Quelle durée de cotisation pour la retraite ?

Lydia Mdjassiri

Mis à jour le 08 juillet 2021

durée cotisation retraite

Sommaire de l'article

Vous souhaitez vous renseigner sur la durée de cotisation nécessaire avant un départ à la retraite ? Le nombre de trimestres que vous avez validés au cours de votre carrière est déterminant pour connaître l’âge auquel vous pourrez mettre fin à votre vie professionnelle, mais également pour savoir quel sera le montant de votre future pension de retraite. Tacotax vous en dit plus sur la cotisation avant votre retraite et sur le calcul de la durée de cotisation nécessaire pour une retraite à taux plein.

Simulez vos économies d'impôts grâce au Plan Epargne Retraite

Simulation gratuite

Comment est calculée la durée de cotisation retraite  ?

À combien équivaut la durée de cotisation moyenne pour votre retraite ? Un salarié a droit à une pension de retraite à taux plein s’il a cotisé pendant 41 et 6 mois a minima. Mais ce nombre varie en fonction de votre année de naissance. En effet, la durée d’assurance retraite exigée pour une retraite à taux plein peut aller jusqu’à 43 ans si vous êtes né en 1973 ou après.

Quel est le nombre de trimestres pour partir à la retraite ?

La durée de cotisation avant la retraite varie en fonction de l’année de naissance du salarié. En effet, si vous vous demandez combien de trimestres sont nécessaires pour la retraite si vous êtes né en 1959 ou 1960 par exemple, la réponse à cette question ne sera pas la même que pour les assurés nés en 1963 ou même en 1969. 

Comment cela se fait-il ? L’explication est très simple : plus vous êtes âgé et moins le nombre minimum de trimestres validés est élevé, comme vous pouvez le voir ci-dessous :

Année de naissanceNombre minimum de trimestres cotisés
1953 - 1954165
1955 - 1956 - 1957166
1958 - 1959 - 1960167
1961 - 1962 - 1963168
1964 - 1965 - 1966169
1967 - 1968 - 1969170
1970 - 1971 - 1972171
À partir de 1973172

Où on est la réforme des retraites ?

Le projet de loi concernant la réforme du système de retraite français est toujours en pourparlers. Sa relance a été suspendue en raison de la crise sanitaire. La réforme impactera la durée de cotisation pour la retraite dès 2022.

Combien cotiser pour une retraite à taux plein ?

Votre cotisation pour la retraite est comptabilisée en trimestres. On parle de trimestres validés qui sont départagés en deux branches :

  • les trimestres cotisés, qui sont ceux pendant lesquels vous avez exercé une activité professionnelle. Vous avez cotisé au cours de votre activité grâce aux cotisations sociales que vous avez payées ;
  • les trimestres assimilés, qui correspondent à des moments pendant lesquels vous n’avez pas travaillé. Ces trimestres peuvent correspondre à un congé maternité ou à une période de chômage par exemple. Les trimestres assimilés sont plafonnés à 8.

Si vous voulez cotiser pour toucher une retraite à taux plein, il vous faut non seulement valider assez de trimestres, mais également atteindre l’âge de départ légal !

Comment valider un trimestre ?

Combien de temps faut-il travailler pour valider un trimestre pour la retraite en 2020 ? En fait, les trimestres validés ne correspondent pas à une période mais à un revenu. C’est le montant du salaire perçu qui permet de valider un trimestre cotisé. Par exemple, un étudiant travaillant un été en étant rémunéré au SMIC en 35 heures peut valider un trimestre !

Simulez vos économies d'impôts grâce au Plan Epargne Retraite

Simulation gratuite

Durée de cotisation retraite : carrière longue et estimation de pension

Quelle année de naissance pour carrière longue ?

Vous avez commencé votre carrière professionnelle avant vos 20 ans, voire avant vos 16 ans ? Vous pouvez prétendre à une retraite anticipée : cela veut dire que les âges de départ légaux de 62 et 67 ans ne s’appliquent pas à votre situation. En effet, d’autres conditions que celles du régime de retraite général sont prises en compte pour le départ en retraite anticipée :

  • vous devez avoir commencé à travailler avant vos 16, 17 ou 20 ans ;
  • vous devez respecter une durée de cotisation à la retraite spécifique au cas de carrière longue qui diffère selon l’année de naissance et l’âge du début de votre vie active.

► Lire également : Exemples de déduction des cotisations d’épargne retraite

Prenons un exemple concret : Marie, salariée, est née en 1953 et a commencé à travailler à 16 ans. Si Marie souhaite partir en retraite anticipée après avoir validé 169 trimestres, elle peut quitter la vie active à 58 ans et 4 mois. Si la durée de cotisation équivaut à 173 trimestres, elle peut partir à la retraite dès 56 ans.

Retrouvez ici le nombre de trimestres cotisés dont un assuré a besoin pour une retraite anticipée à 60 ans :

Année de naissanceNombre de trimestres cotisés pour un départ à 60 ans
1952164
1953165
1954165
1955166
1956166
1957166
1958167
1959167
À partir de 1960167

Comment simuler le montant de la retraite ?

Envie de savoir exactement à combien s’élèvera votre future pension ? Vous pouvez trouver des simulateurs de retraite en ligne pour estimer la somme que vous percevrez à la fin de votre carrière. 

Pour ce faire, vous pouvez vous rendre sur le simulateur officiel du gouvernement ou encore consulter les simulateurs proposés par les sites d’Info retraite ou de l’Agirc-Arrco. Vous pouvez simuler votre retraite en vous connectant à votre compte via vos identifiants France Connect ou votre espace personnel.

Pour aller plus loin :

Foire aux questions

🤷 Quelle retraite avec 150 trimestres ?

Si votre départ à la retraite a lieu après une cotisation de 150 trimestres, cela signifie que vous avez validé moins de trimestres que la durée de cotisation requise. Si vous partez à la retraite avant vos 67 ans, votre retraite de base sera réduite de deux manières différentes : la proratisation et la décote.

Dans un premier temps le montant de votre retraite est calculé au prorata du nombre de trimestres validés. La proratisation signifie que par exemple si vous êtes né en 1956 et qu’il vous fallait valider 166 trimestres pour bénéficier d’une retraite à taux plein, votre pension sera multipliée par 150/166, ce qui veut dire qu’elle sera réduite à 90,4 %.

Arrive ensuite la décote : la retraite de base est réduite de 1,25 % pour chaque trimestre manquant. La limite est fixée à 20 trimestres. Le nombre de trimestres manquant correspond soit au nombre de trimestres vous séparant de votre durée d’assurance, soit au nombre de trimestres vous manquant pour attendre les 67 ans. 

C’est le nombre le plus petit (et donc le plus avantageux pour vous) qui l’emporte. Par exemple, si vous prenez votre retraite avec 150 trimestres mais qu’il vous manque 7 trimestres avant d’avoir 67 ans, la pension est réduite de 7 x 1,25 % = 8,75 %.

🤷 Comment connaître le nombre de trimestres validés pour la retraite ?

Le nombre de trimestres que vous avez retenus pour votre retraite est affiché sur votre relevé de carrière. C’est un document sur lequel est renseigné toutes les expériences professionnelles exercées pendant votre vie professionnelle. Il y est également mentionné pour chaque activité le nom de votre employeur, les revenus que vous avez touchés et les trimestres validés.

🤔 Comment connaître son âge de départ à la retraite ?

Pour savoir à quel âge vous pourrez quitter la vie active, vous pouvez également vous référer à votre relevé de carrière. En effet, vous trouverez sur ce document une estimation de l’âge de votre départ à la retraite pour une pension à taux plein. Ce paramètre dépend notamment de l’année de naissance de l’assuré.

Pour consulter votre relevé de carrière, vous pouvez vous connecter à votre espace personnel sur le site de l’Assurance retraite ou contacter votre caisse de retraite afin d’obtenir un exemplaire du relevé.

🤔 Quelle durée de cotisation pour un fonctionnaire ?

Les fonctionnaires se divisent en deux catégories : les fonctionnaires de catégorie sédentaire et de catégorie active. Si vous faites partie de la première catégorie, votre âge légal de départ à la retraite est évalué de la même manière que pour les salariés du régime général, c’est-à-dire que si vous êtes né en 1955 ou après, vous prendrez votre retraite à 62 ans au plus tôt. Pour les fonctionnaire de catégorie active, l’âge minimum de la retraite est un peu moins élevé puisqu’il est de 57 ans. 

Les conditions pour bénéficier d’une retraite à taux plein dans la fonction publique s’alignent sur celles appliquées dans le régime général : vous devez atteindre l’âge d’annulation de la décote (de 62 ans et 9 mois à 67 ans selon votre année de naissance) ou avoir cotisé entre 165 et 172 trimestres.

Simulez vos économies d'impôts grâce au Plan Epargne Retraite

Simulation gratuite
Plus de détails sur notre ligne éditoriale

Cet article vous a été utile ?

Simulez vos économies d'impôts grâce au Plan Epargne Retraite

Simulation gratuite