1. Retraite : le guide ultime pour bien la préparer

  2. Carrière longue : c'est quoi ?

  3. Retraite anticipée et carrière longue : a-t-on droit au taux plein

Retraite anticipée et carrière longue : a-t-on droit au taux plein

Sommaire de l'article

Que vous soyez dans le public ou dans le privé, vous n’envisagez pas de subir une minoration sur vos futures pensions de retraite. Pour éviter une baisse de revenus qui pourrait s’avérer conséquente, il est indispensable de disposer d’un nombre de trimestres de cotisation suffisant. Comment faire pour bénéficier d’une retraite à taux plein ? A-t-on droit au taux plein dans le cadre d’une retraite anticipée pour carrière longue ? Tacotax vous dit tout.

Simulez vos économies d'impôts grâce au Plan Epargne Retraite

Simulation gratuite

Retraite anticipée pour carrière longue, le principe 

En principe, la retraite ne peut pas être prise avant d’avoir atteint l’âge légal de 62 ans. Néanmoins, si vous avez commencé à travailler très jeune, vous avez la possibilité de bénéficier du dispositif carrière longue. Très concrètement, ce dispositif permet à une personne qui a débuté sa carrière avant 20 ans, qui a cotisé des trimestres en début de carrière et qui a accumulé suffisamment de trimestres tout au long de sa vie professionnelle de quitter la vie active dès ses 60 ans (voire 58 ans dans certains cas). 

En effet, pour bénéficier des conditions avantageuses du dispositif carrière longue, il faut que vous ayez cotisé au moins 5 trimestres avant vos 20 ans. Il existe toutefois une dérogation à cette règle : il vous suffira de 4 trimestres si vous êtes né au cours du dernier trimestre de l’année. De plus, il est indispensable d’avoir suffisamment de trimestres cotisés pour avoir droit à une retraite anticipée pour carrière longue. C’est votre année de naissance qui détermine le nombre de trimestres que vous devez avoir validés. Si vous êtes né en 1960, vous devez avoir cotisé au moins 167 trimestres. Il vous faudra 170 trimestre à minima si vous êtes né 7 ans plus tard et 172 trimestres au moins si vous êtes né en 1973 ou après. 

► Lire aussi : Guide de la retraite complémentaire en cas de carrière longue

Obtenir la retraite à taux plein, comment faire ? 

Les conditions pour bénéficier d’une retraite à taux plein

Plusieurs situations peuvent vous permettre de bénéficier d’une retraite à taux plein. C’est par exemple le cas de la retraite anticipée pour handicap, des anciens prisonniers de guerre qui ont atteint l’âge légal de départ à la retraite ou encore des personnes qui ont été déclarées inaptes au travail. 

En principe toutefois, la retraite à taux plein est acquise uniquement si un nombre minimum de trimestres cotisés et assimilés est atteint. Cette durée d’assurance minimale est prédéfinie en fonction de votre année de naissance. Ainsi, il faudra avoir cotisé au moins 165 trimestres si vous êtes né en 1953, 168 trimestres si vous êtes né 10 ans plus tard, et 172 trimestres si vous êtes né à partir de 1973. 

Si cette durée d’assurance est respectée lorsque l'assuré atteint l’âge légal de départ à la retraite, il peut bénéficier d’une retraite à taux plein. S’il part à la retraite sans avoir atteint le nombre de trimestres suffisant, le montant de sa retraite diminuera d’1,25% par trimestre manquant. 

La retraite anticipée pour carrière longue, un cas de retraite à taux plein

Si vous avez l’opportunité de partir en retraite anticipée pour carrière longue, vous bénéficierez forcément d’une retraite à taux plein puisque l’accès à ce dispositif est conditionné au fait que vous ayez l’ensemble de vos trimestres. 

Dans le cadre d’un départ à la retraite anticipé pour carrière longue, tous les trimestres cotisés, et donc travaillés, comptent. L’activité professionnelle doit avoir eu lieu en France ou à l’étranger si un accord international existe. Certains trimestres assimilés permettent également d’atteindre la durée d’assurance nécessaire pour bénéficier d’une retraite à taux plein, à savoir : 

  • Les périodes de chômage indemnisé

  • Les périodes de congé maladie

  • Les périodes de congé maternité

  • Les périodes de service militaire 

  • Les périodes au cours desquelles vous avez perçu une pension d’invalidité

  • Les trimestres obtenus par le biais du compte personnel de prévention de la pénibilité.

Bon à savoir : L’ensemble de ces trimestres assimilés n’est pas comptabilisé de manière illimitée. Seuls 4 trimestres maximum peuvent être pris en compte dans le cadre de période de chômage ou de congé maladie par exemple. 

Simulez vos économies d'impôts grâce au Plan Epargne Retraite

Simulation gratuite

Quelles démarches pour bénéficier d’une retraite anticipée à taux plein pour carrière longue ? 

Vous pouvez partir en retraite anticipée à taux plein grâce au dispositif carrière longue ! C’est une excellente nouvelle pour vous ! Autre bonne nouvelle : les démarches pour demander votre retraite sont extrêmement simples puisque tout peut se faire en ligne :

  1. Première étape : connectez-vous à votre espace personnel sur le site de l’Assurance maladie et utilisez le service « obtenir mon âge de départ à la retraite ». Cette fonctionnalité vous permettra de valider le fait que vous avez bel et bien droit à une retraite à taux plein via le dispositif carrière longue. 
  2. Deuxième étape : mettre à jour votre relevé de carrière. Cette démarche est importante car c’est ce document qui recense toutes les activités professionnelles que vous avez eues au long de votre carrière. Il vous permet non seulement de visualiser l’ensemble des droits à la retraite que vous avez acquis mais aussi d’obtenir votre attestation de situation. 
  3. Troisième étape : une fois que vous serez en possession de votre attestation de situation, vous pourrez la transmettre à l’Assurance retraite au moment de faire votre demande de départ en retraite. N’oubliez pas de demander la liquidation de vos droits à la retraite à l’ensemble de vos régimes de base et de vos régimes complémentaires. 
Bon à savoir : Si vous constatez une erreur ou un oubli sur votre relevé de carrière, n’hésitez pas à demander une régularisation pour être sûr que tous vos droits seront pris en compte au moment de votre départ à la retraite. 

► Pour aller plus loin :

Foire aux questions

🤝 A quoi correspond la retraite à taux plein ? 

Dans le secteur privé, la retraite à taux plein correspond à 50% de la moyenne des 25 meilleurs revenus annuels générés. Dans la fonction publique, la retraite à taux plein correspond à 75% de la moyenne des 6 derniers mois de traitement indiciaire, sans les avantages ni les primes.

🤔 Comment calculer le montant de ma pension de base si je pars en retraite anticipée pour carrière longue ? 

Pour définir le montant de votre pension de base, il faut multiplier votre salaire de référence (la moyenne des 25 meilleures années dans le privé ou des 6 derniers mois de traitement dans le public) par le nombre de trimestres cotisés et par le taux de pension. Vous devez ensuite diviser le produit obtenu par le nombre de trimestres qui est exigé dans votre classe d’âge. 

Simulez vos économies d'impôts grâce au Plan Epargne Retraite

Simulation gratuite

Cet article vous a été utile ?