Mesure phare du quinquennat d’Emmanuel Macron, la réforme des retraites promet l’instauration d’un système universel à points. Fortement décrié par une majorité des actifs français, le projet de loi signe la fin des régimes spéciaux et de leurs avantages. Dans ce contexte, quels changements apportera la réforme de la retraite pour un militaire ? Pourront-ils conserver les la notion de métier à risque ? Tacotax fait le point sur le régime de retraite des militaires et comment il sera impacté par la réforme.

 

Quelle retraite pour un militaire ?

Quel impact aura la réforme des retraites prévue par le gouvernement sur les militaires et leurs pensions ? En premier lieu, il est important de rappeler le système actuellement en place.

La cotisation des militaires

retraite militaire calcul
La durée du service militaire détermine l'âge de départ en retraite.

Depuis l’année 2014, les Français entrant dans l’institution militaire ont un droit de pension dès lors qu’ils justifient de deux années de service. Chaque année de service qu’un militaire effectue lui permet de cotiser 4 trimestres pour sa retraite. Les militaires passant l’intégralité de leur carrière dans l’armée peuvent alors jouir d’une pension de retraite complète. Cependant, une grande majorité des militaires fait une carrière courte. À partir de là, plusieurs situations entrent en jeu : 

  • Un militaire quittant l’armée sans avoir effectué le minimum de 15 années de service recevra sa pension de retraite de manière différée lorsqu’il aura 62 ans, l’âge minimum légal de liquidation de la pension. Le montant de cette dernière sera calculé en fonction du nombre d’années effectives dans l’armée.
  • Un non-officier quittant l’armée après 15 à 17 ans de service ou un officier quittant l’armée après 15 à 27 ans de service touchera sa pension de retraite également en différé, mais à 52 ans. Le montant sera, encore une fois, proportionnel aux trimestres qu’il aura validés.
  • Un non-officier ayant servi pendant 17 ans ou un officier ayant servi pendant 27 ans touchera immédiatement sa pension de retraite, et ce peu importe son âge.

► Lire aussi : Le calendrier de la réforme des retraites

Le calcul de la retraite

Si le calcul de la retraite d’un militaire dépend en partie de son rang, plusieurs éléments entrent en compte au moment de la liquidation de la pension militaire. 

Après 15 ans de service, les militaires ont la possibilité d’obtenir des bonifications pour campagne, tandis que la 17e année donne droit à la bonification du cinquième. Ces dernières sont en réalité l’équivalent de trimestres cotisés supplémentaires, qui trouvent leur utilité dans le fait qu’elles gonflent le taux de calcul de la retraite des militaires.

Tout comme les fonctionnaires, le taux pris en compte pour calculer le montant de leur pension de retraite est de 75 %. Avec les bonifications gagnées, ce taux pourra passer à 80 %, augmentant alors sensiblement le montant de leur pension. 

Pour calculer le montant exact de la pension de retraite d’un militaire dans l’ancien régime, le calcul sera le suivant : 

(Taux de calcul (75 % ou 80 %) x salaire de base des 6 derniers mois) x nombre de trimestres acquis / nombre de trimestres requis. 

Les primes et autres indemnités reçues ne sont pas prises en compte dans ce calcul. Seulement, du fait du nombre conséquent de militaires effectuant une carrière courte à l’armée, 75 % des retraités militaires reprennent une autre activité professionnelle après leur service. Ces derniers bénéficient alors de nouveaux droits à la retraite, et cotiseront des trimestres supplémentaires. La pension militaire et la pension de retraite civile seront alors additionnées pour créer une pension de retraite globale.

► Lire aussi : La réforme des retraites dans la fonction publique hospitalière

Liquidation des droits

Le régime de retraite des militaires leur donne droit à un départ en retraite anticipée sans âge légal de liquidation des droits. C’est la durée minimale de service qui est prise en compte, leur permettant ainsi de partir en retraite à partir de 43 ans s’ils le souhaitent, à condition de justifier de 27 années de service pour les officiers ou de 17 années de service pour les non-officiers. Ainsi, partir en retraite est possible pour un militaire après 20 ans de service à condition qu’il soit non-officier. Un officier devra patienter encore 7 ans.

À noter également que le service militaire est considéré comme des trimestres assimilés dans le régime de base, et permet ainsi de cotiser pour la retraite. 

La réforme des retraites pénaliste-t-elle les militaires ?

Un système universel

Le régime de retraite universel proposé par Jean-Paul Delevoye dans son rapport remis au Premier ministre Édouard Philippe signe la suppression de l’intégralité des régimes spéciaux. Fonctionnaires, salariés du privé, auto-entrepreneurs, agriculteurs, agents de la fonction publique ou encore cheminots seraient alors affiliés au même régime avec un même taux de cotisation et un même âge de départ en retraite. 

Système plus juste pour le gouvernement et trahison pour des millions d’actifs français, la réforme des retraites est loin d’avoir fait l’unanimité. Prévue depuis l’année 2018, elle prend un tournant en 2019 lorsque la réforme de la retraite révèle ses grandes lignes : les militaires, au même titre que les fonctionnaires et de nombreux autres actifs manifestent leur désaccord, conscient de la baisse de leur pension qu’une telle réforme entraînerait. 

► Lire aussi : Que va changer la nouvelle réforme des retraites pour les femmes ?

Le cas des militaires

réforme retraite militaire 2025
Pénibilité et dangerosité : la réforme ne privera pas les militaires d'un départ anticipé.

Tout comme les fonctionnaires, le montant de la pension de retraite des militaires est calculé selon leur salaire des six derniers mois : un avantage conséquent, puisque la fonction de militaire ouvre rarement la voie à des salaires élevés en début de carrière, mais confortables en fin de carrière. Seulement, avec le projet de réforme du gouvernement, ce sera l’ensemble de la carrière qui servira de base à ce calcul. Fatalement, le montant de pension baissera. 

En revanche, le gouvernement a bien précisé que toutes les primes touchées au cours de la carrière seraient également prises en compte au moment du calcul du montant de la pension de retraite. 

Bien que le rapport Delevoye prévoit en 2019 un maintien de la RJI (retraite à jouissance immédiate) pour les militaires après la réforme de la retraite, ces derniers n’hésitent pas à faire part de leurs doutes dans les médias et sur les forums en ligne, affirmant que ces dispositions fragilisent notre modèle d’armée. 

Le Président de la République a tenu à préciser que rien ne changerait quant au calcul des pensions de retraite des militaires et que des points gratuits pourront être octroyés dans certaines situations, compte tenu de la dangerosité du métier. La bonification est également censée rester en vigueur. 

Quoi qu’il en soit, la future réforme de la retraite concerne les militaires nés à partir du 1er janvier 1975, le nouveau système entrant en vigueur dès le 1er janvier 2025, de façon progressive. 

► Lire aussi : Réforme des retraites : ce qui va changer pour mon épargne

Foire aux questions

Quel est le salaire d’un militaire ? 

En moyenne, un militaire touche 35 000 euros brut par an. Les jeunes recrues sont rémunérées au SMIC lorsqu’ils débutent leur carrière. 

Quels trimestres sont pris en compte pour la retraite ?

Dans le régime général actuel, on comptabilise la durée d’assurance (soit les trimestres validés) en additionnant les trimestres cotisés (lorsqu’on travaille) et les trimestres assimilés : il s’agit de trimestres donnés de droit si l’actif a des périodes courtes de cessation d’activité (congé maternité, arrêts maladie, etc.). 

Quelle retraite pour les enseignants ?

En tant que fonctionnaires, les enseignants voient leur retraite calculée selon les six derniers mois d’activité dans leur régime actuel. Le montant moyen de la pension de retraite des enseignants est de 2500 € brut par mois. La réforme pourrait leur faire baisser cette pension de 20 à 30 %. Cliquez ici pour en savoir plus.

Lire aussi : Que va changer la réforme des retraites pour les libéraux ?

Appelez-nous

Nos experts sont disponibles de 9h à 19h du lundi au vendredi


Ou demandez à être rappelé gratuitement

Se faire rappeler

Etre rappelé gratuitement

Nos experts sont disponibles de 9h à 19h du lundi au vendredi

Merci de renseigner un numéro valide

Merci !

.

Connectez-vous !

Votre email n'est pas valideMot de passe oublié ?Merci de renseigner votre mot de passe

Déjà inscrit ?

Ouverture du service imminente !


Laissez-nous votre email pour la piqûre de rappel

Plus qu'une étape avant d'accéder à votre simulation !

Sécurisez votre compte pour accédergratuitement à votre simulation

Votre email n'est pas valideVotre numéroMerci de renseigner votre numéro de téléphone

En cliquant sur "Voir ma simulation" j'accepte lesCGU
et serai automatiquement inscrit afin de profiter des services de Tacotax

DEJA INSCRIT ?