1. Retraite : le guide ultime pour bien la préparer

  2. Tout sur votre relevé de carrière

  3. Pourquoi demander un relevé de carrière pour sa retraite ?

Pourquoi demander un relevé de carrière pour sa retraite ?

Sommaire de l'article

Vous ne comprenez pas pourquoi demander un relevé de carrière pour votre retraite ? Avant de profiter d’une retraite paisible, vous devez procéder à des démarches spécifiques, la demande de ce document faisant partie du process à mettre en application. Essentiel, le relevé de carrière répertorie l’ensemble de vos expériences professionnelles et permet à vos organismes de retraite de valider vos trimestres et d’estimer le montant de vos futures pensions. Vous cherchez à en savoir plus sur la demande du relevé de carrière pour votre retraite ? Tacotax vous conseille. 

Simulez vos économies d'impôts grâce au Plan Epargne Retraite

Simulation gratuite

Demander un relevé de carrière pour sa retraite… oui mais pourquoi ?

Le relevé de carrière est un document très important dans le cadre d’un départ à la retraite puisqu’il joue 3 rôles majeurs. En effet il vous permet : 

  • de calculer le montant de vos pensions de retraite ; 
  • d’estimer la date de votre départ en retraite ; 
  • de vérifier qu’aucune erreur n’a été commise. 

Relevé de carrière et calcul des pensions de retraite

Le relevé de carrière est le document à obtenir si vous voulez demander la liquidation de votre retraite. Grâce au relevé de carrière pour votre retraite, vous avez la possibilité de consulter à un moment X le nombre de trimestres que vous avez acquis et validés depuis le début de votre carrière professionnelle.

Ce document vous permet ainsi d’estimer vous-même le montant de la pension retraite auquel vous pourrez prétendre une fois que votre vie professionnelle arrivera à son terme. 

Relevé de carrière et date de départ à la retraite

Obtenir un relevé de carrière vous permettra également d’estimer la date de votre départ à la retraite et ce, quel que soit le secteur dans lequel vous travaillez.

Que vous exerciez dans le monde agricole ou dans la Fonction publique ne change rien : les outils en ligne proposés par votre organisme de retraite vous permettent d’estimer la date de votre départ à la retraite à partir des informations contenues dans votre relevé de carrière. 

► Lire aussi : CNAV : où trouver son relevé de carrière pour sa retraite ?

Relevé de carrière et régularisation des erreurs

En consultant votre relevé de carrière, vous pouvez vous assurer qu’aucun oubli n’a été fait pour votre retraite. En effet, il peut arriver que des trimestres ait été oubliés. C’est parfois le cas pour des trimestres acquis à l’étranger ou lors d’un premier job étudiant.  

Si vous constatez un oubli ou une erreur dans votre relevé de carrière, vous pouvez en demander la régularisation auprès de votre caisse de retraite. C’est cet organisme qui vous indiquera avec précision les documents que vous devrez lui transmettre afin de mettre à jour votre situation. Il pourra par exemple vous demander : 

  • les originaux de vos bulletins de paie afin de prouver que vous avez bien travaillé à la période énoncée ; 
  • une attestation de paiement de Pôle Emploi pour justifier d’une période de chômage. 

Accessible dès l’âge de 55 ans, la régularisation de votre relevé de carrière en cas d’oubli est essentielle puisque c’est sur la base des informations contenues dans ce document que l’âge de votre départ à la retraite ainsi que vos cotisations sont évalués. 

Le relevé de carrière pour la retraite, qu’est-ce que c’est ? 

Lors de votre tout premier emploi, l’Assurance retraite a ouvert pour vous un compte individuel vous permettant d’avoir une vue d’ensemble sur vos droits à la retraite au cours de votre carrière. Créé en parallèle de ce compte individuel, le relevé de carrière est un document qui reprend toutes les informations relatives à votre carrière professionnelle. Il est actualisé chaque année à partir des informations transmises par l'employeur. 

Toutes les activités que vous avez exercées y sont indiquées sur la base des déclarations sociales effectuées par chacun de vos employeurs. Ainsi, un relevé de carrière indique toujours : 

  • le nombre de trimestres que vous avez acquis suite à des périodes de travail (salarié, indépendant ou agricole) dans une limite de 4 trimestres par an ; 
  • le nombre de trimestres validés suite à des périodes de service militaire, d’arrêt maladie, de congé maternité ou encore de périodes de chômage ; 
  • le nombre de trimestres qui ont été rachetés
  • le montant brut de vos revenus ; 
  • vos prénoms et noms, ainsi que votre date de naissance et votre numéro de sécurité sociale
Bon à savoir : un relevé de carrière n’indique jamais la dernière année de travail. Dans la mesure où l’employeur procède aux déclarations sociales de l’année X le 31 mars au plus tard de l’année X+1, il est tout à fait normal de constater un décalage sur ce document. 

    Comment demander un relevé de carrière pour sa retraite ?

    Il est possible d’accéder à votre relevé de carrière à tout moment de votre vie professionnelle en vous rendant sur le site internet de l’Assurance retraite. Il vous suffira tout simplement de vous connecter à votre compte avec votre numéro de Sécurité sociale et un mot de passe ou de vous identifier via France Connect. 

    Si vous n’êtes pas franchement féru des nouvelles technologies, pas de problème : la démarche peut aussi être réalisée par courrier ou en direct en vous rendant dans les locaux de votre caisse de retraite. 

    Le saviez-vous ? Si au cours de votre carrière professionnelle vous avez été affilié à plusieurs régimes, n’oubliez pas de demander un relevé de carrière auprès de chacun d’entre eux ! Vous devrez également procéder à cette démarche auprès de votre système de retraite complémentaire.

    Bien que le relevé de carrière puisse être demandé à tout moment, dans le cadre d’un départ à la retraite mieux vaut le demander au moins 1 an à 1 an et demi avant la date à laquelle vous pensez mettre fin à votre vie professionnelle. Dans l’hypothèse où vous constatez une erreur, mieux vaut prévoir le temps nécessaire pour la corriger. 

    Relevé de situation individuelle, c'est quoi ? À partir de l’âge de 35 ans, un document appelé le relevé de situation individuelle vous sera transmis tous les 5 ans. Vous y retrouverez l’ensemble des droits que vous avez acquis depuis le début de votre carrière professionnelle, tous régimes de retraite confondus. Vous pourrez donc vérifier régulièrement si aucune erreur n’a été commise. 

    Pour aller plus loin :

    Foire aux questions

    🤔 Qui peut demander un relevé de carrière ?

    Le relevé de carrière est un document personnel et confidentiel. Autrement dit, seul le principal concerné peut demander à l’obtenir. Pour demander un relevé de carrière, il faut toutefois avoir cotisé à un régime de retraite Français au cours de sa carrière professionnelle, telles que la CNAV (Caisse nationale de l’assurance vieillesse), la MSA (pour les travailleurs du monde agricole), le CRPCEN (pour les notaires et clercs de notaire) ou encore le CARMF (pour les médecins). Bien entendu, cette liste est loin d’être exhaustive !  

    🤝 Comment connaître le nombre de trimestres cotisés au cours de ma carrière professionnelle ?

    Si vous avez besoin de savoir avec précision le nombre de trimestres que vous avez cotisé, il vous suffit de vous connecter à votre espace personnel sur le site internet de votre caisse de retraite. Vous aurez la possibilité de consulter votre relevé de carrière, document sur lequel est justement indiqué le nombre de trimestres cotisés

    🤔 Combien de trimestres dois-je avoir cotisé pour bénéficier d’une retraite à taux plein ?

    Si vous envisagez de partir à la retraite, vous devez avoir atteint un âge minimum allant de 60 à 62 ans en fonction de votre année de naissance (sauf si vous êtes éligible à la retraite anticipée pour carrière longue).

    Atteindre l’âge légal du départ à la retraite ne vous assure toutefois pas de bénéficier de vos pensions de retraite à taux plein ! Pour ce faire, vous devez avoir cotisé un certain nombre de trimestres, celui-ci dépendant là encore de votre année de naissance. Ainsi, si vous êtes né entre 1961 et 1963, il vous faudra 168 trimestres tandis qu’il vous en faudra 172 si vous êtes né à partir de 1973. 

    Simulez vos économies d'impôts grâce au Plan Epargne Retraite

    Simulation gratuite

    Cet article vous a été utile ?