1. Le guide de la Loi Pinel

  2. Pourquoi investir en Loi Pinel

Pourquoi investir en loi Pinel ?

House model and key in home insurance broker agent ‘s hand or in salesman person. Real estate agent offer house, property insurance and security, affordable housing concepts

Sommaire de l'article

La loi Pinel est l’une des stars de la défiscalisation au point d'être étendue à l'année 2021. Grâce à cette loi, votre investissement pourrait vous rapporter gros et ses avantages sont multiples. Vous pourrez bien sûr réduire vos impôts, mais pas que ! Elle vous permettra de vous constituer un patrimoine, de préparer votre retraite voire même de protéger votre famille. Vous êtes intéressé par la loi Pinel en 2020 mais vous ne savez pas où investir ? Vous souhaitez en savoir plus sur le fonctionnement de la loi Pinel Outre-mer en 2020 ? Connaître les échéances ? Voici un guide de la loi Pinel et ses atouts.

Dernière mise à jour le 20 mai 2020.

Comment fonctionne la défiscalisation Pinel ?

La loi Pinel est un dispositif de défiscalisation qui permet aux contribuables fiscalement domiciliés en France de bénéficier d’une réduction d’impôt suite à un investissement immobilier locatif dans le neuf, en VEFA ou dans l'ancien réhabilité. Cela étant dit, les particuliers qui investissent en loi Pinel choisissent le plus souvent l'immobilier neuf, les conditions de la loi Pinel pour un investissement locatif dans l'ancien étant très restrictives. Créé par Sylvia Pinel, en 2014, pour relancer la construction et favoriser l’apparition de logements écologiques en France, elle vise aussi à assurer un logement en location aux personnes aux revenus plus modestes. Elle succède à la loi Duflot dont elle reprend la mécanique et les conditions. Depuis le 1er janvier 2019, un nouveau dispositif vient la compléter : la loi Denormandie, qui remplace la loi Cosse

Le gouvernement fait notamment beaucoup de publicité autour de la loi Pinel, considérée comme le dispositif phare en matière de défiscalisation. Grosso modo, les avantages de cette loi se résument en quatre points, que nous allons détailler un à un :

  • Une fiscalité avantageuse avec peu ou pas d'apport ;
  • Un patrimoine immobilier ;
  • Une épargne pour la retraite ;
  • La possibilité de louer à un membre de sa famille

Pour réaliser un achat en loi Pinel, la plupart des investisseurs ont recours au crédit immobilier. Là encore, cette option est avantageuse car il est possible de déduire les intérêts d'emprunt de leurs revenus fonciers. Limitée à deux logements maximum par an, la loi Pinel devait arriver à échéance en décembre 2018. Mais cette décision a été reportée par le nouveau gouvernement de Macron au 31 décembre 2021. Le dispositif est donc maintenu mais certains critères et éléments constitutifs, comme le système de zones, ont été revus et modifiés

► Lire aussi : La loi Pinel 2018 : les changements

Réduire vos d’impôts

Réduisez vos impôts et épargnez avec la loi Pinel !

L’intérêt le plus évident pour vous d’investir dans cette loi est de profiter de son avantage fiscal.  Vous pouvez réduire de vos impôts :

  • 12 % de la valeur de l'achat immobilier pour un engagement de 6 ans, dans la limite de 36 000 € ;
  • 18 % de la valeur de l'achat immobilier pour un engagement de 9 ans, dans la limite de 54 000 € ;
  • jusqu'à 21 % de la valeur de l'achat immobilier pour un engagement total (initial + prolongement) 12 ans, dans la limite de 63 000 €.

Vous l’aurez compris, le taux de défiscalisation est proportionnel à la durée d'investissement. C'est au contribuable de choisir son niveau de défiscalisation. Un autre avantage de ce dispositif est le faible apport initial nécessaire. Pas besoin d'avoir un capital financier mirobolant pour pouvoir effectuer son investissement. On conseille au contraire aux contribuables souhaitant investir de contracter un prêt immobilier. Cette solution leur permet de pouvoir bénéficier d'un avantage fiscal supplémentaire : les intérêts du prêt immobilier sont déductibles des loyers perçus et le Pinel ouvre droit à l'exonération de taxe foncière pendant deux ans et à une réduction des frais de notaire

Se constituer un patrimoine

Nul n'est à l'abri d'un besoin d'argent inopiné. Se constituer un patrimoine immobilier est le meilleur moyen d'assurer sa retraite et de transmettre un capital à ses descendants. Certains cherchent la stabilité financière, d'autres un objectif fiscal, d'autres encore une source de revenus supplémentaires, etc. La liste est longue, car les intérêts sont motivés par les attentes et les désirs de chacun. Dans tous les cas, le placement immobilier est une valeur sûre. Le 2e préféré des Français après l'assurance-vie. 

L’investissement en loi Pinel vous permet d’acquérir un bien immobilier que vous allez probablement garder au minimum 6 ans. Mais vous allez probablement le garder bien plus longtemps. Vous pouvez devenir propriétaire avec un investissement moins important en comparaison avec un achat immobilier classique. En effet, celui-ci sera en partie réduit grâce aux avantages fiscaux de la loi Pinel ainsi que par les loyers que vous percevrez !

En revanche, certains détracteurs du dispositif Pinel pointent du doigt l'indisponibilité du bien en tant qu'inconvénient. En effet, investir en Pinel vous oblige à louer votre bien immobilier à titre de résidence principale pendant une période de 6 à 12 ans. De plus, de par le plafonnement des loyers instauré par ce dispositif, vous ne serez pas libre de le fixer vous-même. Ces deux conditions sine qua non à un investissement Pinel refroidissent certains particuliers qui préféreraient pouvoir jouir directement de leur bien après achat.

► Lire aussi : Loi Pinel : explication, évolution et conditions d'éligibilité

Épargner pour votre retraite

Lorsque vous possédez un bien immobilier en loi Pinel, vos revenus fonciers ne s'arrêtent pas brusquement à la fin de la période de location ! Vous pouvez en effet relouer voire même vendre ce bien par après, vous garantissant du coup un confortable revenu.

Comme expliqué dans le point précédent, ce bien immobilier est désormais le vôtre, avec tous les bénéfices que vous pouvez en tirer. Investir en Pinel vous assure alors un complément de revenus certain : vous toucherez l'intégralité des loyers perçus. Un complément financier plus que bienvenu pour augmenter ses ressources ou pour se préparer une retraite confortable. Le choix est vôtre !

Louer à des membres de votre famille

Le Pinel : un projet qui profite à toute la famille

Vous pouvez aider un membre de votre famille tout en profitant de l’avantage fiscal de la loi Pinel ! La recherche de logement pour un étudiant ou un jeune actif est souvent difficile et il en est de même pour les seniors. S’ils font partie de votre famille, vous avez la possibilité de leur louer un bien dans lequel vous avez investi en loi Pinel.

Vous devez cependant respecter certaines conditions de base :

  • les plafonds de loyer demandé doivent être respectés.
  • les plafonds de ressources du locataire doivent être respectés.
  • le membre de votre famille concerné ne peut pas faire partie de votre foyer fiscal.

N’oubliez cependant pas que l'investissement en loi Pinel comporte certains risques. N’hésitez pas à consulter notre autre article pour connaître ceux-ci. Les avis d'experts en Pinel s'accordent sur le fait que si le dispositif est particulièrement attractif, on n'est jamais assez prudent lorsqu'il s'agit d'évaluer les risques et de déjouer les pièges

Lire aussi Loi Pinel : qui sont les principaux promoteurs en France ?

Pourquoi investir en Pinel en 2020 ?

Raison n°1 : des conditions de financement optimales

En 2020, investir dans l'immobilier locatif à crédit est un choix pertinent au vu des taux d'emprunts, très avantageux. Les intérêts d'emprunt sont déductibles, de cette façon, il est possible de diminuer sensiblement le revenu foncier taxable, voir de l'annuler complètement. Le contribuable évite ainsi l’imposition aux contributions sociales. En outre, investir dans la loi Pinel permet de bénéficier d'un effet de levier du crédit, puisque ce placement est finançable à crédit : en principe, une banque pourra vous accorder un prêt pouvant représenter l'intégralité du coût de votre investissement, à condition d'y être éligible.

Raison n°2 : un recentrage sur les zones tendues

Qu'est-ce qu'une zone Pinel tendue ? On désigne par là les zones où l'offre locative est beaucoup plus faible que la demande, où les loyers sont trop élevés. Une aubaine pour les investisseurs : les investissements en zone tendue sont généralement rentables rapidement car les loyers sont plafonnés et les locataires ne manquent pas. 

C'est l'objectif du gouvernement en se recentrant sur ces zones tendues : faciliter l'accès au logement des ménages aux revenus les plus modestes.

Attention cependant ! La rentabilité de votre investissement pourrait être ralentie si vous investissez sans réfléchir. En effet, certaines villes où le prix de l'immobilier est élevé - avec Paris en fer de lance - ne présentent pas d'intérêt véritable à un achat en Pinel. Il sera plus judicieux de se tourner vers la province ou la banlieue parisienne où la demande de location ne manque pas, mais où le prix du mètre carré est beaucoup plus abordable. 

Raison n°3 : rappel du zonage Pinel 2020

Pour rappel, la segmentation des zones Pinel a été revue et modifiée afin de mieux répondre aux attentes du marché immobilier actuel. Les zones B2 et C ont été supprimées.

  • Zone A : L’île de France, la Côte d’Azur, Lille, Lyon, Marseille et Montpellier ;
  • Zone A bis : Paris et 29 communes de la petite couronne ;
  • Zone B1 : Les agglomérations de plus de 250.000 habitants, la grande couronne parisienne, les départements d’outre-mer, la Corse. D’autres agglomérations telles que La Rochelle, Bayonne ou encore Saint-Malo.

Les villes à éviter : Troyes, Bézier, Sens, Le Havre, Grenoble.

    Raison n°4 : l'Outre-Mer et ses taux particulièrement attractifs

    Pour les contribuables qui souhaitent se faire une retraite dorée au soleil, le gouvernement a mis en place le dispositif Pinel DOM-TOM. L'objectif ? Encourager l'investissement des particuliers dans un secteur en crise afin d'augmenter les offres locatives sur le marché. Un investissement très attractif : là où la déduction maximale avec un Pinel en métropole atteint 21%, elle passe à 32% en Outre-Mer.

    Foire aux questions

    Qui a le droit à la Pinel ?

    La loi Pinel est accessible à toute personne fiscalement domiciliée en France. Si, en théorie, ce dispositif est ouvert à tous, il se révèle vraiment avantageux pour les contribuables situés dans les hautes tranches d'imposition (30%, 41% et 45%). Pour connaître la rentabilité de votre investissement en loi Pinel, la simulation est meilleure solution.

    Quelle ville investir en Pinel ?

    Les villes éligibles au dispositif Pinel ne se valent pas toutes en matière d'investissement. En investissement locatif, le choix de l'emplacement est primordial. Pour vous aider, Tacotax a recensé toutes les informations relatives à la loi Pinel dans les 125 plus grandes villes de France 

    Quelles sont les conditions pour investir en Pinel ?

    Pour investir en Pinel, vous devez impérativement réaliser l'acquisition de votre bien immobilier entre le 1er septembre 2014 et le 31 décembre 2021. Le logement, qui doit être neuf ou en état d'achèvement doit répondre aux critères exiges par la norme RT 2012 ou le label BBC (Bâtiment Basse Consommation). Le montant total des investissements éligibles à la loi Pinel est plafonné à 300 000 € par an et le prix du m2 à l'achat ne doit pas dépasser 5 500 €.

    Pour en savoir plus sur l'investissement Pinel, consultez notre guide pratique !

    Comment sont plafonnés les loyers en Pinel ?

    Le montant des loyers est plafonné en fonction de la zone géographique du logement concerné. Il varie en fonction de la superficie du logement avec l'application d'un coefficient multiplicateur. Voici les plafonds de loyers Pinel en 2020 :

     Zone A BisZone AZone B1
    Plafond des loyers en € par m217,4312,9510,44

    ►Lire aussi : Simulation loi Pinel : exemples et cas concret

    Loi Pinel : que change le prélèvement à la source ?

    Le prélèvement à la source est entré en vigueur le 1er janvier 2019. Un nouveau système fiscal qui ne change pas la méthode de calcul de l'impôt sur le revenu mais son mode de collecte. Afin d'éviter une double charge fiscale aux contribuables, Bercy a annoncé que 2018 serait une "année fiscale blanche", exonérée d'impôt sur le revenu. Mais les contribuables ayant investi dans des dispositifs de défiscalisation s'interrogent : que va-t-il advenir de leur réductions ? De leurs crédits d'impôt ?

    Qu'ils se rassurent : en ce qui concerne les investissements locatifs (Pinel, Censi-Bouvard, Monuments historiques), les crédits d'impôts et réductions fiscales sont maintenus. Ils feront l'objet d'un versement en deux partis en 2019 :

    • un premier acompte correspondant à 60% du montant total versé le 15 janvier 2019 ;
    • le solde de 40% versé le 15 juillet 2019.

    Un décalage qui contraint les contribuables à faire un effort de trésorerie supplémentaire.

    Lire aussi :

    Simulez votre réduction d'impôts Pinel

    Simulation gratuite