après 172 43

L'Agirc-Arrco : la retraite complémentaire des cadres

agirc arrco système à points
L'Agirc-Arrco, un régime à points

Pour leur retraite complémentaire, ils cotisent à l’Agirc-Arrco. Né de la fusion en 2019 des régimes de retraite Agirc (Association générale des institutions de retraite des cadres) et Arrco (Association pour le Régime de Retraite Complémentaire des Salariés), le régime Agirc-Arrco assure la retraite complémentaire des salariés et cadres du secteur privé ainsi que des salariés du secteur agricole.

Comme tous les régimes de retraite complémentaire, l'Agirc-Arrco fonctionne à point. Tout au long de sa carrière, le cadre verse des cotisations, qui sont converties en points. Le nombre de points acquis dépend de la valeur du point à la date du versement. Lors du départ en retraite, le nombre de points cumulés est multiplié par la valeur du point à ce moment-là. C'est ce calcul qui permet d’obtenir le montant de la pension complémentaire à verser à l'ancien(ne) cadre.

Taux et assiettes de cotisation des cadres

Avec l'Agirc-Arrco, le taux de cotisation n’est pas le même pour tous : il varie en fonction du montant de la rémunération. 

  • tranche 1 : la partie du salaire inférieure (ou égale) à 3 377 € est au taux de cotisation de 7,87% ;
  • tranche 2 : la partie comprise entre 3 377 € et 27 016 € est au taux de 21,59 %.

Pour ces deux tranches, le taux de cotisation est de 20,55%, auquel on ajoute la Contribution Exceptionnelle Temporaire (CET) de 0,35% et l'Association pour la Gestion du Fonds de Financement (AGFF) de 2,20%.

Désormais, la valeur du point Agirc-Arrco est identique à la valeur du point Arrco. Les points Agirc sont donc convertis selon une formule garantissant une stricte équivalence des droits :

Valeur point Agirc (0.4378) / Valeur point Arrco (1.2588) = 0.347791548

En 2019, un point Arrco vaut 1,2588 €, soit une augmentation de 0,6% par rapport  au 1er novembre 2018

Foire aux questions

Quelle était la retraite moyenne des cadres en 2018 ?

Avec l'Agirc-Arrco, la retraite complémentaire s'élevait à 862,75 € par mois en moyenne pour les hommes et 347,75 € pour les femmes.

Quel est le montant de retraite d'une personne qui touche le SMIC ?

Le montant du SMIC est revalorisé d'une année sur l'autre. Il est actuellement de 1 521,25 € bruts mensuels contre 1 498,47 € en 2018. De ce fait, il est difficile de calculer avec exactitude la pension de retraite de base qu'une personne touchant le SMIC. Pour une personne ayant touché le SMIC tout au long de sa carrière professionnelle, il faut faire la moyenne des 25 meilleures années de salaire brut.

►Pour aller plus loin :

Appelez-nous

Nos experts sont disponibles de 9h à 19h du lundi au vendredi


Ou demandez à être rappelé gratuitement

Se faire rappeler

Etre rappelé gratuitement

Nos experts sont disponibles de 9h à 19h du lundi au vendredi

Merci de renseigner un numéro valide

Merci !

.

Connectez-vous !

Votre email n'est pas valideMot de passe oublié ?Merci de renseigner votre mot de passe

Déjà inscrit ?

Ouverture du service imminente !


Laissez-nous votre email pour la piqûre de rappel

Plus qu'une étape avant d'accéder à votre simulation !

Sécurisez votre compte pour accédergratuitement à votre simulation

Votre email n'est pas valideVotre numéroMerci de renseigner votre numéro de téléphone

En cliquant sur "Voir ma simulation" j'accepte lesCGU
et serai automatiquement inscrit afin de profiter des services de Tacotax

DEJA INSCRIT ?