Toulouse : quelle zone Pinel ?

Zone Pinel Toulouse

Sommaire de l'article

Investir à Toulouse via la loi Pinel se révèle très intéressant. La ville rose ne cesse d’attirer toujours plus de Franciliens et regorge d’opportunités pour se lancer dans l’immobilier locatif. Dans quelle zone Pinel Toulouse se situe-t-elle en 2019 ? Pourquoi un investissement Pinel serait-il rentable à Toulouse en particulier ? Explications.

Simulez votre réduction d'impôts PinelSimulation gratuite

Le Pinel à Toulouse en zone B1

Affectueusement surnommée la ville rose, Toulouse se situe dans la zone B1 du dispositif Pinel. Ce dernier découpe la France en différentes zones déterminant l’éligibilité de telle ou telle ville à la loi Pinel. Aujourd’hui, seules trois zones éligibles sont présentes : 

  • La zone A bis : Paris et les 29 communes de la petite ceinture.
  • La zone A : L’Île-de-France, la Côte d’Azur, Lyon, Montpellier, Lille, Marseille et la partie française de Genève.
  • La zone B1 : toute métropole de plus 250 000 habitants, ainsi que la grande couronne parisienne, certaines villes présentant un prix de l’immobilier élevé (telles que La Rochelle, Bayonne, Chambéry ou encore la Corse) et les DOM.

Avant le 1er janvier 2018, la zone B2 était également éligible au dispositif Pinel, mais la loi a évolué, et ce ne sont désormais que les villes situées dans les zones A, A bis et B1 qui pourront faire l’objet d’un investissement locatif en loi Pinel. 

Le plafonnement de ressources à Toulouse

Les ménages à faible ou moyen revenus avantagés par le plafonnement

Toulouse se trouvant dans la zone B1 de la loi Pinel, elle en a adopté le plafonnement des ressources. En effet, outre le fait de booster la construction de biens immobiliers locatifs, ce dispositif a également pour objectif d’offrir la possibilité aux ménages aux revenus modestes d’accéder à des logements neufs en location. 

Ainsi, en tant que propriétaire d’un logement avec Pinel, vous ne pourrez pas louer votre bien à qui vous le souhaitez : le futur locataire devra obligatoirement présenter des revenus inférieurs au seuil fixé par le dispositif. Ce plafonnement de revenus dépend principalement de la composition du foyer en zone B1 : 

  • Pour un célibataire : 31 165 € par an.
  • Pour un couple : 41 618 € par an.
  • Avec une personne supplémentaire à charge : 50 049 € par an.
  • Avec deux personnes supplémentaires à charge : 60 420 € par an.
  • Avec trois personnes supplémentaires à charge : 71 078 € par an.
  • Avec quatre personnes supplémentaires à charge : 80 103 €.

Pour toute personne supplémentaire à charge, une majoration de 8 041 € est appliquée à partir de la cinquième.

À noter que le salaire moyen à Toulouse en 2019 est de 2 117.24 € par mois, soit 31 601 € par an. Ainsi, si un célibataire dont les revenus dépassent le seuil de 31 165 € annuel souhaite louer votre logement Pinel, vous ne pourrez pas lui céder sous peine de perdre votre avantage fiscal et donc votre réduction d’impôts sur le revenu. 

► Lire aussi : La loi Pinel dans votre ville

Le plafonnement du loyer à Toulouse

Les revenus annuels ne seront pas les seuls éléments à être plafonnés par le dispositif Pinel en zone B1. Un loyer maximum a été instauré, qui varie en fonction de deux éléments primordiaux : la surface pondérée (habitable) de votre bien immobilier, et la zone dans laquelle il se situe. Pour Toulouse, la zone Pinel est la B1, ce qui signifie que les plafonds de loyers et leur calcul dépendent du seuil fixé par le dispositif.

En l'occurrence, pour Toulouse, le prix maximum applicable au mètre carré est de 10.44 €/m². Ce qui signifie que vous ne pourrez pas mettre en location votre logement en exigeant un loyer supérieur à ce prix au mètre carré, sous peine, encore une fois, de ne pas bénéficier de la réduction d’impôts inhérente au dispositif Pinel. 

Pourquoi investir en Pinel à Toulouse ?

Un marché de l’immobilier florissant

Toulouse porte plus que jamais son surnom de ville rose. Outre le fait qu’il y fasse vraisemblablement bon vivre, l’année 2019 a été marquée par une rentabilité record du marché de l’immobilier. 

On note ainsi 5 % d’augmentation des prix sur l’année 2019, avec une prévision de la Fédération des Promoteurs Immobiliers (FPI) plus que positive, avec 9 % pour 2020. Toulouse est la 4e ville la plus peuplée de France, mais son prix moyen au mètre carré ne la classe qu’en 9e position en France. C’est donc l’assurance de réaliser une plus-value sur un achat immobilier puisque la ville a évidemment pour ambition de rattraper d’autres agglomérations moins peuplées qu’elle, mais qui présentent un prix moyen au mètre carré supérieur. 

Investir en loi Pinel à Toulouse permet de profiter d’un marché immobilier florissant où la demande locative ne cesse de croître, et qui offre des perspectives d’avenir très concrètes, avec la quasi-certitude de revendre son bien dans plusieurs années à un prix largement supérieur au prix d’achat.

Une ville en pleine expansion

Toulouse accueille entre 15 000 et 20 000 arrivants chaque année sur son agglomération. Et ce n’est pas un hasard : de plus en plus de Franciliens cherchent à quitter la pression parisienne pour vivre en Province. Toulouse leur propose alors du dynamisme et de la création d’emploi.

Forte de ses quartiers en pleine évolution avec, en fer de lance, la future ligne de métro qui ouvre d’ores et déjà la porte à des offres immobilières d’avenir, la ville rose est en pleine mutation. De nouveaux quartiers sont rénovés et renaissent de leurs cendres (la Cartoucherie par exemple), tandis que des offres plus significatives ne cessent de voir le jour sur la première couronne de la ville et sur les quartiers périphériques, où le prix de l’immobilier y est définitivement moins onéreux. 

► Lire aussi : Le Havre : quelle zone Pinel ?

La démographie de Toulouse

Logements et habitants

4e ville la plus peuplée de France : Toulouse ne cesse d'attirer

Toulouse est une ville située en Occitanie dans le département de la Haute-Garonne. Selon les données de l’Insee, elle est depuis plusieurs années déjà un modèle de dynamisme d’un point de vue démographique : 5 620 nouveaux habitants chaque année en moyenne entre 2011 et 2016, soit plus que toute autre ville française. 

Au total, Toulouse compte 475 438 habitants en 2019. Un nombre qui augmente lorsqu’on prend en compte l’ensemble de l’agglomération de la capitale de l’Occitanie pour atteindre les 957 750 habitants. La superficie de la commune s’étend sur 11 830 hectares (dont 810 hectares d’espaces verts). En 2016, la ville rose abritait 255 005 ménages pour 288 252 logements.

En termes de revenus, 206 811 ménages fiscaux étaient recensés en 2016, dont 53 % étaient imposés.

La loi Denormandie à Toulouse

Imaginée comme complément de la loi Pinel, la loi Denormandie est entrée en vigueur le 1er janvier 2019 en France. Là où le dispositif Pinel incite à la construction et à l’achat de bien immobiliers neufs, le dispositif Denormandie préfère s’intéresser aux logements anciens et considérés comme insalubres. Le but ? Les réhabiliter et ainsi proposer des logements décents aux ménages ayant un revenu modeste.

Contrairement aux zones éligibles à la loi Pinel, seules 222 communes françaises peuvent prétendre à la loi Denormandie : il s’agit de celles qui ont signé la convention Coeurs de Ville au préalable. Et c’est donc le cas de Toulouse !

Ainsi, dans le cadre du dispositif Denormandie, il vous est tout à fait possible de faire un investissement locatif dans l’ancien afin de bénéficier par la suite d’une réduction d’impôts, au même titre qu’un investissement en Pinel. 

► Lire aussi : Dijon : quelle zone Pinel ?

Foire aux questions

Dans quelle zone Pinel se situe Caen ?

Tout comme Toulouse, la ville de Caen est située dans la zone B1 du dispositif Pinel. De ce fait, les plafonnements de ressources et de loyers seront les mêmes que pour Toulouse. Rendez vous sur le site internet de la loi Pinel pour voir une carte des zones B1, A bis et A et ainsi connaître la situation de villes telles que Toulouse, Caen, Bordeaux, etc.

Simulez votre réduction d'impôts PinelSimulation gratuite