Avant de commencer les négociations, il faut savoir de quoi on parle : définition, conditions, avantages et contrats. Dans cet article nous allons tout vous dire pour ne pas vous tromper et surtout pour négocier votre crédit aux petits oignons.

 

Qu’est-ce que la renégociation de crédit ?

Une renégociation de crédit consiste à renégocier auprès de son établissement bancaire les modalités de remboursement d'un crédit. La renégociation concerne particulièrement les crédits immobiliers en raison de leur longue durée.

Les objectifs d’une renégociation de crédit :

Différence entre la renégociation et le rachat de crédit

On a parfois tendance à confondre deux notions : la renégociation de crédit et le rachat de crédit. Voici une courte explication qui vous permettra d’y voir un peu plus clair.

Le rachat de crédit :

renégocier son crédit efficacement
Renégocier ou racheter son crédit ?
  • Il se fait généralement auprès d’une nouvelle banque même si exceptionnellement, votre banque d’origine peut vous proposer un rachat de crédit qu’il a lui-même octroyé.
  • C’est un tout nouveau contrat.
  • Il impacte à la fois sur le taux d’intérêt et sur la durée du prêt qui risque de se rallonger.

La renégociation de crédit :

  • Elle s’opère généralement auprès du même établissement bancaire. Sauf bien sûr si vous n’êtes pas satisfait de la proposition de votre banque et décidé d’aller voir ailleurs.
  • Elle ne requiert qu’un simple avenant au contrat de crédit initial.
  • Elle vise principalement à faire diminuer le taux nominal du prêt en cours.

►Lire aussi Vaut-il mieux faire racheter ou renégocier son crédit immobilier ?

Aménagement du contrat de crédit

Contrairement au rachat de crédit, la renégociation ne vise pas à rembourser le crédit existant et à le remplacer par un nouveau. Vous conservez votre crédit, mais en modifiez les modalités. Il s'agit donc d'un aménagement du contrat de crédit initial qui fait l'objet d'un avenant.

L'avenant au contrat de prêt doit contenir :

  • Un échéancier détaillé avec les nouvelles mensualités.
  • Le taux effectif global (TEG) du prêt et le coût du prêt.
  • Les conditions et modalités de la variation du taux.

Quand est-ce que la renégociation est intéressante ?

Plusieurs facteurs sont à prendre en compte :

  • La différence entre votre taux d'intérêt actuel et le nouveau taux doit être d'au moins 1 point (0,01%)
  • La durée de remboursement restant doit être supérieure à celle écoulée
  • Vous devez être dans les premières années de remboursement du prêt
  • Le montant du capital restant à rembourser doit être significatif.

La renégociation 

Comment faire ?

Comme vous avez pu le voir, on associe souvent la renégociation d’un crédit avec son rachat. En effet, lorsque la renégociation se passe mal on a tendance à voir ailleurs. Plusieurs peuvent vous faire demander si l’herbe ne serait pas plus verte ailleurs :

  • Votre banque refuse de renégocier
  • Votre banque vous propose de nouvelles conditions que vous ne jugez pas satisfaisantes.

Si vous ne souhaitez pas en arriver là, il va falloir avancer de bons arguments, solides et réfléchis. Ainsi, le prêteur sera enclin à revoir les termes du contrat avec vous et vous proposera une solution plus favorable.  

Ne vous inquiétez pas, vous pourrez toujours trouver le moyen de renégocier votre crédit. Il faut tout de même réunir certaines conditions, et surtout être face à un établissement financier ouvert à la négociation. Nous allons vous donner les clés pour réussir votre entretien et ne rien laisser au hasard. L’essentiel étant de bien connaître son dossier pour pouvoir le défendre correctement et avec les bons arguments.

On vous le rappelle, renégocier un crédit équivaut à demander à votre banque de solder le financement en cours et d’en démarrer un nouveau.

Une renégociation étape par étape

Faire le bilan

faire un bilan avant de renégocier son crédit
Faites un bilan avec votre banquier 

Il faut avoir une vision d’ensemble avant de s’attaquer à quoi que ce soit. Commencez par calculer la somme des intérêts qu’il vous reste à payer sur l'emprunt actuel. Vous n’avez sûrement pas les chiffres en tête, nous vous invitons donc à vous rendre sur le site de votre banque et d’éditer un tableau d’amortissement depuis votre compte. Si vous ne trouvez pas ce service en ligne, pas de panique, demandez-le à votre conseiller bancaire, il vous le transmettra. Puis à l'aide d'une calculatrice, additionnez tous les intérêts restant à payer jusqu'à la dernière mensualité. Vous obtiendrez un résultat qui correspondra au coût restant sur votre prêt en cours.

Calculer le montant à renégocier

1) Vérifiez le montant du capital restant dû 

Toujours le tableau d'amortissement en main référez-vous à la date du dernier paiement des mensualités. Puis, consultez la colonne « capital restant dû », c’est ici que vous verrez ce que vous devez encore rembourser à votre banque. C’est cette somme qui représentera la base de votre nouvel emprunt.

2) Calculez les pénalités de remboursement anticipé

Toujours en consultant le tableau d'amortissement faites ceci :

  • Prenez le montant du « capital restant dû » et multipliez-le par 3 %.
  • Puis, faites la somme des intérêts dus pour les 6 prochains mois.
  • Le plus faible montant des deux constituera les pénalités de remboursement anticipé.

Petit plus : une banque ou une société de crédit n’a pas le droit de faire payer à ses clients au-delà de cette limite.

3) Calculez le montant de la garantie

Lorsque l'on solde un prêt pour en commencer un autre, une nouvelle garantie (ou hypothèque) doit être émise. Par sécurité, comptez 0,8 %, ce qui donne le calcul suivant : (capital restant dû + pénalités de remboursement anticipé) × 0,8 %

4) Déduisez le montant à renégocier

Le montant de la renégociation du prêt est : Capital restant dû + Pénalités de remboursement anticipé + Montant de la garantie

Demander une estimation à votre banque

calculer bien votre crédit avant de le renégocier
Peser le pour et le contre avant de renégocier votre crédit

Vous ne voulez sans doute pas que votre banque soit au courant de vos démarches ou de votre envie de renégocier votre crédit. Pour cela commencer tout simplement par demander à votre conseiller bancaire un devis pour un prêt équivalant au montant devant être emprunté. Pour ne pas éveiller les soupçons préciser qu’il s’agit d’un crédit immobilier.

Il ne vous restera plus qu’à attendre la réponse de votre banquier, et de comparer le coût de ce que propose votre banque avec le bilan du coût restant sur prêt en cours.

Si la proposition de la banque est moins chère, c’est à ce moment que le piège se referme. Vous n’aurez plus qu’à recontacter votre banquier pour lui demander de renégocier le prêt, à hauteur de la simulation qu'il vient de procurer. Il n’aura plus bien le choix après ceci.

Petit conseil : Le banquier se trouve ainsi au pied du mur, car il a déjà donné son accord pour un prêt identique et ne peut donc pas revenir en arrière sur le taux.

Si la réponse est non

Si votre banquier refuse de renégocier votre crédit, n’hésitez pas à vous adresser à la concurrence ou à un courtier en crédit immobilier.

► Lire également : 

Appelez-nous

Nos experts sont disponibles de 9h à 19h du lundi au vendredi


Ou demandez à être rappelé gratuitement

Se faire rappeler

Etre rappelé gratuitement

Nos experts sont disponibles de 9h à 19h du lundi au vendredi

Merci de renseigner un numéro valide

Merci !

.

Connectez-vous !

Votre email n'est pas valideMot de passe oublié ?Merci de renseigner votre mot de passe

Déjà inscrit ?

Ouverture du service imminente !


Laissez-nous votre email pour la piqûre de rappel

Plus qu'une étape avant d'accéder à votre simulation !

Sécurisez votre compte pour accédergratuitement à votre simulation

Votre email n'est pas valideVotre numéroMerci de renseigner votre numéro de téléphone

En cliquant sur "Voir ma simulation" j'accepte lesCGU
et serai automatiquement inscrit afin de profiter des services de TacoTax

DEJA INSCRIT ?