Pour bénéficier d’une pension de retraite à taux plein, versée par le régime général de la Sécurité sociale, vous devez remplir une condition d'âge ou de durée d'assurance retraite en trimestres, qui varient selon votre année de naissance. Des régimes spéciaux existent  selon votre catégorie professionnelle(fonctionnaires par exemple) et vous offrent la possibilité d’un départ à la retraite anticipé avec un nombre de trimestres à cumuler moins importants. Quel est le nombre de trimestres à cumuler en fonction de votre année de naissance ? Comment est calculé le montant de votre retraite de base ?

 

L’âge du départ à la retraite à taux plein : année de naissance et trimestres

L'âge du départ à la retraite, c'est un vaste sujet. En France, les actifs nés après 1955 peuvent partir en retraite à 62 ans. Mais pour partir avec une pension à taux plein (sans décote), il faut avoir cotisé et validé un certain nombre de trimestres. Faute de quoi, la pension est minoré : -5% par année manquante. Passé un certain âge, les actifs peuvent partir en retraite et bénéficier automatiquement du taux plein, qu'ils aient validé ou non la durée requise. Selon l'année de naissance, cet âge est compris entre 65 et 67 ans.

Les personnes ayant vu le jour avant 1953 bénéficient automatiquement d'une retraite à taux plein quelle que soit leur durée d'assurance retraite. Concernant le cas des personnes ayant validé le nombre de trimestres nécessaires, vous bénéficiez d'une retraite à taux plein et d’une durée d'assurance déterminée en prenant en compte tous les régimes de retraite obligatoires auxquels vous avez cotisé.

Le nombre de trimestres et l’âge minimal à valider selon l’année de naissance :

  • 1953 et 1954 : 165 trimestres / 66 ans et 2 mois ou 66 ans et 7 mois
  • 1955 à 1957 : 166 trimestres / 67 ans
  • 1958 à 1960 : 167 trimestres / 67 ans
  • 1961 à 1963 : 168 trimestres / 67 ans
  • 1964 à 1966 : 169 trimestres / 67 ans
  • 1967 à 1969 : 170 trimestres/ 67 ans
  • 1970 à 1972 : 171 trimestres / 67 ans
  • 1973 à aujourd'hui : 172 trimestres / 67 ans

Les actifs ayant cumulé moins de trimestres que le plafond fixé ci-dessus peuvent partir avec une retraite à taux plein s’ils atteignent une de ses conditions : respecter un âge minimal selon leur année de naissance, être handicapé ou avoir un proche handicapé, être parent d’au moins 3 enfants ou si vous êtes ancien combattant ou prisonnier de guerre. Le tout devant respecter également des critères d’âge. Dans certains cas, vous pouvez même partir à la retraite à 40 ans, seulement bien sûr si vous êtes adepte du mouvement frugaliste.

Bon à savoir : les fonctionnaires de catégorie dite "active" peuvent partir en retraite à taux plein dès 57 ans.

Concernant la validation des trimestres, les obligations sont les suivantes :

Années d'activité salariée Revenus minimum ouvrant droit à validation d'un trimestre d'assurance
Avant 1972 Revenus au moins égal au montant trimestriel de l'allocation aux vieux travailleurs salariés (AVTS) déterminé au 1er janvier de chaque année au cours de laquelle vous avez travaillé
De 1972 à 2013 Revenus au moins égal au montant du Smic horaire en vigueur au cours de chaque période travaillée, multiplié par 200 heures
Depuis 2014 Revenus au moins égal au montant du Smic horaire en vigueur au cours de chaque période travaillée, multiplié par 150 heures (soit, pour 2019, 1 504,50 €)

Vous pouvez également bénéficier d’une retraite à taux plein en cas de retraite anticipée si vous remplissez les conditions permettant de partir à la retraite anticipée :

  • carrière longue : vous êtes sur le marché du travail avant vos 18 ans et vous justifiez d’une durée d’assurance supérieure d’au moins 8 trimestres à celle exigée pour une retraite à taux plein automatique ;
  • handicap : statut d’assuré handicapé avec un taux d’incapacité permanente égal ou supérieur à 80 % ou le statut de travailleur handicapé ;
  • incapacité : incapacité permanente d’au moins 20 % qui résulte d’une maladie professionnelle ou d’un accident du travail. Une incapacité permanente comprise entre 10 et 20 % résultant d’une exposition à des facteurs de risques professionnels

Dans ce cas, l'âge de départ est ramené à 60 ans, voire 58 ans.

Retraite à 63 ans: êtes-vous concerné(e) ?

Méthode de calcul pour le montant de la retraite de base 

La retraite de base trouve son fondement dans le principe de la répartition qui a pour but que les cotisations des actifs servent à financer les pensions des retraités. La retraite de base comprend plusieurs régimes : le régime général de la Sécurité sociale pour les salariés du privé et les fonctionnaires, salariés des régimes spéciaux, travailleurs non-salariés bénéficient d’un régime de base associé à un régime complémentaire.

Le montant de la retraite de base varie selon plusieurs paramètres :

  • le Salaire Annuel Moyen qui est calculé sur vos 25 meilleures années en termes de revenus ;
  • le taux qui s’élève à 50 % au maximum en fonction de la durée totale de sa carrière et sa durée d’assurance dans le régime général ;
  • la durée d’assurance au régime général qui correspond au nombre de trimestres validés.

La formule de calcul du montant de la pension est donc la suivante : 

Salaire annuel moyen * Taux *  Durée d’assurance RG limitée à la durée maximum / Durée d’assurance maximum retenue

Des avantages complémentaires comme notamment le fait d’avoir 3 enfants peuvent venir augmenter le montant de votre pension qui peu importe vos ressources doit respecter la fourchette légale sur le minimum (636,56 euros par mois en 2019 ou 7 638,78 € par an). Une majoration est prévue si vous avez cumulé plus de 120 trimestres de l’ordre de 8 347,09 € par an en 2019 ou 695,59 € par mois.

Le plafond de la retraite de base dans les régimes alignés est de 50 % du plafond annuel de la Sécurité sociale (PASS), soit 20 262 € en 2019.

Foire aux questions 

Comment et quand s'effectue le paiement de votre retraite ?

Votre retraite est payée chaque mois par votre organisme à terme échu dont à la fin de la période pour laquelle elle est due. Elle peut être t ­revalorisée en fonction de l’évolution des prix à la consommation. Concernant les retraites complémentaires, la valeur du point de retraite Agirc-Arrco (la complémentaire la plus courant en France) est fixée en fonction du taux d'évolution du salaire moyen des ressortissants du régime.

Quelle est la décote concernant le taux pour les salariés du secteur privé ?

Si vous ne pouvez pas bénéficier d’une retraite à taux plein en raison de votre nombre de trimestres, un taux réduit est mis en place avec un coefficient de minoration : la décote. Il varie en fonction du nombre de trimestres manquants pour bénéficier d'une pension à taux plein et de votre année de naissance. Le coefficient de minoration appliqué au taux plein (50 %) par trimestre manquant est de 1,25 % et le taux de la pension ne peut pas être inférieur à 37,5 %.

Comment préparer sa retraite dans les bonnes conditions ?

Pour une bonne préparation de votre retraite, vous devez vous renseigner sur les conditions en vigueur pour les départs en retraite dans votre secteur d'activité professionnel. Vous devez également demander une simulation pour connaître le montant exact de vos droits et ainsi préparer au mieux ce changement financier important. Vous devez le moment venu (4 à 6 mois avant) demander votre retraite à votre employeur et également liquider vos placements d’épargne-retraite (PERP ou PERCO).

►Lire aussi :

Appelez-nous

Nos experts sont disponibles de 9h à 19h du lundi au vendredi


Ou demandez à être rappelé gratuitement

Se faire rappeler

Etre rappelé gratuitement

Nos experts sont disponibles de 9h à 19h du lundi au vendredi

Merci de renseigner un numéro valide

Merci !

.

Connectez-vous !

Votre email n'est pas valideMot de passe oublié ?Merci de renseigner votre mot de passe

Déjà inscrit ?

Ouverture du service imminente !


Laissez-nous votre email pour la piqûre de rappel

Plus qu'une étape avant d'accéder à votre simulation !

Sécurisez votre compte pour accédergratuitement à votre simulation

Votre email n'est pas valideVotre numéroMerci de renseigner votre numéro de téléphone

En cliquant sur "Voir ma simulation" j'accepte lesCGU
et serai automatiquement inscrit afin de profiter des services de Tacotax

DEJA INSCRIT ?