Quel est le montant des cotisations sociales en France ?

Sommaire de l'article

En France, les cotisations sociales sont payées conjointement par les salariés et par leurs employeurs au travers des cotisations patronales et salariales. En raison de la multiplicité des cotisations qui existent, il n’est pas toujours évident de comprendre ce qui est à payer ou non, et pourquoi. Alors, quel est le rôle des cotisations sociales en France ? Comment calculer leur montant ? Tacotax vous répond. 

Simulez vos économies d'impôts grâce au Plan Epargne Retraite

Simulation gratuite

Le montant des cotisations sociales 2020 en France

Voici le tableau des cotisations et des contributions sociales en France. Pour chacune est précisé l’assiette qui sert de base pour calculer le montant des cotisations sociales, le taux en vigueur au 1er janvier 2020 de la part patronale et le taux en vigueur au 1er janvier 2020 de la part salariale :

ChargesTaux globalPart salarialePart employeurAssiette
Assurance maladie*7,3 % ou 13 % 7,3 % ou 13 %Salaire total
Assurance vieillesse (plafonnée)15,4 %6,9 %8,5 %Salaire limité à 1x le PASS**
Assurance vieillesse (déplafonnée)2,3 %0,4 %1,9 %Salaire total
Allocations familiales3,4 % ou 5,2 % 3,4 % ou 5,2 %Salaire total
Chômage4 % 4 %Salaire limité à 4x le PASS
Cotisations AGS***0,15 % 0,15 %Salaire limité à 4x le PASS
Contribution au dialogue social0,016 % 0,016 %Salaire total
CSG déductible****6,8 %6,8 % 98,25 % du salaire < 4 PASS
CSG non déductible2,4 %2,4 % 98,25 % du salaire < 4 PASS
CRDS*****0,5 %0,5 % 98,25 % du salaire < 4 PASS
FNAL (+ de 50 salariés)******0,5 % 0,5 %Salaire total
FNAL (- de 50 salariés)0,1 % 0,1 %Salaire limité à 1x le PASS
Solidarité autonomie0,3 % 0,3 %Salaire total

* Maladie, maternité, invalidité, décès et contribution solidarité autonomie (CSA).
** Plafond annuel de la Sécurité sociale.
*** Régime de garantie des salaires.
**** Contribution Sociale Généralisée.
***** Contribution pour le remboursement de la dette sociale.
****** Fonds National d'Aide au Logement.

Comment calculer le montant des cotisations sociales ?

En France, le montant des cotisations sociales obligatoires est en moyenne de :

  • 22 % du salaire brut perçu par le salarié pour la part salariale ;
  • 25 à 42 % du salaire brut perçu par le salarié pour la part patronale.

Pour aller un peu plus loin, il est possible de calculer le montant des différentes cotisations et contributions sociales à payer, tant du point de vue du salarié que de l’employeur. Pour ce faire, il faut multiplier l’assiette de cotisations sur laquelle elles reposent par le taux qui a été fixé par la réglementation.

L’assiette de cotisations sert en effet de base de calcul pour définir le montant des cotisations sociales. Elle correspond globalement à toutes les rémunérations qui ont été perçues en contrepartie d’une période de travail. Il s’agit par exemple de la rémunération brute, des heures supplémentaires effectuées, des indemnités de congés payés, des primes et avantages en nature

► Lire également : Comment simuler ses cotisations sociales ?

A contrario, plusieurs éléments ne sont jamais intégrés à cette assiette de cotisations comme : 

  • les primes liées à la participation aux résultats ;
  • les remboursements de frais professionnels justifiés ;
  • les dommages et intérêts obtenus.

L’assiette de cotisations peut présenter une limite minimum mais également une limite maximum. Ainsi, sauf exceptions, elle ne pourra jamais être inférieure à un SMIC (au prorata du nombre d’heures effectivement travaillées). De même, certaines cotisations sont plafonnées et ne peuvent donc pas dépasser un certain montant. 

Quant aux taux à appliquer à l’assiette de cotisations, il varie selon la nature de la cotisation ou de la contribution à payer. De plus, les taux ne seront pas les mêmes pour la part patronale et pour la part salariale. Enfin, ils peuvent varier en fonction de l’activité exercée par l’entreprise, de l’effectif qui y a été embauché et de sa localisation géographique. 

Simulez vos économies d'impôts grâce au Plan Epargne Retraite

Simulation gratuite

Les cotisations sociales en France : comment ça marche ?

Payées à la fois par les salariés du secteur privé, par les fonctionnaires, par les auto-entrepreneurs et par les employeurs, les cotisations sociales sont coûteuses pour tout le monde. Néanmoins, elles sont nécessaires puisque c’est en partie grâce à elles que la Sécurité sociale peut être financée, ainsi que les formations professionnelles et les régimes de retraite complémentaires notamment.

Grâce au paiement des cotisations sociales, les travailleurs peuvent ainsi bénéficier d’une couverture sociale pour différents risques dont la maladie, l’invalidité ou le décès, la vieillesse et le chômage.

Dans le régime privé, les cotisations sociales sont payées à l’URSSAF ou Union de recouvrement des cotisations de Sécurité sociale et d’allocations familiales, et auprès d’organismes du régime privé. Elles peuvent également être versées à la MSA (Mutualité Sociale Agricole) dans le cadre du régime agricole. Elles se décomposent en deux parties :

  • les cotisations sociales patronales : comme leur nom l’indique, ces cotisations sont payées par l’employeur ;
  • les cotisations sociales salariales : étant décomptées de leur salaire brut, ces dernières sont payées automatiquement par les salariés.

Plusieurs cotisations et contributions sociales doivent alors être payées, soit par les employeurs, soit par les salariés, soit par les deux. Il s’agit par exemple de :

  • l’assurance maladie ;
  • l’assurance vieillesse (plafonnée et déplafonnée) ;
  • l’allocation familiale ;
  • la cotisation de formation professionnelle (CFP) ;
  • la retraite complémentaire AGIRC-ARRCO ;
  • les contributions sociales, à savoir la contribution sociale généralisée (CSG) et la contribution au remboursement de la dette sociale (CRDS)...

Bon à savoir : en France, le paiement des cotisations sociales se fait sur le principe de la solidarité. Ainsi, tout le monde cotise pour que tous les travailleurs puissent bénéficier du même niveau de couverture sociale.

Pour aller plus loin :

Foire aux questions

🤷 Le montant des cotisations sociales est-il plus élevé en France ?

Effectivement, la France est l’un des pays qui fait payer le plus de cotisations sociales à ses travailleurs. À titre d’exemple, le taux de la part salariale est de 22 % en moyenne en France. S’il est de 20 % en Allemagne, il n’est en revanche que de 13 % en Belgique, de 9 % en Italie et de 6 % en Espagne.

🤝 Qu’est-ce que le plafond de la Sécurité sociale (PASS) ?

Revalorisé chaque année, le plafond de la Sécurité sociale est la référence qui est utilisée pour le calcul du montant des cotisations sociales (assurance vieillesse ou maladie par exemple). Il permet notamment de déterminer la part maximum de salaire sur laquelle est assise une cotisation. En 2020, le PASS est de 41 136 €/an. Il était de 40 524 €/an en 2019, de 39 732 €/ an en 2018 et de 39 228 €/an en 2017.

Simulez vos économies d'impôts grâce au Plan Epargne Retraite

Simulation gratuite

Cet article vous a été utile ?