Quelle retraite à 50 ans ?

Quelle retraite à 50 ans ?

Sommaire de l'article

Peut-on prendre sa retraite avant l’âge légal ? Comment faire pour prendre sa retraite à 55 ans ? Comment prendre sa retraite avant 62 ans subir de décote ? Alors que la réforme des retraites bat son plein, les actifs s’interrogent sur les solutions qui existent pour éviter d’attendre l’âge légal de départ en retraite. Peut-on prendre sa retraite à 55, 52 ou encore 50 ans en France ? 

Partir en retraite à 50 ans : dans quels cas ?

Ils sont rares. En 2019, les seules personnes habilitées à partir en retraite à 50 ans sont celles ayant contracté une maladie professionnelle liée à l’exposition à l’amiante. Les « travailleurs de l’amiante » peuvent en effet partir en retraite entre 50 et 60 ans, selon le nombre d’années passées à travailler au contact de l’amiante :

Âge de départ en retraite autoriséNombre d’années
50 ans30 et plus
51 ans27 à 29
52 ans24 à 26
53 ans21 à 23
54 ans18 à 20
55 ans15 à 17
56 ans12 à 14
57 ans9 à 11
58 ans6 à 8
59 ans3 à 5
60 ansMoins de 3

Attention, seuls les employés des entreprises listées ici sont concernés par ce dispositif.

Quelques astuces pour partir en retraite plus tôt 

La retraite progressive 

La première astuce consiste à proposer à son employeur d’opter pour la retraite progressive. Par exemple, un salarié qui a besoin de « souffler », mais qui n’aura le nombre de trimestres suffisants pour faire liquider sa retraite à taux plein qu’à 64 ans peut demander à son employeur de passer en retraite progressive dès 60 ans. S’il opte pour un temps réduit représentant l’équivalent de 60 % d’un temps plein, cela lui permet de continuer à percevoir 60 % de son salaire et de commencer à toucher 40 % de ses pensions de retraite.

« Autrement dit, il va être payé à 4/5 e alors qu’il travaille à 3/5 e » explique Philippe Caré. Ensuite, s’il arrête effectivement de travailler à 64 ans, lorsqu’il fera liquider définitivement sa retraite, elle sera recalculée en tenant compte des trimestres et des points acquis au cours de la période de retraite progressive et il pourra donc percevoir sa retraite à taux plein.

Faire financer un rachat de trimestres par son employeur

Le rachat de trimestres permet de s’ouvrir la possibilité de partir plus tôt que prévu avec le taux plein. Pour Philippe Caré, il s’agit d’une opération intéressante, si elle est financée en tout ou partie par l’employeur. Ce qui est envisageable pour des personnes qui ont déjà atteint l’âge de la retraite ou qui en sont proches. Cette mesure peut être prévue dans un cadre collectif, par exemple dans le cadre d’un dispositif de gestion prévisionnel des emplois et des compétences (GPEC), d’un plan de départ volontaire ou d’un plan de sauvegarde de l’emploi. Mais elle peut aussi faire l’objet d’une discussion avec l’employeur, celui-ci demandant en retour au salarié de s’engager à liquider sa retraite dès qu’il aura le taux plein.

L’entreprise peut financer la totalité ou une partie du rachat via le versement d’une prime exceptionnelle, ou encore prévoir que le salarié pourra utiliser les droits issus de son compte épargne temps pour racheter des trimestres, avec un éventuel abondement.

Attention : cette solution est plutôt à déconseiller si vous êtes à plus de 1 an de la retraite, surtout si vous financez seul cette opération. Car si vous vous retrouvez ensuite au chômage, vous pourrez sous certaines conditions être indemnisé par Pôle emploi jusqu’à ce que vous atteigniez le taux plein ! 

La retraite à 60 ans : c’est possible ? 

Etre né(e) avant le 1er Juillet 1951

Seuls les travailleurs nés avant le 1er Juillet 1951 pourront partir à la retraite à 60 ans. Pour les personnes nées avant 1955, l’âge de la retraite sera défini selon les éléments suivants :

Date de naissance

Age minimum de départ en retraite

Avant le 1er juillet 195 1

60 ans

Du 1er juillet au 31 décembre 1951 

60 ans et 4 mois

Année 195 2

60 ans et 9 mois

Année 195 3

61 ans et 2 mois

Année 195 4

61 ans et 7 mois

Année 195 5

62 ans

Avoir effectué une « carrière longue »

Si vous avez commencé à travailler très jeune (entre 14 et 20 ans), vous pourrez peut-être prétendre à une retraite à 60 ans.
Ce dispositif s’applique aussi bien au régime de base des salariés du secteur privé, les indépendants, les professions libérales ou les régimes de la fonction publique. Afin de partir à la retraite à 60 ans, vous devrez déjà remplir 2 conditions :

  • Avoir commencé à travailler à 16, 17 ou 20 ans ;
  • Avoir validé au moins 5 trimestres avant la fin de l’année civile de vos 16, 17 ou 20 ans selon les cas (sauf si vous êtes né au cours du 4e trimestre ; dans ce cas, seuls 4 trimestres seront exigés)

Retraite à 40 ans : c’est possible avec le frugalisme 

En outre, vous devrez avoir cotisé un nombre de trimestres suffisants :

Date de naissance

Départ anticipé à partir deDébut d’activité avantNombre de trimestres cotisés
195360 ans20 ans165
195458 ans et 8 mois16 ans169
60 ans20 ans165
195559 ans16 ans170
60 ans20 ans166

195 6

56 ans et 8 mois16 ans174 
59 ans et 4 mois16 ans170
60 ans20 ans166

195 7

57 ans16 ans 17 4
59 ans et 8 mois16 ans170
60 ans20 ans 166
 195 857 ans et 4 mois16 ans 175
60 ans20 ans1967
195957 ans et 8 mois16 ans 175
60 ans20 ans167
196058 ans16 ans 175
60 ans20 ans167
1961 à 196 358 ans16 ans 17 6
60 ans20 ans168
1964 à 196 658 ans16 ans 177
60 ans20 ans169
1967 à 196 958 ans16 ans 17 8
60 ans20 ans170
1970 à 197 258 ans16 ans 179
60 ans20 ans171
à compter de 197 358 ans16 ans 180
60 ans20 ans172

Prendre sa retraite à 62 ans : décote

À partir de 70 ans
l’employeur peut imposer de partir à la retraite.

Si vous ne voulez pas attendre 67 ans pour partir à la retraite et que vous n’avez pas tous vos trimestres. Vous allez subir une décote. Elle dépend du nombre de trimestres qu’il vous manque :

  • soit pour atteindre 67 ans ;
  • soit pour atteindre le nombre de trimestres cotisés requis, s’il est plus faible.

Ex : Si vous avez 66 ans et qu’il vous manque 10 trimestres cotisés, la décote s’appliquera avec 4 trimestres puisque c’est le nombre qu’il vous faut pour atteindre 67 ans. Une fois que vous connaissez le nombre de trimestres manquants, il faut appliquer un coefficient de décote qui dépend de votre année de naissance. Le coefficient de minoration est de 0,625 point par trimestre manquant pour les personnes nées en 1953 ou après (le taux ne peut pas être inférieur à 37,5 %).

Ex : Vous êtes né(e) en 1961, votre salaire annuel moyen est de 20 000 euros. Si vous partez à la retraite à 65 ans, avec 164 trimestres au lieu de 168 trimestres, le taux sera de 47,5 % (4 trimestres manquant à 0,625) et votre pension annuelle se calculera de la façon suivante : 47,5 % * 20000 * (164/168) = 9273,8 euros.

Prendre sa retraite plus tard

En France vous pouvez travailler autant que vous voulez. On impose tout de même un âge légal de départ et un âge de taux plein, mais techniquement vous pouvez continuer à travailler bien après vos 70 ans. Seule petite contrainte : à partir de vos 70 ans, votre employeur peut vous contraindre à prendre d’office votre retraite. Il n’est pas obligé de vous consulter et n’a pas besoin de votre autorisation pour le faire. Pensez-y !

Foire aux questions

Comment faire pour prendre sa retraite à 55 ans ?

Il est très rare de pouvoir partir à la retraite à 55 ans. Cependant il existe plusieurs cas où la retraite anticipée est possible. Vous pourrez donc partir à 60 ans voire à 57 ans ou 58 ans :

  • Carrière longue
  • Handicap
  • Carrière pénible

Peut-on prendre sa retraite avant l’âge légal ? 

Il est tout à fait possible de prendre sa retraite avant l’âge légal de départ à la retraite (62 ans pour les personnes nées à partir de 1955). Voir par exemple les cas cités précédemment. Prenons l’exemple des carrières pénibles, ce sont les plus parlantes dans le cadre d’une retraite anticipée. 

Si ce type de carrière a entraîné une incapacité permanente d’au moins 20 % ou d’au moins 10 % vous pouvez partir à la retraite à 60 ans. Autre point important, peu importe le nombre de trimestres validés, vous bénéficierez d’une retraite pleine. Les points acquis sur le compte compte professionnel de prévention (C2P) peuvent également, à certaines conditions, donner droit à partir plus tôt à la retraite.

Pour faire la demande de retraite anticipée pour cause de carrière pénible, vous devez remplir le formulaire suivant : Cerfa n° 14819*01. Une fois complété et accompagné des justificatifs demandés, le document sera adressé à la CARSAT qui instruira le dossier.

Qu’est-ce qu’un trimestre validé ?

Un trimestre est validé lorsque les cotisations ont été versées. Cependant certains trimestres « non cotisés » peuvent être validés :

  • Jusqu’à 4 trimestres de service national
  • Jusqu’à 4 trimestres de chômage
  • Jusqu’à 4 trimestres de congé maladie
  • Pour chaque enfant, le trimestre d’arrêt lié à la maternité
  • Jusqu’à 2 trimestres d’invalidité au cours desquelles une pension a été versée

►Lire aussi :

Simulez vos économies d'impôts grâce au Plan Epargne RetraiteSimulation gratuite