1. Retraite : tout ce qu'il faut savoir pour bien la préparer

  2. Les caisses de retraite en France

  3. L'Agirc-Arrco : la retraite complémentaire des salariés et des cadres du privé

L'Agirc-Arrco : la retraite complémentaire des salariés et cadres du privé

Diverse group of smiling businesspeople talking together around

Sommaire de l'article

Autrefois deux structures distinctes, l'Agirc (Association générale des institutions de retraite des cadres) et l'Arrco (Association pour le régime de retraite complémentaire des salariés) ont fusionné le 1er janvier 2019 pour former l'Agirc-Arrco. Depuis, salariés cadres et non cadres du secteur privé n'ont plus qu'une seule caisse de retraite complémentaire, en plus de leur retraite de base, couverte par la CNAV. Le point sur le régime Agirc-Arrco.

L'Agirc-Arrco : la retraite obligatoire complémentaire du secteur privé

Les salariés, cadres et non-cadres, du privé sont obligés de cotiser à l'Agirc-Arrco pour leur retraite complémentaire. Avant la fusion de deux régimes en janvier 2019, les salariés (cadres et non cadres) cotisaient tous à l'Arrco, mais seuls les cadres versaient en plus de cotisation à l'Agirc. Elle complète la Caisse Nationale d'Assurance-Vieillesse (CNAV) qui elle gère la retraite de base.

Les salariés du secteur privé mais également ceux du secteur agricole cotisent à l'Agirc-Arrco pour leur retraite complémentaire. Dans le second cas, c'est la Mutualité Sociale Agricole (MSA) et non la CNAV qui est la caisse de retraite chargée de verser la pension de retraite de base et du recouvrement des cotisations.

Fusion des régimes Agirc-Arrco : quel changement ?

En France, l'ensemble des salariés cotise à l'Agirc-Arrco.

Avant la fusion des régimes Agirc et Arrco, la répartition était établie comme suit :

  • l'Arrco gérait le régime de retraite complémentaire de l'ensemble des salariés :
    • ouvriers,
    • employés,
    • techniciens,
    • agents de maîtrise y compris les cadres.

Elle pilotait l'ensemble des caisses de retraite de l'ARRCO ;

  • l'Agirc gérait le régime de retraite complémentaire de l'ensemble des salariés cadres. Elle fédérait toutes les caisses de l'AGIRC.

Ces deux régimes ont fusionné au 1er janvier 2019. Cette alliance s’inscrit dans un mouvement continu de rapprochement des deux régimes qui remonte aux années 1990, sans dénaturer leur fonctionnement (par points). Mais désormais, la valeur du point Agirc-Arrco est identique à la valeur du point Arrco. Les points Agirc sont donc convertis selon une formule garantissant une stricte équivalence des droits.

Bon à savoir : la valeur de service du point Agirc-Arrco au 1er novembre 2019 est établie à 1,2714 €, soit une revalorisation de 1%.

De ce fait, les actifs qui partent en retraite après le 1er janvier 2019 recevront un versement mensuel unique de l'Agirc-Arrco. Pour les personnes parties en retraite avant cette date, le double versement (Agirc et Arrco) continue de s'appliquer.

Fonctionnement de l'Agirc-Arrco 

L'Agirc-Arrco : le régime complémentaire des cadres

Tout salarié (cadre ou non) de l'industrie, du commerce ou de l'agriculture cotise obligatoirement à l'Agirc-Arrco, en plus de la CNAV. En 2019, l'Agirc-Arrco compte 18 450 000 cotisants pour 12 632 000 retraités.

Aucune démarche de souscription n'est nécessaire : c'est l'employeur qui se charge d'affilier le salarié aux différentes caisses de retraite. En tant que caisse de retraite complémentaire, les missions de l'Agirc-Arrco sont :

  • la gestion des retraites complémentaires des salariés du privé de l'industrie, du commerce, des services et de l'agriculture ;
  • le recouvrement des cotisations salariales et patronales ;
  • le versement des pensions de retraite aux bénéficiaires
  • l'action sociale auprès des demandeurs d'emploi, seniors actifs, personnes handicapées et aidants familiaux

L'Agirc-Arrco fonctionne selon le principe de la répartition : les cotisations qui sont versées par les actifs et les employeurs servent à payer directement les pensions des retraités pour instaurer un principe de solidarité entre les générations et les différents secteurs d'activité. En plus de cela, l'une des fonctions du régime est d'être solidaire, car il permet aux personnes qui ont rencontré des incidents de la vie (maladie, chômage) d'acquérir des points pour leur retraite.

Comme tous les régimes complémentaires, l'Agirc-Arrco est un système à points : les cotisations versées sont ensuite converties en points retraite et conservés jusqu'à la liquidation des droits à la retraite des salariés. Lors du départ en retraite, la caisse comptabilise le total des points, qui sont ensuite convertis en pension, en fonction de la valeur du point en vigueur et de l'âge de la retraite.

Le calcul de la retraite à l'Agirc-Arrco

S'agissant d'un régime par points, le montant versé est transformé en points des cotisations et le nombre de points acquis dépend de leur valeur la date du versement. 

Bon à savoir : le prix d’achat du point et la valeur du point sont deux unités de mesure bien distinctes. Le prix d’achat permet de transformer les cotisations en points. La valeur du point sert à convertir les points en pension de retraite au moment de la liquidation des droits.

Au moment de la liquidation des droits à la retraite, le nombre de points cumulés est multiplié par la valeur du point en vigueur. C'est cette multiplication qui permet d’obtenir le montant de la pension complémentaire à verser :

Nombre de points x Valeur du point x Coefficient de minoration = pension de retraite

Pour connaitre le nombre de points acquis chaque année, on procède ainsi :

Assiette des cotisations x Taux d'acquisition / Valeur d'achat du point (ou "Salaire de référence")

Minoration et majoration de pension avec l'Agirc-Arrco

Légende

Le coefficient de minoration s'applique lorsque l'actif n'a pas cotisé suffisamment de trimestres pour toucher une retraite de base à taux plein. Si tel est le cas, la pension de retraite complémentaire est calculée à taux réduit à partir du délai restant pour partir à taux plein.

Depuis 2019, un coefficient de minoration temporaire s'applique aux assurés nés à partir de 1957, qui remplissent les conditions pour toucher une retraite à taux plein avant 67 ans et qui prennent leur retraite en 2019 ou après. Cette minoration est fixée à 10% de la pension pendant 3 ans dans la limite des 67 ans de l'assuré.

A contrario, une majoration temporaire s'applique pendant un an pour les assurés qui continuent à travailler même après avoir atteint l'âge du taux plein. Cette majoration s'élève à :

  • 10 % lorsque la demande est faite 2 ans après le bénéfice du taux plein du régime de base ;
  • 20 % lorsqu'elle est faite 3 ans après ;
  • 30 % lorsqu'elle est faite 4 ans après.

Les tranches de cotisations à l'Agirc-Arrco

Il est fortement recommandé de bien conserver ses relevés de points tout au long de sa carrière professionnelle. Il faut savoir que les règles en vigueur prévoient plusieurs tranches de cotisations en fonction du montant du salaire en se référant au plafond de la Sécurité sociale :

  • tranche 1 : la partie du salaire inférieure ou égale au plafond annuel de la Sécurité sociale (PASS) soit 40 524 € en 2019.
  • tranche 2 : la partie du salaire supérieure à ce plafond.

En 2019, le taux d'acquisition de points est égal à :

  • 6,20 % pour la tranche 1
  • 17 % pour la tranche 2.

Les "points gratuits" du régime Agirc-Arrco

Les bénéficiaires de la CNAV peuvent valider des trimestres en cas de période de travaillée, mais indemnisée (on parle de trimestres assimilés). Certaines périodes non travaillées ouvrent en effet droit à des points de retraite gratuits :

  • les périodes d'arrêt pour maladie, maternité, invalidité ou accident du travail supérieures à 2 mois consécutifs ;
  • les périodes de chômage indemnisées.
Le saviez-vous ? Le montant annuel moyen de la pension de retraite Agirc-Arrco s'élevait à 5 778 € en 2017, soit environ 481 € par mois.

La pension de réversion à l'Agirc-Arrco

Lorsqu'un salarié ou retraité décède, ses ayants droit (conjoints, enfants) peuvent bénéficier d'une partie de sa pension de retraite. On appelle cela la pension de réversion. Avec l'Agirc-Arrco, elle s'élève à 60% du montant de la pension touché par le défunt. Les bénéficiaires de cette pension peuvent être :

  • le conjoint survivant marié ou pacsé ;
  • le ou les ex-conjoints resté(s) seul(s) : en cas de remariage, la réversion ne s'applique pas ;
  • les orphelins des deux parents.

À la différence de la retraite de base de la Sécurité sociale, l’Assurance retraite ou la Mutualité sociale agricole, la pension de réversion de la retraite complémentaire est attribuée sans condition de ressources.

Le saviez-vous ? Le montant annuel moyen de la pension de réversion Agirc-Arrco s'élevait à 3 757 € en 2017, soit environ 313 € par mois.

Retraite complémentaire Agirc-Arrco : paiement

Les pensions de retraite versées par le régime de retraite complémentaire Agirc-Arrco sont payées tous les mois. Sauf exceptions, ces paiements interviennent, en principe, le 1er jour ouvré de chaque mois. Voici le calendrier 2019 du paiement de la pension Agirc-Arrco :

MoisDate de paiement
JanvierMercredi 2 janvier
FévrierVendredi 1er février
MarsVendredi 1er Mars
AvrilLundi 1er avril
MaiJeudi 2 mai
JuinLundi 3 juin
JuilletLundi 1er juillet
AoûtJeudi 1er août
SeptembreLundi 2 Septembre
OctobreMardi 1er octobre
NovembreLundi 4 novembre
DécembreLundi 2 Décembre

Foire aux questions

Comment contacter l'Agirc-Arrco ?

Il n'existe pas une adresse unique pour l'Agirc Arrco. La caisse de retraite est divisée en CICAS (Centre d'information Conseil et accueil de salariés), des structures semblables aux caisses CARSAT de la CNAV. Ces centres d'accueil  informent les salariés de leurs droits à la retraite et  accompagnent les futurs retraités lors de leur demande de retraite Agirc, Arrco et Ircantec. Chaque CICAS possède une adresse et des coordonnées particulières. Pour trouver le CICAS le plus proche de chez vous, c'est par ici.

Comment contacter l'Agirc-Arrco par téléphone ?

Le numéro de téléphone pour joindre un conseiller Agirc-Arrco est le 0 820 200 189 du lundi au vendredi de 8h30 à 18h.

Comment trouver mes identifiant Agirc-Arrco ?

Pour vous connecter à votre espace personnel Agirc-Arrco, vous pouvez utiliser vos identifiants France Connect si vous en avez. Sinon, utilisez-les identifiants fournis par votre organisme.

Comment obtenir une attestation Agirc-Arrco ?

Votre attestation fiscale vous est transmise par votre caisse de retraite pour vous aider à déclarer vos revenus à l’administration fiscale. Ce document est disponible :

  • dans votre espace personnel ;
  • dans l’espace personnel sécurisé du site de l'Agirc-Arrco ;
  • par email ou par courrier, sur demande auprès de l'Agirc-Arrco.

Quel est le rapport entre Humanis retraite et l'Agirc-Arrco ?

Malakoff Médéric Humanis est l'une des caisses de retraite complémentaire Agirc-Arrco.

►Pour aller plus loin :

Simulez vos économies d'impôts grâce au Plan Epargne Retraite

Simulation gratuite