Quelle est la formule de calcul de la retraite ? Comment calculer le nombre de trimestres ? Le calcul de la retraite de base est-il le même que celui de la retraite complémentaire ? Comment fonctionne un régime à points ? À l'heure de la réforme des retraites, les actifs français n'ont jamais été autant concernés par le devenir (et le montant) de leur pension. 

 

Calcul de la retraite de base

Bien préparer sa retraite, c'est avant tout une question de budget. En France, on estime l'écart de revenus entre les derniers revenus d'activité et les premières pensions de retraite à :

  • 25% pour les fonctionnaires ;
  • 35 pour les salariés ;
  • 45% pour les cadres.

Cet écart entre les différents secteurs témoigne d'une forte disparité de revenus parmi les catégories socio-professionnelles. La pension mensuelle moyenne s'établit fin 2017 à 1496 € bruts (soit 1399 € nets) pour les retraités résidants en France et à 1422 € bruts (1331 € nets) pour ceux qui ont choisi de passer leur retraite à l'étranger

Calcul de la retraite d'un fonctionnaire et d'un salarié du privé

Le système de retraite français admet deux types de régime de retraite obligatoire : les régimes de retraite de base (CNAV, MSA, SSI, Service de Retraites de l'État, etc.) qui fonctionnent "par trimestres" pour le calcul de la pension, et les régimes de retraite complémentaire (Agirc-Arco, RAFP, Ircantec, etc.) qui eux fonctionnement "par points". Le montant de la pension du régime “de base” (par opposition aux régimes “complémentaires”) dépend de trois éléments distincts :

  • le salaire annuel moyen ;
  • le taux de liquidation ;
  • le rapport entre votre durée de cotisation à ce régime au cours de toute votre carrière et celle exigée pour obtenir une pension sans décote, appelée durée de “référence”. C'est là qu'interviennent les fameux trimestres.

Ce qui donne la formule de calcul suivante :

Salaire annuel moyen × taux de liquidation × (durée de cotisation/ durée de référence) = montant de la retraite de base.

Bon à savoir : l'Assurance retraite a récemment mis à jour son nouveau site proposant des outils pour le calcul de la retraite.

Le salaire annuel moyen

calcul retraite fonctionnaire privé
Le montant de votre retraite dépend 
en grande partie de vos revenus

Cette valeur correspond à :

  • la moyenne des 25 meilleurs revenus annuels d'activité pour les salariés et les cadres du secteur privé, revalorisés par des coefficients ;
  • les six derniers mois de traitement indiciaire (la rémunération) pour les agents de la fonction publique (territoriale, hospitalière et d'État).

Les revenus d'activités de l’année de votre départ à la retraite ne sont pas retenus dans le calcul de votre revenu annuel moyen. Sauf dans le calcul de la retraite des fonctionnaires, mais la réforme des retraites prévoit d'en modifier les règles. Si vous souhaitez que le revenu d'activité de votre dernière année d’activité soit pris en compte, il peut être intéressant de différer votre départ au 1er janvier de l’année suivante.  

Bon à savoir : en cas de départ à la retraite en 2019, la retraite de base ne peut pas dépasser 1 688,50 € par mois.

Le taux de liquidation

taux de liquidation retraite
Retraite à taux plein : bien relever 
tous vos trimestres travaillés !

Le taux de calcul de votre retraite dépend de votre âge, de votre situation et de votre durée d'assurance, c’est-à-dire du nombre de trimestres que vous avez acquis au long de vos années d'activité professionnelle. Il varie entre 37,5 et 50 % pour les cadres et les salariés, et est fixé à 75% pour les fonctionnaires.

Une fois l'âge légal de la retraite atteint, les caisses de retraite calculent le nombre de trimestres cotisés. S'il est suffisamment élevé par rapport à la durée d'assurance (l'actif a validé le nombre de trimestres nécessaires requis), la pension de retraite est calculée au taux maximum, appelé taux plein. Si ce n'est pas le cas, votre pension de retraite sera amputée d'une décote. Dans le cas contraire (vous avez travaillé plus longtemps que la durée requise pour bénéficier du taux plein), votre pension sera majorée d'une surcote.

La décote

La décote correspond au pourcentage de minoration du montant de la pension. Elle est calculée en fonction du nombre de trimestres manquants (dans la limite de 20 trimestres). Le taux de décote dépend l'année d'ouverture des droits à départ à la retraite.

Bon à savoir : passé un certain âge, la décote ne s'applique plus, même si la durée d'assurance minimale n'est pas acquise.

Pour éviter de subir une décote, deux solutions :

  • continuer à travailler jusqu’à atteindre la durée d'assurance requise ;
  • retarder votre départ à la retraite jusqu’à l’âge du taux maximum automatique, situé entre 65 et 67 ans.

La surcote

La surcote s'applique lorsque votre durée d'assurance (tous régimes confondus) est supérieure au nombre de trimestres requis pour obtenir une pension au taux plein. Autrement dit, vous avez travaillé et cotisé davantage que le nombre de trimestres requis pour avoir droit à une retraite à taux plein. La surcote est de 1,25 % par trimestre supplémentaire cotisé.

Pour le calcul de la surcote, seules sont comprises dans la durée d'assurance tous régimes :

  • les bonifications de durée de services ;
  • les majorations de durée d'assurance accordées au titre des enfants et du handicap quel que soit le régime de retraite de base.
Bon à savoir : les militaires et les fonctionnaires qui bénéficient d'un départ anticipé ne peuvent pas prétendre à la surcote.

Vous pouvez également obtenir la retraite au taux maximum :

  • entre 62 ans et votre âge du taux maximum automatique, dans les cas suivants :
    • vous êtes reconnu(e) inapte au travail ;
    • vous êtes reconnu(e) handicapé(e) et atteint(e) d’un taux d’incapacité permanente (IP) au moins égal à 50 % ;
    • vous êtes titulaire d’une pension d’invalidité ;
    • vous êtes mère de famille ouvrière ;
    • vous êtes un(e) ancien(ne) combattant(e) ;
  • avant vos 62 ans en cas de situation spécifique ouvrant droit à la retraite anticipée.

La durée d'assurance

La durée d'assurance correspond au nombre de trimestres nécessaires à valider pour bénéficier d'une retraite à taux plein. Elle varie selon l'année de naissance de l'actif :

Année de naissance Durée d'assurance (en nombre de trimestres)
1953-1954 165
1955-1956-1957 166
1958-1959-1960 167
1961-1962-1963 168
1964-1965-1966 169
1967-1968-1969 170
1970-1971-1972 171
à partir de 1973 172

Elle est utilisée pour déterminer l'application éventuelle de la décote ou de la surcote sur le montant de la pension. La durée d'assurance prend en compte :

  • les trimestres validés durant l'exercice d'une activité professionnelle, tous régimes confondus (Cnav, RSI, MSA, SRE, etc.). Il peut s'agir d'un régime de retraite de base français ou sous certaines conditions, d’un régime de retraite étranger, d’une institution européenne ou d’une organisation internationale ;
  • les périodes de chômage indemnisées ;
  • les années d'études rachetées  ;
  • les majorations au titre des avantages familiaux.

Calcul de l'âge de la retraite

L'âge légal de départ en retrait est fixé à 62 ans pour toutes les personnes nées après 1955, et ce depuis 2010. Mais certaines situations ouvrent droit à un départ en retraite anticipé pour les actifs.

Retraite anticipé pour pénibilité / catégorie active

calcul âge de la retraite
Contrôleur(se)s aérien : l'âge de la retraite 
ramené à 52 ans.

Les fonctionnaires de catégorie dite "active" (agents des égouts, agents de police, sapeurs-pompiers professionnels, etc.) et les travailleurs exposés à des risques professionnels (travail de nuit, à la chaîne, températures extrêmes, bruit, etc.) peuvent partir en retraite avant 62 ans. Les premiers ont la possibilité de prendre leur retraite à 57 ans après au moins 17 ans de service. 

Les fonctionnaires de catégorie super-active (policiers, contrôleurs aériens et surveillants pénitentiaires), et « insalubre » (agents des égouts, agents de service mortuaire et de désinfection) peuvent partir à 52 ans, après respectivement 27 et 12 ans de service.

Pour les seconds, l'âge de départ en retraite est ramené à 60 ans.

Retraite anticipée pour carrière longue (RACL)

Le départ en retraite anticipé pour carrière longue concerne les actifs qui ont commencé à travailler entre 14 et 20 ans jusqu'à la retraite. Il est possible dans ce cas de liquider ses droits à la retraite avant 62 ans. Les actifs qui peuvent justifier de 4 ou 5 trimestres validés avant 16 ans peuvent partir en retraite dès 58 ans sous réserve qu'ils aient cotisé 8 trimestres de plus que le nombre requis pour leur génération. Ceux qui commencent à travailler avant 20 ans peuvent quant à eux partir en retraite dès 60 ans.

Bon à savoir : les actifs nés après le 1er janvier 1957 peuvent, selon la date de liquidation de leurs droits à la retraite, être concernés par le dispositif de minoration ou de majoration temporaire.

Retraite anticipée pour handicap / inaptitude

Si, suite à un accident du travail, vous êtes reconnu(e) inapte au travail ou travailleur handicapé, vous pouvez partir en retraite avant l'âge légal de 62 ans. 

Foire aux questions

Peut-on faire le calcul de sa retraite avec son numéro de Sécurité Sociale ?

Pour calculer le montant de votre pension de retraite, le plus simple est d'effectuer une simulation sur votre espace particulier sur le site de votre caisse de retraite. Le site Info Retraite met à disposition des utilisateurs plusieurs simulateurs, accessibles avec identifiant et mot de passe. Pour vous connecter plus rapidement, grâce à France Connect, renseignez simplement votre numéro de Sécurité Sociale à 13 chiffres. France Connect est la solution proposée par l’État pour sécuriser et simplifier la connexion aux services publics en ligne. Elle vous permet d'accéder directement à l'ensemble des services suivants :

  • ameli.fr ;
  • impots.gouv.fr ;
  • idn.laposte.fr.

 

Pour aller plus loin : 

Appelez-nous

Nos experts sont disponibles de 9h à 19h du lundi au vendredi


Ou demandez à être rappelé gratuitement

Se faire rappeler

Etre rappelé gratuitement

Nos experts sont disponibles de 9h à 19h du lundi au vendredi

Merci de renseigner un numéro valide

Merci !

.

Connectez-vous !

Votre email n'est pas valideMot de passe oublié ?Merci de renseigner votre mot de passe

Déjà inscrit ?

Ouverture du service imminente !


Laissez-nous votre email pour la piqûre de rappel

Plus qu'une étape avant d'accéder à votre simulation !

Sécurisez votre compte pour accédergratuitement à votre simulation

Votre email n'est pas valideVotre numéroMerci de renseigner votre numéro de téléphone

En cliquant sur "Voir ma simulation" j'accepte lesCGU
et serai automatiquement inscrit afin de profiter des services de Tacotax

DEJA INSCRIT ?