Le dispositif de départ en retraite anticipé pour carrière longue permet aux actifs ayant commencé à travailler entre 14 et 20 ans de partir à la retraite avant les autres. Créé en 2003, par la loi du 21 juillet sur les retraites (loi Fillon), ce mécanisme est l’un des rares du système des retraites actuel à être épargné par la réforme prévue pour 2020. 

 

Réforme des retraites : les « carrières longues » maintenues en 2019

Véritable tsunami, le projet de réforme des retraites amorcé en 2019 renverse intégralement le système en place actuellement : suppression des régimes à trimestres, instauration d’un système universel, disparation des régimes spéciaux, révision des modalités de calcul, des droits familiaux, de la pension de réversion, etc. Finis, les trimestres et annuités, l’âge du taux plein, etc. Un projet d’ampleur qui est loin de faire l’unanimité auprès des assurés. Dans le tourbillon de la réforme, un dispositif semble tenir bon : celui des carrières longues.

Les préconisations du Haut commissaire à la réforme des retraites Jean-Paul Delevoye s’opposaient à la suppression des carrières longues pour les assurés qui avaient commencé à travailler avant 20 ans. Par conséquent, le Premier ministre Édouard Philippe a annoncé en décembre 2019 que ce dispositif serait maintenu.

►Lire aussi : Le calendrier de la réforme des retraites

Qu’est-ce que le départ anticipé pour carrière longue et qui peut en bénéficier ?

trimestres validés carrière longue
Les congés maternité sont comptabilisés pour la carrière longue

La possibilité de partir en retraite anticipée (avant 62 ans) existe dans la quasi-totalité des régimes de retraite, à l’exception des professions libérales. Ce mécanisme prévoit que les salariés et fonctionnaires ayant commencé à travailler entre 14 et 20 ans, sans discontinuer, peuvent liquider leurs droits à la retraite (de base) avant l’âge légal. Selon leur année de naissance et le nombre d’années travaillées, l’âge de la retraite peut descendre jusqu’à 56 ans.

Sans décote ni pénalités. Cela dit, remplir les conditions d’âge ne suffit pas. Encore faut-il pouvoir justifier d’un certain nombre de trimestres cotisés, ainsi que d’une durée minimale d’assurance au début de l’activité.

Bon à savoir : des dispositions spécifiques concernant le départ anticipé existent dans la fonction publique. Certains fonctionnaires de catégorie active, comme les militaires, peuvent, sous conditions, partir en retraite après 17 ans de service.

Les trimestres retenus pour le calcul des droits à la retraite, et l’éligibilité à la retraite anticipée, sont ceux effectivement travaillés, dits « cotisés » ainsi que ceux dits « assimilés ». Il s’agit de périodes chômées, mais qui sont tout de même prises en compte pour valider la durée d’assurance. Il s’agit :

  • du service militaire ;
  • du chômage (dans la limite de 4 trimestres) ;
  • de la maternité ;
  • des congés formation ;
  • de la maladie/incapacité temporaire (dans la limite de 4 trimestres) ;
  • de la pension d’invalidité (dans la limite de 2 trimestres) ;
  • des périodes prises en compte dans le Compte Professionnel de Prévention (CEP)
Bon à savoir : les périodes de volontariat associatif, comme les services civiques, sont prises en compte pour la durée d’assurance dans le régime générale, mais pas dans la durée cotisée.

Combien de trimestres doit-on valider pour une carrière longue ?

Tout dépend de l’année de naissance. L’âge de départ à la retraite pour carrière longue pour une personne née en 1961 ne sera pas le même que si elle était née en 1953. Le nombre de trimestres cotisés (qui détermine l’âge minimum d’ouverture des droits) dépend également de l’âge auquel l’assuré a commencé à travailler. Mais ce n’est pas tout, cet âge de commencement d’activité détermine également celui l’âge d’ouverture des droits :

  • début de carrière à 16 ans : vous pouvez demander votre départ à la retraite dès 58 ans ;
  • début de carrière à 20 ans : vous pouvez demander votre départ à la retraite dès 60 ans ;

Prenons l’exemple d’une personne née en 1960. Si elle a commencé à travailler à 16 ans, elle devra justifier de 175 trimestres pour valider une « carrière longue » et partir en retraite à 58 ans. Si elle a commencé à travailler à 20 ans, il lui faudra valider 167 trimestres pour un départ à 60 ans.

Pour une retraite anticipée au motif d’une carrière longue et une naissance en 1963, les durées d’assurance sont de :

  • 176 trimestres pour un début d’activité à 16 ans ;
  • 168 trimestres pour un début à 20 ans.

Si vous avez commencé à travailler avant 20 ans, et souhaitez partir en retraite anticipée pour carrière longue, vous devez justifier d’une durée de cotisation comprise entre :

  • 165 trimestres si vous êtes né(e) en 1953 ;
  • 165 et 169 trimestres si vous êtes né(e) en 1954 ;
  • 166 et 170 trimestres en 1955 ;
  • 166 et 174 trimestres en 1956 et 1957 ;

Bon à savoir : les années 1956 et 1957 sont un peu à part, car, dans le cadre des carrières longues, ce sont les seules générations qui admettent 3 âges possibles pour la retraite anticipée :

  • 56 ans et 3 mois (début d’activité à 16 ans) si l’assuré(e) justifie de 174 trimestres ;
  • 59 ans et mois (idem) avec 170 trimestres
  • et 60 ans (début d’activité à 20 ans) avec 166 trimestres.
  • entre 167 et 175 trimestres en 1958,195 9 et 1960 ;
  • entre 168 et 176 trimestres en 1961, 1962 et 1963 ;
  • entre 169 et 177 trimestres en 1964, 1965 et 1966 ;
  • entre 170 et 178 trimestres en 1967, 1968 et 1969 ; 
  • entre 171 et 179 trimestres en 1970, 1971 et 1972 ;
  • entre 172 et 180 trimestres pour les générations nées en 1973 et après.

La réforme 2019 n’impacte pas les carrières longues. Les assurés remplissant les conditions d’âge et de cotisation peuvent donc, en 2020, déposer une demande de retraite anticipée auprès de leur caisse de retraite. En revanche, certaines professions, comme les sagefemmes et les aide-soignants de la fonction publique hospitalière pourraient voir leurs conditions d’âge minimum de départ en retraite rallongées, avec la réforme, afin d’être alignées sur celles du libéral et du privé. Une mesure pénalisante, notamment pour les femmes, principales occupantes de ces postes.

Lire aussi : Réforme des retraites : pourquoi il faut miser sur l’épargne

Comment demander sa retraite anticipée pour carrière longue ?

réforme des retraites carrière longue
Retraite anticipée : faites le point sur vos droits avec un conseiller

Afin que la démarche se passe le mieux possible, il est conseillé, dès 50 ans, de faire le point sur vos droits à la retraite. Pour être recevable, la demande de retraite anticipée pour carrière longue doit répondre aux critères d’âge et de durée de cotisation. Vous devez donc pouvoir justifier de tous vos trimestres cotisés et/ou assimilés. Pour cela, rassemblez tous vos relevés de carrière. S’il relève des périodes manquantes, il vous faudra remplir un questionnaire. Si la reconstitution de carrière est réalisée, demandez une étude préalable. En effet, avant le dépôt de la demande de pension, une étude préalable sera effectuée.

À l’issue de cette étude, votre caisse de retraite vous remettra deux documents ; votre attestation de situation vis-à-vis de la retraite anticipée, ainsi qu’une demande de retraite anticipée. Ce n’est qu’une fois en possession de ces justificatifs que vous pourrez déposer une demande de retraite anticipée pour carrière longue.

Foire aux questions

Y aura-t-il une réforme des retraites sur les carrières longues en 2025 ?

Non, le système universel est prévu pour entrer en vigueur à partir du 1er janvier 2025. Les premières générations concernées par la réforme des retraites seraient donc les actifs nés à partir de 1963, qui auront 62 ans en 2025.

Existe-t-il un simulateur de départ en retraite avec carrière longue ?

Les différentes caisses de retraite françaises disposent de nombreux outils et simulateurs permettant à leurs assuré(e)s d’estimer leurs droits à la retraite en ligne. 

Appelez-nous

Nos experts sont disponibles de 9h à 19h du lundi au vendredi


Ou demandez à être rappelé gratuitement

Se faire rappeler

Etre rappelé gratuitement

Nos experts sont disponibles de 9h à 19h du lundi au vendredi

Merci de renseigner un numéro valide

Merci !

.

Connectez-vous !

Votre email n'est pas valideMot de passe oublié ?Merci de renseigner votre mot de passe

Déjà inscrit ?

Ouverture du service imminente !


Laissez-nous votre email pour la piqûre de rappel

Plus qu'une étape avant d'accéder à votre simulation !

Sécurisez votre compte pour accédergratuitement à votre simulation

Votre email n'est pas valideVotre numéroMerci de renseigner votre numéro de téléphone

En cliquant sur "Voir ma simulation" j'accepte lesCGU
et serai automatiquement inscrit afin de profiter des services de Tacotax

DEJA INSCRIT ?